PORTRAIT, sculpture

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Histoire et traditions

  • Écrit par 
  • Jean DEVISSE, 
  • Francis GEUS, 
  • Louis PERROIS, 
  • Jean POLET
  • , Universalis
  •  • 6 686 mots

Dans le chapitre « Des portraits royaux de convention  »  : […] Si l'on excepte les cas plus anciens d'Ifé ou de Bénin, la représentation du souverain est rare. Chez les Kuba, c'est en principe un portrait préparé du vivant du roi, mais c'est en réalité une image convenue, où seul le socle apporte un élément d'individualité, demeure d'éternité où le dernier souffle du souverain est censé se déposer. Cas tout à fait insolite, depuis le xix e  siècle les Tshok […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-arts-histoire-et-traditions/#i_10794

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Aires et styles

  • Écrit par 
  • Claire BOULLIER, 
  • Geneviève CALAME-GRIAULE, 
  • Michèle COQUET, 
  • François NEYT
  • , Universalis
  •  • 15 141 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une tradition du portrait »  : […] Dans les sociétés africaines, le roi est un être sacré. Des énergies cosmiques siègent dans sa personne, souvent d'origine divine, dans la mesure où les généalogies dynastiques remontent fréquemment à un fondateur divin. Il est le garant du bien-être du royaume et de ses sujets et de l'équilibre du monde. En conséquence, l'ensemble de ses actes, le déroulement de son existence et même ses émotions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-arts-aires-et-styles/#i_10794

ALGARDE ALESSANDRO ALGARDI dit (1595-1654)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 410 mots
  •  • 2 médias

Alessandro Algardi reçut sa formation dans l'académie fondée par les Carrache, et qu'animait alors le seul Ludovic. Il s'établit à Rome en 1625, sous la protection du cardinal Ludovisi, fréquentant familièrement le Dominiquin, son compatriote. Occupé d'abord à des travaux secondaires, comme la restauration des statues antiques de la collection Borghèse, il acquit lentement de la réputation. C'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/algarde/#i_10794

ARMÉNIE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ALEM, 
  • Françoise ARDILLIER-CARRAS, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Sirarpie DER NERSESSIAN, 
  • Kegham FENERDJIAN, 
  • Marguerite LEUWERS-HALADJIAN, 
  • Kegham TOROSSIAN
  •  • 23 738 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Sculpture »  : […] À la même époque, le décor sculpté s'enrichit. De larges bandes d' entrelacs polygonaux entourent les portes et les fenêtres ; aux tympans les enlacements floraux remplacent les schémas linéaires et on y voit plus souvent les images de la Vierge et du Christ. Les arcatures aveugles entourent aussi le tambour de la coupole. À l'église de Saint-Grégoire d'Ani, construite en 1215, des quadrupèdes et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armenie/#i_10794

AUGUSTE PRÉAULT, SCULPTEUR ROMANTIQUE (exposition)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 1 274 mots

Dans les années 1960, la sculpture française du xix e  siècle méritait l'appellation de terra incognita . La situation a profondément changé par la suite, grâce aux publications et aux expositions qui se sont multipliées depuis lors. Le grand public, lui, n'a pourtant guère suivi, soit que la sculpture exige, pour être appréciée, un effort d'attention plus soutenu que la peinture, soit que, restée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auguste-preault-sculpteur-romantique/#i_10794

BERNIN GIAN LORENZO BERNINI dit LE CAVALIER (1598-1680)

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 2 521 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Le grand ordonnateur des arts »  : […] En 1623, le cardinal Barberini devient pape sous le nom d'Urbain VIII. Le jour de son élévation, le nouveau pontife aurait appelé Bernin pour lui dire : « Vous avez beaucoup de chance, Cavalier, de voir le cardinal Maffeo Barberini pape, mais nous avons plus de chance encore d'avoir sous notre pontificat le cavalier Bernin. » Sous ce long pontificat (1623-1644), Bernin est le « grand ordonnateur d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernin-le-cavalier/#i_10794

BOSIO FRANÇOIS-JOSEPH (1768-1845)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 406 mots

Sculpteur français. Né à Monaco, François-Joseph Bosio, certainement le sculpteur le plus en vue de l'Empire et de la Restauration, se forma seul, en marge des écoles ; il passa quelque temps à Paris dans l'atelier de Pajou, puis de nombreuses années en Italie où l'on pense qu'il rencontra Canova. Sa production italienne, qui fut abondante et consista surtout en œuvres religieuses, n'est pas bien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-joseph-bosio/#i_10794

BOUCHARDON EDME (1698-1762)

  • Écrit par 
  • Gabriella RÈPACI-COURTOIS
  •  • 963 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le séjour à Rome »  : […] Fils d'un modeste sculpteur provincial, Bouchardon reçut sa première formation dans l'atelier de son père. Il quitta Chaumont en 1722 pour entrer à l'école de Guillaume Coustou père à Paris et, l'année suivante, ayant remporté le premier prix de l'Académie, il fut nommé, avec L.-S. Adam, pensionnaire du roi à Rome. Là, son intérêt se porta surtout sur l'Antiquité classique, qu'il étudia avec une p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edme-bouchardon/#i_10794

BRA THÉOPHILE (1797-1863)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 1 354 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'« endroit » d'une carrière »  : […] Théophile Bra eut une carrière exemplaire comme sculpteur, réalisant des ambitions professionnelles et intellectuelles que ses origines familiales – une famille de simples artisans-sculpteurs – laissaient peu prévoir. De 1802 à 1807 il fait son apprentissage dans l'atelier de son grand-père et de son père, sculpteurs à Douai. Arrivé à Paris en 1807, il entre dans l'atelier du sculpteur Pierre-Char […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theophile-bra/#i_10794

CAFFIERI LES

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 652 mots
  •  • 2 médias

Famille de sculpteurs et de bronziers d'origine italienne de la seconde moitié du xvii e  siècle et du xviii e  siècle. Les membres les plus marquants de cette nombreuse famille sont tout d'abord son fondateur Philippe I er (1634-1716). Originaire de Naples, Caffieri travaille pour la papauté et est ensuite appelé en France par Mazarin (1660). Grâce à cette protection, il est rapidement naturalis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-caffieri/#i_10794

CARPEAUX JEAN-BAPTISTE (1827-1875)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 784 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une production variée »  : […] Carpeaux remet en honneur les statuettes et les groupes de petit format où prédominent de tendres et mélancoliques scènes intimes : amants enlacés, mères allaitant, personnages absorbés dans leur activité manuelle. Dans les nombreux bustes qu'il exécute, Carpeaux se montre un portraitiste étourdissant de virtuosité néo-baroque, attentif à la belle allure de ses modèles comme à leur singularité p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-carpeaux/#i_10794

CHAUDET ANTOINE DENIS (1763-1810)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 411 mots
  •  • 1 média

La courte carrière du sculpteur français Antoine Denis Chaudet, qui ne couvrit qu'une vingtaine d'années, suffit à faire de lui le sculpteur le plus marquant de la période napoléonienne. Ses débuts furent aisés : il obtint le prix de Rome en 1784, passa quatre années en Italie, puis revint en France en 1789. Très tôt remarqué par les milieux artistiques de l'Empire, il reçut des commandes prestigi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-denis-chaudet/#i_10794

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 353 mots
  •  • 41 médias

Dans le chapitre « Importance des thèmes étrangers sous les Wei »  : […] À l'époque des Six Dynasties, l'évolution se manifeste dans le drapé, la plastique et l'expression des visages. La première période, celle des Wei septentrionaux, voit l'éclosion d'une stylisation chinoise à partir des modèles indiens (style du Gandhāra et de Mathurā). Ce style des Wei du Nord s'élabore dans les grottes de Yungang, au Shānxi, creusées dans le grès tendre, à partir de 460. Dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-les-arts/#i_10794

CLAUDEL CAMILLE (1864-1943)

  • Écrit par 
  • Anne RIVIÈRE
  •  • 1 879 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'atelier de Rodin »  : […] Selon son premier biographe, Mathias Morhardt, l'artiste travaille dans l'enthousiasme et Alfred Boucher vient corriger ses travaux. Ayant obtenu le prix du Salon, il part pour Florence durant l'été 1882 et demande alors à Rodin de le remplacer. Camille Claudel lui montre deux œuvres achevées : un buste de vieille femme, La Vieille Hélène (1882, collection particulière) et celui de son jeune frè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camille-claudel/#i_10794

COYSEVOX ANTOINE (1640-1720)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 364 mots
  •  • 4 médias

L'œuvre d'Antoine Coysevox forme une sorte de contrepartie à celle de l'autre grand sculpteur officiel de Louis XIV, Girardon. Celui-ci, attaché aux modèles antiques, pénétré de l'influence de Poussin, incarne en quelque sorte la tendance classique du règne ; Coysevox apparaît au contraire comme un sculpteur baroque. Collaborateur de Le Brun et de Mansart, il déploie sa virtuosité de décorateur da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-coysevox/#i_10794

DALOU JULES (1838-1902)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 612 mots
  •  • 1 média

Sculpteur français. Dalou est avec Rodin la figure marquante de la sculpture française de la fin du xix e siècle. Mais, de son vivant déjà, la perception que le public avait de son art a peut-être souffert de l'immense renommée de Rodin. Dalou n'eut pas de carrière officielle. Comme beaucoup d'artistes de premier plan de la seconde moitié du xix e siècle, il passa rapidement par l'École des beau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-dalou/#i_10794

DAME D'URUK

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGUERON
  •  • 240 mots

Visage féminin trouvé en fouilles sur le site d'Uruk (Warka, Irak). Daté de — 3000 il appartenait à une statue composite dont l'âme était sans doute en bois (musée de Bagdad). Taillée dans un marbre blanc très fin, haute d'une vingtaine de centimètres, cette tête était destinée à recevoir une coiffure en métal précieux, des incrustations – coquille pour la cornée et lapis-lazuli pour l'iris – dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dame-d-uruk/#i_10794

DANNECKER JOHANN HEINRICH (1758-1841)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 795 mots
  •  • 1 média

Parmi les plus importants sculpteurs des années 1800, époque que l'on appelle, dans la culture allemande, le classicisme romantique, Johann Heinrich Dannecker développa son art dans le climat éclairé mais insulaire de la cour de Wurtemberg pour laquelle il travailla presque exclusivement pendant près d'un demi-siècle. Paradoxalement, un grand nombre de ses œuvres, destinées à des ensembles jamais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-heinrich-dannecker/#i_10794

DAVID D'ANGERS PIERRE-JEAN DAVID dit (1788-1856)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 1 093 mots
  •  • 2 médias

Le sculpteur français David d'Angers reste une figure très originale, empreinte d'une certaine austérité. On associe généralement son art aux quelque sept cents médaillons-portraits qu'il exécuta, représentant des célébrités de l'Europe moderne, entre 1825 et 1850. Mais en ne retenant que cet aspect de l'œuvre de David, on a de son art une idée incomplète. La carrière de David d'Angers fut une car […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-d-angers/#i_10794

DIFFUSION DES STATUES-PORTRAITS FUNÉRAIRES, Rome

  • Écrit par 
  • Gilles SAURON
  •  • 222 mots
  •  • 1 média

La multiplication des affranchissements d'esclaves et l'attribution de la citoyenneté romaine à l'ensemble des habitants libres de l'Italie à la suite de la guerre « sociale » (entre Rome et ses « alliés », socii ) ont entraîné, à la fin de la République romaine, une diffusion sans précédent de représentations funéraires : reliefs ou statues montrent ces nouveaux citoyens romains engoncés dans une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diffusion-des-statues-portraits-funeraires/#i_10794

DIPTYQUES CONSULAIRES

  • Écrit par 
  • Danielle GABORIT-CHOPIN
  •  • 522 mots
  •  • 1 média

Au cours du iv e siècle, l'apparition et le développement des diptyques consulaires déterminèrent un essor de la sculpture sur ivoire. Les diptyques, formés de deux tablettes reliées par des charnières, étaient très voisins des tablettes enduites de cire sur lesquelles on écrivait dans l'Antiquité classique. Ces feuillets d'ivoire, ornés de sculptures en bas relief représentant le plus souvent le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diptyques-consulaires/#i_10794

EBIH-IL

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGUERON
  •  • 223 mots
  •  • 1 média

La statue d'Ebih-il, intendant du royaume mésopotamien de Mari, trouvée dans les ruines du temple d'Ishtar, est une œuvre exceptionnelle datant du milieu du III e  millénaire (musée du Louvre, Paris). Taillé dans un très bel albâtre, le personnage, haut de 52,5 cm, est assis sur un tabouret en osier ; torse nu, mains réunies à la hauteur de la poitrine selon l'attitude habituelle de l'adorant, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ebih-il/#i_10794

ÉGYPTE ANTIQUE (Civilisation) - L'art

  • Écrit par 
  • Annie FORGEAU
  •  • 11 439 mots
  •  • 30 médias

Dans le chapitre « La statuaire »  : […] Portraits d'éternité, les rondes-bosses figent les personnages dans des attitudes canoniques ; nulle disgrâce n'afflige leur corps, nulle émotion, nulle souffrance n'affecte leurs traits. Expression pour les rois de l'essence sacrée de la monarchie et consécration pour les dignitaires de leur réussite sociale, la statue transcende les contingences de la condition humaine. Tout signe particulier tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-antique-civilisation-l-art/#i_10794

GAULE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE, 
  • Jean-Jacques HATT
  •  • 26 409 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Développement du style provincial »  : […] C'est sous le règne de Claude (de 25 à 50 apr. J.-C.) que s'accomplit, en Gaule proprement dite, la synthèse de l'art provincial qui est dominé par un triple courant : néo-classique, hiératique et décoratif, réaliste. La tendance néo-classique est surtout représentée dans le centre de la Gaule et le Bassin parisien ; elle ne paraît avoir touché que tardivement l'art militaire de Rhénanie. On peut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaule/#i_10794

GIRARDON FRANÇOIS (1628-1715)

  • Écrit par 
  • François SOUCHAL
  •  • 436 mots
  •  • 1 média

Le plus grand sculpteur du règne de Louis XIV naît à Troyes ; il est fils d'un fondeur. Girardon doit sa fortune au chancelier Séguier qui, l'ayant remarqué, l'envoie à Rome à ses frais. À son retour, il complète sa formation dans les ateliers de Laurent Magnier et de François Anguier. Son destin se scelle à Vaux-le-Vicomte, où il rencontre une prestigieuse équipe : Le Nôtre, Le Vau et surtout Cha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-girardon/#i_10794

GISANT

  • Écrit par 
  • Maryse BIDEAULT
  •  • 358 mots

Effigie funéraire en haut relief d'un personnage représenté couché sur une tombe. Ordinairement couché à plat-dos, le gisant, qui a les yeux soit ouverts soit fermés, est, en fait, conçu comme une statue qui serait placée debout. Généralement sculptés dans la pierre, les gisants sont exécutés à partir du xiii e  siècle dans des matériaux plus précieux : bronze, cuivre doré ou émaillé. Seuls les gi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gisant/#i_10794

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Les arts de la Grèce

  • Écrit par 
  • Pierre DEVAMBEZ, 
  • Agnès ROUVERET
  •  • 18 509 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre «  Le second classicisme »  : […] Avec la chute d'Athènes vaincue par Sparte en 404 se termine la période qui, sous le nom de siècle de Périclès, passe aux yeux de beaucoup pour la plus brillante de l'histoire artistique de la Grèce ; et, de fait, ce « siècle » présente, plus nets, plus purs de tout mélange qu'ils ne le furent à nul moment, les caractères les plus typiques et les plus admirables de l'hellénisme. Un métier sûr de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-les-arts-de-la-grece/#i_10794

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Fonctions de l'image

  • Écrit par 
  • François LISSARRAGUE
  •  • 4 758 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Images et cités »  : […] La dimension religieuse est omniprésente dans la culture antique ; toutefois, certains usages de l'image sont moins exclusivement liés aux pratiques religieuses que ceux que l'on vient d'évoquer. Ainsi en est-il de la glyptique – les pierres gravées, souvent montées en bagues, portent un sujet de dimensions réduites et fonctionnent comme des sceaux destinés à imprimer la marque de leur propriétai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-fonctions-de-l-image/#i_10794

RENAISSANCE

  • Écrit par 
  • Eugenio BATTISTI, 
  • Jacques CHOMARAT, 
  • Jean-Claude MARGOLIN, 
  • Jean MEYER
  •  • 31 106 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Les inventions du xve siècle »  : […] Ce n'est pas un hasard si la perspective devient un point fondamental de la recherche théorique et de l'expérience pratique. Elle conserve sa valeur mystique : le point de convergence situé à l'infini, ou bien l'œil du spectateur, d'où part un autre réseau de lignes, constituent certainement une capacité créatrice. La difficulté majeure consistant à établir une dégradation correcte des lignes para […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/renaissance/#i_10794

HISTOIRE DU PORTRAIT EN CIRE (J. von Schlosser)

  • Écrit par 
  • Thierry DAVILA
  •  • 1 332 mots

Fondée à la fin du xix e  siècle par Franz Wickhoff et Aloïs Riegl, l'école viennoise d'histoire de l'art a formé des chercheurs importants : Fritz Saxl, Max Dvořák ou encore Otto Pächt, un de ses derniers représentants. Julius von Schlosser (1866-1938), à la fois conservateur au Kunsthistorisches Museum de Vienne et titulaire d'une chaire à l'université, est lui aussi un des principaux membres de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-du-portrait-en-cire/#i_10794

HOUDON JEAN-ANTOINE (1741-1828)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 462 mots
  •  • 1 média

Le jugement de la postérité a placé Houdon au tout premier rang parmi les sculpteurs de la fin du xviii e siècle. Appréciation qui n'est pas sans fondement, mais qui a rejeté abusivement dans l'ombre tel ou tel contemporain de Houdon comme Moitte, Chinard ou Chaudet. Médiocrement concerné par les débats d'idées et les grands problèmes de style, Houdon doit en fait sa réputation à ses exceptionnel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-antoine-houdon/#i_10794

JAPON (Arts et culture) - Les arts

  • Écrit par 
  • François BERTHIER, 
  • François CHASLIN, 
  • Nicolas FIÉVÉ, 
  • Anne GOSSOT, 
  • Chantal KOZYREFF, 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Françoise LEVAILLANT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Shiori NAKAMA, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  • , Universalis
  •  • 56 364 mots
  •  • 34 médias

Dans le chapitre « La renaissance »  : […] C'est à la fin du xii e  siècle qu'un nouvel âge d'or de l'art statuaire vit le jour. Ayant pris le pouvoir, les guerriers mirent un terme à la culture courtoise qui avait fleuri à Kyōto durant quatre cents ans. Ces hommes forts voulaient un art à leur image. De plus, deux des plus grands monastères de Nara ayant été incendiés, une école d'imagiers fut mandée dans l'ancienne capitale pour remplace […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-les-arts/#i_10794

LEMOYNE LES

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 371 mots
  •  • 2 médias

Deux sculpteurs importants ont porté le nom de Lemoyne : Jean-Louis (1665-1755) et son fils Jean-Baptiste (1704-1778), dit le Jeune pour le distinguer de son oncle Jean-Baptiste (1679-1731). Nous avons affaire à une de ces dynasties d'artistes si caractéristiques du xviii e siècle français. Jean-Louis Lemoyne s'était déjà fait une spécialité dans le genre où son fils devait rencontrer le plus écl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-lemoyne/#i_10794

LE PRINTEMPS DE LA RENAISSANCE. LA SCULPTURE ET LES ARTS À FLORENCE 1400-1460 (exposition)

  • Écrit par 
  • Christian HECK
  •  • 1 033 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le goût de l’antique »  : […] Pour saisir pleinement les enjeux de la sculpture du Quattrocento florentin, il convient de l’apprécier sur place dans le triple cadre de l’œuvre (par exemple sur les faces d’un tombeau), de l’édifice (en décor intérieur ou extérieur) et du décor urbain (au cœur d’une place). L’exposition ne pouvait pas déplacer le monumental groupe équestre en bronze du Gattamelata (1453), par Donatello, sur la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-printemps-de-la-renaissance-la-sculpture-et-les-arts-a-florence-1400-1460/#i_10794

MADURA, Inde

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 337 mots

Dans le chapitre « La Madura des Nāyak »  : […] Bien qu'il fût chargé par l'empereur de Vijayanagar d'assurer la protection des Pāṇḍya, le nāyakar (« conducteur ») Nāgama, général et vice-roi du Sud, s'empara de Madura et créa un État semi-indépendant (1520 env.). Le pouvoir de sa lignée, qui garda le nom de Nāyak, s'accrut – comme celui des « Nāyak » de Tanjore, de Nellore et de Gengi – quand Vijayanagar s'effondra sous les coups des sultans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/madura-inde/#i_10794

MESSERSCHMIDT FRANZ XAVER (1736-1783)

  • Écrit par 
  • Jean-François POIRIER
  •  • 859 mots
  •  • 1 média

Pour bien comprendre l'originalité du sculpteur germano-autrichien Franz Xaver Messerschmidt (1736-1783), il convient de replacer son œuvre dans le contexte des préoccupations de l'époque. C'était le temps où, à travers la physiognomonie, Johann Kaspar Lavater se faisait fort de discerner les liens unissant aspects du visage et traits de caractère, tandis que Franz Joseph Gall prétendait localise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-xaver-messerschmidt/#i_10794

MOI, AUGUSTE, EMPEREUR DE ROME (exposition)

  • Écrit par 
  • Gilles SAURON
  •  • 1 104 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Rome, Caput mundi »  : […] De nombreux portraits d’Auguste de qualité sont réunis, à toutes les étapes de sa précoce et longue carrière. On voit ainsi l’évolution de quatre types de portraits officiels. Le type Béziers-Spolète ; le type Actium-Alcudia, qui présente des visages juvéniles et passionnés, dont la coiffure se gonfle de longues mèches superposées ; le type Forbes ; le type de Prima Porta, dont le traitement class […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moi-auguste-empereur-de-rome/#i_10794

NINI JEAN-BAPTISTE (1717-1786)

  • Écrit par 
  • Marie-Cécile FOREST, 
  • Barbara SIBILLE-PUCCINI
  •  • 2 057 mots

Dans le chapitre « Nini et l'art du portrait en médaillon »  : […] À partir de 1762, Nini se spécialise dans la réalisation de portraits en médaillon qui représentent les personnages importants de son époque ou ses intimes. Si Charles Nicolas Cochin fils crée au milieu du xviii e  siècle une nouvelle formule de portraits gravés en profil dans un médaillon circulaire, Jean-Baptiste Nini a le mérite d'imposer une formule similaire avec le petit médaillon sculpté e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-nini/#i_10794

OUBLIER RODIN ? et LA FABRIQUE DU PORTRAIT (expositions)

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 1 136 mots

Que dire aujourd'hui de nouveau sur Rodin, après plusieurs décennies d'études tant historiques qu'esthétiques – d'Albert Elsen à Leo Steinberg ou Rosalind Krauss – qui ont culminé avec le magistral Catalogue des bronzes du musée Rodin , publié en 2007 par Antoinette Le Normand-Romain ? En 2009, deux expositions ont proposé à leur manière quelques pistes nouvelles. La première, Oublier Rodin ? La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oublier-rodin-la-fabrique-du-portrait/#i_10794

PHOTOSCULPTURE

  • Écrit par 
  • Sylvain BELLENGER
  •  • 530 mots

Dans un article qu'il consacre à la photosculpture, Théophile Gautier écrit en 1863 : « C'était déjà bien assez merveilleux. Le soleil dessinateur ; passe ; mais le soleil sculpteur ; l'imagination déconcertée se refuse à croire un semblable prodige. » La photosculpture est en effet la plus étonnante tentative d'art démocratisé par les techniques modernes sous le second Empire. La découverte de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photosculpture/#i_10794

PIGALLE JEAN-BAPTISTE (1714-1785)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 454 mots
  •  • 1 média

La carrière de Pigalle offre, au moins au départ, quelques analogies avec celle de Falconet. Presque contemporains, ils furent l'un et l'autre élèves de Lemoyne. Mais Pigalle est de ces hommes auxquels on dirait qu'une bonne étoile est attachée. Envoyé à Rome de 1736 à 1739, Pigalle parcourra les échelons de la hiérarchie académique avec facilité, commençant par un coup d'éclat : le Mercure , son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-pigalle/#i_10794

POLLAIUOLO ANTONIO BENCI dit (1432-1498)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 437 mots
  •  • 2 médias

Peintre, sculpteur , orfèvre et graveur, Antonio Pollaiuolo dirige à Florence, avec la collaboration de son frère Piero, un atelier très achalandé. Il exécute des portraits , des médailles, des statues pour les Médicis et l'aristocratie florentine, des fresques et des broderies pour les églises, des tombeaux pour les papes : Laurent de Médicis écrivait en 1489 que Pollaiuolo était « le principal m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-benci-dit-pollaiuolo/#i_10794

POLLAIUOLO PIERO BENCI dit (1443-1496)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 241 mots

Peintre et sculpteur florentin. L'œuvre de Piero Pollaiuolo est difficile à distinguer de celle de son frère Antonio, dont il fut le collaborateur en peinture (fresque et retable de San Miniato, 1467 ; Tobie et l'Ange , pinacothèque de Turin) comme en sculpture ( Tombeau de Sixte IV et Tombeau d'Innocent VIII au Vatican). En 1469, le tribunal de la Mercanzia chargea Piero Pollaiuolo de peindre s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piero-benci-dit-pollaiuolo/#i_10794

POLYCHROMIE, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Adeline GRAND-CLÉMENT
  •  • 4 335 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les couleurs au service du pouvoir impérial »  : […] L’art officiel romain continuait cependant de recourir aux couleurs. Le rôle politique de la polychromie s’est affirmé lors de l’instauration du principat, au tournant de notre ère : Auguste a mis l’art au service de sa propre glorification . Il s’est vanté d’avoir couvert Rome de marbres – colorés – et a envoyé dans les provinces de nombreux portraits sculptés et peints. Les empereurs suivants l’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polychromie-histoire-de-l-art/#i_10794

PORTRAIT

  • Écrit par 
  • Galienne FRANCASTEL
  •  • 6 167 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « La fonction religieuse du portrait »  : […] Dans la civilisation de Sumer, des statues en pierre étaient placées dans les temples des dieux. Elles entouraient le maître du lieu, également sculpté en pierre, matériau noble par excellence, parce que rare et coûteux en ces régions. Leur fonction était d'entretenir, par leur présence permanente au sanctuaire, un service d'adoration incessant, faute duquel les rapports entre le monde des humain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portrait/#i_10794

PORTRAIT, art grec

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 344 mots
  •  • 3 médias

Que l'art grec, si exclusivement attaché à la représentation de la figure humaine, ait tardé à pratiquer le portrait, ce n'est un paradoxe qu'en apparence : durant toute la période archaïque et jusqu'au second classicisme du ~ iv e siècle, les artistes grecs sont restés tributaires des types créés au ~ vii e siècle pour des fins religieuses. Couroi et corés, quand bien même placés sur des tombes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portrait-art-grec/#i_10794

REPRODUCTION DES ŒUVRES D'ART - Les copies dans la sculpture antique

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 3 992 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Invention et imitation dans l'art grec »  : […] Dans l'art grec, la copie est partout et nulle part. Dès le début du vi e  siècle, de grandes offrandes sculptées n'hésitent pas à présenter des doublets : à Delphes, les Jumeaux d'Argos (590-580 av. J.-C.) ; à Samos, les groupes de Chéramyès (vers 570 ; une réplique de l' Hèra de Samos du Louvre a été trouvée en 1984) et de Généléos (vers 560). Encore ces statues se distinguent-elles par tel ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reproduction-des-oeuvres-d-art-les-copies-dans-la-sculpture-antique/#i_10794

RODIN AUGUSTE (1840-1917)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 4 668 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les monuments »  : […] On sait que les monuments publics érigés aux hommes célèbres furent une des passions du xix e  siècle, et Rodin en reçut de nombreuses commandes. Dans la plupart des cas, il manifesta un intérêt soutenu pour ces entreprises : la variété des études qu'il fit pour la plupart d'entre eux l'atteste. Et, dans ses écrits publiés, Rodin a souvent livré sa pensée sur le problème de la sculpture monumental […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auguste-rodin/#i_10794

ROME ET EMPIRE ROMAIN - L'art romain

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 14 633 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « Le portrait »  : […] Sous Vespasien, l'arrivée au pouvoir de personnages issus des classes moyennes italiennes entraîne une renaissance du vérisme de l'époque républicaine, qui n'avait jamais complètement disparu. Mais cette tendance s'atténue déjà sous Domitien, qui étale dans ses effigies l'orgueil d'un parvenu. La satisfaction des bourgeois arrivés se marque aussi à cette époque et encore sous le règne de Trajan p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-l-art-romain/#i_10794

ROSSO MEDARDO (1858-1928)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 641 mots
  •  • 1 média

Sculpteur italien, né à Turin. En 1918, un an après la mort de Rodin, Guillaume Apollinaire écrivait qu'il voyait en Medardo Rosso « [...] sans aucun doute le plus grand sculpteur vivant [...]  ». L'hommage était probablement hyperbolique, mais, dans les cercles attentifs au développement du modernisme, il traduisait le renom d'un sculpteur dont la production, bien que restreinte, fascina ses cont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medardo-rosso/#i_10794

RUSSIE (Arts et culture) - L'art russe

  • Écrit par 
  • Michel ALPATOV, 
  • Olga MEDVEDKOVA, 
  • Cécile PICHON-BONIN, 
  • Andreï TOLSTOÏ
  •  • 18 894 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « La naissance de la sculpture »  : […] La sculpture connut un véritable épanouissement dans la seconde moitié du xviii e  siècle, sans doute grâce à l'enseignement du Français Nicolas Gillet (1709-1791) à l'Académie des beaux-arts. Nombre de ses élèves séjournèrent ensuite en France et en Italie pour devenir des maîtres accomplis. Ils se consacrèrent à trois genres, le portrait, le monument funéraire et la statuaire monumentale. Fedot […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-l-art-russe/#i_10794

SAINT-GAUDENS AUGUSTUS (1848-1907)

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 886 mots

Célébré aux États-Unis comme l'un des pères de la sculpture américaine moderne, Augustus Saint-Gaudens est depuis quelques années redécouvert par la France, berceau de sa famille paternelle et lieu principal de sa formation artistique. De la médaille au monument commémoratif, cet artiste a pratiqué durant trois décennies tous les genres et tous les formats de la sculpture et a su inventer un style […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/augustus-saint-gaudens/#i_10794

SCULPTURE - Catégories

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 3 359 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les genres »  : […] Les genres traités par la sculpture sont théoriquement innombrables puisque à ceux qui lui sont propres elle ajoute, par le biais du relief, tous les genres qui relèvent de la peinture. En fait, certains genres sont restés à l'état de virtualités. Le paysage sculpté ne joue qu'un rôle tout à fait accessoire ; les natures mortes (en relief ou en ronde bosse) sont rares. Il n'existe pas non plus dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sculpture-categories/#i_10794

SOLARI LES

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 708 mots
  •  • 2 médias

Famille d'artistes italiens. On ignore quels furent les débuts de Cristoforo Solari dit il Gobbo (actif de 1489 à 1520), sculpteur et architecte, frère aîné du peintre Andrea Solario. En 1489, il est à Venise, travaillant à l'autel de la chapelle Saint-Jean (détruit) dans l'église Santa Maria della Carita. Mais l'essentiel de sa carrière se déroule en Lombardie, à Milan et à la chartreuse de Pavie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-solari/#i_10794

TÊTE DE LA STATUE COLOSSALE DE CONSTANTIN (Rome)

  • Écrit par 
  • Gilles SAURON
  •  • 217 mots
  •  • 1 média

La basilique construite par Maxence sur la Velia, à proximité du forum, a été dotée par son successeur Constantin d'une statue colossale en marbre pour les parties visibles – tête, mains, pieds – le représentant selon le type du Jupiter assis. La tradition de placer les statues impériales dans les basiliques remontait à Auguste, car la justice se rendait au nom de l'empereur. La tête du colosse de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tete-de-la-statue-colossale-de-constantin/#i_10794

TÊTE DITE DE BRUTUS

  • Écrit par 
  • Gilles SAURON
  •  • 234 mots
  •  • 1 média

À partir du début du iv e  siècle avant notre ère, la plèbe romaine obtient progressivement l'égalité des droits politiques avec les patriciens. Ce mouvement coïncide avec les progrès de l'hellénisation, qui touchent notamment la production artistique et artisanale. Les sources mentionnent la multiplication des dédicaces de statues honorifiques en bronze sur le forum. C'est à l'une d'entre elles q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tete-dite-de-brutus/#i_10794


Affichage 

"Colosse osiriaque" à l'effigie du pharaon Sésostris Ier

photographie

ART ÉGYPTIEN, Moyen Empire, XIIe dynastie, "Colosse osiriaque" à l'effigie du pharaon Sésostris Ier, provenant de Karnak, calcaire polychrome Musée de Louxor 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Alexandre le Grand

photographie

Alexandre le Grand coiffé d'une dépouille de lion à la manière d'Héraclès, IVe siècle avant> J-C Musée national d'Athènes, Grèce 

Crédits : A. Dagli Orti/ De Agostini

Afficher

Amenhotep-Ouser et son épouse

photographie

ART ÉGYPTIEN, Nouvel Empire, XVIIIe dynastie, époque de Thoutmosis III, Amenhotep-Ouser et son épouse, quartzite Staatliche Museen, Berlin 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Aménophis IV-Akhenaton

photographie

Buste en pierre d'Aménophis IV-Akhenaton XVIIIe dynastie Vers 1365-1349 avant J-C Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Augustin Fresnel

photographie

Le physicien français Augustin Fresnel (1788-1827) se consacra essentiellement à l'étude de l'optique Sculpture de Pierre-Jean David d'Angers, 1828 Galerie David d'Angers, Angers 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Autoportrait, A. Kraft

photographie

Adam KRAFT, Autoportrait Une des figures du socle du tabernacle, pierre Saint-Laurent de Nuremberg, Allemagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Battista Sforza, F. Laurana

photographie

Francesco LAURANA, Battista Sforza, marbre, h: 50 cm Musée du Bargello, Florence, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Buste de Cicéron, Ier siècle avant J.-C.

photographie

Cicéron, le plus grand orateur romain, s'est illustré en déjouant, lors de son consulat de 63 avant J-C, la conjuration de Catilina en prononçant contre celui-ci quatre discours, les Catilinaires Buste de Cicéron Ier siècle avant J-C Marbre Palais ducal, Mantoue, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Buste de Juba II

photographie

Buste de Juba II, roi de Maurétanie Bronze, hauteur: 47 cm 25 avant J-C Découvert dans la ville romaine de Volubilis, près de Meknès, au Maroc Musée archéologique de Rabat 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Buste de la duchesse Battista Sforza, F. Laurana

photographie

Francesco Laurana, «Buste de la duchesse Battista Sforza», 1460 Marbre Hauteur: 50 cm Musée du Bargello, Florence 

Crédits : Rabatti-Domingie/ AKG

Afficher

Buste de Louis XIV, Bernin

photographie

Bernin (1598-1680), Buste de Louis XIV, marbre, 1665 Château de Versailles, France 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Buste de Marc Aurèle

photographie

Buste de Marc Aurèle, IIe siècle après J-C Or, hauteur: 33,5 cm Musée cantonal d'Archéologie et d'Histoire, Lausanne, Suisse 

Crédits : A. De Gregorio/ De Agostini

Afficher

Buste de Marc Aurèle

photographie

Marc Aurèle Buste en marbre Hauteur : 73,6 cm Vers 160-170, IIe siècle après J-C British Museum, Londres 

Crédits : Kamira/ Shutterstock

Afficher

Buste de Marie-Antoinette, J.-B. Lemoyne

photographie

Buste de Marie-Antoinette, marbre du sculpteur français Jean-Baptiste Lemoyne dit le Jeune (1704-1778) Kunsthistorisches Museum, Vienne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Camille Claudel, A. Rodin

photographie

Auguste Rodin, «Camille Claudel», 1884 Bronze Hauteur: 27,2 cm, largeur: 21,3 cm, longueur: 21,5 cm Musée Rodin, Paris 

Crédits : AKG

Afficher

Caracalla

photographie

Fils et successeur de Septime Sévère, l'empereur romain Caracalla a régné de 211 à 217 Buste en marbre 209 après J-C Hauteur : 50 cm Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

César, buste en marbre

photographie

Buste de César, détail Ier siècle avant J-C Marbre Hauteur sans le socle : 53 cm, largeur : 52,3 cm Antikensammlung, Kunsthistorisches Museum, Vienne 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Chateaubriand, David d'Angers

photographie

Pierre-Jean DAVID, dit DAVID D'ANGERS, Chateaubriand, plâtre Musée de Cambrai, France 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Constantin

photographie

Tête de la statue colossale de Constantin, IVe siècle, marbre Hauteur: 1,75 m Cour du palais des conservateurs, Rome 

Crédits : Index/ Bridgeman Images

Afficher

Cosme Ier, J. Bologne

photographie

Jean Bologne (1529-1608), dit Giambologna, Cosme Ier, statue équestre en bronze Piazza della Signoria, Florence, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Dame au bouquet, A. Verrocchio

photographie

Andrea VERROCCHIO, Dame au bouquet, après 1475, marbre, h: 61 cm Musée du Bargello, Florence, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Dignitaire, Égypte, Moyen Empire

photographie

ART ÉGYPTIEN, Moyen Empire, XIIIe dynastie, Dignitaire, bronze Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Dignitaire, Égypte, Nouvel Empire

photographie

ART ÉGYPTIEN, Nouvel Empire, XVIIIe dynastie, époque de Thoutmosis III, Dignitaire, calcaire Staatliche Museen, Berlin 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Hérodote - Halicarnasse (Asie Mineure)

photographie

Né à Halicarnasse, en Asie mineure, en 484 avant J-C, Hérodote s’est exilé à Athènes pour fuir le tyran de sa cité Cicéron le considère comme le premier historien grec, pour son récit des guerres médiques (490-479 av J-C) et de leurs causes L'Enquête fait également une large place à... 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Honoré de Balzac, A. Rodin

photographie

Auguste Rodin, Honoré de Balzac, 1898 Bronze Hauteur: 270 cm, largeur: 120,5 cm, profondeur: 128 cm Paris Trop éloignée de la tradition de représentation monumentale des grands hommes, cette sculpture fut refusée par son commanditaire, la Société des gens de lettres Dépourvue des attributs... 

Crédits : D. Greco

Afficher

Imhotep, patron des scribes

photographie

ART ÉGYPTIEN, Basse Époque, XXVIe dynastie, Imhotep, architecte du roi Djeser à Saqqarah - Divinisé, il est devenu le patron des scribes, bronze Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

La reine Hatchepsout dans le geste de l'offrande

photographie

ART ÉGYPTIEN, Nouvel Empire, XVIIIe dynastie, règne d'Hatchepsout, La reine Hatchepsout dans le geste de l'offrande, granit Staatliche Museen, Berlin 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

L'architecte Senenmout tenant la princesse Neferourê

photographie

ART ÉGYPTIEN, Nouvel Empire, XVIIIe dynastie, règne d'Hatchepsout, Statue-cube de l'architecte Senenmout tenant la princesse Neferourê, fille de la reine Hatchepsout, granit Staatliche Museen, Berlin 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Le Cardinal P.S. Zacchia Rondanini, Algarde

photographie

Alessandro ALGARDI, dit ALGARDE Le Cardinal PS Zacchia Rondanini, marbre Musée du Bargello, Florence, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le chef du Trésor, Maya, et son épouse Mérit

photographie

ART ÉGYPTIEN, Nouvel Empire, XVIIIe dynastie, Le chef du Trésor, Maya, et son épouse, Mérit - Groupe provenant de Saqqarah, calcaire Rijksmuseum van Oudheden, Leyde 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Le dieu Horus et le pharaon Horemheb

photographie

ART ÉGYPTIEN, Nouvel Empire, XVIIIe dynastie, Le dieu Horus et le pharaon Horemheb, dernier souverain de la XVIIIe dynastie, calcaire Kunsthistorisches Museum, Vienne 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Le pharaon Aménophis IV-Akhenaton

photographie

ART ÉGYPTIEN, Nouvel Empire, XVIIIe dynastie, Le pharaon Aménophis IV-Akhenaton - Détail d'une statue colossale provenant du sanctuaire d'Aton à Karnak, grès Musée égyptien, Le Caire 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Le pharaon Aménophis IV-Akhenaton et la reine Nefertiti

photographie

ART ÉGYPTIEN, Nouvel Empire, XVIIIe dynastie, Le pharaon Aménophis IV-Akhenaton et la reine Nefertiti - Statuette provenant probablement de Tell El-Amarna, calcaire peint Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Le pharaon Thoutmosis III

photographie

ART ÉGYPTIEN, Nouvel Empire, XVIIIe dynastie, Le pharaon Thoutmosis III - Statue provenant du temple d'Amon à Karnak, greywacke (roche cristalline) Musée de Louxor 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Le pharaon Thoutmosis III en sphinx

photographie

ART ÉGYPTIEN, Nouvel Empire, XVIIIe dynastie, Le pharaon Thoutmosis III en sphinx, bronze Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Le pharaon Thoutmosis III portant la couronne-atef

photographie

ART ÉGYPTIEN, Nouvel Empire, XVIIIe dynastie, Le pharaon Thoutmosis III portant la couronne-atef - Peinture provenant de Deir el-Bahari, calcaire peint Musée de Louxor 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Le roi Jayavarman VII

photographie

ART KHMER, époque angkorienne, fin XIIe-début XIIIe siècle, Le roi Jayavarman VII, grès Hauteur : 0,42 m Musée national des arts asiatiques - Guimet, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

L'empereur Auguste

photographie

Auguste, statue romaine, Ier siècle, marbre Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

L'impératrice Sabine

photographie

L'impératrice Sabine, femme de l'empereur Hadrien Marbre, hauteur: 206 cm Musée archéologique de Vaison-la-Romaine 

Crédits : C. Sappa/ De Agostini

Afficher

Lothaire Ier (795-855)

photographie

Lothaire Ier, empereur d'Occident (840-855), ornant un reliquaire du XIIe siècle de la chapelle Palatine d'Aix-la-Chapelle 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Louis XIV, A. Coysevox

photographie

Antoine COYSEVOX, Louis XIV, marbre Musée des Beaux-Arts de Dijon, France 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

L’intendant Ebih-il, Mari

photographie

Cette sculpture de l'intendant de Mari Ebih-il a été découverte dans le temple d'Ishtar lors des fouilles d'André Parrot en 1934-1935 Vers 2400 av J-C Albâtre, yeux en coquille et en lapis-lazuli Hauteur : 52,5 cm, largeur : 20,6 cm, profondeur : 30 cm Musée du Louvre, Paris 

Crédits : De Agostini Picture Library/ Getty images

Afficher

Machiavel, attribué à A. Pollaiuolo

photographie

Machiavel, marbre attribué à Antonio Pollaiuolo Musée du Bargello, Florence, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Marie Serre, la mère du peintre Hyacinthe Rigaud, A. Coysevox

photographie

Antoine COYSEVOX, Marie Serre, la mère du peintre Hyacinthe Rigaud, marbre Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Mont Rushmore

photographie

Le Mount Rushmore National Memorial, Dakota du Sud, États-Unis 

Crédits : A. Pix/ Shutterstock

Afficher

Néfertiti, Égypte

photographie

Buste de la reine Néfertiti, épouse d'Aménophis IV-Akhenaton Plâtre peint sur âme de calcaire XVIIIe dynastie Staatliche Museen, Ägyptisches Museum, Berlin 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Pauline Borghèse, A. Canova

photographie

Pauline Borghèse, marbre du sculpteur italien Antonio Canova (1757-1822) Galleria Borghese, Rome 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Pietro Mellini, B. da Maiano

photographie

Benedetto da MAIANO, Pietro Mellini, 1474, marbre, h: 53 cm Musée du Bargello, Florence, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Plaque de Wilbour

photographie

Plaque de Wilbour Nouvel Empire XVIIIe dynastie, fin du règne d'Akhenaton (1352-1336 av J-C) Calcaire, 15,7 cm × 22,1 cm × 4,1 cm Musée d'Art de Brooklyn, New York 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Portrait de Kakinomoto no Hitomaro, Enku

photographie

Enku, Portrait de Kakinomoto no Hitomaro, «Prince des poètes», période Nara, vers 1680 Bois, hauteur: 56 cm, largeur: 21,4 cm, profondeur: 15 cm Temple Aroka-Kannonji, Nagoya, Aichi 

Crédits : M. De Fraeye/ AKG

Afficher

Portrait de Septime Sévère

photographie

Septime Sévère, buste romain, Ier siècle, marbre Palais ducal, Mantoue, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Portrait d'Hadrien

photographie

Hadrien, buste romain, IIe siècle, marbre Musée archéologique, Naples, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Portrait d’Alexandre le Grand

photographie

Alexandre le Grand Buste en marbre Hauteur : 37 cm IIe-Ier siècle av J-C British Museum, Londres 

Crédits : T. Baggett/ Fotolia

Afficher

Portrait d’Auguste de Méroé

photographie

Portrait d'Auguste découvert à Méroé (Soudan), sous le pavement d'un temple dédié à la Victoire, en 1910 (mission Garstand) Vers 29-20 avant J-C Bronze avec incrustations de calcite et de verre pour les yeux Hauteur : 46,2 cm ; largeur : 26,5 cm ; profondeur : 29,4 cm The British Museum,... 

Crédits : R. Wood/ Corbis

Afficher

Portrait funéraire

photographie

Portrait funéraire d'un Élamite, provenant de Suse, en Iran Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Portrait présumé de Jayarajadevi

photographie

ART KHMER, époque angkorienne, fin XIIe-début XIIIe siècle, Portrait présumé de Jayarajadevi, première épouse du roi Jayavarman VII sous les traits de Tara ou Prajnaparamita (?), grès Hauteur : 1,30 m Musée national des Arts asiatiques-Guimet 

Crédits : F. Guénet/ AKG

Afficher

Princesse amarnienne

photographie

ART ÉGYPTIEN, Nouvel Empire, XVIIIe dynastie, Princesse amarnienne - Sculpture provenant de l'atelier de Thoutmès à Amarna, quartzite Musée égyptien, Le Caire 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Ramsès II représenté sous les traits d'un enfant

photographie

ART ÉGYPTIEN, Nouvel Empire, XIXe dynastie, vers 1270 avant J-C, Ramsès II représenté sous les traits d'un enfant, calcaire Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Statue d'Auguste dite de Prima Porta

photographie

Statue d'Auguste découverte dans la villa de Livie à Prima Porta À côté d'Auguste, un Éros sur un dauphin évoque peut-être l'ascendance de l'empereur rattaché à Vénus grâce à son adoption par César La famille de celui-ci prétendait en effet descendre d'Énée, lui-même fils de... 

Crédits : Csaba Peterdi/ Shutterstock

Afficher

Statue de Louis XV en Jupiter, N. Coustou

photographie

Nicolas COUSTOU, Statue de Louis XV en Jupiter, marbre Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Statue de Pompée, Ier siècle avant J.-C.

photographie

Après avoir conquis puis organisé l'Orient romain, Pompée rentre à Rome en vainqueur Il commande la construction sur le Champs de Mars d'un vaste complexe composé d'un théâtre, d'un temple, d'un portique et de jardins Il se fait également représenter dans la nudité héroïque Cosmocrator... 

Crédits : Andrea Jemolo/ Electa / Mondadori Portfolio/ Getty Images

Afficher

Tête de Caligula et sa version polychrome

photographie

La tête de l'empereur romain Caligula, qui régna de 37 à 41 après J-C, est conservée à la glyptothèque Ny Carlsberg de Copenhague Elle a fait l'objet d'analyses par Jan Stubbe Østergaard, qui ont révélé des traces de couleurs sur toute la surface du marbre Ces recherches ont permis une... 

Crédits : A.C. Gonzalez/ NY Carlsberg Glyptotek, Copenhague

Afficher

Tête d'homme dite "tête Salt"

photographie

ART ÉGYPTIEN, Nouvel Empire, XVIIIe dynastie, époque amarnienne ou postamarnienne, Tête d'homme dite "tête Salt", du nom du collectionneur, calcaire peint Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Tête d'homme dite de Brutus

photographie

On a voulu voir dans ce portrait celui du consul romain Lucius Junius Brutus ou bien le type des hommes au pouvoir sous la République romaine À la Renaissance, la tête a été placée sur un buste IIIe siècle avant J-C Bronze, yeux en ivoire et en pâte de verre Hauteur de la tête : 69 cm... 

Crédits : AKG

Afficher

Tête inachevée de reine amarnienne

photographie

ART ÉGYPTIEN, Nouvel Empire, XVIIIe dynastie, règne d' Aménophis IV, Tête inachevée de reine amarnienne provenant de l'atelier du sculpteur Thoutmès à Amarna, quartzite rehaussée de couleurs Staatliche Museen, Berlin 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Tête royale provenant de Ninive

photographie

Cette effigie royale trouvée à Ninive représente soit Sargon (2340-2284), soit Naram-Sin (2260-2223), souverains de l'empire d'Agadé (Akkad) Le traitement précis d'un certain nombre de traits du visage semble indiquer qu'il s'agit bien ici d'un portrait Vers 2250 avant J-C Bronze Hauteur : 36... 

Crédits : Courtesy of the Directorate General of Antiquities, Baghdad, Iraq

Afficher

Théodose II

photographie

L'empereur Théodose II Milieu du Ve siècle apr J-C Marbre Hauteur : 29 cm Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Trajan, buste en marbre

photographie

Buste de Trajan, environ 108 après J-C Marbre Hauteur : 68 cm, largeur : 57 cm Antikensammlung, Kunsthistorisches Museum, Vienne 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Version polychrome de la statue d’Auguste, dite de Prima Porta

photographie

Reconstitution de la polychromie d'origine de la statue d'Auguste, dite de Prima Porta (14 av J-C), d'après les études conduites en 2005 par Paolo Liverani, conservateur des musées du Vatican à Rome Lors de sa découverte en 1863, la statue en marbre portait des traces de couleurs, qui se sont... 

Crédits : Avec l'autorisation du Musée du Vatican, Rome

Afficher

Voltaire assis, J.-A. Houdon

photographie

Jean-Antoine HOUDON, Voltaire assis, 1781 Marbre Hauteur : 1,40 m ; largeur 1,06 m ; profondeur : 80 cm Comédie-Française, Paris 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

"Colosse osiriaque" à l'effigie du pharaon Sésostris Ier
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Alexandre le Grand
Crédits : A. Dagli Orti/ De Agostini

photographie

Amenhotep-Ouser et son épouse
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Aménophis IV-Akhenaton
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Augustin Fresnel
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Autoportrait, A. Kraft
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Battista Sforza, F. Laurana
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Buste de Cicéron, Ier siècle avant J.-C.
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Buste de Juba II
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Buste de la duchesse Battista Sforza, F. Laurana
Crédits : Rabatti-Domingie/ AKG

photographie

Buste de Louis XIV, Bernin
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Buste de Marc Aurèle
Crédits : A. De Gregorio/ De Agostini

photographie

Buste de Marc Aurèle
Crédits : Kamira/ Shutterstock

photographie

Buste de Marie-Antoinette, J.-B. Lemoyne
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Camille Claudel, A. Rodin
Crédits : AKG

photographie

Caracalla
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

César, buste en marbre
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Chateaubriand, David d'Angers
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Constantin
Crédits : Index/ Bridgeman Images

photographie

Cosme Ier, J. Bologne
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Dame au bouquet, A. Verrocchio
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Dignitaire, Égypte, Moyen Empire
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Dignitaire, Égypte, Nouvel Empire
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Hérodote - Halicarnasse (Asie Mineure)
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Honoré de Balzac, A. Rodin
Crédits : D. Greco

photographie

Imhotep, patron des scribes
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

La reine Hatchepsout dans le geste de l'offrande
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

L'architecte Senenmout tenant la princesse Neferourê
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Le Cardinal P.S. Zacchia Rondanini, Algarde
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le chef du Trésor, Maya, et son épouse Mérit
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Le dieu Horus et le pharaon Horemheb
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Le pharaon Aménophis IV-Akhenaton
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Le pharaon Aménophis IV-Akhenaton et la reine Nefertiti
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Le pharaon Thoutmosis III
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Le pharaon Thoutmosis III en sphinx
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Le pharaon Thoutmosis III portant la couronne-atef
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Le roi Jayavarman VII
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

L'empereur Auguste
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

L'impératrice Sabine
Crédits : C. Sappa/ De Agostini

photographie

Lothaire Ier (795-855)
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Louis XIV, A. Coysevox
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

L’intendant Ebih-il, Mari
Crédits : De Agostini Picture Library/ Getty images

photographie

Machiavel, attribué à A. Pollaiuolo
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Marie Serre, la mère du peintre Hyacinthe Rigaud, A. Coysevox
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Mont Rushmore
Crédits : A. Pix/ Shutterstock

photographie

Néfertiti, Égypte
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Pauline Borghèse, A. Canova
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Pietro Mellini, B. da Maiano
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Plaque de Wilbour
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Portrait de Kakinomoto no Hitomaro, Enku
Crédits : M. De Fraeye/ AKG

photographie

Portrait de Septime Sévère
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Portrait d'Hadrien
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Portrait d’Alexandre le Grand
Crédits : T. Baggett/ Fotolia

photographie

Portrait d’Auguste de Méroé
Crédits : R. Wood/ Corbis

photographie

Portrait funéraire
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Portrait présumé de Jayarajadevi
Crédits : F. Guénet/ AKG

photographie

Princesse amarnienne
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Ramsès II représenté sous les traits d'un enfant
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Statue d'Auguste dite de Prima Porta
Crédits : Csaba Peterdi/ Shutterstock

photographie

Statue de Louis XV en Jupiter, N. Coustou
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Statue de Pompée, Ier siècle avant J.-C.
Crédits : Andrea Jemolo/ Electa / Mondadori Portfolio/ Getty Images

photographie

Tête de Caligula et sa version polychrome
Crédits : A.C. Gonzalez/ NY Carlsberg Glyptotek, Copenhague

photographie

Tête d'homme dite "tête Salt"
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Tête d'homme dite de Brutus
Crédits : AKG

photographie

Tête inachevée de reine amarnienne
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Tête royale provenant de Ninive
Crédits : Courtesy of the Directorate General of Antiquities, Baghdad, Iraq

photographie

Théodose II
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Trajan, buste en marbre
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Version polychrome de la statue d’Auguste, dite de Prima Porta
Crédits : Avec l'autorisation du Musée du Vatican, Rome

photographie

Voltaire assis, J.-A. Houdon
Crédits : Bridgeman Images

photographie