PRÉCOLOMBIENSAmérique du Nord et Arctique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'état des connaissances

Les grandes phases du Paléoaméricain (Paléoindien)

Dans la mesure où il prend la succession du terme Paléoindien, le Paléoaméricain regroupe des formations archéologiques antérieures à 8000 B.P., dont les principales sont le Clovisien, le Folsomien et le Planoïen, ainsi que les variantes régionales du Désert occidental américain et de l'horizon des pointes de Dalton, dans les Prairies méridionales. Les marqueurs archéologiques de ces formations sont avant tout des pointes, dotées de cannelures basales pour les deux premières périodes, et sans cannelure pour le Planoïen. Elles apparaissent seulement pendant une période relativement brève à l'échelle de la préhistoire (moins de 4 000 ans). Mais ces quatre millénaires correspondent aux importantes transformations climatiques et écologiques de la transition Pléistocène-Holocène (autour de 10 000 B.P.), qui ont permis à ces chasseurs de remonter jusqu'en Alaska, à mesure que les glaciers régressaient. La réputation des chasseurs de gros gibier (le mammouth étant le plus spectaculaire), bien attestée dans les Plaines et au sud, a occulté la diversité de leurs modes de subsistance. Dans l'est de l'Amérique du Nord et dans le Subarctique, les Paléoaméricains ont surtout chassé le caribou et le cerf, puis, dans le nord-est, ils se sont adaptés aux ressources maritimes. Dans l'ouest, en particulier dans le Grand Bassin, la « culture du Désert », qui apparaît selon les régions entre 10 000 et 8000 B.P., est contemporaine du Paléoaméricain inférieur, mais attribuée à l'Archaïque.

Canada préhistorique: extension des calottes glacières et sites paléo-indiens

Canada préhistorique: extension des calottes glacières et sites paléo-indiens

Dessin

Trois étapes de l'extension des calottes glacières du Canada et localisation des sites paléo-indiens, d'après l'«Atlas historique du Canada», vol. I, R. Cole Harris dir., Les Presses de l'université de Montréal, Montréal, 1987. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

L'invention et la brève utilisation de la cannelure basale

Les pointes de Clovis et de Folsom, ainsi que les variantes du Désert occidental et de Dalton, présentent à leur base et sur leurs deux faces un ou plusieurs enlèvements longitudinaux formant une cannelure. La technique de la cannelure basale, qui requiert une grande maîtrise de la taille de la pierre par pression, apparaît jusqu'à maintenant comme une invention exclusive des Paléoaméricains. [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 14 pages



Médias de l’article

Canada préhistorique: extension des calottes glacières et sites paléo-indiens

Canada préhistorique: extension des calottes glacières et sites paléo-indiens
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Pointes lancéolées à cannelures

Pointes lancéolées à cannelures
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Pointes lancéolées sans pédoncule

Pointes lancéolées sans pédoncule
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Outils et fragments de céramique, tradition archaïque, États-Unis

Outils et fragments de céramique, tradition archaïque, États-Unis
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 18 médias de l'article





Écrit par :

  • : docteur d'État de l'université de Paris-I-Sorbonne, archéologue, professeur honoraire au département des sciences de la Terre et de l'atmosphère, université du Québec à Montréal

Classification


Autres références

«  PRÉCOLOMBIENS  » est également traité dans :

PRÉCOLOMBIENS - Le peuplement initial des Amériques

  • Écrit par 
  • Danièle LAVALLÉE
  •  • 3 067 mots
  •  • 2 médias

La ressemblance physique entre les aborigènes américains et les Asiatiques (Mongols, Tartares, Chinois), que les Européens s'attendaient à rencontrer, suscita dès le xvie siècle l'hypothèse que les Amérindiens étaient venus d'Asie, avant même que l'on sache si l'Amérique était un prolongement de ce continent. Cette hypothèse s'est maintenue et étayée […] Lire la suite

PRÉCOLOMBIENS - Méso-Amérique

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA, 
  • Brigitte FAUGÈRE, 
  • Oruno D. LARA, 
  • Éric TALADOIRE
  • , Universalis
  •  • 17 156 mots
  •  • 24 médias

L'Amérique moyenne a fait l'objet, sous le nom de Mesoamerica, d'une proposition de définition de la part de l'ethno-historien Paul Kirchhoff en 1943. Cette proposition s'appuie sur les similitudes d'un ensemble de traits culturels, répartis sur un vaste territoire et identifiés depuis la Conquête. Au centre et au sud du Mexique, une grande partie de l'Améri […] Lire la suite

PRÉCOLOMBIENS - Amérique du Sud

  • Écrit par 
  • Jean-François BOUCHARD, 
  • André DELPUECH, 
  • Danièle LAVALLÉE, 
  • Dominique LEGOUPIL, 
  • Stéphen ROSTAIN
  • , Universalis
  •  • 23 161 mots
  •  • 10 médias

L'Amérique du Sud précolombienne recouvre une vaste aire géographique composée de l'aire andine centrale (le Pérou et la Bolivie), l'aire intermédiaire (le Venezuela, la Colombie et l'Équateur) et l'aire périphérique, qui comprend notamment les îl […] Lire la suite

AGUADA CULTURE

  • Écrit par 
  • Susana MONZON
  •  • 372 mots

Développée dans le nord-ouest de l'Argentine, dans la région qui s'étend depuis la vallée Calchaqui jusqu'au nord de la province de San Juan, la culture aguada se situe, chronologiquement, dans la période céramique moyenne, entre 650 et 850. L'économie aguada était basée sur l'agriculture qui utilisait probablement des techniques d'irrigation ; elle était complétée par l'élevage du lama. L'artisan […] Lire la suite

AMÉRINDIENS - Hauts plateaux andins

  • Écrit par 
  • Carmen BERNAND
  •  • 4 680 mots

Dans le chapitre « Les Indiens, une invention coloniale »  : […] Avant l'arrivée des Espagnols, les vallées d'altitude de la Cordillère des Andes étaient habitées par des groupes ethniques qui reconnaissaient des lignées ancestrales spécifiques, possédaient leurs propres sanctuaires et lieux sacrés désignés sous le nom générique huacas , portaient des vêtements distinctifs et parlaient des dialectes divers dont les plus répandus étaient ceux issus du quechua o […] Lire la suite

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Danièle LAVALLÉE, 
  • Catherine LEFORT
  •  • 18 005 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les plus anciens gisements archéologiques »  : […] Examinons maintenant les faits archéologiques et les différentes hypothèses qu'ils étayent avec plus ou moins de bonheur. Actuellement, trois thèses s'affrontent. Quelques chercheurs suggèrent une arrivée très ancienne, antérieure à la première crue froide du Wisconsin vers — 70 000 ou durant cette crue, entre — 70 000 et — 60 000 ; mais cela ne repose que sur des spéculations – généralement les a […] Lire la suite

ANDES CORDILLÈRE DES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DELER, 
  • Olivier DOLLFUS
  •  • 10 947 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les modalités de l'occupation du sol »  : […] Les Andes tropicales sont le plus ancien foyer de peuplement humain actuellement connu de l' Amérique du Sud. Elles ont été le cadre de certaines des civilisations précolombiennes les plus élaborées. Aujourd'hui encore, on y trouve des densités rurales particulièrement élevées. Mais elles sont, pour les États andins, des secteurs en perte de vitesse. […] Lire la suite

ARCHAÏQUE, Amérique du Nord

  • Écrit par 
  • Patrick PLUMET
  •  • 2 387 mots
  •  • 3 médias

Le concept de « stade archaïque » ( Archaic Stage ) a été introduit en 1932 dans la préhistoire de l'Amérique du Nord par l'archéologue William A. Ritchie pour rendre compte d'une phase précéramique découverte dans l'État de New York et de ses points communs avec des phases équivalentes dans l'est du continent et jusqu'en Californie. Adapté en 1952 à l'évolution des connaissances par l'archéologu […] Lire la suite

ARTS DU NIGERIA (exposition)

  • Écrit par 
  • Vincent BOULORÉ
  •  • 1 554 mots

Réputés pour leur ancienneté et leur extrême diversité stylistique, les arts du Nigeria occupent une place de choix dans l'histoire de l'art africain. Les terres cuites de Nok (600 av.-250 apr. J.-C.), l'art d'Ifè ( ix e - xv e  siècle) et celui, palatial, du Bénin ( xiv e - xix e  siècle) sont ainsi désormais parmi les plus célèbres d'Afrique noire. Très appréciée des collectionneurs, la sculptu […] Lire la suite

AZTÈQUES

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA, 
  • Alexandra BIAR, 
  • Mireille SIMONI
  •  • 11 264 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre «  Le Mexique avant les Aztèques »  : […] Pour tenter de comprendre l'aventure aztèque, il faut rappeler brièvement le passé mexicain, où l'on peut très sommairement distinguer quatre grandes périodes : Époque précéramique. Dans une première phase, que l'on peut dater de 15 000 à 1 500 avant J.-C., le pays a sans doute été peuplé de tribus nomades de chasseurs-collecteurs, à l'outillage lithique très restreint, suivant les migrations du […] Lire la suite

LES AZTÈQUES (exposition)

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA
  •  • 935 mots

À de nombreux titres, l'exposition présentée à Londres, à la Royal Academy of Arts, du 16 novembre 2002 au 11 avril 2003, constitua un événement majeur pour la perception européenne des arts précolombiens. Tout d'abord, la qualité et la diversité des œuvres exposées, 359 au total dont beaucoup pour la première fois, permettaient d'aborder la civilisation aztèque avec un regard différent. Si nombr […] Lire la suite

BONAMPAK

  • Écrit par 
  • Jacques SOUSTELLE
  •  • 323 mots
  •  • 4 médias

Les ruines du centre cérémoniel maya que les archéologues ont baptisé Bonampak (« murs peints ») s'élèvent sur des collines dans la vallée du Lacanhá, affluent de l'Usumacinta, à environ 30 km de Yaxchilán . On y remarque notamment les vestiges de neuf édifices ainsi que des autels et des stèles à bas-reliefs. Découvertes en 1946, les fresques qui ont valu à Bonampak sa célébrité couvrent les paro […] Lire la suite

CAHOKIA

  • Écrit par 
  • Éric TALADOIRE
  •  • 1 734 mots

Avec sa centaine de grands monticules de terre, dont le plus imposant, Monks Mound, atteint une hauteur de 30 mètres, et une superficie totale estimée à plus de 10 kilomètres carrés, Cahokia, située près de Saint Louis, dans le sud-ouest de l'Illinois, a souvent été considéré comme une véritable ville, la plus importante des États-Unis avant l'installation des colons. De là à en faire la capitale […] Lire la suite

CALIMA CULTURE

  • Écrit par 
  • Susana MONZON
  •  • 642 mots

Région archéologique de Colombie, correspondant aux vallées moyenne et supérieure du rio Calima, dans la cordillère occidentale, à 1 200-1 500 mètres d'altitude. Les archéologues qui travaillent dans cette région y ont reconnu trois principales phases culturelles : Ilama, Yotoco, Sonso, qui se succèdent après la période précéramique, représentée par quelques objets lithiques. Ces trois phases remp […] Lire la suite

CÉRAMIQUE EN ÉQUATEUR

  • Écrit par 
  • Éric TALADOIRE
  •  • 154 mots

Vers — 3100 apparaissent pour la première fois les céramiques et les figurines qui feront la renommée du site de Valdivia, en Équateur. Si l'on a pu envisager une origine externe (le Japon de la phase Jōmon) pour l'introduction de cette technique, l'hypothèse a vite été abandonnée. En effet, des antécédents, assez grossiers, remontant environ à — 3500, ont été découverts, tant en Équateur même, av […] Lire la suite

CHANCAY CULTURE

  • Écrit par 
  • Susana MONZON
  •  • 358 mots

Localisée sur la côte centrale du Pérou, la culture de Chancay s'est développée durant la dernière période intermédiaire (1000-1476). Elle a été surtout définie par la céramique découverte dans les grands cimetières à Ancón et dans la vallée de Chancay. La poterie n'est pas très raffinée et le type le plus connu est celui appelé Chancay noir sur blanc. La forme des vases est variée, mais la plus f […] Lire la suite

CHANCHAN

  • Écrit par 
  • Susana MONZON
  •  • 379 mots
  •  • 1 média

Capitale du royaume chimu (dernière période intermédiaire), sur la côte nord du Pérou, Chanchan est située dans le département de La Libertad, sur la rive droite de la vallée de Moche. La ville s'étendait approximativement sur vingt-cinq kilomètres carrés. Les principales structures qui la composaient étaient les citadelles, leurs annexes et des constructions périphériques. Les citadelles sont d […] Lire la suite

CHAVÍN DE HUANTAR

  • Écrit par 
  • Susana MONZON
  •  • 659 mots
  •  • 1 média

Site archéologique de l'Horizon Ancien, Chavín de Huantar est situé dans les Andes péruviennes de la cordillère Blanche, à 3 180 mètres d'altitude, dans la vallée du Pukcha (ou Mosna, ce fleuve a deux noms), un affluent de l'Amazone. Ce site, qui fut occupé pendant la majeure partie du I er  millénaire avant notre ère, joua un rôle de centre cérémoniel comme en témoignent divers temples et constr […] Lire la suite

CHIBCHA ou MUISCA

  • Écrit par 
  • Gérard REICHEL-DOLMATOFF
  •  • 1 918 mots

Dans le chapitre « Symboles et rites religieux »  : […] La religion chibcha ne constitue pas un ensemble conceptuel bien défini et formel. Le créateur Chiminagagua, dieu solaire, et Bachue (ou Chía), déesse de la Lune, forment un couple divin à côté duquel apparaissent de nombreuses autres personnifications comme le héros civilisateur Bochica, le dieu de l'Eau, le dieu de l'Arc-en-ciel et d'autres encore. Les prêtres, après les longues années d'appren […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Patrick PLUMET, « PRÉCOLOMBIENS - Amérique du Nord et Arctique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/precolombiens-amerique-du-nord-et-arctique/