POTASSIUM, biologie

ALDOSTÉRONE

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN
  •  • 1 642 mots

Dans le chapitre « Effets biologiques »  : […] L' aldostérone, principal stéroïde à action minéralo-corticoïde, maintient à concentration quasi constante (homéostasie) le sodium et le potassium dans l'organisme. La rétention sodée et l'excrétion de K + provoquées par l'hormone ne sont pas obligatoirement couplées ; un phénomène d'échappement (arrêt de l'effet biologique après 3 à 5 jours d'administration d'aldostéro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aldosterone/#i_3973

AUDITION - Acoustique physiologique

  • Écrit par 
  • Pierre BONFILS, 
  • Yves GALIFRET, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 14 763 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Les canaux de la membrane baso-latérale »  : […] Nous avons vu que le mode de fonctionnement des canaux apicaux de transduction leur permettait de suivre des fréquences élevées. Mais, pour que le potentiel de récepteur suive les mêmes fréquences, il faut – pour ne prendre en considération que l'élément essentiel – que le potassium entré soit rapidement évacué. On a décrit, dans la membrane baso-latérale, des canaux potassium à forte conductance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/audition-acoustique-physiologique/#i_3973

CANAUX IONIQUES

  • Écrit par 
  • Laurent COUNILLON, 
  • Mallorie POËT
  •  • 4 294 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les mécanismes moléculaires du fonctionnement des canaux ioniques ; le cas du canal potassique KcsA »  : […] Pour transporter les ions à des vitesses impressionnantes (de l'ordre de la centaine de millions d'ions par seconde et par canal), les canaux doivent être capables de leur proposer un cheminement où la barrière énergétique due à l'hydrophobicité des phospholipides membranaires est fortement abaissée. Parallèlement, les canaux sont capables d'être très sélectifs pour les ions qu'ils transportent. I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canaux-ioniques/#i_3973

DIGESTIF APPAREIL

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques BERNIER, 
  • Jean-Louis FRESLON, 
  • Claude GILLOT
  • , Universalis
  •  • 15 446 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'eau et les électrolytes »  : […] L'absorption de l'eau et des principaux électrolytes ( sodium, potassium et chlore) résulte d'un phénomène complexe. En effet, cette absorption traduit, en réalité, la différence d'un flux bidirectionnel : pendant qu'une certaine quantité d'eau et d'électrolytes se dirige de la lumière intestinale vers le sang (insorption), une autre quantité d'eau et d'électrolytes se dirige du plasma vers la lu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appareil-digestif/#i_3973

ÉLECTROPHYSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Max DONDEY, 
  • Jean DUMOULIN, 
  • Alfred FESSARD, 
  • Paul LAGET, 
  • Jean LENÈGRE
  •  • 17 313 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Potentiels de repos et d'action »  : […] Le phénomène majeur de la polarisation cellulaire, lié aux propriétés d'une ultra-structure membranaire dont l'existence a été révélée au microscope électronique (son épaisseur est de l'ordre de 0,01 micromètre), ne peut être mis en doute par celui qui, faisant pénétrer une micro-électrode dans une cellule nerveuse , voit le potentiel s'établir brusquement à un niveau inférieur de 70 mV à celui du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electrophysiologie/#i_3973

HYDROMINÉRAL ÉQUILIBRE

  • Écrit par 
  • Alain REINBERG
  •  • 2 929 mots
  •  • 5 médias

Les êtres vivants ne peuvent naître, croître et proliférer que dans la mesure où ils rencontrent un milieu ambiant favorable comportant, entre autres, de l'eau et des électrolytes, en particulier le potassium (K + ), le sodium (Na + ), le calcium (Ca ++ ) et le magnésium (Mg ++ ) pour les cations, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/equilibre-hydromineral/#i_3973

KALIÉMIE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 762 mots

Concentration du cation potassium (K + ) dans le plasma, exprimée en milliéquivalent par litre (mEq/l). La mesure par photométrie de flamme est soumise à des causes d'erreurs nombreuses, la plus fréquente étant la lyse des hématies, riches en potassium, qui donne de fausses hyperkaliémies. Une prise d'aliments glucidiques récente peut faire baisser la kaliémie jusqu'à 0,5 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kaliemie/#i_3973

MUSCLES

  • Écrit par 
  • Jean RAIMBAULT, 
  • Bernard SWYNGHEDAUW
  •  • 12 918 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les paralysies périodiques familiales »  : […] On désigne ainsi plusieurs types d'affections familiales héréditaires transmises sur le mode dominant autosomique (mais avec une proportion sensiblement plus élevée dans le sexe masculin) et qui se caractérisent cliniquement par des accès intermittents de paralysies musculaires étendues et biologiquement par des variations de la kaliémie, c'est-à-dire du taux du potassium dans le sang. Les crises […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/muscles/#i_3973

MYOCARDE ou MUSCLE CARDIAQUE

  • Écrit par 
  • Édouard CORABOEUF, 
  • Didier GARNIER, 
  • Bernard SWYNGHEDAUW
  •  • 6 192 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Activité électrique cellulaire »  : […] La polarisation membranaire de repos (diastolique) varie selon les tissus : les régions nodales, et en particulier le centre d'automatisme, ont un potentiel diastolique maximal plus faible (de 60 à 70 mV) que le myocarde ou le tissu conducteur (de 70 à 90 mV). Le potentiel d'action des cellules cardiaques se caractérise par sa durée relativement longue, généralement comprise entre 100 et 500 ms  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/myocarde/#i_3973

NERVEUX (SYSTÈME) - Le neurone

  • Écrit par 
  • Michel HAMON, 
  • Clément LÉNA
  •  • 5 729 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les oscillations dans les neurones »  : […] Les changements de potentiel électrique dans les neurones sont contrôlés non seulement par l'activité synaptique mais également par une activité électrique intrinsèque. Ainsi, certains neurones ont la faculté de se dépolariser et de s'hyperpolariser de façon cyclique, indépendamment de toute influence extérieure. De telles oscillations sont dues à l'activation alternative de deux types de canaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-le-neurone/#i_3973

NERVEUX (SYSTÈME) - L'influx nerveux

  • Écrit par 
  • Alfred FESSARD
  •  • 4 987 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre «  Physico-chimie de l'excitation nerveuse »  : […] La propriété essentielle du neurone est d'être excitable. Les notions générales d'excitabilité et d'excitation ont déjà été exposées (cf.   excitabilité ), ainsi que les processus électrogénétiques qui sont les réponses spécifiques aux stimulations (cf.  électrophysiologie , chap. 1 et 4). On rappellera seulement ici que le neurophysiologiste pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-l-influx-nerveux/#i_3973

NERVEUX (SYSTÈME) - Neurobiologie

  • Écrit par 
  • Jean-Marc GOAILLARD, 
  • Michel HAMON, 
  • André NIEOULLON, 
  • Henri SCHMITT
  •  • 13 735 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les récepteurs postsynaptiques »  : […] L' utilisation de techniques biochimiques, pharmacologiques et neuroanatomiques très fines a permis de préciser la nature et la localisation des récepteurs aux neuromédiateurs qui font aujourd'hui l'objet d'études considérables au niveau de la biologie moléculaire. Les résultats montrent une pluralité de sites d'action membranaires pour un seul neuromédiateur. Ces sites de reconnaissance membranai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-neurobiologie/#i_3973

NUTRITION

  • Écrit par 
  • René HELLER, 
  • Raymond JACQUOT, 
  • Alexis MOYSE, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 13 665 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Besoins minéraux »  : […] Parmi les cations minéraux, les métaux monovalents sodium et potassium sont quantitativement les plus importants en raison d'échanges rapides entre les cellules et le milieu intérieur. Le potassium est intracellulaire (de l'ordre de 3 g par kilogramme de muscles) alors que le sodium est extracellulaire (de l'ordre de 3,5 g par litre de plasma sanguin). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nutrition/#i_3973

OSMORÉGULATION

  • Écrit par 
  • Brahim LAHLOU
  •  • 3 306 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Perméabilité des membranes biologiques »  : […] Les échanges osmorégulateurs sont assurés chez les organismes vivants par des organes perméables spécialisés : tégument, branchies, tube digestif, poumons, reins, etc., constitués par des épithéliums simples ou pluristratifiés, que l'on qualifie indistinctement de membranes biologiques (ce terme englobant en fait, également, les membranes cellulaires). On ne peut entrer ic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/osmoregulation/#i_3973

REIN

  • Écrit par 
  • Paul JUNGERS
  •  • 15 497 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Excrétion des autres constituants de l'urine »  : […] Bien d'autres substances ont une élimination qui se fait partiellement ou totalement par le rein : ainsi le potassium, les phosphates, le calcium, les acides aminés ; quant aux protéines, elles sont pratiquement en totalité arrêtées par le rein. La majeure partie du potassium filtré est réabsorbée par le tube proximal, comme l'ont montré les études par microponction tubulaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rein/#i_3973

SURRÉNALES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Paul DI COSTANZO
  •  • 9 153 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Action de l'aldostérone sur le métabolisme hydrominéral »  : […] L 'aldostérone, administrée à forte dose, provoque chez les sujets normaux une rétention de sodium, une légère hypernatrémie, une prise de poids, une augmentation du volume du sang et une fuite urinaire du potassium. Cependant, au bout de quelques jours, la diurèse sodée et hydrique s'équilibre avec les apports, alors que la fuite du potassium se poursuit. L'action de l'aldostérone s'exerce au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/surrenales/#i_3973