PRESSE QUOTIDIENNE GRATUITE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une entrée réussie

Les directeurs de médias craignaient une concurrence déloyale et la captation d'une part d'un marché publicitaire déjà insuffisant. Les distributeurs de presse redoutaient la perte de contrôle de ce nouveau marché et la désaffection de leurs boutiques, la presse quotidienne constituant un produit d'appel vers les magazines et livres. Les journalistes accusaient aussi la presse gratuite de dénaturer leur métier en développant des formats courts, voire racoleurs, et de tirer le lecteur vers la facilité.

Quelques années plus tard, la presse quotidienne gratuite a connu en France, comme dans presque tous les pays où elle s'est implantée, une première fortune : elle a survécu. Elle s'est même développée ; Metro et 20 Minutes ont régulièrement augmenté leurs tirages et dépassent en 2005 les cinq cent mille exemplaires chacun, ce qui les propulse à la deuxième et troisième place dans le rang des quotidiens français (derrière Ouest-France, devant Le Monde, Le Figaro et Le Parisien) ; dès que possible, ces titres ont lancé des éditions locales dans les grandes villes (Lyon, Marseille, Bordeaux, Lille...).

Ils ont suscité sinon des vocations, au moins des volontés de rivaliser sur le même terrain. Trois groupes de presse propriétaires de quotidiens régionaux (Socpresse, Hachette, Sud-Ouest) ont réuni leurs moyens pour offrir à leur tour, en mars 2004, des quotidiens gratuits (à Marseille, puis Toulon, Lyon, Lille et Bordeaux) ; et ils ont donné le la à toute une série d'initiatives qui, chaque mois, viennent modifier le paysage de la presse : Sport, un hebdomadaire qui a misé sur une grande qualité graphique et rédactionnelle, chasse sur les terres de L'Équipe ; Économie matin, Femme en ville, TéléVision attaquent des marchés que l'on croit saturés (mais qui ont aussi donné les plus belles réussites de ces vingt dernières années) ; même Courrier international se voit déborder par Citato, un mensuel fait sur le même principe de reprise d'articles et distribué à l'intérieur des lycées.

Les gratuits ont obtenu plusieurs mar [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  PRESSE QUOTIDIENNE GRATUITE  » est également traité dans :

HUTIN FRANÇOIS RÉGIS (1929-2017)

  • Écrit par 
  • Claire BLANDIN
  •  • 765 mots

Patron du groupe Ouest-France, homme de presse aux fortes convictions, François Régis Hutin, dans le sillage du christianisme social de sa famille, s’est sans doute toujours pensé en missionnaire : ancien séminariste de la Mission de France à Lisieux, où se formèrent de nombreux prêtres-ouvriers, il est resté toute sa vie pratiquant et admirateur de l’abbé de Lamennais, catholique libéral du xix e […] Lire la suite

PRESSE - Les différentes formes de presse

  • Écrit par 
  • Dominique MARCHETTI
  •  • 9 420 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La remise en cause d'un modèle : des journaux « gratuits » au développement d’Internet »  : […] Par-delà ces évolutions historiques depuis les années 1950, c'est le modèle économique et professionnel de la presse payante qui est, à partir des années 1990, concurrencé par le développement des quotidiens « gratuits » d'information et, à partir des années 2000, radicalement transformé par celui d'Internet. Il fait face, de surcroît, à l'explosion de l'offre d'information générale et politique […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Dominique AUGEY, Marie-Christine LIPANI VAISSADE, Denis RUELLAN, Jean-Michel UTARD, « PRESSE QUOTIDIENNE GRATUITE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/presse-quotidienne-gratuite/