PRESSES

ESTAMPE

  • Écrit par 
  • Michel MELOT
  •  • 744 mots

Il est fort difficile de définir le domaine de l'estampe. Le mot a une signification technique (comme l'anglais print ) et désigne une image obtenue par pression d'un support (en général du papier) contre une matrice. Sa forme la plus élémentaire est l'estampage, où l'impression se fait en moulant le support sur le relief ou en frottant une encre sur le support même pour faire apparaître le relief […] […] Lire la suite

GUTENBERG JOHANNES GENSFLEISCH dit (entre 1394 et 1400-1468)

  • Écrit par 
  • Henri-Jean MARTIN
  •  • 913 mots
  •  • 1 média

Johannes Gensfleisch – dit Gutenberg du nom d'une maison que sa famille possédait, Zu guten Bergen , à la Bonne-Montagne – est né à Mayence. Son père, un patricien, était sans doute négociant en draps. On ne sait rien de sa jeunesse. Il lui fallut en tout cas quitter sa ville natale en 1428 à la suite d'une révolte des corporations. On le retrouve à Strasbourg en 1434. En 1436, il passe un contr […] […] Lire la suite

IMPRIMERIE

  • Écrit par 
  • Isabelle ANTONUTTI, 
  • Jean-Pierre DRÈGE, 
  • Henri-Jean MARTIN, 
  • Universalis
  •  • 14 492 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « De la presse plate à la rotative  »  : […] Le moteur libère le machinisme des forces naturelles et du travail musculaire. En 1812, la machine de Friedrich Koenig et Andreas Friedrich Bauer permet la pression verticale actionnée par la vapeur. La presse se déplace en va-et-vient de la forme à l’imprimé via un rouleau encreur. Même si l’alimentation des feuilles reste manuelle, ce principe multiplie par cinq la vitesse d’impression. En 1847 […] […] Lire la suite

PAPIER

  • Écrit par 
  • Gérard COSTE
  •  • 4 550 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La fabrication des papiers et cartons »  : […] La fabrication des papiers et cartons consiste à répartir régulièrement et en continu sur une ou entre deux toiles, la pâte à papier liquide contenant les fibres, les charges et les adjuvants, et à rapprocher ensuite suffisamment les fibres pour que des liaisons se forment entre elles. L'eau, grâce à sa tension ou énergie de surface, joue un rôle prépondérant, son élimination de la structure fibr […] […] Lire la suite

TAILLE-DOUCE

  • Écrit par 
  • Michel MELOT
  •  • 662 mots

Ensemble de procédés de gravure à la main et d'impression qui se caractérisent par le fait que le dessin à reproduire est gravé en creux sur la plaque matrice. La taille-douce s'oppose ainsi à la taille « d'épargne », généralement sur bois, où le dessin est épargné par la gouge et demeure en relief, les blancs étant évidés une fois la plaque terminée. La taille d'épargne est le procédé le plus anc […] […] Lire la suite