POLYPEPTIDES

AMINOACIDES ou ACIDES AMINÉS

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN
  • , Universalis
  •  • 3 481 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Propriétés communes aux acides aminés »  : […] L’une des propriétés communes aux acides aminés est que l’organisation caractéristique autour du carbone n’est pas plane, mais développée dans l'espace de telle sorte qu'il peut en exister deux formes, appelées L et D , symétriques donc non superposables (comme un objet et son image dans un miroir). Cette chiralité – ou « non-superposabilité » – concerne tous les acides aminés sauf la glycine. Les […] Lire la suite

ANTIBIOTIQUES

  • Écrit par 
  • Patrice COURVALIN, 
  • François DENIS, 
  • Marie-Cécile PLOY, 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE, 
  • Patrick TRIEU-CUOT
  • , Universalis
  •  • 6 938 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Antibiotiques naturels »  : […] Lorsque furent connus les effets remarquables de la pénicilline, les chercheurs du monde entier se mirent à inventorier les souches microbiennes susceptibles de produire d'autres antibiotiques. Une vaste prospection commença alors et fut couronnée de succès puisque nombre d'antibiotiques majeurs devaient se développer entre 1940 et 1950. Il est difficile de rationaliser la nomenclature des antibio […] Lire la suite

ANTIGÈNES

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF
  •  • 7 370 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Épitopes des antigènes protéiques »  : […] Ces épitopes sont localisés à la surface de la molécule protéique et comprennent généralement de quinze à vingt-deux acides aminés, certains pouvant être de taille moindre (de six à dix résidus) selon certains auteurs. On distingue classiquement deux types structuraux d'épitopes chez les protéines : les épitopes continus , constitués d'une séquence ininterrompue de six à quinze acides aminés succ […] Lire la suite

GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Axel KAHN, 
  • Philippe L'HÉRITIER, 
  • Marguerite PICARD
  •  • 25 812 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « La relation un gène-un polypeptide »  : […] Une notion essentielle de la biologie moléculaire est la dépendance des polypeptides vis-à-vis des acides nucléiques. La mise en place des amino-acides dans les séquences polypeptidiques requiert l'existence d'une molécule modèle, appelée ARN messager, dont la synthèse a nécessité un modèle génétique ADN. Si ces modèles ADN sont ce que les généticiens appellent des gènes, l'activité de ceux-ci dan […] Lire la suite

LIAISONS CHIMIQUES - Liaisons biochimiques faibles

  • Écrit par 
  • Antoine DANCHIN
  •  • 5 907 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Morphogenèse des macromolécules et de leurs associations »  : […] Les macromolécules biologiques sont des polymères à la structure originale. Deux classes particulièrement importantes sont les acides nucléiques , dont la structure est associée à leur rôle de matrice du patrimoine héréditaire, et les protéines , qui sont les objets de l'expression de ce patrimoine et les effecteurs de la vie cellulaire. Les protéines sont constituées par un enchaînement linéaire […] Lire la suite

MERRIFIELD ROBERT BRUCE (1921-2006)

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 942 mots

Les grands scientifiques inventent ou découvrent. Le chimiste américain Robert Bruce Merrifield, né à Fort Worth (Texas) le 15 juillet 1921, fut un inventeur. Ses études universitaires se déroulèrent à l'université de Californie, à Los Angeles, où il obtint son Ph.D. en 1949. Puis il reçut immédiatement un engagement dans le laboratoire du Dr. D. W. Woolley à l'Institut Rockefeller de recherches […] Lire la suite

MODÈLE

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON, 
  • Hubert DAMISCH, 
  • Jean GOGUEL, 
  • Sylvanie GUINAND, 
  • Bernard JAULIN, 
  • Noël MOULOUD, 
  • Jean-François RICHARD, 
  • Bernard VICTORRI
  •  • 24 440 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le modèle en biologie »  : […] Le modèle est une représentation schématique d'un objet ou d'un processus qui permet de substituer un système plus simple au système naturel. Cette définition conduit à considérer deux aspects du modèle : – le modèle concret , construit à partir des données expérimentales, qui rend compte aussi fidèlement que possible de certaines des propriétés, géométriques ou fonctionnelles, de l'objet et des l […] Lire la suite

ORIGINE DE LA VIE

  • Écrit par 
  • André BRACK
  •  • 11 454 mots

Dans le chapitre « Les enzymes »  : […] Dans une cellule contemporaine, la copie de l'information contenue dans l'ADN est assurée par des protéines chimiquement actives, les enzymes. Celles-ci peuvent être comparées à des mots constitués à partir de vingt lettres différentes, les acides aminés. Les « mots » des enzymes contiennent en moyenne près de deux cents lettres. Les vingt acides α-aminés utilisés par les enzymes, de type NH 2 -CH […] Lire la suite

PEPTIDE P ou POLYPEPTIDE PANCRÉATIQUE (PP)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis SCHLIENGER
  •  • 92 mots

Le peptide P (PP), ou polypeptide pancréatique, est sécrété de l'estomac au colon par les cellules EC1, mais il est avant tout d'origine pancréatique. Sa concentration augmente rapidement après un repas d'épreuve, mais son rôle physiologique n'est pas élucidé. Il semble participer aux signaux transmis de l'intestin vers le pancréas et passe pour un régulateur de la croissance intestinale, pancréat […] Lire la suite

PROTÉINES - Structures

  • Écrit par 
  • Philippe BRION, 
  • René LAFONT
  • , Universalis
  •  • 6 250 mots
  •  • 6 médias

Depuis les travaux du chimiste allemand Emil Fischer, Prix Nobel de chimie en 1902 pour la synthèse chimique de molécules biologiques, on sait que les protéines sont des assemblages de « briques élémentaires », les vingt acides aminés (ou aminoacides). Le terme de protide encore utilisé à l’époque a vieilli, et est désormais réservé aux protéines alimentaires. En biochimie, on distingue désormais […] Lire la suite

SOMATOSTATINE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis SCHLIENGER
  •  • 113 mots
  •  • 1 média

Hormone initialement extraite de l'hypothalamus, la somatostatine a été retrouvée dans les cellules D tout au long du tractus digestif (surtout dans l'antre et le fundus gastrique) et dans le pancréas. Ce tétradécapeptide inhiberait, entre autres, toutes les sécrétions hormonales digestives, notamment la sécrétion de gastrine, d'insuline et de glucagon, par l'intermédiaire d'une interaction avec […] Lire la suite

<!-- <script language="javascript" type="text/javascript"> if (isMobile.any() === null) { document.write('<ins class="adsbygoogle" id="adsense_text3" style="display:block" data-ad-format="fluid" data-ad-layout-key="-g8+17+6z-bd+5p" data-ad-client="ca-pub-6024595326767178" data-ad-slot="5515571784"></ins>'); (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); } </script> -->