POUVOIR POLITIQUE

POLITIQUE - Le pouvoir politique

  • Écrit par 
  • Jean William LAPIERRE
  •  • 7 276 mots

La lutte pour le pouvoir est au centre de la vie politique : selon les sociétés et les régimes, des partis, des factions, des clans ou des familles se battent pour prendre le pouvoir ou s'y maintenir. La réflexion sur le pouvoir est au centre de la philosophie politique : depuis Pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/politique-le-pouvoir-politique/#i_2373

ADMINISTRATION - Le droit administratif

  • Écrit par 
  • Jean RIVERO
  •  • 11 855 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'administration soumise au droit »  : […] Pour que cette soumission apparaisse, il n'a rien fallu de moins qu'une révolution dans la nature et la conception du pouvoir, c'est-à-dire l'avènement, par des voies et sous des formes diverses selon les États, de la démocratie libérale. Il a fallu d'abord que, parmi les organes qui détiennent le pouvoir, une certaine distinction s'établisse entre le législateur, dont la mission essentielle est d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/administration-le-droit-administratif/#i_2373

ANTHROPOLOGIE POLITIQUE

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER
  •  • 5 804 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le pouvoir politique »  : […] Les notions de pouvoir , de coercition et de légitimité s'imposent nécessairement, et d'une manière solidaire, au départ de toute recherche théorique. Mais la première est en position dominante. Le pouvoir, quelles que soient les formes qui conditionnent son emploi, est reconnu dans toute société humaine, même rudimentaire. Il es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-politique/#i_2373

ARMÉE - Pouvoir et société

  • Écrit par 
  • Pierre DABEZIES
  •  • 16 276 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Pouvoir civil et pouvoir militaire »  : […] Aux divergences entre l'armée et la société répondent souvent des démêlés avec le pouvoir. Le premier problème est de savoir qui commande : face au pouvoir civil, en principe détenteur d'une souveraineté pleine et entière, le poids des armes et leur spécificité confèrent à l'autorité militaire, dotée de compétences partielles, un pouvoir souvent concurrent. À travers l'histoire, on retrouve const […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armee-pouvoir-et-societe/#i_2373

AUTORITÉ

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 2 807 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La modernité politique »  : […] La modernité politique installe, au détriment du divin, un idéal de raison sous lequel vient se placer l'autorité en s'ordonnant sur une forme plus juridique de transcendance, l'État. Théorisé par Machiavel ( Le Prince , 1513 ), ce dernier procède d'un pacte originel et volontaire, passé entre les hommes, abandonnant à la volonté générale et à son représentant, une partie de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autorite/#i_2373

BIOPOLITIQUE

  • Écrit par 
  • Frédéric GROS
  •  • 1 813 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une nouvelle logique de pouvoir »  : […] Cette rupture est cependant plus théorique que proprement historique, car les deux formes ne cessent en fait de coexister. La forme traditionnelle est le pouvoir de « souveraineté ». Il procède par prélèvement contraint et marquage symbolique. Par exemple : soustraire une partie des récoltes, supplicier les corps de condamnés, réquisitionner des richesses matérielles ou des forces de travail, off […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biopolitique/#i_2373

BOBBIO NORBERTO (1909-2004)

  • Écrit par 
  • Giovanni BUSINO
  •  • 2 402 mots

Dans le chapitre « Un « philosophe militant » »  : […] À partir de la fin des années 1960, Bobbio devient un « philosophe militant ». Il analyse les questions d'actualité, du mouvement estudiantin au terrorisme, de la crise du marxisme à l'involution du communisme, du retour de la droite à la guerre du Golfe, du pacifisme à l'écologie, des combats pour l'Europe à la crise de la société italienne. Il fuit les vérités absolues réputées meurtrières pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norberto-bobbio/#i_2373

BURDEAU GEORGES (1905-1988)

  • Écrit par 
  • Bernard CHANTEBOUT
  •  • 1 257 mots

Georges Burdeau, qui fut dès l'origine directeur scientifique de l' Encyclopædia Universalis pour le droit public et la science politique, restera comme un des plus importants représentants de l'école française de science politique au xx e siècle. Fuyant la fausse gloire que procure la fréquentation des journalistes, il n' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-burdeau/#i_2373

BURLAMAQUI JEAN-JACQUES (1694-1748)

  • Écrit par 
  • Yves SUAUDEAU
  •  • 681 mots

Juriste suisse dont les écrits et commentaires feront connaître à son concitoyen Rousseau le baron von Pufendorf et Jean de Barbeyrac. Pendant vingt ans, Burlamaqui enseigna le droit à l'université de Genève, sa ville natale, dont il fut membre du Conseil d'État. Il publia différents ouvrages, notamment Principes du droit naturel (1747) et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-jacques-burlamaqui/#i_2373

CHEFFERIE

  • Écrit par 
  • Henri LAVONDÈS, 
  • Jean-Claude PENRAD
  •  • 2 924 mots

L' anthropologie sociale, plus encore peut-être que l'histoire, élargit l'interprétation courante de la définition aristotélicienne de l'homme comme être naturellement « politique » à bien d'autres références que les sociétés dites « historiques » ou que les sociétés dominées par un appareil étatique. Dans la diversité effective des degrés et des types d'organisation du pouvoir politique, la chef […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chefferie/#i_2373

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - La période gaullienne (1958-1969)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 8 834 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « L'adoption de la nouvelle Constitution »  : […] Les députés doivent donc accepter de remettre le pouvoir constituant au général, dans des conditions d'ailleurs non conformes aux textes puisque, pour modifier la Constitution de 1946, le processus était normalement très long et difficile. Les députés, craignant une dérive vers un régime autoritaire comme en 1940, vont mettre des conditions pour encadrer le processus de refonte des institutions. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-republique-la-periode-gaullienne-1958-1969/#i_2373

CLASSES SOCIALES - Classe dominante

  • Écrit par 
  • Gérard MAUGER
  •  • 2 471 mots

Dans le chapitre « Bourgeoisie et élite(s) »  : […] Dans la perspective marxiste, le rapport de propriété est le rapport social déterminant. Dans le mode de production capitaliste, il oppose les bourgeois, propriétaires des moyens de production, aux prolétaires, détenteurs de leur seule force de travail. « Par bourgeoisie, on entend la classe des capitalistes modernes qui possèdent les moyens sociaux de production et utilisent le travail salar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/classes-sociales-classe-dominante/#i_2373

CLIENTÉLISME

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BRIQUET
  •  • 1 854 mots

Dans le chapitre « Clientélisme et démocratie »  : […] Contrairement ce qui était l'opinion commune de la majorité des spécialistes des sciences sociales et politiques jusqu'aux années 1970, le clientélisme a donc survécu à la modernisation démocratique. Il s'en est même nourri, l'élargissement du champ de l'action publique ayant pu procurer des ressources de clientèle nouvelles et abondantes aux dirigeants des partis et aux élus. Avant cette date, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clientelisme/#i_2373

CONSIDÉRATIONS POLITIQUES SUR LES COUPS D'ÉTAT, Gabriel Naudé - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 780 mots

Dans le chapitre « Le théâtre du pouvoir »  : […] Naudé, depuis Rome, engage ses lecteurs à épier le lieu où le pouvoir exerce avec violence et ruse ses coups d'État, selon l'exercice d'une prudence politique qui n'est ni religieuse, ni seulement technique. Car le coup d'État, explique-t-il, est un acte d'exception, dont l'effet seul vient, dans l'après-coup et dans l'aporie de toute causalité rationnelle, fonder une politique qui transgresse les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/considerations-politiques-sur-les-coups-d-etat/#i_2373

CONSTITUTIONNEL DROIT

  • Écrit par 
  • André DEMICHEL
  •  • 2 612 mots

Dans le chapitre « Méthode positive et méthode normative »  : […] La méthode positive consiste à étudier les règles de droit telles qu'elles sont, sans les juger. La méthode normative consiste à aborder cette étude par rapport à un certain nombre de principes posés comme un impératif, et à valoriser ou à critiquer les règles de droit positif selon qu'elles sont ou non conformes à ces principes. Le conflit de méthodes est permanent. Dans l'Antiquité, Platon, théo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-constitutionnel/#i_2373

CONTRÔLE SOCIAL

  • Écrit par 
  • Philippe ROBERT
  •  • 1 315 mots

Au sens propre, contrôle, contraction de « contre-rôle », désigne un registre tenu en double à fin de vérification ; d'où le sens figuré de surveillance. Quant au syntagme « contrôle social », sa signification est d'autant plus délicate à préciser qu'il a en plusieurs fois changé et que sa fortune a été nord-américaine ( social control ) plutôt qu'européenne. Il signifie tant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/controle-social/#i_2373

CORPS INTERMÉDIAIRES

  • Écrit par 
  • Solange MARIN
  •  • 854 mots

L'ancienne France était, depuis le Moyen Âge, composée de groupes d'individus appelés corps : collèges, communautés, associations de gens ayant même métier ou même fonction dans la nation, et réunis à la fois pour la préservation de leurs intérêts particuliers et celle du bien commun. Ces corps existaient avec la permission du souverain et lui étaient subordonnés, bien que leur existence fût souve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-intermediaires/#i_2373

DÉMOCRATIE

  • Écrit par 
  • Daniel GAXIE
  •  • 10 277 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La représentation et la professionnalisation politiques »  : […] En théorie, n'importe quel citoyen peut se présenter aux élections et devenir député, maire ou président de Région. En pratique, ces positions sont occupées par des hommes politiques. Cette expression courante suggère la spécialisation (et, à l'origine, la masculinisation) de la fonction. L'activité que nous désignons comme « politique » était, dans le passé, indistincte des autres activités socia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/democratie/#i_2373

