POLYPE, zoologie

ANTHOZOAIRES

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Yves TURQUIER
  •  • 4 388 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le polype, unité anatomique et biologique »  : […] Pour concrétiser la description de cette unité anatomique, caractéristique des Anthozoaires, on choisira l'exemple des anémones de mer qui peuplent toutes les mers du globe. Leur corps, assez volumineux en général, est surmonté de plusieurs cycles de tentacules. Le plus interne (qui est aussi le plus ancien) en possède toujours six, les autres, un multiple de six (parfois de sept ou de huit). D […] Lire la suite

CNIDAIRES

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 1 281 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Développement »  : […] Les Cnidaires fréquentent exclusivement les milieux aquatiques, mer ou eau douce. Ils peuvent être fixés ou libres ; la forme fixée constitue le polype, la forme libre est la méduse . La reproduction asexuée s'effectue par bourgeons se développant sur le polype ou par fragmentation du polype. La reproduction sexuée comporte des gamètes mâles et femelles. La segmentation de l'œuf est holoblastiqu […] Lire la suite

HYDRES

  • Écrit par 
  • Yves TURQUIER
  •  • 1 833 mots
  •  • 2 médias

Pour les zoologistes, les hydres ne sont nullement des bêtes fabuleuses, mais bien au contraire de minuscules et inoffensifs animaux d'eau douce, au corps en forme de poche allongée, muni d'un seul orifice entouré de fines tentacules. Le terme d'hydre a été créé par Linné (1735) pour désigner de petits polypes solitaires dulçaquicoles capables de bourgeonner activement. Les hydres appartiennent […] Lire la suite

HYDROZOAIRES

  • Écrit par 
  • Yves TURQUIER, 
  • Odette TUZET
  •  • 6 509 mots
  •  • 6 médias

Les Hydrozoaires (Thomas Huxley, 1858) appartiennent à l'embranchement des Cnidaires venant, dans la classification du règne animal, après celui des Spongiaires qui groupe les plus primitifs des animaux pluricellulaires (Métazoaires). Les Hydrozoaires ont une organisation primitive : leur corps, comme celui des Spongiaires, est fait des deux feuillets primitifs, l'ectoderme et l'endoderme, séparé […] Lire la suite

RÉCIFS CORALLIENS

  • Écrit par 
  • Pascale JOANNOT
  •  • 6 421 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La reproduction du corail »  : […] Comme pour la plupart des animaux, le polype naît de la rencontre d'un ovule et d'un spermatozoïde. Parmi les coraux, on distingue : – des espèces hermaphrodites (les polypes s'autofécondent et libèrent des larves) ; – des espèces hermaphrodites à fécondation externe (les polypes libèrent à la fois des gamètes mâles et femelles dans l'eau ; c'est le cas de 75 p. 100 des coraux) ; – des espèces à s […] Lire la suite