POPULISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Luis Batlle Berres et Juan Domingo Perón, 1948

Luis Batlle Berres et Juan Domingo Perón, 1948
Crédits : Hulton Getty

photographie

Getulio Vargas, vers 1930

Getulio Vargas, vers 1930
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Mu'ammar al-Kadhafi, 1973

Mu'ammar al-Kadhafi, 1973
Crédits : Hulton Getty

photographie


Populismes latino-américains : le modèle historique du « national-populisme »

C'est bien en référence, directe ou indirecte, aux mobilisations et aux régimes « nationaux-populistes » d'Amérique latine – des années 1930 aux années 1950 –, décrits par leurs adversaires puis conceptualisés par certains sociologues (Gino Germani), que fonctionne aujourd'hui la catégorie de « populisme », avec ses connotations plutôt négatives (autoritarisme, nationalisme, paternalisme, démagogie). Dans le langage savant, le « populisme » référait, dans les années 1950, principalement aux régimes dirigés par des leaders charismatiques tels que Juan Domingo Perón (Argentine) ou Getúlio Vargas (Brésil). Dans les années 1960 et 1970, de nombreux leaders du Tiers Monde ont été caractérisés comme « populistes », eu égard à leur discours non moins qu'à leur style d'exercice du pouvoir ou au mode de légitimation de celui-ci. Le nassérisme a été abordé comme une variété de populisme spécifiée par une orientation réformiste, le charisme du leader, l'exploitation symbolique d'un mythe identitaire (l'identité arabe) et un régime militaire. Certains observateurs ont insisté sur les affinités du castrisme avec le protofascisme et le péronisme (A. James Gregor). Le colonel Kadhafi a été décrit comme le leader charismatique d'un « socialisme populiste ». Certaines stratégies de développement, fondées sur le respect des formes communautaires traditionnelles et le rejet de la différenciation en classes « à l'occidentale », ont pu aussi être qualifiées de « populistes » : la « troisième voie » définie pour la Tanzanie indépendante par le président Nyerere, avec son programme de « villagisation », a pour contenu un solidarisme particulariste, le socialisme « Ujamaa » (Peter Worsley).

Luis Batlle Berres et Juan Domingo Perón, 1948

Luis Batlle Berres et Juan Domingo Perón, 1948

Photographie

Le président de l'Uruguay Luis Batlle Berres (1897-1964) et le président de l'Argentine Juan Domingo Perón (1895-1974) se rencontrent sur le rio de la Plata, frontière entre leurs deux pays, en 1948. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Getulio Vargas, vers 1930

Getulio Vargas, vers 1930

Photographie

Getulio Vargas (1883-1954), représentant de l'aristocratie foncière brésilienne, élu président en 1934, met en place un régime de type totalitaire. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Mu'ammar al-Kadhafi, 1973

Mu'ammar al-Kadhafi, 1973

Photographie

Le chef libyen Mu'ammar al-Kadhafi reçoit la presse dans un hôtel parisien, après ses entretiens avec le président français Georges Pompidou, en 1973. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Afin d'en esquisser [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  POPULISME  » est également traité dans :

ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON, 
  • Jean LECA, 
  • Sid-Ahmed SOUIAH, 
  • Benjamin STORA
  • , Universalis
  •  • 42 026 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « La singularité du F.I.S. »  : […] Les islamistes algériens rejettent la démocratie comme produit de l'histoire coloniale française et valeur importée par un Occident diabolisé en permanence. Leur discours passe en force dans une jeunesse en quête d'identité et de mémoire. Le mouvement islamiste est dirigé par des « lettrés », des intellectuels issus des universités scientifiques, a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/algerie/#i_22736

AMÉRIQUE LATINE - Rapports entre Églises et États

  • Écrit par 
  • Jean Jacques KOURLIANDSKY
  •  • 6 706 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les réactions à l'encontre des nouveaux venus »  : […] Les régimes autoritaires et conservateurs latino-américains ont bien accueilli ces mouvements, indifférents aux réalités sociales et pour certains anticommunistes militants. Le pentecôtisme a ainsi fortement progressé au Chili après le coup d'État du général Pinochet. Les militaires uruguayens accordèrent quant à eux des facilités à Sun Myung Moon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-latine-rapports-entre-eglises-et-etats/#i_22736

AUTRICHE

  • Écrit par 
  • Roger BAUER, 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Annie DELOBEZ, 
  • Christophe GAUCHON, 
  • Félix KREISSLER, 
  • Paul PASTEUR
  •  • 34 052 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Le national-populisme de Jörg Haider »  : […] Franz Vranitzky, chancelier de 1986 à 1997, n'a jamais caché sa profonde hostilité aux discours et aux pratiques de Jörg Haider, mais en choisissant de mener une politique néo-libérale sans compensation réelle pour les salariés, ses gouvernements ont validé aux yeux des électeurs les propos du F.P.Ö. En 1986, au moment où Kurt Waldheim devient pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autriche/#i_22736

CATHOLICISME - Le catholicisme contemporain

  • Écrit par 
  • Paul THIBAUD
  •  • 3 342 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Prestige externe, crise interne »  : […] L'importance de Jean-Paul II est due à ce qu'il a fait preuve d'une grande capacité de mobiliser ces rémanences de l'identité chrétienne. Et cela de plusieurs manières. D'abord en prenant, au-dessus d'un monde livré aux intérêts et à la désillusion, une position d'autorité morale. Il a occupé une place libre : un monde unifié psychologiquement par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catholicisme-le-catholicisme-contemporain/#i_22736

EXTRÊME DROITE

  • Écrit par 
  • Jean-Yves CAMUS
  •  • 9 736 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Analyse des discours »  : […] Si on prend le parti pris de classer les partis politiques européens d'après leur idéologie, telle qu'elle peut être analysée d'après la littérature qu'ils publient, il est possible de définir une famille de l'extrême droite dont toutes les composantes réunissent un certain nombre de critères. La tentative la plus aboutie de classification est cell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/extreme-droite/#i_22736

FINLANDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Yvette VEYRET-MEKDJIAN
  •  • 22 474 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « L’entrée dans le xxie siècle »  : […] L'horizon politique reste donc flou depuis les années 2000, avec des gouvernements où droite et gauche cohabitent souvent au nom du pragmatisme sans parvenir à créer un vrai débat de société, sinon par éclipses. Les résultats électoraux montrent des oscillations révélatrices d’un malaise diffus : les électeurs font part de leur mécontentement en sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/finlande/#i_22736

FUJIMORI ALBERTO (1938- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 828 mots
  •  • 1 média

Homme politique péruvien né le 28 juillet 1938 à Lima, président de la république du Pérou de 1990 à 2000. Fils d'immigrés japonais, Alberto Fujimori obtient un diplôme d'agronomie à Lima en 1961, avant de poursuivre ses études à l'étranger. De retour au Pérou, il enseigne dans son université d'origine, dont il devient recteur (1984-1989). En 1988 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alberto-fujimori/#i_22736

HAIDER JÖRG (1950-2008)

  • Écrit par 
  • Paul PASTEUR
  •  • 870 mots
  •  • 1 média

Jörg Haider est né le 26 janvier 1950 à Bad Goisern en Haute-Autriche et s'est tué au volant de sa voiture le 11 octobre 2008 à Lambichl, près de Klagenfurt. Président d'un parti national-populiste, le Parti de la Liberté (F.P.Ö.), il a marqué pendant vingt ans la vie politique autrichienne et a été à deux reprises gouverneur de la province fédéra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jorg-haider/#i_22736

IRAN - Histoire et politique

  • Écrit par 
  • Christian BROMBERGER, 
  • Robert MANTRAN
  • , Universalis
  •  • 22 380 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'ascension d'Ahmadinejad et le retour des radicaux »  : […] Les élections locales de 2003 traduisent ce désenchantement et ce revirement de l'opinion. Le taux de participation est très faible (49 p. 100 dans l'ensemble du pays, 12 p. 100 à Téhéran), un indice récurrent de la démobilisation des électeurs réformateurs, et les conservateurs remportent la plupart des municipalités. À Téhéran, ils conquièrent la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iran-histoire-et-politique/#i_22736

MUSSOLINI BENITO (1883-1945)

  • Écrit par 
  • Pierre MILZA
  •  • 3 761 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le maître de l'Italie fasciste (1922-1940) »  : […] À partir de 1920, la vie de l'ancien directeur de l' Avanti ! se confond avec celle de son mouvement (devenu Parti national fasciste en 1921), puis avec celle du régime qu'il a instauré en octobre 1922 à la suite d'une période de violence dont le point d'aboutissement fut la « marche sur Rome » et la désignation de Mussolini comme Premier ministre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benito-mussolini/#i_22736

PAYS-BAS

  • Écrit par 
  • Christophe DE VOOGD, 
  • Frédéric MAURO, 
  • Guido PEETERS, 
  • Christian VANDERMOTTEN
  • , Universalis
  •  • 35 579 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Flux et reflux populistes »  : […] Nul doute que ces aléas économiques et les sévères mesures de restriction budgétaire n’aient aussi contribué à la permanence d’un puissant courant populiste, qui a bel et bien survécu à Pim Fortuyn, même si ses successeurs directs, entrés au gouvernement en 2002, se sont rapidement déchirés au sein de son parti, la LPF. Mais c’est autour de Geert W […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-bas/#i_22736

PERÓN JUAN DOMINGO (1896-1974)

  • Écrit par 
  • Romain GAIGNARD
  • , Universalis
  •  • 1 384 mots
  •  • 2 médias

Président de la République argentine de 1946 à 1955 et, après dix-huit ans d'exil, de septembre 1973 à sa mort, le général Perón a marqué durablement la vie politique argentine. Fondateur du péronisme, un mouvement qui s'appuie sur son leadership charismatique et sa rhétorique nationaliste, il a instauré un régime autoritaire qui est devenu le par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-domingo-peron/#i_22736

PÉROU

  • Écrit par 
  • François BOURRICAUD, 
  • Albert GARCIA, 
  • Alain LABROUSSE, 
  • Évelyne MESCLIER, 
  • Valérie ROBIN AZEVEDO
  •  • 22 242 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Haya de la Torre et Fernando Belaúnde »  : […] P. Beltrán, pendant les deux ans et demi de son ministère (1959-1961), réussit sur le plan technique, mais ne parvint pas à dégager la force conservatrice et moderne dont il cherchait à être le chef. Son espoir de jouer un rôle décisif dans les élections de 1962 se perdit en fumée. Deux candidatures s'imposèrent très vite : celle de Haya de la Torr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perou/#i_22736

POLOGNE

  • Écrit par 
  • Jean BOURRILLY, 
  • Georges LANGROD, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Georges MOND, 
  • Jean-Yves POTEL, 
  • Hélène WLODARCZYK
  •  • 44 180 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « La structuration de la scène politique »  : […] En juin 1989, la vie politique était partagée entre deux camps – membres de Solidarité opposés aux communistes – puis, très vite, chaque côté a connu ses divisions et ses transfuges. Les points de vue et les ambitions politiques se sont démultipliés face à une situation inédite et des questions difficiles à résoudre. Favorisés par les scrutins à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pologne/#i_22736

POUJADE PIERRE (1920-2003)

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 847 mots

Pierre Poujade traverse en météore le ciel politique français des années 1950 sans laisser d'autre trace dans l'histoire qu'un terme, le «  poujadisme », négativement connoté et servant à désigner un mouvement de protestation à courte vue, corporatiste, populiste et réactionnaire. Le rôle inattendu joué par Pierre Poujade s'explique par la rencontr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-poujade/#i_22736

TCHÉCOSLOVAQUIE

  • Écrit par 
  • Marie-Elizabeth DUCREUX, 
  • Michel LARAN, 
  • Jacques RUPNIK
  •  • 12 872 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La Ire République et ses problèmes (1920-1938) »  : […] La vie politique et sociale fut caractérisée par l'adoption d'institutions démocratiques, les rivalités de très nombreux partis qui rendirent nécessaire la formation de ministères de coalition peu aptes à faire de grandes réformes (élections législatives de 1920, 1925, 1929, 1935). La Constitution du 29 février 1920, inspirée par la Constitution fr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tchecoslovaquie/#i_22736

THAÏLANDE

  • Écrit par 
  • Jean BOISSELIER, 
  • Achille DAUPHIN-MEUNIER, 
  • Christian LECHERVY, 
  • Christian TAILLARD, 
  • Solange THIERRY
  • , Universalis
  •  • 24 705 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « À la recherche d'un nouvel équilibre »  : […] Ce conflit a révélé une profonde fracture sociale entre élite et classes moyennes urbaines d'une part et les masses rurales d'autre part. Les premières dénoncent la « thaksinomics », la politique économique mêlant privatisation et accords bilatéraux de libre-échange avec l'Australie, la Chine, l'Inde, la Nouvelle-Zélande, bénéficiant seulement aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thailande/#i_22736

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre-André TAGUIEFF, « POPULISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/populisme/