PRESSION OSMOTIQUE

EAU - Dessalement de l'eau de mer

  • Écrit par 
  • Cyrille GOMELLA, 
  • Bernard LEGUBE
  •  • 3 172 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'osmose inverse »  : […] Le principe consiste à appliquer à l'eau salée placée dans un compartiment délimité par une membrane semi-perméable une pression supérieure à la pression osmotique (2,5 MPa pour l'eau de mer). De l'autre côté de la membrane apparaît un débit d'eau dessalée (fig. 5) . Les membranes constituaient au départ la pierre d'achoppement du procédé, tout au moins en ce qui concerne leur longévité. Depuis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eau-dessalement-de-l-eau-de-mer/#i_88638

HYDROMINÉRAL ÉQUILIBRE

  • Écrit par 
  • Alain REINBERG
  •  • 2 929 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Contrôle neuro-hormonal des échanges hydro-électrolytiques »  : […] Les hormones de la glande cortico-surrénale, en particulier l' aldostérone , le cortisol et la cortisone ont la propriété de favoriser la rétention de Na + par l'organisme et l'élimination de K + . Elles agissent sur le néphron (unité fonctionnelle du rein, ), mais aussi sur l'abs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/equilibre-hydromineral/#i_88638

MACROMOLÉCULES

  • Écrit par 
  • Michel FONTANILLE, 
  • Yves GNANOU, 
  • Marc LENG
  •  • 13 783 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Mesure de la pression osmotique »  : […] La pression osmotique Π exercée par les macromolécules en solution se définit comme la différence entre les potentiels chimiques du solvant dans la solution (μ 1 ) et à l'état pur (μ 0 1 ) divisée par le volume molaire du solvant (V 1 ) : Cette pression osmotique est aussi reliée à l'énergie libre par l'expression : pour une température (T), une pression (P) et un nombre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macromolecules/#i_88638

MEMBRANES, transferts

  • Écrit par 
  • Michel RUMEAU
  •  • 5 887 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Osmose »  : […] Le phénomène d'osmose est connu depuis le xviii e  siècle. Les membranes denses utilisées sont perméables à l'eau, mais imperméables aux solutés. Si deux compartiments, l'un concentré, l'autre dilué, sont séparés par une telle membrane, l'équilibre des potentiels chimiques ne peut être obtenu que par transfert d'eau vers le milieu concentré, jusq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/membranes-transferts/#i_88638

OSMORÉGULATION

  • Écrit par 
  • Brahim LAHLOU
  •  • 3 306 mots
  •  • 3 médias

Il est couramment admis que la vie sur la Terre a pris naissance dans le milieu marin et que les autres biotopes (eaux douces, saumâtres, sursalées ; sol ; atmosphère terrestre) ont été colonisés ultérieurement par les êtres vivants. Ces divers environnements se distinguent les uns des autres principalement par leur teneur en eau et en sels. Or ces dernières substances sont aussi des constituants […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/osmoregulation/#i_88638

OSMOSE & PRESSION OSMOTIQUE, biologie

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 784 mots

Mouvement de solvant qui se produit entre deux solutions d'inégales concentrations au travers d'une membrane hémiperméable qui ne laisse passer que le solvant et non les solutés. L'osmose fut découverte par Dutrochet (1826) qui imagina un appareil (osmomètre) constitué d'un réservoir de verre, sorte de cylindre vertical dont la base est obturée par une membrane hémiperméable (vessie de porc) et do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/osmose-et-pression-osmotique-biologie/#i_88638

SÉRUMALBUMINE ou ALBUMINE SÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 204 mots

Constituant organique du plasma sanguin dans lequel elle représente 55 p. 100 des protéines totales, la sérumalbumine a pour fonction principale de contribuer à maintenir la pression osmotique à un niveau convenable dans les vaisseaux sanguins vis-à-vis des tissus. En effet, le sang circulant devrait s'écouler des vaisseaux aux tissus aussi facilement qu'on peut le constater en cas d'œdème (imbibi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serumalbumine-albumine-serique/#i_88638

SÈVES

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 7 354 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Mécanismes »  : […] Les imprécisions qui entourent les faits rapportés ci-dessus expliquent que l'on est encore, en ce qui concerne les mécanismes, réduit à des hypothèses, dont les unes voient le processus fondamental de la migration dans le mouvement de l' eau, et les autres dans le mouvement des corps dissous, du saccharose notamment. Dans la première optique, la migration de la sève est assimilable à un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seves/#i_88638

SOIF

  • Écrit par 
  • Jacques LE MAGNEN
  •  • 4 122 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les récepteurs internes et les centres dipsiques »  : […] L 'existence du stimulus osmotique de la soif implique qu'il existe, quelque part dans l'organisme, des cellules spécialisées, les « osmocepteurs », qui répondent soit à la réduction de leur propre volume, soit à l'élévation de la pression osmotique effective de leur environnement, et transmettent cette information au système nerveux central. La présence de récepteurs internes répondant à l'élév […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soif/#i_88638

SUCCION, physiologie végétale

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 478 mots

On nomme succion l'attraction exercée par un système sur l'eau extérieure, rapportée à la surface de contact : elle est l'équivalent d'une pression négative. Comme synonyme on utilise souvent le signe international DPD : déficit de pression de diffusion, en anglais diffusion pressure deficit . Elle s'exprime en bars ou en atmosphères (1 bar = 10 6 dy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/succion-physiologie-vegetale/#i_88638


Affichage 

Eau, calcium et potassium dans l'organisme

tableau

Répartition de l'eau, de Na+, et de K+ dans l'organisme de l'homme adulte jeune et sain 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Osmose directe

graphique

Osmose directe : ajustement de la concentration de part et d'autre de la membrane, entre de l'eau pure et une solution concentrée La pression osmotique est supérieure à la pression hydrostatique, il y a transfert d'eau avec apparition d'un gradient de concentration en aval de la membrane, ce qui... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Eau, calcium et potassium dans l'organisme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Osmose directe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique