POLYEUCTE MARTYR, Pierre CorneilleFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Amour sacré, amour profane

Car Polyeucte n'est pas seulement une tragédie hagiographique. C'est aussi une tentative pour intégrer une réflexion esthétique à l'intérieur de la tragédie cornélienne, quitte à la rendre plus complexe, moins didactique, mais aussi plus « intéressante » pour les spectateurs et les lecteurs mondains. Corneille s'efforce ainsi de développer parallèlement la dynamique de l'aspiration au martyre et celle de « l'amour humain ». En jouant sur la contradiction du personnage éponyme, pris entre sa passion religieuse et sa passion pour Pauline, il propose un héroïsme saint, capable de bouleverser les âmes et jusqu'à l'État lui-même. Par sa conversion, par son acte violent et flamboyant, par son sacrifice enfin, Polyeucte convertit les esprits et transforme l'ordonnance politique du monde pour fonder une monarchie très-chrétienne. En renversant les idoles et en mourant pour l'avoir fait, en renonçant à la chair et à l'amour, le héros construit, par sa volonté propre, sa transfiguration : il accède à une sainteté qui ne peut trouver son actualisation que dans le sacrifice de soi, au nom de la « vraie foi ». Pour convertir un empire, il faut donc un homme brûlant, volontaire, fort, apte au sacrifice : un Grand de la religion, en quelque sorte. Mais pour conserver ce nouvel État chrétien fondé sur l'héroïsme du saint, il faudra un souverain – à l'horizon de la pièce – servi par des ministres tout entiers dévolus à leur charge politique et religieuse.

Toute bonne tragédie, fût-elle religieuse, doit comporter un début, un milieu et une fin, comme le souligne Aristote : ici la conversion de Polyeucte, notable arménien – nous sommes à Mélitène, capitale d'Arménie –, le bris des idoles, et le martyr du héros. Mais une tragédie doit aussi s'écarter de la simple structure narrative hagiographique pour intéresser : « Le songe de Pauline, l'amour de Sévère [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur d'histoire et d'esthétique du théâtre à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Christian BIET, « POLYEUCTE MARTYR, Pierre Corneille - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/polyeucte-martyr/