PORTRAIT, peinture, jusqu'au XVe s.

ANDREA DEL CASTAGNO (1390 ou 1406 ou 1421-1457)

  • Écrit par 
  • Philippe LEVANTAL
  •  • 743 mots
  •  • 3 médias

Au début du Quattrocento, divers peintres florentins élaborent un style qui brise avec ce que le Trecento, dominé par Giotto, comportait encore d'empreinte gothique. La conquête, par Masaccio, d'un espace cohérent ouvre la voie à Uccello, à Andrea del Castagno, qui, de manière fort différente, vont accorder la primauté au dessin, au volume monumental, au contour dramatique, aux effets de perspecti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrea-del-castagno/#i_10757

ANTONELLO DE MESSINE (1430 env.-1479)

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 1 795 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « « Devotio moderna » et éloge de la personnalité »  : […] Une dizaine de représentations du Christ nous sont parvenues de la main d'Antonello  ; dans sept panneaux, les dimensions réduites et la facture toujours plus vériste requièrent une contemplation rapprochée. Le Christ de douleur, couronné d'épines, pleurant et gémissant, la corde au cou et les mains liées dans le dos, image d'amertume et de déréliction, répond à la nouvelle forme de piété privée e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonello-de-messine/#i_10757

AUTOPORTRAIT, peinture

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 3 584 mots
  •  • 4 médias

En Occident, l'apparition de l'autoportrait comme motif puis comme genre pictural se situe à la fin du Moyen Âge ( xiv e siècle). Auparavant, dans la miniature, les représentations d'artistes au travail ne font pas défaut , mais l'autoportrait en tant qu'image réflexive manifestant la conscience d'une singularité est beaucoup plus rare : citons c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autoportrait-peinture/#i_10757

BOTTICELLI SANDRO (1445-1510)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 4 441 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La perspective »  : […] Cette préoccupation de la perspective, commune aux artistes florentins de son temps, l'amènera peu après à renouveler l'ordonnance traditionnelle en largeur, qui permettait de traiter le sujet en multipliant, dans le cortège fastueux des rois, les portraits des donateurs, de leurs familiers, des personnages importants de la cité. C'est une composition centrée qu'adopte Botticelli pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sandro-botticelli/#i_10757

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 353 mots
  •  • 41 médias

Dans le chapitre « Un métier artisanal jusqu'à la fin des Han »  : […] Quelques allusions des Classiques permettent de supposer que la Chine a possédé une peinture dès la plus haute antiquité. À partir de l'époque Han, les allusions littéraires plus fréquentes se doublent de quelques rares fragments d'œuvres (briques peintes en provenance de sépultures) et d'un nombre assez considérable de témoignages indirects empruntés aux autres arts plastiques (miroirs de bronze, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-les-arts/#i_10757

CHRISTUS PETRUS (entre 1405 et 1410-1472/73)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 037 mots

La vie de Petrus Christus est mal connue. Il est vraisemblablement né à Baerle (en Brabant-Septentrional ou en Flandre-Occidentale). Le fait qu'il reste absolument étranger au style gothique international laisse supposer qu'il n'a pas commencé son apprentissage avant 1425-1435. De ses débuts hollandais, il a gardé le souvenir de miniaturistes, tel le Maître H. Vers 1430-1434, il aurait fait un voy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petrus-christus/#i_10757

COLLECTIONNISME

  • Écrit par 
  • Olivier BONFAIT
  •  • 11 958 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « De la collection à la création »  : […] En effet, la collection n'est pas simplement le lieu profane où un acheteur rassemble, selon ses propres désirs, des œuvres achevées. Par les regards et les lectures qu'elle suscite, elle donne une nouvelle vie à l'objet et constitue, au même titre que la gravure ou la critique, une des composantes fondamentales de la réception d'une œuvre ou d'un artiste. En outre, collection et création entretie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/collectionnisme/#i_10757

ESSAIS FLORENTINS, Aby Warburg - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 1 207 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un recueil d'études novatrices et programmatiques »  : […] Les Essais florentins sont des travaux publiés en allemand entre 1893 et 1920. Les premiers portent sur les célèbres tableaux mythologiques de Botticelli, Le Printemps et La Naissance de Vénus , que Warburg soumet à un triple éclairage : par la recherche de leurs sources littéraires antiques et modernes (Homère, Ovide ou Claudien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/essais-florentins/#i_10757

FOUQUET JEAN (1420 env.-av. 1481)

  • Écrit par 
  • Claude SCHAEFER
  •  • 3 267 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le retour au réalisme »  : […] Le rayonnement du style international, art stylisé, idéaliste, suscita une réaction dès le début du xv e  siècle. Les commanditaires, la cour et les hauts dignitaires ecclésiastiques furent de plus en plus sensibles à une nouvelle esthétique de la figure humaine, où la réalité, ou plutôt la reconstruction de la réalité, jouait un rôle prépondéran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-fouquet/#i_10757

GENRES PICTURAUX

  • Écrit par 
  • Frédéric ELSIG
  •  • 1 640 mots

Dans le chapitre « Renaissance des genres »  : […] Le lent processus de cette « renaissance des genres » peut se subdiviser en trois temps. D'abord, dès le xiii e  siècle, le goût de certains collectionneurs pour l'Antique (notamment l'empereur Frédéric II de Hohenstaufen) et l'intérêt, lié à la doctrine matérialiste aristotélicienne, pour le corporel conduisent entre autres, à travers les expérie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genres-picturaux/#i_10757

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Fonctions de l'image

  • Écrit par 
  • François LISSARRAGUE
  •  • 4 758 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Images et cités »  : […] La dimension religieuse est omniprésente dans la culture antique ; toutefois, certains usages de l'image sont moins exclusivement liés aux pratiques religieuses que ceux que l'on vient d'évoquer. Ainsi en est-il de la glyptique – les pierres gravées, souvent montées en bagues, portent un sujet de dimensions réduites et fonctionnent comme des sceaux destinés à imprimer la marque de leur propriétai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-fonctions-de-l-image/#i_10757

ICÔNE

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT, 
  • Catherine JOLIVET-LÉVY
  •  • 4 836 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Byzance : origine des icônes et développement de leur culte »  : […] Comme la plupart des formes de l'art chrétien, l'icône prend ses racines dans la tradition de la fin de l'Antiquité. Les portraits hellénistiques et romains de défunts, comme ceux qui ont été retrouvés en grand nombre en Égypte, les images officielles de l'empereur ou les représentations de divinités païennes (en particulier les panneaux peints des religions à mystères) ont dû fournir aux artiste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/icone/#i_10757

JAPON (Arts et culture) - Les arts

  • Écrit par 
  • François BERTHIER, 
  • François CHASLIN, 
  • Nicolas FIÉVÉ, 
  • Anne GOSSOT, 
  • Chantal KOZYREFF, 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Françoise LEVAILLANT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Shiori NAKAMA, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  • , Universalis
  •  • 56 364 mots
  •  • 34 médias

Dans le chapitre « Naissance de la peinture »  : […] C'est par l'intermédiaire du bouddhisme et grâce à des artisans coréens que l'art de peindre fut apporté au Yamato, et la tradition situe à l'an 600 l'introduction par le moine-peintre Donchō, originaire de Kokuryŏ, des procédés de fabrication de l'encre, du papier et des couleurs. Celles-ci sont d'origine minérale : rouge (ocre, cinabre, rouge de plomb), jaune (ocre jaune et litharge), vert (ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-les-arts/#i_10757

JUSTE DE GAND (1435 env.-apr. 1475)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 455 mots
  •  • 5 médias

Le peintre flamand qui travaille en Italie, à Urbin, entre 1473 et 1475, sous le nom de Giusto da Guanto, est généralement identifié avec le peintre Joos van Wassenhove, connu seulement par des archives. On possède fort peu de documents sur la vie de Juste de Gand. Il serait né à Gand. Reçu maître à la Guilde d'Anvers en 1460, il fait partie de la corporation des peintres de Gand en 1464. Il y int […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juste-de-gand/#i_10757

MAÎTRE DE MOULINS, JEAN HEY dit (actif entre 1480 et 1501)

  • Écrit par 
  • Sharon KATIC
  •  • 1 457 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Identification du Maître de Moulins »  : […] À en juger par ce qu'on connaît de son œuvre, Jean Hey a dû travailler entre 1480 et 1501, et doit donc être né vers 1450. Les renseignements les plus importants que l'on possède sur cet artiste peuvent être tirés d'une inscription placée au revers de sa seule œuvre documentée, un Ecce Homo (musée des Beaux-Arts, Bruxelles) où il est dit qu'il a peint ce panneau pour Jean Cue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maitre-de-moulins-hey/#i_10757

MEMLING HANS (1435 env.-1494)

  • Écrit par 
  • Jacqueline FOLIE
  •  • 1 806 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La conquête de l'harmonie »  : […] Toute approche quelque peu attentive de l'art de Memling en révèle à la fois la permanence et la profonde originalité. Dès le début se dégage une symbiose étonnante entre sa vision et celle de l'école dans laquelle il va se fondre. L'assimilation des formes créées par ses devanciers lui est même d'autant plus aisée qu'il demeure étranger à l'esprit qui les anime si différemment. Son art apparaît d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-memling/#i_10757

METSYS ou MASSYS QUENTIN (1465/66-1530)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 985 mots
  •  • 2 médias

À la différence de tant d'autres peintres nordiques des xv e et xvi e siècles, Quentin Metsys ne fut jamais oublié et, cas rarissime, était encore considéré en pleine époque baroque comme un très grand peintre dont le souvenir restait intact (cf. les biographies si louangeuses de Fickaert, en 16 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metsys-massys/#i_10757

MOMIES, Égypte

  • Écrit par 
  • Françoise DUNAND, 
  • Roger LICHTENBERG
  •  • 4 687 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Historique »  : […] Les différentes phases du « traitement » du corps du défunt n'ont été mises en œuvre que progressivement. Si les premières tentatives attestées de momification remontent à l'Ancien Empire, il faudra attendre le Nouvel Empire (environ 1530-1069) pour que la technique soit tout à fait au point. À l'Ancien Empire, après une période où l'on se bornait à envelopper le corps de linges, éventuellement en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/momies-egypte/#i_10757

NÉERLANDAISE ET FLAMANDE PEINTURE

  • Écrit par 
  • Lyckle DE VRIES
  •  • 10 165 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Trois maîtres »  : […] Les fondements de l'art néerlandais furent jetés par Robert Campin, Jan van Eyck et Rogier van der Weyden. Les caractéristiques qu'on vient de reconnaître à l'art du xv e  siècle sont une synthèse de ce qu'ils ont produit. On peut tenir ce qu'il y a de commun dans leur art pour le fondement sur lequel d'autres peintres, jusqu'à Quentin Metsys, ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peinture-neerlandaise-et-flamande/#i_10757

OLIVER ISAAC (1556 env.-1617)

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 206 mots
  •  • 1 média

Probablement d'origine française, ayant quitté Rouen en 1568 pour l'Angleterre, Isaac Oliver se forme auprès de Nicholas Hilliard, qui lui apprend l'art de la miniature . Il voyage sans doute dans les Pays-Bas en 1588, puis en Italie ; il est certainement à Venise en 1596 comme le prouve une inscription au revers du Portrait de sir Arundell Talbot (Victoria and Albert Museum […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isaac-oliver/#i_10757

PEINTURE - Les catégories

  • Écrit par 
  • Antoine SCHNAPPER
  •  • 4 716 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La distinction des genres »  : […] On sait, notamment par Pline ( Histoire naturelle , livre XXXV), que la distinction des genres était connue dans l' Antiquité. Il remarque qu'un certain Piraïkos, qui vivait, semble-t-il, vers la fin du iv e  siècle et était spécialisé dans la représentation de « boutiques de barbiers et de cordonniers, des ânes, des provisio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peinture-les-categories/#i_10757

PIERO DELLA FRANCESCA (entre 1415 et 1420-1492)

  • Écrit par 
  • Pasquale ROTONDI
  •  • 3 302 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Du cycle arétin aux dernières activités »  : […] Durant l'exécution de La Légende de la vraie croix , Piero peignit à fresque, dans la cathédrale d'Arezzo, une Sainte Marie-Madeleine  ; dans la chapelle du cimetière de Monterchi, près de Borgo, il peignit La Sainte Vierge et, dans le palais des Conservateurs de Borgo San Sepolcro, ce grand chef-d'œuvre qu'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piero-della-francesca/#i_10757

PISANELLO ANTONIO PISANO dit (av.1395-1455?)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 663 mots

Peintre, dessinateur et médailleur italien. Formé à Vérone dans l'ambiance du gothique international, près de Stefano da Zevio, Pisanello reçut à Venise une impulsion nouvelle de Gentile da Fabriano : La Madone à la caille (Castelvecchio, Vérone), œuvre de jeunesse, témoigne de cette ouverture à une poétique nouvelle, qu'exprime encore L'Annonciation d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pisanello/#i_10757

POLLAIUOLO ANTONIO BENCI dit (1432-1498)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 437 mots
  •  • 2 médias

Peintre, sculpteur , orfèvre et graveur, Antonio Pollaiuolo dirige à Florence, avec la collaboration de son frère Piero, un atelier très achalandé. Il exécute des portraits , des médailles, des statues pour les Médicis et l'aristocratie florentine, des fresques et des broderies pour les églises, des tombeaux pour les papes : Laurent de Médicis écrivait en 1489 que Pollaiuolo était « le principal m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-benci-dit-pollaiuolo/#i_10757

POLLAIUOLO PIERO BENCI dit (1443-1496)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 241 mots

Peintre et sculpteur florentin. L'œuvre de Piero Pollaiuolo est difficile à distinguer de celle de son frère Antonio, dont il fut le collaborateur en peinture (fresque et retable de San Miniato, 1467 ; Tobie et l'Ange , pinacothèque de Turin) comme en sculpture ( Tombeau de Sixte IV et Tombeau d'Innocent VIII au Vatican). En 1469, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piero-benci-dit-pollaiuolo/#i_10757

PORTRAIT

  • Écrit par 
  • Galienne FRANCASTEL
  •  • 6 167 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Condamnation et renaissance »  : […] Toutefois, l'invasion des Barbares et le rôle que ceux-ci se mirent à jouer aux dépens des populations plus anciennement établies sur le sol des provinces de l'Empire romain finirent par changer radicalement l'idée qui présidait jusqu'au v e  siècle environ à l'usage du portrait. Sa légitimité absolue fut notamment mise en cause. Dans la plupart d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portrait/#i_10757

PORTRAIT, art grec

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 344 mots
  •  • 3 médias

Que l'art grec, si exclusivement attaché à la représentation de la figure humaine, ait tardé à pratiquer le portrait, ce n'est un paradoxe qu'en apparence : durant toute la période archaïque et jusqu'au second classicisme du ~ iv e siècle, les artistes grecs sont restés tributaires des types créés au ~ vii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portrait-art-grec/#i_10757

QUARTON ENGUERRAND (av. 1419-env. 1466)

  • Écrit par 
  • Claude SCHAEFER
  •  • 2 814 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les grands retables »  : […] Pierre Cadard fait aménager spécialement une chapelle attenante à l'église des Célestins, dédiée à l'origine au cardinal Pierre de Luxembourg. Il y place le retable de la Vierge de Miséricorde (musée Condé, Chantilly), exauçant ainsi les vœux de ses parents décédés en 1449. Un second peintre était associé à Quarton, Pierre Villatte, qui aurait exécuté la prédelle aujourd'hui perdue. Thème fréquent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enguerrand-quarton/#i_10757

RENAISSANCE

  • Écrit par 
  • Eugenio BATTISTI, 
  • Jacques CHOMARAT, 
  • Jean-Claude MARGOLIN, 
  • Jean MEYER
  •  • 31 106 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Les commandes privées »  : […] Les invitations que Giotto reçut de toute l'Italie témoignent de l'importance de ce mécénat : après avoir travaillé à Florence, à Rome et à Assise, il se rend à Rimini, puis à Padoue, à Bologne, à Naples et même à Avignon. Simone Martini peint à Sienne, à Assise, à Naples, peut-être dans l'Italie du Sud et ensuite à Avignon. Les peintres acquièrent ainsi cette mobilité et cette capacité de renouve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/renaissance/#i_10757

SOLARI LES

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 708 mots
  •  • 2 médias

Famille d'artistes italiens. On ignore quels furent les débuts de Cristoforo Solari dit il Gobbo (actif de 1489 à 1520), sculpteur et architecte, frère aîné du peintre Andrea Solario. En 1489, il est à Venise, travaillant à l'autel de la chapelle Saint-Jean (détruit) dans l'église Santa Maria della Carita. Mais l'essentiel de sa carrière se déroule en Lombardie, à Milan et à la chartreuse de Pavie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-solari/#i_10757

TAKANOBU FUJIWARA (1143-1206)

  • Écrit par 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  •  • 1 574 mots

Au cours de la seconde moitié du xii e  siècle, les membres de la famille des Fujiwara, bien qu'ayant perdu tout pouvoir politique, conservèrent leurs titres honorifiques et continuèrent à jouer un rôle important à la cour. Les uns participaient au cérémonial impérial, d'autres se signalaient par leur talent de poète, de calligraphe, de musicien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/takanobu/#i_10757

VAN DER WEYDEN ROGIER (1399 ou 1400-1464)

  • Écrit par 
  • Dominique VANWIJNSBERGHE
  •  • 2 002 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Portraits et images de dévotion »  : […] Après 1450, Van der Weyden produit une série assez impressionnante de portraits, formant souvent diptyque avec une représentation de la Vierge à l'Enfant . La conception de ce nouveau type de « portrait de dévotion » doit sans doute lui être attribuée. La qualité de ces diptyques reste très inégale et l'on peut supposer dans bien des cas l'intervention de l'atelier. Pourtant, plusieurs purs chefs- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rogier-van-der-weyden/#i_10757

VAN EYCK HUBERT (? 1390-1426) ET JAN (1390 env.-1441)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CUZIN
  •  • 2 950 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La thématique de Jan van Eyck »  : […] L'œuvre de Jan van Eyck, en dehors du chef-d'œuvre de Gand, est composée surtout de portraits et de représentations mariales, les deux thèmes étant parfois regroupés dans celui de la « Vierge au donateur ». Une admirable série de portraits fait de l'artiste le génial fondateur du portrait occidental. Il s'agit presque toujours d'effigies isolées en buste, avec ou sans les mains ; le visage, vu de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/van-eyck-hubert-et-jan/#i_10757

VÉRONÈSE (1528-1588)

  • Écrit par 
  • Terisio PIGNATTI
  •  • 2 158 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les thèmes mythologiques et les portraits »  : […] Ce langage, que l'on peut définir comme étant d'une sublime poésie décorative, trouve sa plus triomphale application dans les fresques des villas et des palais vénitiens. L'exemple le plus célèbre en est l'ornementation de la villa palladiana de Maser (environ 1560). Les paysages que Véronèse a peints sur les murs de cette demeure tendent à donner l'illusion que ces derniers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/veronese/#i_10757

YAN LIBEN [YEN LI-PEN] (mort en 673)

  • Écrit par 
  • Ching-lang HOU
  •  • 1 100 mots

Dans le chapitre « Yan Liben, peintre de personnages »  : […] Tout en suivant l'enseignement de son frère, Liben continua la lignée des grands peintres des Six Dynasties. On raconte que les peintures murales de Zhang Sengyou lui déplurent fortement au début, mais que, par la suite, découvrant graduellement leurs qualités, il en fut fortement influencé et séjourna dix jours dans un temple célèbre pour admirer une œuvre de ce peintre. D'après les anciens catal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yan-liben-yen-li-pen/#i_10757


Affichage 

Aristote

photographie

De la «Physique» à la «Métaphysique», Aristote (385 env-322 avant J-C) dresse l'inventaire exhaustif d'un monde où la réalité s'ordonne selon les catégories logiques de la pensée Juste de Gand, Portrait d'Aristote, Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Photos.com/ Jupiterimages

Afficher

Autoportrait, A. de Messine

photographie

Antonello de Messine (1430-1479) : Autoportrait National Gallery, Londres, Grande-Bretagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Boccace, A. del Castagno

photographie

Andrea del Castagno (1421-1457), Boccace, fresque Galleria degli Uffizi, Florence, Italie 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Dante Alighieri, Juste de Gand

photographie

JUSTE DE GAND, Dante Alighieri, huile sur bois Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Frédéric de Montefeltre, duc d'Urbin, et son fils Guidobaldo, P. Berruguete

photographie

Pedro BERRUGUETE, Frédéric de Montefeltre, duc d'Urbin, et son fils Guidobaldo, huile sur bois Palazzo Ducale, Urbin, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Guidoriccio da Fogliano, S. Martini

photographie

Simone Martini (1284-1344), Guidoriccio da Fogliano, 1328, fresque Salle de la Mappemonde, Palazzo publico, Sienne, Italie 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Jean II le Bon

photographie

ÉCOLE FRANÇAISE XIVe siècle, Jean II le Bon, huile sur bois Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

La Dame à l'hermine (Cecilia Gallerani), L. de Vinci

photographie

Léonard de Vinci (1452-1519), La Dame à l'hermine (Cecilia Gallerani), huile sur bois, 1488-1490 Musée de Cracovie, Pologne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Cardinal Bessarion devant le reliquaire donné à la Scuola della Carità de Venise, G. Bellini

photographie

Gentile BELLINI, Le Cardinal Bessarion devant le reliquaire donné à la Scuola della Carità de Venise, huile sur bois Kunsthistorisches Museum, Vienne 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Le grand-père et son petit-fils, Domenico Ghirlandaio

photographie

Domenico Ghirlandaio (1449-1494), Le Grand-père et son petit-fils,1488 Huile sur toile (H 0,63 m ; L 0,43 m) Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Le Sultan Mahomet II, G. Bellini

photographie

Gentile Bellini (1429-1507), Le Sultan Mahomet II, huile sur toile, 1480 National Gallery, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Madeleine de Bourbon présentée par sainte Madeleine, Maître de Moulins

photographie

Maître de Moulins (actif entre 1480 et 1501), Madeleine de Bourbon présentée par sainte Madeleine, vers 1490-1495 Huile sur panneau, 56 cm × 40 cm Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Nicolas de Cues

photographie

Dans sa forme comme dans son ouverture aux profonds changements qui marquent son temps, la philosophie de Nicolas de Cues marque une nette rupture par rapport à la scolastique jusqu'alors dominante Portrait de Nicolas de Cues en donateur Détail d'une Crucifixion attribuée au Maître de la vie de... 

Crédits : AKG

Afficher

Portrait de Charles VII, J. Fouquet

photographie

Jean FOUQUET, Portrait de Charles VII, huile sur bois Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Portrait de jeune homme, F. Lippi

photographie

Filippino LIPPI, Portrait de jeune homme, National Gallery of Art, Washington, États-Unis 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Portrait de Sibylla Sambetha, H. Memling

photographie

Hans Memling, «Portrait d'une jeune femme», dit «Portrait de Sibylla Sambetha», 1480 Huile sur bois, 46,5 cm × 35,2 cm Memlingmuseum, Bruges 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Portrait de Simonetta Vespucci, P. di Cosimo

photographie

Piero di Cosimo, «Portrait de Simonetta Vespucci», vers 1475 Huile sur bois, 57 cm × 42 cm Musée Condé, Chantilly 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Portrait des époux Arnolfini, J. Van Eyck

photographie

Jan Van Eyck (1390 env-1441), Portrait des époux Arnolfini, huile sur bois, 1434 National Gallery, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Portrait d'homme dit Le Condottiere, A. de Messine

photographie

Antonello de Messine (1430-1479) : Portrait d'homme dit Le Condottiere, 1475 Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Portrait d'un magistrat municipal et de sa femme

photographie

Portrait d'un magistrat municipal et de sa femme, peinture murale, Ier siècle, Pompéi Musée archéologique, Naples 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Portrait d’un homme, A. Mantegna

photographie

Andrea Mantegna, Portrait d'un homme, vers 1470 Tempera transposée du panneau initial sur toile, puis sur isorel, 24,2 cm x 19,1 cm National Gallery of Art, Washington 

Crédits : Courtesy National Gallery of Art, Washington

Afficher

Portrait équestre de Niccolo da Tolentino, A. del Castagno

photographie

Andrea del Castagno (1421 env-1457), Portrait équestre de Niccolo da Tolentino, 1456, fresque Santa Maria del Fiore, Florence, Italie 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Portrait funéraire, Fayoum, Égypte

photographie

Portrait provenant du Fayoum, peint à l'encaustique sur une toile de lin Époque romaine IIe siècle après J-C Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Portrait funéraire féminin, Fayoum, Égypte

photographie

Portrait féminin provenant du Fayoum Détrempe et encaustique sur bois Époque romaine IIe siècle après J-C Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Ptolémée, Juste de Gand

photographie

JUSTE DE GAND, Ptolémée, huile sur bois Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Saint Thomas d'Aquin, Juste de Gand

photographie

JUSTE DE GAND, Saint Thomas d'Aquin, huile sur bois Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Sarcophage d'Artémidoros

photographie

Sarcophage d'Artémidoros, détail (fin IIe siècle) British Museum, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Sénèque, Juste de Gand

photographie

JUSTE DE GAND, Sénèque, huile sur bois Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Septime Sévère et sa famille, médaillon peint

photographie

L'empereur Septime Sévère (règne : 193-211), Julia Domna et leurs fils Caracalla et Geta Le visage de Geta a été effacé après son assassinat 199 après J-C Médaillon en bois peint provenant d'Égypte Diamètre : 30 cm Staatliche Museum, Antikensammlung, Berlin 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Statuts de l'ordre de Saint-Michel, J. Fouquet

photographie

Jean FOUQUET, Statuts de l'ordre de Saint-Michel : tenue d'un chapitre de l'ordre de Saint-Michel devant Louis XI, enluminure Bibliothèque nationale de France, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Aristote
Crédits : Photos.com/ Jupiterimages

photographie

Autoportrait, A. de Messine
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Boccace, A. del Castagno
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Dante Alighieri, Juste de Gand
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Frédéric de Montefeltre, duc d'Urbin, et son fils Guidobaldo, P. Berruguete
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Guidoriccio da Fogliano, S. Martini
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Jean II le Bon
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

La Dame à l'hermine (Cecilia Gallerani), L. de Vinci
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Cardinal Bessarion devant le reliquaire donné à la Scuola della Carità de Venise, G. Bellini
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Le grand-père et son petit-fils, Domenico Ghirlandaio
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Le Sultan Mahomet II, G. Bellini
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Madeleine de Bourbon présentée par sainte Madeleine, Maître de Moulins
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Nicolas de Cues
Crédits : AKG

photographie

Portrait de Charles VII, J. Fouquet
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Portrait de jeune homme, F. Lippi
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Portrait de Sibylla Sambetha, H. Memling
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Portrait de Simonetta Vespucci, P. di Cosimo
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Portrait des époux Arnolfini, J. Van Eyck
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Portrait d'homme dit Le Condottiere, A. de Messine
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Portrait d'un magistrat municipal et de sa femme
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Portrait d’un homme, A. Mantegna
Crédits : Courtesy National Gallery of Art, Washington

photographie

Portrait équestre de Niccolo da Tolentino, A. del Castagno
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Portrait funéraire, Fayoum, Égypte
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Portrait funéraire féminin, Fayoum, Égypte
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Ptolémée, Juste de Gand
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Saint Thomas d'Aquin, Juste de Gand
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Sarcophage d'Artémidoros
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Sénèque, Juste de Gand
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Septime Sévère et sa famille, médaillon peint
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Statuts de l'ordre de Saint-Michel, J. Fouquet
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie