POSITIF, revue

CRITIQUE DE CINÉMA

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 5 021 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La « politique des auteurs », un concept en extension »  : […] Fondée à Lyon en 1952 par Bernard Chardère, puis installée à Paris en 1956, la revue Positif s'est toujours défendue de pratiquer une « politique des auteurs » au sens strict où l'entendaient les Cahiers , auxquels ils s'opposaient délibérément. L'esprit de la revue est marqué très tôt par le surréalisme et un engagement politique à gauche – alors prôn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-de-cinema/#i_33413