POUSSIÈRE INTERSTELLAIRE

ASTROCHIMIE

  • Écrit par 
  • David FOSSÉ, 
  • Maryvonne GERIN
  •  • 4 379 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La chimie sur les grains de poussière interstellaire »  : […] En plus des PAH, il existe dans l'espace toute une gamme de particules solides contenant du carbone. Fullerènes, graphite, suies, nanotubes et même diamants (de quelques nanomètres) constituent probablement une partie des poussières interstellaires (cf. figure) . Les grains de silicates, formés dans les enveloppes d'étoiles en fin de vie, riches en oxygène, sont au moins aussi importants. Le rôle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astrochimie/#i_20680

COMÈTES

  • Écrit par 
  • Myriam DÉTRUY
  •  • 4 336 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Histoire et dénomination »  : […] Sur les quelque 5 400 comètes détectées jusqu'à aujourd'hui, celle de Halley restera sans doute la plus marquante de l'histoire. Recensée pour la première fois dans des chroniques chinoises en l'an 239 avant J.-C., elle apparut de nouveau en 1066, ce qui fut interprété par Guillaume le Conquérant comme un bon présage pour envahir l'Angleterre. Elle est d'ailleurs représentée sur la tapisserie de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cometes/#i_20680

ÉTOILES

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • Jean-Pierre CHIÈZE
  •  • 13 466 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Formation des étoiles »  : […] Dans notre Galaxie, la majeure partie de la matière du milieu interstellaire est condensée en nuages interstellaires ; ces nuages sont de deux types : – les nuages diffus, constitués d'hydrogène atomique neutre (régions H I), de densité relativement faible (de l'ordre de 10 —2 à 10 —1  atome par mètre cube) ; leur température est voisine de 100 K  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etoiles/#i_20680

GALAXIE LA ou VOIE LACTÉE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 6 029 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le gaz et la poussière interstellaires »  : […] Le gaz interstellaire est formé d'hydrogène neutre ou ionisé, d'hélium et d'une petite quantité d'atomes plus lourds. Sa masse totale est de l'ordre de 5 p. 100 de celle des étoiles. Sa structure et sa dynamique sont extrêmement complexes. Il est très concentré le long du plan galactique. De grands complexes de gaz, dont la masse peut atteindre plusieurs millions de masses solaires, se trouvent d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galaxie-voie-lactee/#i_20680

GALAXIES

  • Écrit par 
  • Danielle ALLOIN, 
  • André BOISCHOT, 
  • François HAMMER
  •  • 10 079 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Les composantes des galaxies »  : […] Brièvement, rappelons qu'une galaxie est d'abord une collection d'étoiles : d'un milliard à cent milliards selon la taille de la galaxie, correspondant à une masse d'un milliard à cent milliards de fois celle du Soleil (nous nous référerons dorénavant à la masse du Soleil par le symbole Ṃ o , qui représente donc une masse de 1,989 ( 10 30  kg). Ces étoiles peuvent apparte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galaxies/#i_20680

INTERSTELLAIRE MILIEU

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 3 689 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Les poussières interstellaires »  : […] En plus du gaz, le milieu interstellaire contient des poussières ténues de dimensions comprises entre une fraction de nanomètre et une dizaine de nanomètres. Les poussières absorbent et diffusent sélectivement la lumière des étoiles, c'est-à-dire qu'elles agissent plus sur le rayonnement ultraviolet et bleu que sur le rouge et l'infrarouge. Ce sont elles qui rendent totalement opaques les nuages […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-interstellaire/#i_20680

IRAS (Infrared Astronomical Satellite)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 293 mots

Le satellite d'astronomie infrarouge Iras (Infrared Astronomical Satellite), cofinancé par les Pays-Bas, les États-Unis et le Royaume-Uni, est lancé le 25 janvier 1983. Il s'agit essentiellement d'un grand cryostat rempli d'hélium liquide, dans lequel est logé un télescope de 60 centimètres de diamètre. Les détecteurs placés au foyer de ce télescope sont sensibles à l'infrarouge lointain, de 12 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iras/#i_20680

PREMIER TEST DE LA RELATIVITÉ GÉNÉRALE AUTOUR D'UN TROU NOIR SUPERMASSIF

  • Écrit par 
  • Pierre LÉNA
  •  • 2 340 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « S2, une précieuse étoile test  »  : […] Depuis 1992, l’équipe de Reinhard Genzel suit attentivement la trajectoire fortement elliptique d’une étoile, S2, en orbite autour de SgrA*. Ce dernier occupe l’un des foyers de cette ellipse et S2 le frôle périodiquement (tous les seize ans) en passant à une distance de 125 unités astronomiques (1 ua correspondant à la distance Terre-Soleil), soit 17 heures-lumière. Ce point de l’orbite, dont la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premier-test-de-la-relativite-generale-autour-d-un-trou-noir-supermassif/#i_20680

RADIOASTRONOMIE

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • James LEQUEUX
  •  • 9 771 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Émission thermique des solides et des gaz »  : […] Un corps solide porté à une température T (mesurée en kelvins) émet un rayonnement électromagnétique dont l'intensité est donnée par la loi de Planck (émission dite du corps noir , cf.  thermodynamique ) : formule dans laquelle h et k sont les constantes de Planck et de Boltzmann, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radioastronomie/#i_20680

UNIVERS

  • Écrit par 
  • Jean AUDOUZE, 
  • James LEQUEUX
  •  • 6 635 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre «  L'univers des poussières, des roches et des êtres vivants »  : […] Cette catégorie de l'Univers comprend des objets de dimension supérieure au millième de micromètre et inférieure à quelques dizaines de mètres ; elle englobe à la fois des structures inanimées (comme la poussière interstellaire et interplanétaire, les météorites et de nombreuses roches observées, par exemple, à la surface des planètes semblables à la nôtre, appelées planètes telluriques) et aussi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/univers/#i_20680


Affichage 

Formation du système solaire

vidéo

Les scientifiques pensent qu'il y a quatre milliards et demi d'années un nuage interstellaire s'est contracté sous l'effet de sa propre gravité, avant de se fragmenter en nuages de poussière et de gaz Ces derniers ont donné naissance à une nouvelle étoile, notre Soleil, et aux planètes Les... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

L'étoile brillante Fomalhaut (alpha Poisson austral)

photographie

ALMA observe un anneau de poussière autour de l'étoile brillante Fomalhaut (alpha Poisson austral), située à environ 25 années-lumière du Soleil L'image déjà obtenue par ALMA concerne la moitié droite de l'anneau et des grains dont la taille est d'environ 1 millimètre Elle est superposée... 

Crédits : NRAO/ NAOJ/ ESO/ ALMA

Afficher

Formation du système solaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

L'étoile brillante Fomalhaut (alpha Poisson austral)
Crédits : NRAO/ NAOJ/ ESO/ ALMA

photographie