PORTRAIT, peinture, XIXe, XXe et début du XXIe s.

ADAMI VALERIO (1935- )

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 857 mots

Peintre italien, né en 1935 à Bologne, installé à Paris en 1970, Adami a entretenu dès ses débuts des rapports étroits avec les écrivains et les artistes de l'avant-garde internationale parisienne. Élève de l'académie Brera de Milan, il expose dès 1957 ses premiers tableaux, influencés par Matta. Bien que très vite effacée par la mise en place de formes nettes, inspirées par des photographies qu'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valerio-adami/#i_10778

AMAURY-DUVAL EUGÈNE EMMANUEL PINEU-DUVAL dit (1808-1885)

  • Écrit par 
  • Bruno FOUCART
  •  • 441 mots

Sans doute l'un des plus originaux et des mieux doués des élèves d'Ingres, Amaury-Duval se contenta d'une carrière honorable et discrète. Peintre à la production rare, appartenant par sa famille à l'intelligentsia parisienne (son père, membre de l'Institut, fondateur de la Décade philosophique , rédacteur du Mercure , était un remarquable érudit et histo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amaury-duval/#i_10778

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Peinture

  • Écrit par 
  • Jacques CARRÉ, 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 8 171 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Du réalisme académique au colorisme préraphaélite (1830-1914) »  : […] La peinture victorienne, il faut en convenir, offre le plus souvent le spectacle de l' académisme le plus figé. Le réalisme minutieux de la plupart des peintres les plus appréciés à l'époque est mis au service d'un moralisme conventionnel ou d'un pittoresque de pacotille. Les panoramas bibliques de John Martin (1789-1854) tiennent du grand guignol, et les scènes de foule de William Powell Frith ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-peinture/#i_10778

APPIANI ANDREA (1754-1817)

  • Écrit par 
  • Bruno FOUCART
  •  • 512 mots

Parmi les représentants majeurs du néo-classicisme, on doit à coup sûr compter Andrea Appiani. Aux côtés d'un Giani, plus tendu et brutal, d'un Camuccini, plus maniérisant, Appiani est en Italie dans la lignée de Mengs et d'Angelica Kauffmann le représentant d'un art où le retour à l'antique passe, entre autres, par une méditation des classicismes, de celui du Raphaël de la Farnésine à celui de Po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrea-appiani/#i_10778

ARIKHA AVIGDOR (1929-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 604 mots

Artiste, dessinateur et graveur israélien d'origine roumaine, Avigdor Arikha transforma les objets ordinaires du quotidien en images lumineuses bien que parfois déconcertantes, souvent influencées par son expérience de survivant de la Shoah. Avigdor Arikha est né en 1929 à Radauti, en Bucovine (Roumanie), dans une famille juive germanophone qui s'installe en Ukraine peu après sa naissance. Il com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/avigdor-arikha/#i_10778

BACON FRANCIS (1909-1992)

  • Écrit par 
  • Laura MALVANO
  •  • 1 576 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le thème de la figure »  : […] Un trait commun marque les œuvres de cette génération, issue pourtant d'horizons culturels divers : cette « géométrie de la peur, du désespoir et du défi » qui s'affirme dans les visions apocalyptiques des abris antiaériens de Moore, aussi bien que dans les images lancinantes de salles d'opération peintes par Barbara Hepworth ou les descriptions impitoyables, presque obsessionnelles, des objets na […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacon-francis-1909-1992/#i_10778

BALLA GIACOMO (1871-1958)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 654 mots

Signataire avec Boccioni, Carrá, Russolo et Severini du Manifeste des peintres futuristes , le 11 février 1910 à Milan, Giacomo Balla est le plus âgé du groupe. Né à Turin, Balla décide très tôt de sa vocation de peintre. Autodidacte, il ne suivra que quelques cours de dessin ; il travaille chez un lithographe et approfondit les techniques et les problèmes spécifiques de la p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giacomo-balla/#i_10778

BLANCHE JACQUES-ÉMILE (1861-1942)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BOUILLON
  •  • 364 mots
  •  • 1 média

Élève de Gervex et de Humbert, encouragé à ses débuts par Fantin-Latour et par Manet, Blanche est très tôt marqué, comme artiste, par ses origines sociales (il est le fils du célèbre aliéniste Émile-Antoine Blanche) et par son mode de vie : personnalité du Tout-Paris, et tenant salon, il est en relation avec toutes les figures marquantes du milieu artistique parisien, musiciens comme Debussy et St […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-emile-blanche/#i_10778

BOILLY LOUIS LÉOPOLD (1761-1845)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 435 mots
  •  • 1 média

L'œuvre de ce peintre s'étend sur plus de soixante-dix ans et compte plusieurs milliers de toiles, de dessins et de lithographies, précieux témoignages des mœurs de la société française du règne de Louis XVI à la monarchie de Juillet . Boilly a fait remarquer très jeune ses dons de portraitiste, qui excelle aussi dans les petits tableaux, voire dans la décoration des éventails. N'étant pas membre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-leopold-boilly/#i_10778

BOLDINI GIOVANNI (1842-1931)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 574 mots

Né à Ferrare en Italie, Boldini est initié par son père, peintre de son métier, aux techniques de la peinture et à l'iconographie traditionnelle de la Renaissance. En 1858, le jeune homme affirme une parfaite maîtrise des moyens d'expression picturale ( Autoportrait à seize ans , 1858, coll. part.), et ses connaissances se trouveront consolidées par les études accomplies à pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-boldini/#i_10778

BONNAT LÉON (1833-1922)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 502 mots
  •  • 1 média

Originaire de Bayonne, Bonnat fait ses études de peintre à Madrid où sa famille est installée, et c'est à l'Académie San Fernando qu'il est l'élève de Federico de Madrazo. Bonnat est en contact direct avec la peinture réaliste espagnole, à une époque où des peintres comme Manet, Carolus-Duran, Ribot tournent leurs regards vers Ribera ou Velázquez. Il en gardera, outre un sens profond du naturalism […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-bonnat/#i_10778

BOULANGER LOUIS (1806-1867)

  • Écrit par 
  • Bruno FOUCART
  •  • 390 mots

Avec Célestin Nanteuil, Eugène et Achille Devéria, Louis Boulanger appartient à cette pléiade de peintres-graveurs étroitement liés au mouvement romantique, dont ils sont les fidèles illustrateurs et compagnons de combat, tandis que Delacroix mène, avec la liberté du génie, une carrière beaucoup plus indépendante. C'est en 1824 que Boulanger, qui avait lui-même des ambitions poétiques, fait la con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-boulanger/#i_10778

BOUTET DE MONVEL MAURICE (1851-1913)

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 1 098 mots

Né à Orléans dans une famille qui comptait des comédiens et des musiciens, le jeune Maurice n'a pas de difficulté à faire admettre sa vocation de dessinateur et suit les cours de Cabanel et de Boulanger, ce qui explique l'académisme de sa formation où l'accent est mis sur la conception graphique du sujet. Avec Carolus-Duran, dont l'utilisation de la couleur est alors jugée révolutionnaire, il comp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-boutet-de-monvel/#i_10778

BRAVO CLAUDIO (1936-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 261 mots

Claudio Bravo était un artiste peintre chilien réputé pour le style provocant de ses tableaux hyperréalistes, qui se voulait l'héritier de la grande tradition picturale des maîtres espagnols. Portraitiste des grands de ce monde au Chili et en Espagne au début de sa carrière, il était surtout connu pour ses natures mortes hyperréalistes mettant en scène des objets du quotidien, tels des emballages […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claudio-bravo/#i_10778

CABANEL ALEXANDRE (1823-1889)

  • Écrit par 
  • Arnauld BREJON DE LAVERGNÉE
  •  • 1 119 mots

Faut-il adopter vis-à-vis du peintre Alexandre Cabanel l'attitude de « juste mesure » que réclamait Lafenestre dans son livre, La Tradition dans la peinture française  : « [Le peintre n'est pas à] placer aussi haut que l'ont pu rêver un instant ses admiratrices des deux mondes, ni aussi bas que le voudraient voir précipiter les sectateurs violents d'un réalisme exclusif » ? L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-cabanel/#i_10778

CANADA - Arts et culture

  • Écrit par 
  • Andrée DESAUTELS, 
  • Roger DUHAMEL, 
  • Marta DVORAK, 
  • Juliette GARRIGUES, 
  • Constance NAUBERT-RISER, 
  • Philip STRATFORD
  • , Universalis
  •  • 25 025 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Peinture »  : […] Contrairement à la sculpture, la peinture française introduite en Nouvelle-France au xvii e  siècle par le frère Luc, de la congrégation des Récollets, n'a pas eu de prolongement immédiat. En revanche, c'est l'Angleterre qui contribue dès le xviii e  siècle au développement de la peinture de paysa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canada-arts-et-culture/#i_10778

CAROLUS-DURAN CHARLES ÉMILE AUGUSTE DURAND dit (1837-1917)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 473 mots

Peintre glorieux de la III e  République, Carolus-Duran expose au Salon, de 1866 à 1889, et termine sa carrière couvert d'honneurs comme directeur de l'académie de France à Rome. Comme peintre officiel, il est surtout le portraitiste de la haute société de son temps, rôle qu'il partage avec Léon Bonnat. Comme lui, il a eu, à Rome puis en Espagne, la révélation de la peintu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carolus-duran/#i_10778

CÉZANNE PAUL (1839-1906)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 3 960 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Parcours et formes »  : […] La classification traditionnelle de l'œuvre du peintre repose avant tout sur la chronologie de son évolution stylistique, qui elle-même recoupe les grandes étapes de sa biographie. Aux années de jeunesse et de formation parisienne correspond ainsi une période “romantique”. Lui succède, de 1872 à 1877, la période “impressionniste”, puis, après qu'il s'est détaché du groupe, la période “constructive […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-cezanne/#i_10778

CHASSÉRIAU THÉODORE (1819-1856)

  • Écrit par 
  • Christine PELTRE
  •  • 987 mots
  •  • 2 médias

Le siècle du peintre Théodore Chassériau a souvent lu dans son œuvre multiple la conciliation de tendances opposées. Élève d'Ingres, l'artiste aurait associé la couleur de Delacroix au dessin de son maître. Certains pourtant, comme Théophile Gautier, exégète fidèle et avisé, avaient saisi la singularité d'une sensibilité personnelle, ouverte aux « poètes de ces derniers temps » et proche des figur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chasseriau-theodore-1819-1856/#i_10778

COPLEY JOHN SINGLETON (1738-1815)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 856 mots
  •  • 1 média

Peintre américain. Copley joue un rôle essentiel dans l'histoire de la peinture américaine, car c'est lui qui la fait passer de la tradition archaïque des « primitifs », caractérisée par un style linéaire à deux dimensions, de caractère idéographique, et par des formules stéréotypées, à une vision beaucoup plus réaliste, remarquablement accordée au génie et au goût de l'Amérique coloniale. Lui-mêm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-singleton-copley/#i_10778

COURBET GUSTAVE (1819-1877)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 3 489 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le poème de la nature »  : […] L' Atelier , dont la présentation à l'Exposition universelle de 1855 souligna le caractère de « somme », est la seule peinture de Courbet qui offre une telle densité de pensée, mais la plupart des tableaux de cette époque sont aussi des « allégories réelles ». À ceux qui constatent l'étroitesse et la rigidité de l'ordre social et mettent en lumière les facteurs concrets d'opp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/courbet-gustave-1819-1877/#i_10778

DAVID JACQUES LOUIS (1748-1825)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 4 765 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le peintre de Napoléon »  : […] Avec Bonaparte, David trouva définitivement son grand homme, auquel il devait, jusqu'à sa mort, comme beaucoup d'autres Jacobins, vouer une fidèle admiration. Il n'entra vraiment en contact avec le général que vers 1797, souhaitant faire son portrait (ébauché et resté inachevé, Louvre), sortant enthousiasmé de leur première rencontre et disant à ses élèves (le mot est rapporté par Delécluze) : «  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-louis-david/#i_10778

DEGAS EDGAR (1834-1917)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 3 813 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Premières années parisiennes »  : […] Celle-ci commence véritablement au retour d'Italie. Degas, qui restera sa vie durant un « Parisien », s'installe alors dans le quartier où il habitera toujours, en bas de Montmartre, vers les boulevards, là où se rencontrent artistes et hommes de lettres, là où s'ancre la vie nocturne des restaurants, des cafés-concerts et des cabarets où il puisera une part de son inspiration. Il n'en bougera que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edgar-degas/#i_10778

DIX OTTO (1891-1969)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 1 784 mots

Dans le chapitre « Un réalisme critique »  : […] Mais la provocation n'a qu'un temps. Otto Dix amorce une autre étape. Il évolue vers une représentation de la vie dans sa « vérité », vers « l'ordre froid » d'une Nouvelle Objectivité, plus spécifiquement vers le réalisme incisif du « vérisme ». Ces noms, dans la presse, désignent les courants qui succèdent aux « désordres » de l'expressionnisme et du mouvement dada. À travers une forme soignée, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-dix/#i_10778

DUBUFFET JEAN (1901-1985)

  • Écrit par 
  • Marianne JAKOBI
  •  • 2 700 mots

Dans le chapitre « Un artiste-écrivain »  : […] Parallèlement à sa carrière de peintre et de sculpteur, Dubuffet impose une œuvre écrite indissociable de sa pratique artistique. À travers l'écriture, il s'attaque aux nomenclatures en bouleversant, par une subversion du lexique et de la syntaxe, le découpage traditionnel de la réalité en catégories distinctes. Commentateur de ses propres œuvres, il décrit, explique et vulgarise sa démarche pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-dubuffet/#i_10778

EAKINS THOMAS (1844-1916)

  • Écrit par 
  • Gerald M. ACKERMAN
  •  • 1 434 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le portraitiste »  : […] Bien qu'il ait excellé dans les tableaux de genre, Eakins a surtout fait des portraits. Recevant peu de commandes, il prenait généralement pour modèles des amis qui mettaient une certaine mauvaise grâce à poser et qui souvent ne terminaient même pas les séances. Il ne les flattait pas et s'aidait parfois de photographies ; ceux de ses modèles qui vivent encore sont la preuve qu'il a considérablem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-eakins/#i_10778

ERRÓ GUNDMUNDUR GUNDMUNSSON dit (1932- )

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 1 054 mots

Après avoir étudié la peinture à l'Académie de Reykjavik et contribué au sauvetage des passagers d'avions qui s'écrasent parfois sur les sommets de l'Islande ou récupéré la cargaison des bateaux qui font naufrage sur ses rives, Gundmundur Gundmunsson, peintre islandais né le 19 juillet 1932 à Olafsvik, dit Ferró, puis Erró, devenu professeur d'art en 1951, a d'abord peint des fresques à l'Académie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erro/#i_10778

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - Les arts plastiques

  • Écrit par 
  • François BRUNET, 
  • Éric de CHASSEY, 
  • Erik VERHAGEN
  • , Universalis
  •  • 13 475 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Le portrait, genre américain par excellence »  : […] L'Amérique préindustrielle, pauvre en grande peinture, connut une certaine floraison dans deux domaines plus populaires et historiquement liés, l'art décoratif et le portrait. Dans la Nouvelle-Angleterre, en Pennsylvanie ou en Virginie, ce sont souvent les mêmes illustrateurs, appelés limners (étymologiquement « enlumineurs »), qui répondaient aux commandes des familles ai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-les-arts-plastiques/#i_10778

FABRE FRANÇOIS-XAVIER (1766-1837)

  • Écrit par 
  • Bruno FOUCART
  •  • 435 mots

Élève de David, prix de Rome en 1787, François-Xavier Fabre est, comme Wicar, l'un de ces artistes français profondément marqués par le néo-classicisme, qui menèrent en Italie la plus grande partie de leur carrière. En 1826 seulement, Fabre revint s'installer à Montpellier, sa ville natale, à laquelle il légua ses collections, comme Wicar le fit pour Lille. C'est ainsi que le musée de Montpellier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-xavier-fabre/#i_10778

FANTIN-LATOUR IGNACE HENRI (1836-1904)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 493 mots
  •  • 1 média

Peintre français. L'œuvre de Henri Fantin-Latour réalise éminemment le vœu de Baudelaire qui, dans le Salon de 1845 , souhaitait l'avènement de peintres sachant exprimer la poésie de la vie moderne. Il appartient à la génération qui commence à s'affirmer vers 1860 (plus particulièrement au groupe hétéroclite qui exposa en 1863 au Salon des refusés). Il bénéficie donc de l'acq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ignace-henri-fantin-latour/#i_10778

FOUJITA LÉONARD ou FUJITA TSUGUHARU (1886-1968)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 206 mots

Artiste français d'origine japonaise. Peintre des chats, des petites filles, des jolies femmes, Foujita, ce personnage pittoresque de la bohème de Montparnasse puis du Tout-Paris, converti au catholicisme en grand tapage, a fait plus souvent l'objet de l'attention des échotiers que de celle des critiques d'art. Peintre authentique cependant, il fut un élève très doué de l'École des beaux-arts de T […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foujita-fujita/#i_10778

FREUD LUCIAN (1922-2011)

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 1 405 mots

Né en 1922, le peintre Lucian Freud s'est imposé comme une figure singulière dans l'art contemporain, tant il a poursuivi une œuvre anachronique et originale, à rebours des modes et des avant-gardes successives. Ses portraits s'inscrivent dans la tradition des plus grandes époques de l'art pictural tout en étant travaillés par un sens radicalement moderne de l'inquiétude et du soupçon. Un de ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucian-freud/#i_10778

FRIDA KAHLO / DIEGO RIVERA. L'ART EN FUSION (exposition)

  • Écrit par 
  • Claude FELL
  •  • 1 031 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le chant de la terre mexicaine »  : […] L’exposition souligne assez bien certaines étapes qui marquent l’œuvre de l’un et de l’autre. De la période parisienne de Diego Rivera proviennent plusieurs paysages, dont Paysage du Midi (1918) où l’influence de Cézanne est palpable, et surtout des toiles appartenant à la période cubiste qui a assis la notoriété du peintre en France et a marqué un tournant important dans sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frida-kahlo-diego-rivera-l-art-en-fusion/#i_10778

GÉRARD FRANÇOIS baron (1770-1837)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 637 mots
  •  • 1 média

Peintre d'histoire et portraitiste dont l'activité et la faveur s'étendent de la Révolution à la Restauration, qui lui confère le titre de baron, François Gérard est né à Rome, où son père est l'intendant du cardinal de Bernis, ambassadeur de France auprès du Saint-Siège. Venu à Paris à l'âge de douze ans, il est d'abord l'élève de Pajou et de Brenet, peintre d'histoire, avant d'entrer en 1786 dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-gerard/#i_10778

GODDARD BROOKS ROMAINE (1874-1970)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 431 mots

Peintre américaine, Romaine Goddard Brooks laisse transparaître dans ses portraits aux multiples nuances de gris la personnalité de ses sujets d'une manière souvent dérangeante. Née le 1 er  mai 1874 à Rome, dans une famille américaine aisée, Beatrice Romaine Goddard connaît une enfance malheureuse. Sa mère accorde tout son amour et toute son attention à son fils, lequel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romaine-goddard-brooks/#i_10778

GUERASSIMOV ALEXANDRE MIKHAÏLOVITCH (1881-1963)

  • Écrit par 
  • Anatole KOPP
  •  • 322 mots

Peintre soviétique. De 1903 à 1915, Guerassimov fait ses études au Collège de peinture, sculpture et architecture de Moscou. En 1918, il retourne dans sa ville natale, Kozlov, où il s'occupe essentiellement de décors de théâtre. Rentré à Moscou en 1925, il adhère à l'Association des peintres de la Russie révolutionnaire qui s'inspirait de la tradition des Ambulants (Peredvižniki) de la fin du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-mikhailovitch-guerassimov/#i_10778

HAYEZ FRANCESCO (1791-1882)

  • Écrit par 
  • Bruno FOUCART
  •  • 496 mots
  •  • 1 média

« Un photographe de cour et un metteur en scène de mélodrames », ce jugement qui ouvre une publication à l'usage du grand public de l'œuvre complet du peintre ( Classici dell'Arte , Milan, 1971) est caractéristique des sentiments partagés qu'Hayez suscite : une extrême popularité qui n'a pas, il est vrai, beaucoup franchi les limites de l'Italie et en même temps une certaine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-hayez/#i_10778

HODLER FERDINAND (1853-1918)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  • , Universalis
  •  • 1 626 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Portraits et paysage »  : […] À partir de 1900, Hodler devient un portraitiste recherché par les collectionneurs tels que Gertrud Müller (1911, Kunstmuseum, Soleure), les poètes et les critiques. Tout au long de sa carrière, il réalise également de nombreux autoportraits, esquissant ainsi une autobiographie faite d'introspection, de doutes et de satisfactions, qui compte quelque deux cents dessins et peintures. En 1914-1915, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-hodler/#i_10778

HUCLEUX JEAN OLIVIER (1923-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 417 mots

Dessinateur et peintre, Jean Olivier Hucleux fut un pionnier du mouvement hyperréaliste qui s'est développé en Europe et aux États-Unis dans les années 1960. Jean Olivier Hucleux, né en 1923 à Chauny (Aisne), travaille dans l'entreprise familiale de 1945 à 1965, puis s'établit comme brocanteur aux puces de Clignancourt à Paris. Il se remet à peindre, encouragé par des artistes tels que Jean-Pierre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-olivier-hucleux/#i_10778

INGRES JEAN AUGUSTE DOMINIQUE (1780-1867)

  • Écrit par 
  • Jean LACAMBRE
  •  • 2 425 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La carrière d'un prix de Rome »  : […] Jean Auguste Dominique Ingres naquit à Montauban. Il reçut de son père, le décorateur Jean Marie Joseph Ingres (1755-1814), ses premières leçons de peinture, avant d'entrer très jeune, en 1791, à l'académie de Toulouse où il eut pour maîtres G. J. Roques (1756-1847), J. Briant (1760-1799) et le sculpteur J. P. Vigan ( ? - 1829). Élève de David à Paris, à partir de 1797, il devait remporter, en 180 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-auguste-dominique-ingres/#i_10778

ISABEY JEAN-BAPTISTE (1767-1855)

  • Écrit par 
  • Bruno FOUCART
  •  • 481 mots
  •  • 2 médias

« Peintre en miniature » — comme il est simplement gravé sur la tombe du Père-Lachaise où repose également son fils Eugène (1803-1886), le peintre romantique — mais aussi, selon la titulature dont il bénéficie sous le Premier Empire, « peintre dessinateur du cabinet de S.M. l'Empereur, des cérémonies et relations extérieures », Jean-Baptiste Isabey a tenu une place considérable dans la vie artisti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-isabey/#i_10778

JAWLENSKY ALEXEI VON (1864-1941)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 340 mots
  •  • 1 média

Peintre russe. C'est à Munich, où Jawlensky s'est installé en 1896, que cet ancien élève de Repine commence sa vraie carrière. En 1905, lors d'un voyage en France, il rencontre Matisse dont l'influence éclate aussitôt dans ses natures mortes ( Vase et pichet , 1909, musée Wallaraf-Richartz, Cologne) et surtout dans ses portraits, d'une somptuosité chromatique débridée ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexei-von-jawlensky/#i_10778

JULIETTE RÉCAMIER, MUSE ET MÉCÈNE (exposition)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 1 014 mots

Fille d'un notaire royal puis receveur des finances à Paris, née à Lyon en 1777, Juliette Bernard prit le nom sous lequel elle est devenue célèbre en épousant, pendant la Terreur, un homme bien plus âgé qu'elle, le banquier Jacques-Rose Récamier, avec qui elle entretint une affection platonique. Juliette Récamier garda toujours des liens avec sa ville natale, où, exilée par Napoléon, elle revint v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juliette-recamier-muse-et-mecene/#i_10778

KAHLO FRIDA (1907-1954)

  • Écrit par 
  • Claude FELL
  •  • 1 539 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une autobiographie en portraits »  : […] Frida Kahlo est née dans les faubourgs de Mexico à Coyoacán, le 6 juillet 1907, elle a souvent prétendu qu'elle était née en 1910, année où éclate la révolution mexicaine. Son père est un juif allemand issu d'une famille aux origines hongroises et sa mère mexicaine. Enfant, Frida assiste souvent son père dans son métier de photographe, et c'est par lui qu'elle apprend l'art des retouches et du cad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frida-kahlo/#i_10778

KAZAN WATANABE (1793-1841)

  • Écrit par 
  • Chantal KOZYREFF
  •  • 1 289 mots

Dans le chapitre « Le rénovateur du portrait »  : […] Les portraits de Kazan occupent un premier plan dans la peinture japonaise, non qu'ils rompent avec une tradition ancestrale, mais parce qu'avec leur réalisme nouveau ils atteignent un moment d'équilibre. Dès les hautes époques, le Japon possède une tradition du portrait ; religieuses ou rituelles, ces représentations commémoraient des moines éminents, des patriarches de sectes. Le réalisme, fort […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/watanabe-kazan/#i_10778

KIRCHNER ERNST LUDWIG (1880-1938)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 2 166 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Peindre la ville moderne »  : […] Toutefois, Dresde n'est qu'une ville de province. L'avenir est dans la capitale même, à Berlin. Pechstein en a pris le chemin dés 1908. Les autres peintres de Die Brücke y déménagent à leur tour. Kirchner, qui a déjà publié des gravures sur bois dans la revue berlinoise d'avant-garde Der Sturm , décide d'y partir en octobre 1911. Avec Pechstein, il ouvr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-ludwig-kirchner/#i_10778

KOKOSCHKA OSKAR (1886-1980)

  • Écrit par 
  • Marina VANCI-PERAHIM
  •  • 1 346 mots

Dans le chapitre « Une œuvre littéraire et plastique »  : […] Kokoschka est né à Pöchlarn (Autriche) en 1886 ; il a fait ses études à l'École d'arts et métiers de Vienne. À Vienne, en cette première décennie du xx e  siècle, Schönberg élabore son système dodécaphonique ; Freud, la psychanalyse ; Adolf Loos, la théorie du rationalisme fonctionnaliste dans l'architecture. Le monde de la peinture est alors marq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oskar-kokoschka/#i_10778

LA COLLECTION JEAN PLANQUE (exposition)

  • Écrit par 
  • Cécile DEBRAY
  •  • 1 025 mots

La figure du collectionneur a fait son apparition dans le champ de l'histoire de l'art au milieu du xx e  siècle, à la suite notamment de l'approche pionnière de l'historien de l'art britannique Francis Haskell. En art moderne, son étude est plus récente, marquée, en France, par des expositions mémorables comme celles des chefs-d'œuvre du Dr Barn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-collection-jean-planque-exposition/#i_10778

LAURENCIN MARIE (1883-1956)

  • Écrit par 
  • Daniel MARCHESSEAU
  •  • 1 183 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les Années folles »  : […] Narcissisme ou interrogation toute légitime d'une enfant qui ne l'était pas sur son identité et sa place dans un milieu de rapins haut en couleur, les autoportraits abondent. Marie Laurencin saura, tout au long de sa carrière, imposer son image comme la clé de son univers pictural. Les premiers succès, dès 1910, l'encouragent. De 1911 à 1914, elle peint d'ambitieuses compositions pour le Salon des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-laurencin/#i_10778

LAWRENCE sir THOMAS (1769-1830)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 578 mots
  •  • 3 médias

Peintre anglais. Bien que Thomas Lawrence ait exécuté quelques peintures d'histoire au début de sa carrière ( Homère récitant ses poèmes , exposé en 1791, coll. Kincaid-Lennox, Downton Castle), sa production presque entière se compose de portraits. Lawrence est, dans ce domaine, le successeur immédiat de Reynolds et de Gainsborough, et l'héritier de l'éclatante tradition inau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lawrence-sir-thomas/#i_10778

LEMPICKA TAMARA DE (1898-1980)

  • Écrit par 
  • Pierre-Emmanuel MARTIN-VIVIER
  •  • 925 mots

Tamara Gorska est née le 16 mai 1898, à Varsovie, en Pologne. Fille d'avocat élevée dans un milieu privilégié, la jeune Tamara partage sa vie entre Saint-Pétersbourg, Monte-Carlo et les villes d'eaux européennes. En 1914, elle s'installe à Saint-Pétersbourg chez une tante et prend ses premiers cours de peinture. Elle s'éprend d'un jeune avocat russe, Tadeusz Lempicki, qu'elle épouse en 1916. La ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tamara-de-lempicka/#i_10778

LENBACH FRANZ SERAPH VON (1836-1904)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 339 mots
  •  • 1 média

Peintre allemand, Lenbach est le portraitiste officiel et mondain de la fin du xix e  siècle dans son pays. Après des études techniques, pendant lesquelles il s'essaie déjà à l'art de peindre, il entre à Munich dans l'atelier de Piloty, représentant de la peinture historique, qui l'emmène à Rome en 1858. Deux ans plus tard, sa réputation naissante […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-seraph-von-lenbach/#i_10778

LEVINE DAVID (1926-2009)

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 487 mots

L' art de l'Américain David Levine, né en 1926 à New York, est marqué, dans sa technique comme dans son esprit, par le xix e  siècle. La caricature telle qu'il la pratique est directement issue de la manière d'André Gill, de Traviès et de Léandre. Ses personnages sont, pour la plupart, des portraits en charge de têtes énormes reposant sur de peti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-levine/#i_10778

L'UNIVERS POÉTIQUE DE VILHELM HAMMERSHØI 1864-1916 (exposition)

  • Écrit par 
  • X.-Y. LANDER
  •  • 1 305 mots

L'œuvre du Danois Vilhelm Hammershøi a fait l'objet à Paris d'une rétrospective aussi remarquée que le fut peu le séjour de six mois que fit le peintre dans cette même ville, en 1891-1892. Son chef-d'œuvre de jeunesse, Portrait d'une jeune fille (1885), exposé chez Durand-Ruel, le grand marchand de peinture moderne, ne rencontra alors guère d'écho ; le peintre ne fit la conn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-univers-poetique-de-vilhelm-hammershoi-1864-1916/#i_10778

MANET ÉDOUARD

  • Écrit par 
  • Éric DARRAGON
  •  • 3 201 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'œuvre et la vie »  : […] On peut distinguer trois moments importants dans l'activité de Manet. D'abord celui qui consiste à prendre toute la mesure du Salon officiel. On sait que le jeune Manet était le fils d'un magistrat parisien qui aurait été davantage satisfait de le voir entrer à l'École navale que dans un atelier de peintre. Une traversée de l'Atlantique sur le Havre et Guadeloupe , qui met un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-manet/#i_10778

MILLET JEAN-FRANÇOIS (1814-1875)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 968 mots
  •  • 2 médias

La peinture de Millet, longtemps très populaire, a été appréciée en vertu de critères d'ordre social ou moral, mais rarement en tant qu'œuvre plastique : c'est ce qu'a justement entrepris la critique récente. Par ses origines, comme par l'univers de toute son œuvre, Millet fait figure de personnalité à part, généralement estimée pour ses qualités de générosité et de probité. Né dans le Cotentin, c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-francois-millet/#i_10778

MINIATURE

  • Écrit par 
  • Roseline BACOU
  •  • 2 145 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « XVIIIe et XIXe siècles »  : […] La figure majeure de l'art de la miniature au début du xviii e siècle est sans contredit la Vénitienne Rosalba Carriera ; née à Chioggia en 1675, membre de l'académie de Saint-Luc en 1705, elle connut une célébrité internationale grâce à ses portraits au pastel et à ses miniatures qui utilisaient, pour la première fois, l'ivoire opaque comme sup […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/miniature/#i_10778

MODIGLIANI AMEDEO (1884-1920)

  • Écrit par 
  • Claude SCHWEISGUTH
  •  • 1 823 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Affirmation d'un style (1914-1919) »  : […] Arthur Pfannstiel a catalogué trois cent cinquante-deux toiles entre 1914 et 1919 (Ceroni cent quatre-vingt-douze seulement, car il a répertorié cent soixante faux). Ces toiles se rapportent à un seul thème, celui de la figure humaine : portraits de sa femme, de ses amis ou d'inconnus peints au hasard d'une rencontre. Il semble que ces différents portraits se ressemblent tous étrangement. Comme o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amedeo-modigliani/#i_10778

NÉO-CLASSICISME, arts

  • Écrit par 
  • Mario PRAZ, 
  • Daniel RABREAU
  •  • 8 099 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Le style Empire »  : […] La partie théorique du néo-classicisme se complète au cours du xviii e  siècle, qui voit aussi la naissance d'œuvres originales (les tableaux de David : Hector et Andromaque , Le Serment des Horaces , Brutus , Marat , Les Sabines  ; les s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neo-classicisme-arts/#i_10778

ORIENTALISME, art et littérature

  • Écrit par 
  • Daniel-Henri PAGEAUX, 
  • Christine PELTRE
  •  • 11 010 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'art « ethnographique » : de la description à l'imprégnation »  : […] Avec la multiplication des voyages, l'exotisme prend autour de 1850 une tournure plus réaliste, encouragée par l'évolution de la peinture vers le naturalisme. L'urgence de découvrir un monde que l'on sent menacé par l'emprise occidentale impose de surcroît l'observation « ethnographique ». Renonçant à susciter l'émotion, le portrait devient une étude objective des costumes et des visages, comme l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orientalisme-art-et-litterature/#i_10778

PECHSTEIN MAX (1881-1955)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 315 mots

Le seul membre du groupe Die Brücke, auquel il avait adhéré en 1906, à avoir séjourné à Paris. L'œuvre de cet ancien peintre en bâtiment fut donc, à plusieurs égards, plus personnelle que celle de ses collègues. Max Pechstein devait, en effet, subir l'influence de Gauguin, puis celle de Cézanne et enfin celle de Matisse (vers 1912) ; lui-même découvrait directement l'exotisme pendant un voyage aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-pechstein/#i_10778

PICASSO PABLO (1881-1973)

  • Écrit par 
  • André FERMIGIER, 
  • Hélène SECKEL
  •  • 3 145 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Souvenirs romains et thèmes freudiens »  : […] En 1917, Picasso, que la guerre a séparé de Braque et des peintres de Montmartre, part pour Rome, sur les instances de Jean Cocteau, et exécute les décors de Parade pour Serge de Diaghilev. Il collaborera souvent par la suite aux Ballets russes ( Le Tricorne , Pulcinella ), s'éprendra du monde du théâtre et de la danse, ramènera d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pablo-picasso/#i_10778

PICASSO ET LE PORTRAIT (exposition)

  • Écrit par 
  • Georges RAILLARD
  •  • 1 268 mots

Ni l'étendue ni la diversité de l'œuvre de Picasso ne constituent plus une surprise. L'Hommage à Picasso , la grande rétrospective du Grand Palais et du Petit Palais, avait, en 1966, largement révélé cette ampleur. L'ont confirmée les donations et les dations mettant parfois au jour ce que l'artiste conservait par-devers lui – le plus intime, voire le plus chiffré. Sans que l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/picasso-et-le-portrait/#i_10778

PORTRAIT

  • Écrit par 
  • Galienne FRANCASTEL
  •  • 6 167 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Le portrait psychologique »  : […] Dans ce domaine comme dans d'autres, la Régence, succédant à un règne despotique et austère, apporta une détente et un assouplissement qui ne devaient plus se démentir malgré des retours en force de consignes de grandeur émises plus tard par la direction des Bâtiments sous Louis XVI. Avec la mode du portrait au pastel, introduit en France par Rosalba Carriera et poussé à la perfection technique p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portrait/#i_10778

RAEBURN HENRY (1756-1823)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 364 mots
  •  • 1 média

Appartenant à la génération qui suit celle de Reynolds, Henry Raeburn, peintre de portraits écossais, reste proche des types fixés par le fondateur de la Royal Academy. Il s'agit pourtant d'un artiste authentiquement « provincial », qui eut peu de contrats avec les ateliers londoniens. Sa formation fut celle d'un miniaturiste et il semble n'avoir connu, à ses débuts, l'œuvre de Reynolds et de Gain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-raeburn/#i_10778

ROWLANDSON THOMAS (1756-1827)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 419 mots
  •  • 1 média

Peintre et dessinateur anglais. Rowlandson, sans doute le plus anglais des caricaturistes et l'héritier direct de Hogarth, commence par se former en France. Après un bref passage à la Royal Academy, il entre comme élève à l'Académie royale de Paris, où il est protégé par Pigalle (1772-1775). Ces études académiques, qui se poursuivent à la Royal Academy après son retour en Angleterre, lui font pein […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-rowlandson/#i_10778

RUNGE PHILIPP OTTO (1777-1810)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 441 mots
  •  • 1 média

Le meilleur représentant avec Caspar David Friedrich du romantisme allemand en peinture. Runge s'est formé à l'Académie des beaux-arts de Copenhague (1799-1801), qui attirait à l'époque les jeunes talents de l'Allemagne du Nord, puis à Dresde (1801-1803), où il fit la connaissance de Ludwig Tieck. Il fut également lié à Goethe, après avoir participé au prix annuel de Weimar, organisé à l'instigati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philipp-otto-runge/#i_10778

RUSSIE (Arts et culture) - L'art russe

  • Écrit par 
  • Michel ALPATOV, 
  • Olga MEDVEDKOVA, 
  • Cécile PICHON-BONIN, 
  • Andreï TOLSTOÏ
  •  • 18 894 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Le romantisme russe »  : […] Au début du xix e  siècle, la culture aristocratique s'épanouit, prend un caractère national – surtout après la guerre de 1812 – et embrasse des domaines très vastes. Le romantisme plonge en Russie des racines profondes, autant sous sa forme « pure » que dans ses aspects néo-classique. Si, en peinture, le portrait, le paysage, les scènes d’intérie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-l-art-russe/#i_10778

SARGENT JOHN SINGER (1856-1925)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 361 mots
  •  • 4 médias

Type même du peintre américain cosmopolite, Sargent est né à Florence et mort à Londres, et sa carrière se déroula presque tout entière en Europe. Il fut à Paris l'élève de Carolus Duran, dont il apprit les procédés du portrait mondain, et il allait à son tour les exporter avec une virtuosité saisissante. Les compositions pleines de « chic », les motifs empruntés à la mode, la touche « jetée » , l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-singer-sargent/#i_10778

SOLIDOR SUZY (1900-1983)

  • Écrit par 
  • Robert de LAROCHE
  •  • 754 mots

Artiste de variétés et modèle de nombreux peintres célèbres, Suzy Solidor aura été, sa vie durant, un être d'exception dont le destin et la carrière demeurent sans comparaison dans la jeune histoire du music-hall. Fille naturelle d'une ravaudeuse de filets de Saint-Servan (aujourd'hui un des quartiers de Saint-Malo) et d'un descendant du corsaire Surcouf, Suzanne Rocher (son vrai nom), née le 18 d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suzy-solidor/#i_10778

SPECTACULAIRE SECOND EMPIRE 1852-1870 (exposition)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 1 019 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le choix de l’éclectisme »  : […] Cette époque est aussi marquée par le goût pour la diversité des styles offerts à la richesse des élites. Cela est vrai de l’art du portrait qui envahit les expositions : « Le flot des portraits monte chaque année et menace d’envahir le Salon tout entier », écrit Zola en 1868. Ils sont néoclassiques avec Ingres et ses émules ( Madame Moitessier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spectaculaire-second-empire-1852-1870/#i_10778

STUART GILBERT (1755-1828)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 519 mots
  •  • 2 médias

Peintre américain, Stuart est formé auprès d'un maître écossais, le portraitiste Cosmo Alexander, qu'il accompagne en Écosse en 1772 ; il s'expatrie en Angleterre et en Irlande de 1775 à 1792. Si ses premiers portraits relèvent directement de la tradition archaïque des « primitifs » américains ( Mrs. John Bannister et son fils , vers 1774, Redwood Library and Athenaeum, Newpo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gilbert-stuart/#i_10778

TAKIS VASSILIAKIS (1925- )

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 1 058 mots

Un des rares inventeurs et rénovateurs de la sculpture après Brancusi et Giacometti, Takis Vassilakis, né en 1925 à Athènes, s'est installé à Paris en 1954. Autodidacte, ayant appris des artisans grecs la technique ancienne du travail de la pierre, à l'imitation du travail de l'eau sur les galets, Takis a commencé son œuvre par des sculptures qui rappelaient l'art cycladique et les personnages fil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vassiliakis-takis/#i_10778

TATAH DJAMEL (1959- )

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 862 mots

Le peintre Djamel Tatah est né à Saint-Chamond (Loire) en 1959. Il est passé par l'École des beaux-arts de Saint-Étienne de 1981 à 1986 et a connu sa première exposition personnelle à la galerie Art actuel de Toulouse en 1989. Sa brillante carrière au fil des années 1990 est révélatrice du regain d'intérêt porté à une figuration dénuée de toute nostalgie, qui s'inscrit résolument dans le champ de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/djamel-tatah/#i_10778

UN SUBLIME XIXe SIÈCLE : LA PEINTURE SOUS LA RESTAURATION ET LA MONARCHIE DE JUILLET (expositions)

  • Écrit par 
  • Adrien GOETZ
  •  • 1 530 mots

Le xix e  siècle n'est pas tout entier au musée d'Orsay dont les collections commencent en 1848. Ce xix e  siècle est celui de la montée de l'industrie, des trains qui remplacent les canaux, de l'aluminium concurrençant la fonte, des impressionnistes, de l'affaire Dreyfus : c'est le « stupide […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/un-sublime-xixe-siecle-la-peinture-sous-la-restauration-et-la-monarchie-de-juillet/#i_10778

VALLOTTON FÉLIX (1865-1925)

  • Écrit par 
  • Marina DUCREY
  •  • 1 077 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L’originalité des gravures sur bois »  : […] Établi à Paris à l’âge de seize ans, Félix Vallotton se forme à l’académie Julian, dans les ateliers de Gustave Boulanger et de Jules Lefebvre. Il débute sa carrière comme portraitiste imprégné de la leçon de Holbein le Jeune. Il présente invariablement des portraits dans les expositions auxquelles il participe, en Suisse tout comme au Salon des Champs-Élysées, où il est admis pour la première fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-vallotton/#i_10778

VAN DONGEN CORNELIS THEODORUS MARIE dit KEES (1877-1968)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 471 mots

Parmi les peintres du groupe fauve, un certain nombre d'artistes font figure d'isolés. Le plus intéressant d'entre eux est le Hollandais Van Dongen, par l'ampleur de son œuvre et par sa personnalité. Né près de Rotterdam, Van Dongen arrive à Paris en 1897. Sans ressources, il va exercer divers métiers avant de s'installer à Montmartre au Bateau-Lavoir. Le marchand Vollard lui organise en 1904 une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/van-dongen-cornelis-theodorus-marie-dit-kees/#i_10778

VAN GOGH VINCENT (1853-1890)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 2 686 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La période hollandaise (1881-1888) »  : […] Soutenu matériellement par Théo, employé de Goupil à Bruxelles puis à La Haye depuis 1873, Van Gogh commence son apprentissage en copiant des gravures sur bois et des lithographies, et en s'inspirant des œuvres de Millet, artiste pour lequel, jusqu'à la fin, il professa une véritable vénération. En 1881, à Etten, où résident ses parents, il dessine d'après nature des sujets paysans, des portraits […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vincent-van-gogh/#i_10778

VIGÉE LE BRUN ÉLISABETH LOUISE (1755-1842)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 707 mots
  •  • 1 média

Dans l'histoire du goût français, Élisabeth Louise Vigée Le Brun tient la place du peintre des grâces, célèbre pour avoir mis à la mode une image flatteuse, au moral et au physique, de la société de la fin de l'Ancien Régime. L'« amie de la reine », comme l'ont appelée les historiens du xix e  siècle, a pourtant survécu à la civilisation chère aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elisabeth-louise-vigee-lebrun/#i_10778

VINCENT VAN GOGH : D'ARLES À AUVERS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 540 mots

20 février 1888 Van Gogh arrive à Arles sous la neige où il désire installer un « atelier du Midi ». Il commence à peindre dès le 22 février (une vieille Arlésienne, un paysage sous la neige, la boutique d'un boucher). Il loge à l'hôtel, louant à partir de mai quatre chambres dans « la Maison jaune ». Il peint sans cesse, mais, par mesure d'économie, décide, fin avril, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vincent-van-gogh-d-arles-a-auvers-reperes-chronologiques/#i_10778

WEST BENJAMIN (1738-1820)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 846 mots
  •  • 2 médias

Peintre américain. Bien que West soit né en Amérique et qu'il y ait appris la « partie mécanique » (selon ses propres termes) de la peinture, son œuvre est entièrement étrangère au développement de l'art américain. Au contraire, elle occupe une position centrale et joue un rôle décisif dans l'histoire de la peinture européenne à la fin du xviii e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benjamin-west/#i_10778

WHISTLER JAMES ABBOTT McNEILL (1834-1903)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 3 208 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Londres (1859-1879) »  : […] Les débuts de la période londonienne marquent une inflexion sensible dans l'art de Whistler, dont le réalisme, qu'il n'abandonne pas pour autant, prend une tournure plus littéraire, sous la double influence de son travail d'illustrateur pour la revue Once a Week et des peintres qu'il fréquente, notamment des préraphaélites comme John Everett Millais ou Dante Gabriele Rossett […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-abbott-whistler/#i_10778

WINTERHALTER FRANZ XAVER (1805 ou 1806-1873)

  • Écrit par 
  • Bruno FOUCART
  •  • 504 mots
  •  • 2 médias

Artiste allemand, Winterhalter est resté le peintre d'un tableau : la grande composition de L'Impératrice Eugénie et ses dames d'honneur , Salon de 1855 (palais de Compiègne). Mieux, il a été l'un des créateurs, ou l'interprète, de ce mythe qu'est devenu le « temps des crinolines ». De tels titres ne lui ont toutefois pas valu l'estime des historiens d'art et sa place réelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-xaver-winterhalter/#i_10778

WOOD GRANT (1891-1942)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 393 mots

Peintre américain, né le 13 février 1891, près d'Anamosa (Iowa), mort le 12 février 1942 à Iowa City. Après avoir étudié l'ébénisterie et la ferronnerie, Grant Wood s'installe comme artisan à Cedar Rapids dans l'Iowa. Il fréquente l'Art Institute of Chicago puis, en 1923, part pour Paris où il suit des cours à l'académie Julian pendant une année. De retour à Cedar Rapids, il reçoit en 1927 une com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grant-wood/#i_10778


Affichage 

Alexis de Tocqueville (1805-1859)

photographie

Théodore Chassériau, Alexis Charles Henri Clérel de Tocqueville 1850 Huile sur toile 163 cm X 130 cm Musée national du Château et des Trianons, Versailles 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Alphonse Daudet et sa fille Edmée, E. Carrière

photographie

Eugène CARRIÈRE, Alphonse Daudet et sa fille Edmée, vers 1891 Huile sur toile, 90 cm × 116,5 cm Musée d'Orsay, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Arrangement en gris et noir, portrait de la mère de l'artiste, J. A. Whistler

photographie

James Abbott Whistler (1834-1902), Arrangement en gris et noir, portrait de la mère de l'artiste 1871 Huile sur toile 144,3 cm X 162,5 cm Musée d'Orsay, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Arthur Wellesley, premier duc de Wellington, T. Lawrence

photographie

Thomas LAWRENCE, Arthur Wellesley, premier duc de Wellington, huile sur toile The Wellington Museum, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Au bal, B. Morisot

photographie

Berthe Morisot, «Au bal», 1875 Huile sur toile, 62 cm × 52 cm Musée Marmottan, Paris 

Crédits : AKG

Afficher

Autoportrait, A. Feuerbach

photographie

Anselm FEUERBACH, Autoportrait, huile sur toile Musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg, Russie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Betty, G. Richter

photographie

Gerhard Richter, Betty, 1988 Huile sur toile, 102 cm × 72 cm Saint Louis Art Museum, États-Unis 

Crédits : Saint Louis Art Museum

Afficher

Émile Zola, É. Manet

photographie

Édouard Manet, Émile Zola, 1868 Huile sur toile, 146,5 cm × 114 cm Musée d'Orsay, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Félix Fénéon à la Revue blanche, F. Vallotton

photographie

Félix VALLOTTON, Félix Fénéon à la Revue blanche, vers 1896 Huile sur carton, 52,5 cm × 66 cm Collection Josefowitz, Lausanne 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Femme de l'artiste, assise, E. Schiele

photographie

Egon SCHIELE, Femme de l'artiste, assise Österreichische Galerie, Vienne, Autriche 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Fiodor Chaliapine, par A. Y. Golovine, 1912

photographie

Fiodor Chaliapine dans le rôle-titre emblématique de «Boris Godounov» de Moussorgski Alexandre Yakovlevitch Golovine, huile sur toile, 1,395 m × 2,115 m Musée national russe, Saint-Pétersbourg 

Crédits : AKG

Afficher

François-Joseph Ier, empereur d'Autriche, F. X. Winterhalter

photographie

Franz Xaver WINTERHALTER, François-Joseph Ier, empereur d'Autriche, huile sur toile Kunsthistorisches Museum, Vienne, Autriche 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Frédéric Bazille peignant "Le Héron aux ailes déployées", A. Renoir

photographie

Auguste RENOIR, Frédéric Bazille peignant "Le Héron aux ailes déployées", huile sur toile Musée d'Orsay, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Georges Clemenceau, É. Manet

photographie

Édouard Manet, Georges Clemenceau, 1879-1880 Huile sur toile, 94,5 cm × 74 cm Musée d'Orsay, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Hans Christian Andersen

photographie

H C Bloch, Portrait de Hans Christian Andersen Huile sur toile, 64 cm × 50 cm Collection privée 

Crédits : Collection privée

Afficher

Jeune Femme à la voilette, A. Renoir

photographie

Auguste Renoir, «Jeune Femme à la voilette», vers 1870 Huile sur toile, 61 cm × 51 cm Musée d'Orsay, Paris 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Jeune Femme se poudrant, G. Seurat

photographie

Georges Seurat (1859-1891), Jeune Femme se poudrant, 1890 Courtauld Gallery, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Jeune Fille au banjo, M. Cassatt

photographie

Mary Cassatt, «Jeune Fille au banjo», 1894 Pastel sur papier sur toile, 60 cm × 73 cm 

Crédits : Sotheby's/ AKG

Afficher

Jeune Fille au chapeau fleuri, A. von Jawlensky

photographie

Alexei von Jawlensky, «Jeune Fille au chapeau fleuri», 1910 Huile sur carton, 67,5 cm × 497 cm Collection particulière 

Crédits : AKG

Afficher

Jules Grévy, président de la République (1807-1891)

photographie

Léon Bonnat, Jules Grévy, président de la République 1880 Huile sur toile, 152 cm X 116 cm Musée national du Château et des Trianons, Versailles 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Kubilaï khan

photographie

Portrait de Kubilaï, petit-fils de Gengis khan, grand khan des mongols de 1260 à 1294 Aquarelle sur papier de riz, début du XXe siècle, d'après une miniature ancienne Collection privée, Berlin 

Crédits : AKG

Afficher

La Femme en bleu, C. Corot

photographie

Camille Corot, « La Femme en bleu » Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Une lecture, T. van Rysselberghe

photographie

Le tableau réunit autour d'Émile Verhaeren, saisi dans l'acte de la lecture, différents protagonistes qui incarnent la vie littéraire et artistique de l'époque Parmi eux, André Gide, Maurice Maeterlinck, Félix Fénéon, Henri Ghéon Le tableau cherche à fixer un moment de sociabilité... 

Crédits : Erich Lessing/ AKG-images

Afficher

Lady Agnew of Lochnaw, J. S. Sargent

photographie

John Singer SARGENT, Lady Agnew of Lochnaw, huile sur toile National Gallery of Scotland, Édimbourg, Royaume-Uni 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Lady Blessington, T. Lawrence

photographie

Thomas LAWRENCE, Lady Blessington, env 1822, huile sur toile Wallace Collection, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Compositeur Cherubini et la muse de la poésie lyrique, J. D. A. Ingres

photographie

Jean Auguste Dominique INGRES, Le Compositeur Cherubini et la muse de la poésie lyrique, huile sur toile Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Le Déjeuner sur l'herbe, C. Monet

photographie

Claude MONET, Le Déjeuner sur l'herbe, 1865-1866 Détail À gauche, le peintre Gustave Courbet, au centre, le peintre Frédéric Bazille Huile sur toile, 248 cm × 217 cm Musée d'Orsay, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Le Duc de Wellington, F. Goya

photographie

Francisco GOYA, Le Duc de Wellington, huile sur toile The National Gallery, Londres 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Le Prince Otto von Bismarck en uniforme, F.S. von Lenbach

photographie

Franz Seraph von LENBACH, Le Prince Otto von Bismarck en uniforme, toile Kunsthistorisches Museum, Vienne 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Lénine dans l'Institut Smolny, I. Brodsky

photographie

Isaak Brodsky, «Lénine dans l'Institut Smolny», 1930 Huile sur toile, 198 cm × 320 cm Galerie Tretiakov, Moscou 

Crédits : AKG

Afficher

L'Impératrice Eugénie et ses dames d'honneur, F.X. Winterhalter

photographie

Franz Xaver WINTERHALTER, L'Impératrice Eugénie et ses dames d'honneur, huile sur toile Musée national du château de Compiègne 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

L'Impératrice Joséphine, , P.-P. Prud'hon

photographie

Pierre-Paul PRUD'HON, L'Impératrice Joséphine, huile sur toile Wallace Collection, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

L'Orchestre de l'Opéra, E. Degas.

photographie

Edgar Degas (1834-1917), L'Orchestre de l'Opéra, vers 1870 Huile sur toile H 0,565 m; L 0,462 m Au premier plan, le bassoniste Désiré Dihau (1833-1909) Musée d'Orsay, Paris 

Crédits : AKG

Afficher

L’Empereur Napoléon dans son cabinet de travail aux Tuileries, J.-L. David

photographie

Jacques-Louis David, L'Empereur Napoléon dans son cabinet de travail aux Tuileries, 1812 Huile sur toile, 203,9 cm x 125,1 cm National Gallery of Art, Washington 

Crédits : Courtesy National Gallery of Art, Washington

Afficher

Mademoiselle de Rohan, A. Stevens

photographie

Alfred STEVENS, Mademoiselle de Rohan, huile sur toile Galerie nationale, Le Cap, Afrique du Sud 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Maschka mit Maske, O. Müller

photographie

Otto Müller, «Maschka mit Maske», 1919 Détrempe, 95,5 cm × 67,5 cm Museum Folkwang, Essen 

Crédits : AKG

Afficher

Mort 1, G. Richter

photographie

Gerhard Richter, Mort 1, premier des 15 tableaux du cycle 18 octobre 1977, 1988 D'un réalisme photographique ambigu à distance, le profil peint d'Ulrike Meinhof se dissout progressivement dans un camaïeu de gris à mesure que le spectateur s'en approche Huile sur toile 62 cm X 73 cm Museum of... 

Crédits : Gerhard Richter

Afficher

Oscar Wilde, Toulouse-Lautrec

photographie

Henri de TOULOUSE-LAUTREC, Oscar Wilde, huile sur carton The Collection M Conrad H Lester, Beverly Hills 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Paul Durand-Ruel, A. Renoir

photographie

Par ses expositions et ses ventes d'œuvres impressionnistes, le marchand de tableaux Paul Durand-Ruel a permis à ces artistes de vivre de leur art Ami proche de certains, il les a également soutenus en leur passant des commandes, comme ici un portrait peint par Auguste Renoir 1910 Huile sur... 

Crédits : Archives Durand-Ruel/ Durand-Ruel & Cie

Afficher

Paul Verlaine, E. Carrière

photographie

Eugène CARRIÈRE, Paul Verlaine, huile sur toile Musée d'Orsay, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Pierre-Auguste Renoir, F. Bazille

photographie

Frédéric BAZILLE, Pierre-Auguste Renoir, 1867 Huile sur toile, 62 cm × 51 cm Musée d'Orsay, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Pizarro (1475-1541), explorateur espagnol

photographie

Amable Paul Coutan, François Pizarre (1475-1541) Copie 1835 Huile sur toile 72 cm X 56 cm Musée national du Château et des Trianons, Versailles 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Portrait de Fanny Holman Hunt, W. Holman Hunt

photographie

William Holman Hunt, «Portrait de Fanny Holman Hunt», 1866 Huile sur toile, 106,5 cm × 73 cm 

Crédits : Sotheby's/ AKG

Afficher

Portrait de Juliette de Villeneuve, J. L. David

photographie

Jacques Louis David (1748-1825), Portrait de Juliette de Villeneuve, 1824 Huile sur toile H 1,98 m; L 1,23 m Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Portrait de Lydia Cassatt, M. Cassatt

photographie

Mary Cassatt, «Portrait de Lydia Cassatt, sœur de l'artiste», 1880 Huile sur toile, 93 cm × 65,5 cm Musée du Petit-Palais, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Portrait de Madame de Staël, F. Gérard

photographie

François GÉRARD, Portrait de Madame de Staël, huile sur toile Château de Coppet 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Portrait de madame Monet, A. Renoir

photographie

Auguste Renoir, «Portrait de madame Monet», 1874 Huile sur toile, 53 cm × 71,7 cm Museu Calouste Gulbenkian, Lisbonne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Portrait de Max Jacob, A. Modigliani

photographie

Amadeo MODIGLIANI, Portrait de Max Jacob, huile sur toile Kunstsammlung Nordhein-Westphalen, Düsseldorf 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Portrait de Moïse Kisling, A. Modigliani

photographie

Amadeo MODIGLIANI, Portrait de Moïse Kisling, huile sur toile Pinacoteca di Brera, Milan 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Portrait de Napoléon Ier, Girodet-Trioson

photographie

Anne Louis GIRODET dit GIRODET-TRIOSON, Portrait de Napoléon Ier - Étude pour "Remise des clés de la ville de Vienne le 13 novembre 1805", huile sur toile Musée Bonnat, Bayonne 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Portrait de Paul Guillaume, Novo Pilota, A. Modigliani

photographie

Amedeo Modigliani (1884-1920), Portrait de Paul Guillaume, Novo Pilota 1915 Huile sur carton 105 cm X 75 cm Musée de l'Orangerie, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Portrait de Pierre Loti, H. Rousseau

photographie

Henri Rousseau, Portrait de Pierre Loti, 1891 Huile sur toile, 62 cm × 52 cm Kunsthaus, Zurich, Suisse 

Crédits : De Agostini

Afficher

Portrait d'Émilie Flöge, G. Klimt

photographie

Gustav Klimt, «Portrait d'Émilie Flöge», 1892 Huile sur toile, 178 cm × 80 cm Wien Museum Karlsplatz, Vienne 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Portrait du comte Viktor Pavlovitch Kotchoubei, A. G. Venetsianov

photographie

Alexei Gavrilovich Venetsianov, «Portrait du comte Viktor Pavlovitch Kotchoubei», 1827 Huile sur toile, 144 cm × 106 cm Musée national russe, Saint-Pétersbourg 

Crédits : AKG

Afficher

Portrait équestre de Joachim Murat, roi de Naples, A. J. Gros

photographie

Antoine Jean GROS, Portrait équestre de Joachim Murat, roi de Naples, huile sur toile Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Richard Wagner

photographie

Portrait de Richard Wagner (1813-1883) réalisé l'année de la mort du compositeur par Giuseppe Tivoli Huile sur toile Museo internazionale e biblioteca della musica, Bologne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Stéphane Mallarmé, É. Manet

photographie

Dans le sillage de Baudelaire, Mallarmé poursuit une réflexion sur la fonction du langage et la place du poète dans la modernité, qui interroge également l'œuvre des peintres (Manet) et des musiciens (Wagner) Édouard Manet, Stéphane Mallarmé, 1876 Huile sur toile, 27,5 cm × 36 cm Musée... 

Crédits : Erich Lessing/ AKG-images

Afficher

Un coin de table, Fantin-Latour

photographie

Ignace Henri Fantin-Latour, Un coin de table, 1872 Huile de toile, 160 cm × 225 cm Musée d'Orsay, Paris Assis au premier plan, de gauche à droite : Paul Verlaine, Arthur Rimbaud, Léon Valade, Ernest d'Hervilly et Camille Pelletan ; debout, au second plan : Pierre Elzéar, Emile Blémont et Jean... 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

«Un bar aux Folies-Bergères», É. Manet

photographie

Édouard Manet, «Un bar aux Folies-Bergères», 1882 Huile sur toile, 96 cm × 130 cm Courtauld Institute Galleries, Londres 

Crédits : Courtauld Institute Galleries, London

Afficher

Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Alphonse Daudet et sa fille Edmée, E. Carrière
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Arrangement en gris et noir, portrait de la mère de l'artiste, J. A. Whistler
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Arthur Wellesley, premier duc de Wellington, T. Lawrence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Au bal, B. Morisot
Crédits : AKG

photographie

Autoportrait, A. Feuerbach
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Betty, G. Richter
Crédits : Saint Louis Art Museum

photographie

Émile Zola, É. Manet
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Félix Fénéon à la Revue blanche, F. Vallotton
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Femme de l'artiste, assise, E. Schiele
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Fiodor Chaliapine, par A. Y. Golovine, 1912
Crédits : AKG

photographie

François-Joseph Ier, empereur d'Autriche, F. X. Winterhalter
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Frédéric Bazille peignant "Le Héron aux ailes déployées", A. Renoir
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Georges Clemenceau, É. Manet
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Hans Christian Andersen
Crédits : Collection privée

photographie

Jeune Femme à la voilette, A. Renoir
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Jeune Femme se poudrant, G. Seurat
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Jeune Fille au banjo, M. Cassatt
Crédits : Sotheby's/ AKG

photographie

Jeune Fille au chapeau fleuri, A. von Jawlensky
Crédits : AKG

photographie

Jules Grévy, président de la République (1807-1891)
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Kubilaï khan
Crédits : AKG

photographie

La Femme en bleu, C. Corot
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Une lecture, T. van Rysselberghe
Crédits : Erich Lessing/ AKG-images

photographie

Lady Agnew of Lochnaw, J. S. Sargent
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Lady Blessington, T. Lawrence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Compositeur Cherubini et la muse de la poésie lyrique, J. D. A. Ingres
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Le Déjeuner sur l'herbe, C. Monet
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Le Duc de Wellington, F. Goya
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Le Prince Otto von Bismarck en uniforme, F.S. von Lenbach
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Lénine dans l'Institut Smolny, I. Brodsky
Crédits : AKG

photographie

L'Impératrice Eugénie et ses dames d'honneur, F.X. Winterhalter
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

L'Impératrice Joséphine, , P.-P. Prud'hon
Crédits : Bridgeman Images

photographie

L'Orchestre de l'Opéra, E. Degas.
Crédits : AKG

photographie

L’Empereur Napoléon dans son cabinet de travail aux Tuileries, J.-L. David
Crédits : Courtesy National Gallery of Art, Washington

photographie

Mademoiselle de Rohan, A. Stevens
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Maschka mit Maske, O. Müller
Crédits : AKG

photographie

Mort 1, G. Richter
Crédits : Gerhard Richter

photographie

Oscar Wilde, Toulouse-Lautrec
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Paul Durand-Ruel, A. Renoir
Crédits : Archives Durand-Ruel/ Durand-Ruel & Cie

photographie

Paul Verlaine, E. Carrière
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Pierre-Auguste Renoir, F. Bazille
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Pizarro (1475-1541), explorateur espagnol
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Portrait de Fanny Holman Hunt, W. Holman Hunt
Crédits : Sotheby's/ AKG

photographie

Portrait de Juliette de Villeneuve, J. L. David
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Portrait de Lydia Cassatt, M. Cassatt
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Portrait de Madame de Staël, F. Gérard
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Portrait de madame Monet, A. Renoir
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Portrait de Max Jacob, A. Modigliani
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Portrait de Moïse Kisling, A. Modigliani
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Portrait de Napoléon Ier, Girodet-Trioson
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Portrait de Paul Guillaume, Novo Pilota, A. Modigliani
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Portrait de Pierre Loti, H. Rousseau
Crédits : De Agostini

photographie

Portrait d'Émilie Flöge, G. Klimt
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Portrait du comte Viktor Pavlovitch Kotchoubei, A. G. Venetsianov
Crédits : AKG

photographie

Portrait équestre de Joachim Murat, roi de Naples, A. J. Gros
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Richard Wagner
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Stéphane Mallarmé, É. Manet
Crédits : Erich Lessing/ AKG-images

photographie

Un coin de table, Fantin-Latour
Crédits : Bridgeman Images

photographie

«Un bar aux Folies-Bergères», É. Manet
Crédits : Courtauld Institute Galleries, London

photographie