SINO-JAPONAISE PREMIÈRE GUERRE (1894-1895)

SHIMONOSEKI TRAITÉ DE (17 avr. 1895)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 184 mots

L'annexion de Formose par le Japon est réalisée par le traité de Shimonoseki (17 avril 1895) qui achève la courte guerre sino-japonaise de 1894-1895. Elle marque la véritable entrée du Japon dans le cercle restreint des puissances impérialistes de la fin du xix e  siècle. Longtemps fermé à l'influence étrangère, puis engagé dans une modernisation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-de-shimonoseki/#i_21852

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 675 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « Tentatives de réforme »  : […] La défaite militaire et diplomatique infligée par la France en 1885, la rupture des liens antiques de solidarité qui existaient entre la Chine et le Vietnam avaient déjà discrédité la politique de réformes modérées et de compromis avec l'Occident, sur laquelle était fondé le yangwu . Mais la victoire rapide et brutale remportée en 1894-1895 par le Japon sur la Chine précipit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-jusqu-en-1949/#i_21852

DYNASTIE QING - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 313 mots

1644 Conquête de Pékin par les troupes mandchoues d'Abahai. Fin de la dynastie chinoise des Ming. 1652 Le dalaï-lama est invité à Pékin où il est reçu avec faste. 1689 Sous le règne de Kangxi, le premier traité de paix entre la Russie et l'Empire chinois est signé à Nertchinsk. 1732 L'em […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dynastie-qing-reperes-chronologiques/#i_21852

ITŌ HIROBUMI (1841-1909)

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU
  •  • 1 268 mots
  •  • 1 média

Fils d'un valet attaché aux armées seigneuriales de Chōshū, Itō Hirobumi ne fut reconnu comme officier qu'en 1863. Il fut disciple de Yoshide Shōin, qui fut l'éducateur de la plupart des réformateurs issus de Chōshū, des premières années de Meiji. Parti clandestinement faire des études à Londres avec quatre compagnons, il revint précipitamment au Japon pour tenter d'empêcher, mais sans succès, l'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ito-hirobumi/#i_21852

JAPON (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU, 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Valérie NIQUET, 
  • Céline PAJON
  •  • 41 060 mots
  •  • 48 médias

Dans le chapitre « Meiji »  : […] Le véritable artisan de la modernisation, telle qu'elle fut conçue sous Meiji, fut Itō Hirobumi (1841-1909). Issu d'une modeste famille de bushi de Chōshū, il se spécialisa dans l'économie politique, voyagea aux États-Unis et en Europe, et fut le bras droit d'Ōkubo. Il accorda la priorité à l'industrialisation du Japon. Dans les années 1880, les finances furent mises en ordre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_21852

TONG-HAK

  • Écrit par 
  • Ogg LI
  •  • 460 mots

Fondé en Corée au milieu du xix e  siècle par Tchö Dje-u (1824-1864), le mouvement appelé Tong-hak (doctrine orientale) entendait susciter un renouveau religieux et social en réaction contre les idées occidentales que l'on désignait alors sous le nom de sǒ-hak (doctrine occidentale). Il reposait, selon le fondateur lui-même, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tong-hak/#i_21852


Affichage 

Japon, expansion de 1853 à 1937

carte

La politique nippone de conquête territoriale, depuis l'ouverture à l'Occident en 1853 jusqu'à la seconde guerre sino-japonaise en 1937 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Japon, expansion de 1853 à 1937
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte