PORTE, architecture

ARC DE TRIOMPHE

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 1 622 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Origine et évolution des portes magiques »  : […] La signification de l'arc de triomphe s'explique par la plus ancienne religion romaine de la guerre ; à l'issue des campagnes, on faisait passer les guerriers sous une porte magique, pour les décharger des énergies destructrices qu'ils portaient en eux et qui auraient été dangereuses pour leurs compatriotes. Ces portes étaient placées soit à l'entrée de la ville, soit à l'entrée du forum. Il exis […] Lire la suite

ARMÉNIE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ALEM, 
  • Françoise ARDILLIER-CARRAS, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Sirarpie DER NERSESSIAN, 
  • Kegham FENERDJIAN, 
  • Marguerite LEUWERS-HALADJIAN, 
  • Kegham TOROSSIAN
  •  • 23 738 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Sculpture »  : […] À la même époque, le décor sculpté s'enrichit. De larges bandes d' entrelacs polygonaux entourent les portes et les fenêtres ; aux tympans les enlacements floraux remplacent les schémas linéaires et on y voit plus souvent les images de la Vierge et du Christ. Les arcatures aveugles entourent aussi le tambour de la coupole. À l'église de Saint-Grégoire d'Ani, construite en 1215, des quadrupèdes et […] Lire la suite

ENCEINTES

  • Écrit par 
  • Philippe LEVEAU
  •  • 5 791 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les éléments du rempart »  : […] Le soin apporté par la collectivité à la construction d'une enceinte est constant ; celle-ci comporte toujours un certain nombre d'aménagements caractéristiques de sa fonction défensive. Les premiers sont les tours dont on fera la typologie. Il en existe deux formes principales : les tours carrées ou quadrangulaires et les tours rondes qui, dans l'architecture grecque au moins, leur sont postérie […] Lire la suite

FILARÈTE (1400 env.-env. 1469)

  • Écrit par 
  • Noëlle de LA BLANCHARDIÈRE
  •  • 1 212 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Rome et les leçons de l'Antiquité »  : […] Si l'on connaît les lieux de naissance et de mort de Filarète, Florence et Rome, on en ignore par contre les dates précises. Est-ce parce qu'il avait travaillé avec L. Ghiberti au Baptistère de Florence que l'artiste fut appelé en 1433 par le pape Eugène IV pour sculpter la porte de bronze de Saint-Pierre ? On sait seulement que G. Vasari – qui ne le tient pas en grande estime – déplore ce choix, […] Lire la suite

HILDESHEIM

  • Écrit par 
  • Louis GRODECKI
  •  • 576 mots
  •  • 1 média

Fondée au début du ix e siècle, l'église cathédrale de Hildesheim, située en Basse-Saxe, fut construite par l'évêque Altfried de 851 à 872 sur un plan basilical à transept, et munie d'un chœur à déambulatoire ; d'importants vestiges de cet édifice subsistent sous l'actuel chœur et sous le transept. Un massif occidental fut adapté entre 1022 et 1054 ; modifié au xii e siècle, il fut récemment res […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « Les styles du sultanat de Delhi (1193-1526) »  : […] Les sultans de Delhi gouvernèrent, effectivement ou nominalement selon l'époque, les territoires conquis à l'Islam en Inde. Cinq dynasties se succédèrent : celle des Esclaves qui régna jusqu'en 1246, puis celles de Khilji (1290-1320), des Tughlaq (1320-1413), des Sayyid (1413-1444) et, enfin, des Lodi. En 1526, profitant des troubles qui secouaient l'Inde, Bābur , un Turc qui s'était rendu maître […] Lire la suite

MADURA, Inde

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 337 mots

Dans le chapitre « La Madura des Nāyak »  : […] Bien qu'il fût chargé par l'empereur de Vijayanagar d'assurer la protection des Pāṇḍya, le nāyakar (« conducteur ») Nāgama, général et vice-roi du Sud, s'empara de Madura et créa un État semi-indépendant (1520 env.). Le pouvoir de sa lignée, qui garda le nom de Nāyak, s'accrut – comme celui des « Nāyak » de Tanjore, de Nellore et de Gengi – quand Vijayanagar s'effondra sous les coups des sultans […] Lire la suite

MÉDINET HABOU

  • Écrit par 
  • Jean LECLANT
  •  • 342 mots
  •  • 1 média

Dans le secteur méridional de la Thèbes occidentale, aux limites de la zone des cultures et de la frange de désert, Médinet Habou est avant tout le grand temple de millions d'années de Ramsès III, l'un des plus importants champs de ruines d'Égypte. Il est précédé d'une porte-forteresse qui domine de la hauteur de ses vingt-deux mètres le mur d'enceinte en brique ; des étages percés de petites fenê […] Lire la suite

MYCÈNES

  • Écrit par 
  • Pascal DARCQUE, 
  • Jean-Claude POURSAT
  • , Universalis
  •  • 4 803 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'habitat »  : […] Sur le site, on distingue nettement deux zones habitées : la « ville basse » et l'acropole . Dans l'un et l'autre cas, les constructions datant du Néolithique récent (env. 4000-3000 av. J.-C.) et des premières phases de l'âge du Bronze, dénommées Helladique ancien (env. 3000-2000) et Helladique moyen (env. 2000-1550), n'ont laissé que des traces fugaces. En ce qui concerne la « ville basse », on a […] Lire la suite

PASSAGES, architecture

  • Écrit par 
  • Jean-François POIRIER
  •  • 7 079 mots

Dans le chapitre « Façades intérieures et portes »  : […] Les élévations intérieures des passages sont traitées comme des façades. Elles sont symétriques et répètent le même module qui coïncide avec la largeur d'une boutique. On ne saurait dire qu'elles se distinguent des autres façades de la même époque si ce n'est par le rythme régulier de leur composition. La vitrine est subdivisée par des baguettes de bois que remplaceront des baguettes de cuivre qua […] Lire la suite

ROMAN ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 20 510 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Les nouveaux trésors »  : […] Jusqu'à l'époque romane, les arts que l'on qualifie aujourd'hui de « mineurs » avaient joué un rôle essentiel. Symboliquement associés à l'autorité, ils avaient pour mission de glorifier le pouvoir et d'assurer la pérennité aux régimes aristocratiques. L'or entra dans les sanctuaires chrétiens afin de procurer au culte divin un éclat au moins égal à celui qui caractérisait le service de cour et, […] Lire la suite

SĀÑCĪ

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 615 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La construction des stūpa »  : […] On sait qu' Aśoka fit ouvrir les premiers stūpa , qu'il en retira les reliques du Buddha et redistribua ces précieux dépôts en de nouveaux et forts nombreux stūpa , érigés par lui sur les lieux où avait séjourné le Bienheureux et où la légende situait le déroulement de ses existences antérieures. Sāñcī n'appartient pas à la série des sites sanctifiés par le passage du Maître. Mais l'intérêt que lu […] Lire la suite


Affichage 

Bab al-Yemen à Sanaa, Yémen

Bab al-Yemen à Sanaa, Yémen

photographie

Bab al-Yemen, la principale porte d'entrée dans la vieille ville de Sanaa, la capitale yéménite 

Crédits : H. Champollion/ AKG

Afficher

Porte Bab el-Mansour à Meknès, Maroc

Porte Bab el-Mansour à Meknès, Maroc

photographie

La porte Bab el-Mansour, une des portes monumentales donnant accès à la médina et à la cité impériale de Meknès (Maroc) Dernière œuvre commandée par le sultan Moulay Isma'il, achevée en 1732, c'est l'une des plus belles portes d'Afrique du Nord 

Crédits : C. Sappa/ De Agostini

Afficher

Porte de Brandebourg, 1910

Porte de Brandebourg, 1910

photographie

La porte de Brandebourg, vue depuis la Pariser Platz, en 1910 Cet édifice de style néoclassique, construit de 1788 à 1791, sérieusement endommagé durant la Seconde Guerre mondiale, restauré en 1957, fut successivement le symbole de la séparation entre Berlin-Ouest et Berlin-Est durant la... 

Crédits : AKG

Afficher

Porte d'Ishtar, Babylone

Porte d'Ishtar, Babylone

photographie

Située au nord, la porte d'Ishtar était l’accès principal de la ville, car elle marquait l'entrée de la grande voie processionnelle, Aibur-Shabu Chaque année la statue du dieu Marduk empruntait ce passage pour se rendre dans un temple hors de la ville, l’Akitu À l'entrée de la porte ... 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Porte Noire à Trèves, Allemagne

Porte Noire à Trèves, Allemagne

photographie

La Porte Noire (Porta Nigra) à Trèves, Allemagne IVe siècle après J-C 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Style Daibutsuyo

Style Daibutsuyo

dessin

Exemples de style Daibutsuyō (a) et de style Zenshuyō (b) d'après Ota H, « Japanese Architecture and Gardens », Tōkyō, 1966) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Temple d'Apollon à Naxos

Temple d'Apollon à Naxos

photographie

Porte de la cella du temple inachevé d'Apollon Vers 530 avant J-C Marbre Naxos, Grèce 

Crédits : Insight Guides

Afficher

Bab al-Yemen à Sanaa, Yémen

Bab al-Yemen à Sanaa, Yémen
Crédits : H. Champollion/ AKG

photographie

Porte Bab el-Mansour à Meknès, Maroc

Porte Bab el-Mansour à Meknès, Maroc
Crédits : C. Sappa/ De Agostini

photographie

Porte de Brandebourg, 1910

Porte de Brandebourg, 1910
Crédits : AKG

photographie

Porte d'Ishtar, Babylone

Porte d'Ishtar, Babylone
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Porte Noire à Trèves, Allemagne

Porte Noire à Trèves, Allemagne
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Style Daibutsuyo

Style Daibutsuyo
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Temple d'Apollon à Naxos

Temple d'Apollon à Naxos
Crédits : Insight Guides

photographie