DON

  • Écrit par 
  • François POUILLON
  •  • 3 517 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'apport de l'ethnographie »  : […] Mauss s'appuie donc sur quelques-uns des grands dossiers de l'ethnographie, qu'il reprend dans sa perspective. Le premier, celui du hau maori, lui permet de répondre à sa question de départ : « Quelle est la règle de droit qui [...] fait que le présent reçu est obligatoirement rendu ? Quelle force y a-t-il dans la chose qu'on donne qui fait que le donataire la rend ? » On p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/don/#i_2373

ÉLECTIONS - Histoire des élections

  • Écrit par 
  • Christophe VOILLIOT
  •  • 5 782 mots

Envisagée sous l'angle des pratiques électorales, l'histoire des élections est tout à la fois une histoire des techniques électorales, l'étude des comportements des agents impliqués dans le processus électif et la sociogenèse d'une forme singulière qui nous est aujourd'hui familière : l'élection libre et concurrentielle. C'est dire que cette histoire des élections ne peut se réduire à un relevé d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elections-histoire-des-elections/#i_2373

ÉTAT

  • Écrit par 
  • Olivier BEAUD
  •  • 6 344 mots

Selon qu'on met l'accent sur la force, sur le droit ou sur la légitimité, l'étude de l'État est susceptible d'être conduite suivant trois approches très différentes : sociologique, juridique, ou philosophique. Y aurait-il donc autant d'États qu'il y a de manières de l'observer ? Le juriste Georges Burdeau le constatait déjà dans la notice qu'il consacra à ce sujet dans la première édition de cette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etat/#i_2373

ÉTAT, sociologie

  • Écrit par 
  • Hervé FAYAT
  •  • 1 736 mots

Dans le chapitre « L'État et le « mécanisme monopoliste » »  : […] Que l'État dispose du monopole de la violence physique légitime n'est guère contesté, mais quand l'auteur d' Économie et société renvoie plus ou moins aux circonstances les autres moyens d'administration pour ne définir ce groupement que par son ultime moyen de domination , il suggère un processus de monopolisation qui, focalisé sur la concentration de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etat-sociologie/#i_2373

FÉMINISME - France : du M.L.F. à la parité

  • Écrit par 
  • Muriel ROUYER
  •  • 4 252 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'opportunité politique : la gauche au pouvoir et l'impulsion européenne »  : […] L'arrivée de la gauche au pouvoir en 1981 changea la donne féministe et occasionna ce que certaines féministes considèrent comme un « repli » du M.L.F., du moins en tant que mouvement social. L'heure n'était plus à la révolution, mais aux réformes. François Mitterrand s'était voulu le candidat des femmes, quoiqu'elles n'aient pas voté en majorité pour la gauche. L'ancienne tendance psychépo du M.L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/feminisme-france-du-m-l-f-a-la-parite/#i_2373

FOUCAULT MICHEL (1926-1984)

  • Écrit par 
  • Frédéric GROS
  •  • 5 262 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La gouvernementalité »  : […] Cette première étude du pouvoir menée par Foucault avait volontairement neutralisé le pouvoir politique d'État, pour se concentrer sur des mécanismes disciplinaires innervant les institutions. Dans une série de cours prononcés au Collège de France sur la « gouvernementalité » (de 1978 à 1979), Foucault tente de montrer comment l'État occidental moderne se réfléchit lui aussi comme technique en pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-foucault/#i_2373

GÉOPOLITIQUE

  • Écrit par 
  • Philippe MOREAU DEFARGES
  •  • 6 208 mots

Dans le chapitre « Les pionniers anglo-américains de la géopolitique »  : […] Dans cette perspective, le premier géopoliticien, même s'il n'est pas classé comme tel, est certainement l'amiral américain Alfred Thayer Mahan (1840-1914). Toute sa réflexion est sous-tendue par une interrogation de patriote ou de nationaliste : comment son pays, les États-Unis, peut-il devenir une puissance mondiale ? Mahan étudie la rivalité entre la France et l'Angleterre, de Louis XIV à Napo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geopolitique/#i_2373

GOUVERNEMENT

  • Écrit par 
  • Didier MAUS
  •  • 4 698 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les pouvoirs propres »  : […] Il existe d'abord une fonction globale de définition et de mise en œuvre de la politique générale. Il appartient au gouvernement non seulement de présenter les grands objectifs, mais surtout d'en assurer la cohérence. Alors que chaque ministre, par définition, n'a qu'une vue partielle de l'action gouvernementale, qu'il s'agisse des affaires extérieures, des affaires financières, des affaires socia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gouvernement/#i_2373

GOUVERNEMENTALITÉ

  • Écrit par 
  • Richard HUFF
  •  • 915 mots
  •  • 1 média

Dans l’étude du pouvoir et de ses mécanismes, la gouvernementalité met l’accent sur le fait de gouverner la conduite des personnes par le biais de moyens positifs plutôt que par le pouvoir souverain de formuler la loi. Contrairement à une forme de pouvoir disciplinaire, la gouvernementalité est généralement associée à la participation volontaire de celui qui est gouverné. Elle apparaît avec la na […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gouvernementalite/#i_2373

GROUPE DE PRESSION

  • Écrit par 
  • Jean LADRIÈRE
  •  • 6 973 mots

L'étude scientifique des systèmes politiques a traversé, historiquement, trois grandes phases. On les a d'abord étudiés en se plaçant au point de vue des institutions et en analysant leur mode de fonctionnement ; cette approche des phénomènes politiques relève, d'une part, d'une perspective juridique et normative, qui accorde une priorité aux superstructures et, d'autre part, d'une perspective mé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupe-de-pression/#i_2373

HISTOIRE (Histoire et historiens) - Les usages sociaux de l'histoire

  • Écrit par 
  • Olivier LÉVY-DUMOULIN
  •  • 3 820 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Aux origines »  : […] Dans les sociétés anciennes, la production historique s'inscrit dans deux traditions parallèles en rapport étroit avec le pouvoir politique et ses aléas. Dans la Chine impériale, la tradition historiographique s'entend, depuis les annales de Sima Qian, comme le récit chronologique de la dynastie et l'un de ses titres de justification. Dans les cités grecques, les érudits qui, tel Hellanicos de My […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-histoire-et-historiens-les-usages-sociaux-de-l-histoire/#i_2373

HOBBES THOMAS (1588-1679)

  • Écrit par 
  • Raymond POLIN
  •  • 2 662 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De l'état de nature à l'omnipotence du souverain »  : […] C'est sur ces bases, estime Hobbes, que peut désormais être élaborée une véritable science de la morale et de la politique, à partir de l'expérience raisonnée des mouvements des corps et de l'esprit. Ce qu'Euclide a fait pour la géométrie et Galilée pour la physique, lui s'estime en mesure de le faire pour la politique, et ce sera la première science politique accomplie. Dans un système nominalist […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-hobbes/#i_2373

INÉGALITÉS HOMMES-FEMMES, France

  • Écrit par 
  • Alain BIHR, 
  • Roland PFEFFERKORN
  •  • 5 964 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Inégalités dans l'espace public »  : […] L'antique monopolisation par les hommes de l'espace public s'est pour l'essentiel maintenue jusqu'à présent. Pour s'en tenir à deux chiffres, l'Assemblée nationale élue en 1997 comptait à peine 10 p. 100 de femmes, et au Sénat, il y avait moins de 6 p. 100 de femmes à la même époque. Le Parlement français au seuil du xxi e  siècle fait ainsi à pei […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inegalites-hommes-femmes-france/#i_2373

INSTITUTION

  • Écrit par 
  • Delphine DULONG
  •  • 1 610 mots

Dans le chapitre « L'influence des institutions sur les individus »  : […] Dans quelle mesure les institutions exercent-elles une influence sur la façon dont les acteurs sociaux – individuels ou collectifs – formulent les fins et les moyens de leur action ? Telle est la première question qui fait débat au sein de la communauté scientifique. Question centrale s'il en est, car de la réponse à cette question dépend l'importance que l'on accorde aux institutions dans l'expli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/institution/#i_2373

JOUVENEL BERTRAND DE (1903-1987)

  • Écrit par 
  • Evelyne PISIER
  •  • 1 064 mots

L'œuvre de Bertrand de Jouvenel témoigne de toute une époque, de disciplines diverses, de problèmes multiples, de solutions contrastées, voire contradictoires. Faut-il évoquer un goût précoce pour les études scientifiques ou un talent de journaliste ? Faut-il rappeler l'influence du milieu familial, celle de son père Henry de Jouvenel, directeur du quotidien parisien Le Matin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bertrand-de-jouvenel/#i_2373

JUSTICE - Justice constitutionnelle

  • Écrit par 
  • Francis HAMON, 
  • Céline WIENER
  •  • 10 087 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'audace ou la prudence des politiques jurisprudentielles »  : […] Il peut paraître paradoxal d'employer l'expression « politique jurisprudentielle » alors que le juge, du moins en théorie, a pour fonction exclusive de dire le droit : comment cette fonction lui permettrait-elle d'opposer ses propres conceptions à celles que peuvent avoir le Parlement, le gouvernement et l'opinion publique elle-même ? Techniquement, c'est toutefois possible puisque les normes de r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/justice-justice-constitutionnelle/#i_2373

JUSTICE - Justice politique

  • Écrit par 
  • Robert CHARVIN
  •  • 8 851 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Fonctions et signification de la justice politique »  : […] Tout pouvoir cherche à se pérenniser : l'opposition est plus supportée que délibérément respectée. Lorsque, selon l'évaluation faite par les dominants, une opposition dépasse les limites qui lui sont implicitement (et non légalement) reconnues, la répression frappe. La médiation juridictionnelle conforte la légitimité du pouvoir, alors que le recours à de simples mesures administratives fait cour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/justice-justice-politique/#i_2373

LA DÉMOCRATIE INACHEVÉE (P. Rosanvallon) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 992 mots

Après Le Sacre du citoyen (1992) et Le Peuple introuvable (1998), c'est-à-dire après son histoire du suffrage universel et son histoire de la représentation démocratique, Pierre Rosanvallon aborde, dans La Démocratie inachevée (Gallimard, 2000), le problème de la souveraineté du peuple en France. S'interrog […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-democratie-inachevee/#i_2373

LÉGITIMITÉ

  • Écrit par 
  • Paul BASTID
  •  • 4 455 mots
  •  • 1 média

Le terme de « légitimité » évoque le fondement du pouvoir et la justification de l'obéissance qui lui est due. Le problème a reçu les solutions les plus diverses, depuis une interprétation purement religieuse, c'est-à-dire métajuridique, propre aux théocraties, jusqu'à une traduction purement logique et rationnelle s'appuyant sur l'origine consensuelle du pouvoir, en passant par des considérations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/legitimite/#i_2373

LÉVIATHAN, Thomas Hobbes - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 954 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La soumission au souverain »  : […] Les analyses de l'état de nature (représenté à titre d'hypothèse) envisagent les hommes à partir de leur égalité : égal pouvoir de tuer autrui, égale crainte de mourir de mort violente, égal souci de conserver sa vie conduisent à une insécurité permanente. C'est sur la base de ces analyses que la seconde partie, «  Of Common-Wealth  » (traduit par « De la République » ou « De […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leviathan-thomas-hobbes/#i_2373

LOI

  • Écrit par 
  • Georges BURDEAU, 
  • Universalis
  •  • 12 636 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La loi, procédé de gouvernement »  : […] Bien que le souci de la pensée traditionnelle ait été d'identifier la loi à la règle de droit, elle n'a jamais cessé pour autant d'être l'instrument d'une politique. Seulement, cette politique se situait dans le contexte de la philosophie libérale qui, se fiant à la spontanéité des initiatives individuelles pour réaliser le bien collectif, déniait aux gouvernements toute faculté créatrice. Le pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loi/#i_2373

MACHIAVEL (1469-1527)

  • Écrit par 
  • Jean-François DUVERNOY
  •  • 6 688 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Pouvoir »  : […] Le pouvoir marque la rencontre, pour un temps nécessairement limité, d'une façon toujours précaire et inévitablement polémique, entre la virtù d'un prince et une occasion de la Fortune. Un pouvoir d'État donne réalité – une certaine réalité – à un groupe humain. Machiavel appelle cela l'instauration d'une nation qui, de virtuelle qu'elle était, se réalise dans l'histoire. Au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/machiavel/#i_2373

MAFIA

  • Écrit par 
  • Clotilde CHAMPEYRACHE, 
  • Jean SUSINI
  • , Universalis
  •  • 8 695 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Caractéristiques de toute mafia »  : […] L'usage du terme mafia hors de Sicile s'appuie sur la mise en évidence de traits spécifiques indispensables à toute mafia. Ce n'est que la combinaison de ces caractéristiques qui permet de discerner ce qu'est et ce que n'est pas la mafia et de qualifier ainsi des organisations criminelles non italiennes. Un aspect fondamental pour la terminologie vient de ce que, si toute mafia est de la criminali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mafia/#i_2373

MAGIE

  • Écrit par 
  • René ALLEAU, 
  • Roger BASTIDE
  •  • 11 230 mots

Dans le chapitre « Le fonctionnalisme et le structuralisme »  : […] Devant les oppositions doctrinales de l'ancienne anthropologie, la nouvelle anthropologie, négligeant les problèmes d'origine et de catégorisation, s'attache plutôt, depuis B.  Malinowski, aux problèmes des fonctions. Il est facile de classer les fonctions manifestes de la magie : magie offensive, destinée à provoquer la maladie, la folie ou la mort de l'adversaire, et magie protectrice, destinée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magie/#i_2373

MANIFESTATION

  • Écrit par 
  • Danielle TARTAKOWSKY
  •  • 3 711 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un mode de régulation des crises »  : […] La France se distingue des deux cas de figure évoqués plus haut. L'usage intransitif du verbe « manifester » s'impose en 1868, son participe présent – manifestant – s'étant substantivé dès 1849 (Pierre Joseph Proudhon). Cette prise en compte de l'irruption des masses dans l'espace public anticipe, toutefois, sur l'effective autonomisation de ce mode d'expression politique. Les cortèges antérieurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manifestation/#i_2373

MILITAIRE INDUSTRIE

  • Écrit par 
  • Pascal LE PAUTREMAT
  •  • 8 502 mots

Dans le chapitre « Le poids du complexe militaro-industriel »  : […] Le terme « complexe » a été proposé pour traduire, et parfois dénoncer, les multiples passerelles et correspondances établies entre certains postes de hauts responsables militaires et ceux occupés dans les grandes firmes de production d'armes. Mais le concept de complexe militaro-industriel repose aussi sur les véritables synergies qui existent entre acteurs publics et privés, laboratoires civils […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/industrie-militaire/#i_2373

MORGENTHAU HANS JOACHIM (1904-1980)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 446 mots

Politologue et historien américain d'origine allemande, né à Cobourg le 17 février 1904 et mort à New York le 19 juillet 1980. Hans Joachim Morgenthau est connu pour son analyse du rôle du pouvoir dans la politique internationale. Après des études universitaires en Allemagne (Berlin, Francfort et Munich), Morgenthau obtient son diplôme de fin d'études à l'Institut supérieur d'études internationale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-joachim-morgenthau/#i_2373

NOTABLES

  • Écrit par 
  • Christophe CHARLE
  •  • 2 364 mots

Dans le chapitre « Le temps des notables triomphants (1800-1848) »  : […] Napoléon, Premier consul, avait inscrit le terme dans la loi avec les listes de notabilité définies par le niveau de revenus, principalement fonciers, ouvrant l'accès aux charges administratives et politiques . Les lois électorales de la Restauration, puis de la monarchie de Juillet, reprennent le principe en modifiant les critères. Elles instaurent un compromis entre élites d'âges historiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/notables/#i_2373

ODEGARD PETER (1901-1968)

  • Écrit par 
  • Daniel DERIVRY
  •  • 299 mots

Spécialiste américain de la science politique et de l'étude du fonctionnement du pouvoir, Peter H. Odegard prépara un doctorat de philosophie à l'université Columbia avant d'acquérir une grande expérience des affaires publiques en occupant différents postes : conseiller du gouvernement américain auprès de plusieurs ministres ou de commissions, il devint pendant la Seconde Guerre mondiale conseille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-odegard/#i_2373

OPINION PUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Patrick CHAMPAGNE
  •  • 4 997 mots
  •  • 3 médias

La notion d'« opinion publique » est aujourd'hui devenue une notion si banale dans les démocraties que son existence ne semble pas faire de doute. Invoquée en permanence par les différents acteurs de la vie politique – responsables gouvernementaux, syndicalistes, journalistes, acteurs économiques, mais aussi, et peut-être surtout, politologues qui la mesurent et en commentent les variations – elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opinion-publique/#i_2373

ORDONNANCES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MAITROT
  •  • 578 mots

Sous l'Ancien Régime, les ordonnances étaient des actes par lesquels le roi édictait des règles juridiques. Abandonnée par la Révolution, la notion d'ordonnance fut à nouveau utilisée sous la Restauration. Selon l'article 14 de la charte de 1814, elle désignait certains actes émanant de l'autorité royale nécessaires pour l'exécution des lois et l'autorité de l'État. Les fameuses ordonnances de 183 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordonnances/#i_2373

ORDRE & DÉSORDRE DANS LA SOCIÉTÉ

  • Écrit par 
  • Georges BURDEAU
  •  • 3 828 mots

Dans le chapitre « La dialectique de l'ordre et du mouvement »  : […] Cette dialectique, qui est le rythme même de toute politique, résulte de la solidarité profonde des éléments qu'elle combine : l'ordre étant du mouvement assimilé, le désordre, et le mouvement qu'il engendre, étant de l'ordre en puissance. L'ordre social n'est pas un ordre statique, une structure figée, troublée de temps à autre par une secousse qui viendrait en modifier l'économie. Cette constanc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordre-et-desordre-dans-la-societe/#i_2373

PARTIS POLITIQUES - Théorie

  • Écrit par 
  • Michel OFFERLÉ
  •  • 7 098 mots

Dans le chapitre « Les partis contre la démocratie ? »  : […] Depuis la fin du xix e  siècle, les partis sont au centre de la vie politique. Quelle que soit la définition du « bon parti de gouvernement », ou le périmètre légitime d'action d'un parti, ils prétendent monopoliser la sélection des élites politiques dirigeantes par l'élection. Pourtant, cette évidence se heurte, au xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/partis-politiques-theorie/#i_2373

PATRIMOINE, art et culture

  • Écrit par 
  • Jean-Michel LENIAUD
  •  • 10 147 mots

Dans le chapitre « Filiation, culte des morts et héritage »  : […] Au départ, intervient la conscience de la filiation : le cinquième chapitre de la Genèse prend soin d'établir la généalogie de mâle en mâle, depuis Adam jusqu'à Noé, et l'on trouve au chapitre  x le dénombrement de la descendance du constructeur de l'arche jusqu'à Abraham. Bien des siècles plus tard, l'apôtre Matthieu consacre à son tour le premier chapitre de son évangi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-art-et-culture/#i_2373

POLITIQUE - La philosophie politique

  • Écrit par 
  • Éric WEIL
  •  • 10 294 mots

Dans le chapitre « L'État en lui-même : la politique pure et la formation du citoyen »  : […] On peut définir la philosophie politique comme la recherche de ce qui constitue l'État en tant qu'organisation d'une communauté historique, qui permet à celle-ci de prendre des décisions engageant sa forme de vie et sa survie. Le caractère abstrait de cette définition apparaît tout de suite. Que l'État prenne des décisions n'est qu'une façon de parler ; les décisions sont prises par des individus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/politique-la-philosophie-politique/#i_2373

POLITIQUE - Les régimes politiques

  • Écrit par 
  • Georges BURDEAU
  •  • 8 477 mots

Dans le chapitre « Structures sociales et mentales de la collectivité »  : […] Une première approche de la théorie des régimes doit considérer les relations existantes entre la collectivité envisagée et le type d'autorité qui la régit. Ces théories n'ont, certes, jamais été indifférentes aux données sociales. La géographie, le climat, les ressources, le chiffre de la population ont toujours retenu l'attention des politicologues. Mais, à ces facteurs dont l'importance demeure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/politique-les-regimes-politiques/#i_2373

POLITIQUE - La communication politique

  • Écrit par 
  • Jacques GERSTLÉ
  •  • 3 388 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des techniques aux pratiques »  : […] Mais la communication politique s'est modernisée aussi et d'abord à partir des médias de masse comme la presse écrite, la radio, la télévision qui ont profondément bouleversé les conditions de la vie politique en diffusant de façon industrielle des messages partisans à des publics massifs, hétérogènes et anonymes. L'interconnaissance qui réglait souvent les loyautés politiques individuelles ou co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/politique-la-communication-politique/#i_2373

POLITIQUE - La science politique

  • Écrit par 
  • Marcel PRÉLOT
  •  • 7 878 mots

Dans le chapitre « Conception dynamique »  : […] À l'égard de la multiplicité et de l'éparpillement des thèses relationnelles, la conception de la politique comme science du pouvoir a pour elle l'influence et le grand nombre des universités américaines. Elle bénéficie aussi d'un large accueil du milieu européen. Dans sa contribution à l'enquête de l'U.N.E.S.C.O. sur la science politique contemporaine, le professeur Cook a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/politique-la-science-politique/#i_2373

POLYARCHIE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude LAMBERTI
  •  • 1 172 mots

Ce terme a été introduit par le politologue américain Robert Dahl pour décrire le fonctionnement politique des sociétés industrielles occidentales. Les caractères constitutifs de la polyarchie sont la dispersion des sources du pouvoir, le droit pour tous de participer à la désignation des autorités politiques et une organisation qui tend efficacement au règlement pacifique des conflits. Dahl a vou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polyarchie/#i_2373

POUVOIR

  • Écrit par 
  • Catherine COLLIOT-THÉLÈNE
  •  • 1 452 mots

Catégorie centrale de la pensée politique moderne, la notion de pouvoir hérite d'une histoire complexe où la tradition de la philosophie antique (des sophistes à Aristote) se croise avec des représentations issues du christianisme. Les conflits d'attribution entre autorités temporelles (l'empereur et les princes) et spirituelles (le pape et l'Église) ont marqué tout le Moyen Âge européen, et si l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pouvoir/#i_2373

PRÉFET, France

  • Écrit par 
  • Annie GRUBER
  •  • 1 255 mots

Institué en l'an VIII, le préfet succède à l'intendant de l'Ancien Régime. Véritable délégué du pouvoir central dans chaque département, principal agent de la centralisation, le préfet napoléonien est conçu comme essentiellement chargé de l'exécution des décisions ministérielles. Selon la formule de Chaptal, rapporteur de la loi du 28 pluviôse an VIII, le préfet est chargé de transmettre « la loi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prefet-france/#i_2373

PROCÈS DE MAJESTÉ

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 1 711 mots

On connaît différents procès de majesté qui se sont déroulés à la fin de la République romaine et durant une partie de l'Empire. Pour cerner ce phénomène historique, il importe de s'interroger d'abord sur la signification de la notion de majesté, afin de pouvoir étudier ensuite son extension sur le plan pénal, par le biais de lois – qui définissent une infraction, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proces-de-majeste/#i_2373

PRONUNCIAMIENTO

  • Écrit par 
  • Charles LESELBAUM
  •  • 176 mots

Passé dans le vocabulaire politique international, le terme de pronunciamiento désigne en Espagne et en Amérique latine un coup d'État militaire qui fait appel à l'opinion publique ; l'auteur du coup d'État « prononçait » un discours qui marquait une prise de position politique partagée par la population, mais que celle-ci ne pouvait ou ne voulait pas exprimer. Ces coups d'État sans grande prépara […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pronunciamiento/#i_2373

PROTECTIONNISME

  • Écrit par 
  • Bernard GUILLOCHON
  •  • 6 508 mots

Dans le chapitre « Protection à vendre  »  : […] Ces premières thèses sont limitées par le fait qu'elles considèrent que l'État se contente d'entériner l'action des demandeurs de protection. Des approches postérieures, en particulier celle de Gene Grossman et Elhanan Helpman (1994), enrichissent l'analyse, en introduisant explicitement le comportement d'offre de protection de la part du gouvernement. Leur article, intitulé « Protection for sale  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protectionnisme/#i_2373

P.S. (Parti socialiste), France

  • Écrit par 
  • Frédéric SAWICKI
  • , Universalis
  •  • 7 369 mots
  •  • 5 médias

En avril 2005, le P.S. avait célébré son centenaire, sans pompes particulières, principalement sous la forme d'un colloque. Cette discrète commémoration traduit le rapport problématique que ses dirigeants entretiennent avec leur histoire. Si ces derniers n'ont jamais cessé de revendiquer l'héritage de Jean Jaurès et de Léon Blum, la filiation avec la S.F.I.O. a toujours été beaucoup plus difficil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/p-s-parti-socialiste-france/#i_2373

RAISON D'ÉTAT

  • Écrit par 
  • Pierre LEGENDRE
  •  • 985 mots

Notion ancienne de la tradition politique des Occidentaux. Le terme se trouve déjà chez Cicéron (consul en ~ 63), ratio reipublicae . D'autres expressions ou maximes, souvent empruntées au droit romain (utilité publique, raison de l'Empire, nécessité n'a pas de loi), furent les conducteurs du concept chez les juristes du Moyen Âge, dont les analyses raffinées ont préparé des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raison-d-etat/#i_2373

SCHMITT CARL (1888-1985)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis SCHLEGEL
  •  • 2 510 mots

Dans le chapitre « Le décisionnisme »  : […] La question essentielle que pose Carl Schmitt, notamment dans Théologie politique I , est celle-ci : Qui donc est souverain ? ou encore : qu'est-ce qui « règne » dans un État ? Selon une doctrine pure du droit, représentée dans les années 1920, notamment par Hans Kelsen, l'État ne comporte aucune dimension sociologique. Il constitue une réalité strictement juridique et possè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-schmitt/#i_2373

SÉNAT (France)

  • Écrit par 
  • Arnaud LE PILLOUER
  •  • 2 655 mots
  •  • 2 médias

Le Sénat est sans doute aujourd'hui l 'institution la plus critiquée de la V e  République – un Premier ministre (Lionel Jospin en l'occurrence) l'ayant même qualifié un jour d'« anomalie démocratique ». Pourtant, l'idée même d'une seconde chambre s'inscrit dans une longue tradition à la fois théorique et pratique. Du point de vue de la théorie politique en effet, le bicam […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/senat/#i_2373

SERVICES SECRETS

  • Écrit par 
  • Pascal LE PAUTREMAT
  •  • 8 667 mots

Dans le chapitre « Une pratique très ancienne »  : […] Depuis des siècles, les chefs politiques font systématiquement appel à des agents chargés de collecter des renseignements, tant sur l'opinion de leurs sujets pour mesurer le sentiment d'hostilité susceptible d'amoindrir leur autorité que sur les puissances adverses La pratique des services de renseignements s'étend à tous les continents, à tous les régimes qu'ils soient considérés comme autoritai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/services-secrets/#i_2373

STRAUSS LEO (1899-1973)

  • Écrit par 
  • Miguel ABENSOUR, 
  • Michel-Pierre EDMOND
  •  • 3 825 mots

Dans le chapitre « Un philosophe politique »  : […] Quiconque avoue, face à la prise en charge par les sciences de la politique dans les États modernes et face à l'expérience totalitaire de notre temps, qu'une des tâches de la pensée consiste à redécouvrir le politique, à le repenser dans sa consistance propre et dans son rapport au philosophique ne peut faire l'économie d'une confrontation avec l'œuvre de Leo Strauss. Lire les textes de Strauss ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leo-strauss/#i_2373

TABOU

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET
  •  • 5 095 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les tabous et la Loi »  : […] Que les tabous s'organisent en systèmes et que ceux-ci renvoient à des classifications qui permettent de donner un sens à toutes choses, à tout événement, à toute pratique montre bien l'importance de l'action magique par rapport à l'action pratique. On a coutume de considérer la première comme subjective et la seconde comme objective. Pourtant, une des plus subtiles remarques de Lévi-Strauss jett […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tabou/#i_2373

VIOLENCE

  • Écrit par 
  • Yves MICHAUD
  •  • 8 198 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Violence, État et société »  : […] D'autres approches de la violence la rapportent non plus à la situation intersubjective mais aux relations entre des êtres sociaux formant, plus ou moins difficilement, des communautés. Dans son Léviathan (1651) Thomas Hobbes interprète l'état de nature comme une situation instable. Ce n'est pas que l'homme y soit irrémédiablement l'ennemi de son prochain. Mais l'absence de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/violence/#i_2373


Affichage 

Régimes militaires en Amérique latine de 1960 à 1990

tableau

Les régimes militaires en Amérique latine de 1960 à 1990 Les années soixante-dix, en Amérique latine, ont été marquées par les régimes militaires, qui ne relâchent leur emprise qu'à la fin de la décennie En effet, excepté le Mexique, la Colombie et le Venezuela, les principaux pays du... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Régimes militaires en Amérique latine de 1960 à 1990
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau