ARCHIMÈDE POUSSÉE D'

ARCHIMÈDE (287-212 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean ITARD
  •  • 2 650 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le principe d'Archimède : démonstration et non expérience »  : […] La légende se plaît à représenter Archimède parcourant, dévêtu, les rues de Syracuse au cri de Eurêka ! Eurêka ! Il venait, dit-on, de trouver, à la requête de Hiéron, comment confondre un orfèvre indélicat. On peut remarquer, plus prosaïquement, que l'État battait monnaie, ce qui implique l'existence d'un service des fraudes sur les métaux précieux, service dont l'ingénieur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archimede/#i_55228

ASCENDANCE, météorologie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 4 798 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La convection naturelle ou convection libre »  : […] Si la pellicule d'air qui recouvre le sol est plus froide que ce dernier, elle s'échauffe par conduction. Les molécules d'air gagnent alors de l'énergie et s'agitent plus rapidement. Lorsqu'elles entrent en collision avec d'autres molécules d'air, elles leur transmettent une partie de cette énergie et réchauffent ainsi les couches situées au-dessus. Mais l'air est un mauvais conducteur de chaleur, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ascendance-meteorologie/#i_55228

CENTRIFUGATION

  • Écrit par 
  • Jean LEMERLE
  •  • 1 802 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Particules soumises à un champ centrifuge »  : […] En l'absence d'agitation, des particules dispersées dans un fluide sont soumises, d'une part, aux forces de pesanteur qui tendent à les faire se rassembler au fond du récipient et, d'autre part, à la poussée d'Archimède qui tend à les faire remonter à la surface : le mouvement des particules dépend donc de l'intensité relative de ces forces. Si elles sont égales, les particules flottent, si la pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/centrifugation/#i_55228

ÉRUPTIONS VOLCANIQUES

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 3 926 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Migration et collectes des magmas : le rôle de la poussée d'Archimède »  : […] Comme la grande majorité des liquides, les magmas sont plus légers que la roche solide dont ils sont issus. Cette différence de masse volumique engendre donc une poussée dirigée vers le haut, supérieur au propre poids du magma : ce dernier est ainsi soumis à une force dite de « flottabilité », dirigée vers le haut. L'action de la force de flottabilité conduit à une compaction de la matrice conten […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eruptions-volcaniques/#i_55228

FLUIDES MÉCANIQUE DES

  • Écrit par 
  • Jean-François DEVILLERS, 
  • Claude FRANÇOIS, 
  • Bernard LE FUR
  •  • 8 846 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Théorème d'Archimède »  : […] Soit une surface finie plongée dans un fluide au repos. Le fluide placé d'un côté de cette surface exerce sur le fluide placé de l'autre côté des efforts appelés efforts de pression. Lorsque la surface est infiniment petite et d'aire d σ, la résultante de ces efforts de pression est une force infiniment petite, perpendiculaire à la surface, qui s'écrit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mecanique-des-fluides/#i_55228

NAVIRES - Navires de guerre

  • Écrit par 
  • Régis BEAUGRAND, 
  • André BERNARDINI, 
  • Jean LE TALLEC, 
  • Marc MENEZ, 
  • Jean TOUFFAIT
  •  • 12 476 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Caractéristiques générales »  : […] Le fait de naviguer en plongée impose au sous-marin des sujétions particulières qui sont examinées plus loin. Comme pour tout navire, l'équilibre du sous-marin est régi par le principe selon lequel la poussée d'Archimède doit être égale au poids. Mais, pour un corps complètement immergé, donc en l'absence d'une surface de flottaison, la poussée d'Archimède est invariable. Pour maintenir l'équili […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/navires-navires-de-guerre/#i_55228