PRESTATIONS & CONTRE-PRESTATIONS

DON

  • Écrit par 
  • François POUILLON
  •  • 3 517 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le texte de Mauss »  : […] On ne doit pas limiter l'« Essai sur le don » à ces quelques idées simples, car il n'a cessé d'inspirer de nouvelles lectures. Et non pas seulement parce qu'on y trouve quelques propositions majeures comme la formulation de la théorie des faits sociaux totaux ou les conclusions de « sociologie générale et de morale » auxquelles Mauss tenait tant. Plus admirables que ces axes théoriques aux résonan […] Lire la suite

ÉCHANGE

  • Écrit par 
  • Claude MEILLASSOUX
  •  • 3 704 mots

Dans le chapitre « Genèse »  : […] Dans les sociétés où la production est orientée vers la satisfaction des besoins des membres du groupe producteur, une part importante des biens, sinon leur totalité, circule selon des modalités de transfert qui reflètent le statut des parties en cause. Parmi les hordes égalitaires des « chasseurs-collecteurs », les produits obtenus par le travail collectif ou individuel sont l'objet d'un partage […] Lire la suite

KULA

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 594 mots

Vaste opération de rapports intertribaux, incluant un système d'échange très développé, qui a fait l'objet de l'étude de Malinowski consignée dans son ouvrage célèbre, Les Argonautes du Pacifique occidental ( Argonauts of the Western Pacific , 1922). Le commerce kula implique un type de relations sociales réciproques qui sont réglementées de la manière la plus rigoureuse. Il constitue un mécanis […] Lire la suite

MAUSS MARCEL (1872-1950)

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 1 624 mots

Dans le chapitre « Le « phénomène social total » »  : […] L'étude des sociétés humaines, selon Mauss, comprend la morphologie qui porte sur les groupes structurés, la physiologie sociale qui s'applique aux représentations et aux mouvements sociaux, et la sociologie générale qui traite des phénomènes généraux se retrouvant dans les divers aspects de la vie nationale et internationale. La nation correspond à un certain degré d'intégration et de cohésion ; […] Lire la suite

POLYGAMIE

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 9 887 mots

Dans le chapitre « La polygynie du chef, gage de la sécurité individuelle »  : […] On doit donc distinguer plusieurs types de polygynie. Nous appellerons la première archaïque. Elle a été étudiée par Lévi-Strauss chez les Nambikwara du Brésil où existe la polygamie des chefs (et des sorciers) en opposition à la monogamie des sujets. « Le groupe, dit-il, a échangé les éléments d'une sécurité individuelle qui s'attachaient à la règle monogame contre une sécurité collective qui d […] Lire la suite

POTLATCH

  • Écrit par 
  • Claude MEILLASSOUX
  •  • 2 927 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Théorie du don »  : […] Marcel Mauss a utilisé, dans ses recherches sur les « formes archaïques du contrat » (Mauss, 1924), les matériaux et les interprétations de Boas, comme une des principales sources de son Essai sur le don. Mauss ne retient parmi les potlatch que les cérémonies où s'expriment les rivalités des parties et propose de les appeler «   prestations totales de type agonistique ». Mauss se pose le problème […] Lire la suite

QUECHUA

  • Écrit par 
  • Henri FAVRE
  •  • 4 314 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'économie »  : […] La législation espagnole instituant la communauté prévoyait que celle-ci devait être pourvue d'une assise foncière suffisante pour satisfaire aux nécessités de la population. Les pâturages demeuraient indivis. Les terres de cultures étaient réparties au début de chaque cycle agraire entre les ménages. À la fin du cycle, les parcelles réintégraient le fonds commun qui était à nouveau alloti et dist […] Lire la suite

SACRIFICE

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 3 520 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les théories sur l'origine et l'évolution du sacrifice »  : […] E. B.  Tylor voit dans le sacrifice un don intéressé aux esprits : do ut des. Lorsque la croyance aux dieux succéda à celle des esprits, le don intéressé fit place à l'hommage sans espoir de retour. Plus tard enfin, au lieu de choses matérielles, on fit offrande à Dieu de ses sentiments : le sacrifice devint renoncement. Certes, dans le sacrifice, on donne et en même temps on reçoit, remarque G.  […] Lire la suite