POLOGNE, histoire, de 1914 à 1945

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

  • Écrit par 
  • Michel EUDE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 26 839 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « La République de Weimar (1919-1933) »  : […] Le traité de Versailles (28 juin 1919), les plébiscites de 1920 et 1921 ont enlevé à l'Allemagne – outre la totalité de son empire colonial – 72 112 km 2 , ramenant sa superficie de 540 858 à 468 746 km 2 . Ont été détachés de l'Allemagne sans plébiscite l'Alsace-Lorraine rendue à la France, Eupen et Malmédy donnés à la Belgique, les territoires po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-moderne-et-contemporaine/#i_6663

ANDERS WŁADYSŁAW (1892-1970)

  • Écrit par 
  • Charles URJEWICZ
  •  • 540 mots

Né à Błonie (Pologne), Władysław Anders fait ses premières armes dans l'armée tsariste pendant la Première Guerre mondiale. Après la proclamation de l'indépendance polonaise, il s'intègre naturellement dans les cadres de l'armée du nouvel État. La guerre russo-polonaise (1919-1920) le voit combattre les troupes de Toukhatchevski. L'agression allemande (2 septembre 1939) et l'entrée des troupes sov […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wladyslaw-anders/#i_6663

ANTISÉMITISME

  • Écrit par 
  • Esther BENBASSA
  •  • 12 221 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Nationalisme et antisémitisme »  : […] À partir de 1919, la mise en circulation, à l'Ouest, des Protocoles des Sages de Sion , d'abord sous forme manuscrite, va devenir une arme clé de la propagande antisémite. La première édition allemande paraît en 1920. Le livre connaît un succès rapide. Il fut réédité deux fois au cours du mois qui suivit la publication, cinq fois avant la fin de 1920. 120 000 exemplaires en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antisemitisme/#i_6663

AUSCHWITZ

  • Écrit par 
  • Michael BERENBAUM
  •  • 1 219 mots
  •  • 3 médias

Auschwitz, également appelé Auschwitz-Birkenau, fut le plus grand des camps de concentration et d'extermination construits par l'Allemagne nazie . Situé près de la ville industrielle d'Oswiecim, dans le sud de la Pologne, Auschwitz était à la fois un camp de concentration, un camp d'extermination et un camp de travail forcé. Parce qu'il fut le camp d'extermination nazi où le plus de victimes s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auschwitz/#i_6663

BECK JÓZEF (1894-1944)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 228 mots
  •  • 1 média

Homme d'État polonais qui dirige la diplomatie de son pays entre les deux guerres mondiales. Chef de cabinet du maréchal Pilsudski, Józef Beck est un représentant typique de la « Pologne des colonels ». Il est nommé ministre des Affaires étrangères en 1932 ; partisan du rapprochement avec l'Allemagne, il signe avec Hitler en 1934 un pacte de non-agression dont la durée prévue est de dix ans. En dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jozef-beck/#i_6663

BELZEC

  • Écrit par 
  • Michael BERENBAUM, 
  • Universalis
  •  • 438 mots

Le complexe de Belzec comprenait à la fois des camps de concentration et d'extermination. Il était installé autour du village du même nom, sur la ligne de chemin de fer Lublin-Lviv, dans la province de Lublin, alors en Pologne occupée par l'Allemagne. Dans le camp d'extermination, l'un des plus sinistres, les nazis massacrèrent au moins 600 000 juifs. Les nazis établirent le premier camp de tra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belzec/#i_6663

BIÉLORUSSIE

  • Écrit par 
  • Yann RICHARD, 
  • Ioulia SHUKAN
  •  • 7 677 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La Biélorussie soviétique »  : […] La Première Guerre mondiale accéléra la désagrégation de l'empire russe et accrut l'audience des mouvements politiques nationalistes, parfois avec l'aide des occupants allemands. Un Comité national biélorussien fut créé à Minsk en mars 1917. Le 25 mars 1918, un congrès pan-biélorussien proclama la République populaire de Biélorussie. Mais, après la capitulation allemande, les bolcheviks reprirent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bielorussie/#i_6663

BIERUT BOŁESŁAW (1892-1956)

  • Écrit par 
  • Bernard FÉRON
  •  • 577 mots

Né dans un village proche de Lublin dans la partie de la Pologne rattachée à la Russie, Bierut prend part à une grève d'écoliers dirigée contre les occupants et il est chassé de l'établissement. Après avoir exercé divers métiers, il devient imprimeur, milite dans des associations coopératives, mais aussi dans un cercle révolutionnaire clandestin, l'Avenir. Lorsque éclate la guerre de 1914, il se c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boleslaw-bierut/#i_6663

CAMP D'EXTERMINATION

  • Écrit par 
  • Michael BERENBAUM
  •  • 604 mots
  •  • 2 médias

Les camps d'extermination construits par les nazis ( Vernichtungslager ) étaient des camps de concentration destinés spécifiquement à l'anéantissement de masse ( Vernichtung ) des individus considérés comme indésirables dans l'espace du III e  Reich et des territoires conquis par les Allemands. Les victimes de ces camps furent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camp-d-extermination/#i_6663

CHEŁMNO

  • Écrit par 
  • Michael BERENBAUM, 
  • Universalis
  •  • 368 mots

Chełmno (en polonais), ou Kulmhof en (allemand), fut un camp d'extermination nazi situé sur la rivière Ner, tributaire de la Warta, dans l'ouest de la Pologne. Il fut utilisé de décembre 1941 à janvier 1945 pour exterminer des juifs en grande majorité polonais et, dans une moindre mesure, des prisonniers de guerre russes et des Tziganes. De 170 000 à 360 000 personnes y ont péri. Premier camp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chelmno/#i_6663

COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

  • Écrit par 
  • Roland LOMME
  •  • 21 016 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La question nationale dans la stratégie de la IIIe Internationale »  : […] Confrontée aux querelles nationales et aux conflits frontaliers qui agitent en permanence l'Europe centrale dans l'entre-deux-guerres, la III e Internationale n'a pas arrêté une position de principe de nature à lui donner une ligne de conduite homogène et cohérente dans ce domaine. Les débats théoriques qui agitaient le mouvement social-démocrate avant la Première Guerre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-mouvement-communiste-et-question-nationale/#i_6663

CONCENTRATION CAMPS DE

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 954 mots
  •  • 7 médias

Camps dans lesquels sont rassemblés, sous la surveillance de l'armée ou de la police, soit des populations civiles de nationalité ennemie, soit des prisonniers de guerre ou des détenus politiques. Dans le monde moderne, les premiers camps paraissent avoir été ceux qui furent créés par les Espagnols au cours de la révolte de Cuba. Pendant la guerre des Boers en Afrique du Sud, les Anglais internère […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camps-de-concentration/#i_6663

EDELMAN MAREK (1919-2009)

  • Écrit par 
  • Annette WIEVIORKA
  •  • 999 mots

Marek Edelman était le dernier survivant des cinq membres de l'état-major de l'insurrection du ghetto de Varsovie. De sa vie avant son enfermement dans le ghetto, on sait peu de chose. Ses parents sont morts quand il était enfant. Ses papiers officiels ont été perdus pendant la guerre. Né à Gomel (aujourd'hui en Biélorussie) à une date incertaine (probablement en janvier 1919), il resta fidèle ju […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marek-edelman/#i_6663

GALICIE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 932 mots

Nom donné à la province polonaise située sur le versant septentrional des Carpates et qui constitua un Land autrichien de 1772 (lors du premier partage de la Pologne) à 1918. Selon le recensement de 1910, la Galicie comptait environ 8 millions d'habitants, soit 4 675 000 Polonais et 3 200 000 Ukrainiens ou Ruthènes. Ces derniers représentaient 72 p. 100 de la population à l'est de Przemyśl (une li […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galicie/#i_6663

GDAŃSK, anc. DANTZIG

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 1 251 mots
  •  • 3 médias

En allemand Danzig, francisé en Dantzig. Citée pour la première fois en 957, dans l' Histoire de la Mission d'Adalbert de Prague, qui introduisit le christianisme dans la région, Dantzig a, en 1254, un statut de ville. La population est formée surtout d'immigrants allemands : marchands, paysans, moines. C'est un des points d'appui du Drang nach Osten g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gdansk-dantzig/#i_6663

GOMUŁKA WŁADYSŁAW (1905-1982)

  • Écrit par 
  • Bernard FÉRON
  •  • 756 mots
  •  • 1 média

Né à Krosno (Galicie), Gomułka est élevé dans la tradition socialiste et adhère à seize ans à l'organisation de jeunesse du Parti socialiste polonais. En 1926, il entre au Parti communiste et se signale par ses qualités d'agitateur. Secrétaire du syndicat de la chimie, il organise une grève à Łódź en 1932 et est incarcéré. Libéré pour raison de santé, il reprend ses activités et est à nouveau arrê […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wladyslaw-gomulka/#i_6663

GUERRE MONDIALE (SECONDE)

  • Écrit par 
  • Henri MICHEL
  •  • 19 555 mots
  •  • 103 médias

La Seconde Guerre mondiale commence comme un conflit franco-allemand traditionnel, provoqué par la volonté de Hitler de supprimer les frontières que le traité de Versailles avait imposées à l'Allemagne. Les accords de Munich (sept. 1938) , puis l'occupation de la Bohême et la vassalisation par le Reich de la Slovaquie (mars 1939) ont démantelé le système d'alliances édifié par la diplomatie franç […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-seconde/#i_6663

KACZOROWSKI RYSZARD (1919-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 448 mots

Homme d'État polonais. Né le 26 novembre 1919 à Białystok, dans l'est de la Pologne, ce fils de cheminot s'engage dans le scoutisme. Après l'invasion de la Pologne par les troupes allemandes en 1939, il entre dans la clandestinité et fait partie d'un groupe de défense passive organisé par les scouts. Sa région est ensuite occupée par les Soviétiques, contre lesquels il lutte au côté de la résista […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ryszard-kaczorowski/#i_6663

KARSKI JAN (1914-2000)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 122 mots

« Courrier » de la résistance polonaise. De son vrai nom Jan Kozielewski. Durant la Seconde Guerre mondiale, il fut un des premiers à révéler aux Alliés l'ampleur du génocide juif. Pour vérifier des témoignages recueillis par la Résistance sur le sort réservé aux juifs par les nazis, il infiltre, en octobre 1942, le ghetto de Varsovie et le camp d'extermination de Belzec et, en novembre, rejoin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-karski/#i_6663

KATYŃ

  • Écrit par 
  • Charles URJEWICZ
  •  • 710 mots

L'une des affaires les plus mystérieuses de la Seconde Guerre mondiale, le massacre de Katyń a pendant très longtemps envenimé les relations polono-soviétiques. Au début de 1943, les Allemands annoncèrent la découverte, dans la forêt de Katyń (près de Smolensk en Russie), de huit fosses communes contenant les cadavres momifiés de vingt-deux mille officiers polonais. Ces derniers avaient été abattu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/katyn/#i_6663

LITUANIE

  • Écrit par 
  • Céline BAYOU, 
  • Suzanne CHAMPONNOIS, 
  • D.A. SEALEY
  •  • 8 111 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Sur le chemin de l'indépendance »  : […] La déclaration de guerre de l'Allemagne à la Russie en 1914 changea le cours des événements. Occupés par les troupes allemandes à partir de 1915, les Lituaniens, d'abord accueillants, rejetèrent les tentatives de germanisation forcée mais, avec l'accord des occupants, ils mirent en place une autorité politique, le conseil lituanien (Taryba), qui réclama immédiatement l'indépendance. Celle-ci fut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lituanie/#i_6663

MARCHLEWSKI JULIAN (1866-1925)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 344 mots

Né d'un père polonais et d'une mère allemande, Julian Marchlewski suit des études secondaires, puis, frappé par la misère des masses polonaises, décide d'aller au peuple et se fait ouvrier teinturier. Après l'échec de son expérience populiste, il reprend des études de philosophie et il adhère au marxisme. Militant clandestin, il participe avec Rosa Luxemburg à la fondation du Parti social-démocrat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julian-marchlewski/#i_6663

MITTELEUROPA

  • Écrit par 
  • Jacques LE RIDER
  •  • 8 386 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La Pologne, un pays écartelé »  : […] Pour la majorité des Polonais, le souvenir de la Mitteleuropa évoque surtout les partages successifs de la Pologne entre trois empires. La Pologne de l'entre-deux-guerres n'aura cure de restaurer une fédération centre-européenne et puisera dans ses propres références historiques nationales l'inspiration d'une politique de grande puissance régionale, contestant bien sûr les enclaves allemandes mai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mitteleuropa/#i_6663

OCCUPATION ALLEMANDE

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 738 mots
  •  • 4 médias

Les Allemands qui occupèrent les trois quarts de l'Europe, avant et pendant la Seconde Guerre mondiale , se comportèrent de manière très différente selon les cas. C'est ainsi que l'Autriche, les Sudètes, certaines parties de la Pologne, les territoires d'Alsace et de Moselle furent purement et simplement annexés. La Bohême et la Moravie devinrent un protectorat, dirigé par Heydrich, au même titre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/occupation-allemande/#i_6663

ODER-NEISSE LIGNE

  • Écrit par 
  • Georges-Henri SOUTOU
  •  • 536 mots
  •  • 4 médias

Les Britanniques, les Américains et les Soviétiques s'étaient mis d'accord, à la Conférence de Téhéran du 28 novembre au 1 er  décembre 1943, sur le principe d'un déplacement vers l'ouest de la Pologne après la guerre, ce pays obtenant aux dépens de l'Allemagne des compensations aux territoires cédés d'autre part à la Russie. On ne définit pas officiellement les nouvelles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ligne-oder-neisse/#i_6663

PADEREWSKI IGNACY JAN (1860-1941)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 574 mots
  •  • 1 média

Pianiste, compositeur et homme d'État polonais. Né à Kurylówka en Podolie, Paderewski étudie à Varsovie et à Berlin, puis enseigne le piano au Conservatoire de Varsovie (1878-1883). À la même époque, il travaille la composition et l'orchestration avec Friedrich Kiel et Heinrich Urban à Berlin (1881). L'actrice Modjeska, qu'il rencontre en 1883, le pousse à entreprendre une carrière de virtuose et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ignacy-jan-paderewski/#i_6663

LE PIANISTE (R. Polanski)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre JEANCOLAS
  •  • 1 035 mots

En mai 2002, lors de sa présentation au festival de Cannes, deux jours avant que le jury ne lui décerne la palme d'or, Le Pianiste , seizième long-métrage de Roman Polanski, avait été accueilli plutôt fraîchement par les critiques français. Quatre mois plus tard, les regards avaient changé, à quelques exceptions près. Plusieurs chroniqueurs s'accordaient pour voir dans le fi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-pianiste/#i_6663

POLOGNE

  • Écrit par 
  • Jean BOURRILLY, 
  • Georges LANGROD, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Georges MOND, 
  • Jean-Yves POTEL, 
  • Hélène WLODARCZYK
  •  • 44 181 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Renaissance de la Pologne (1914-1921) »  : […] Les Polonais se virent mobilisés dans les deux camps adverses. Beaucoup n'espéraient, au mieux, qu'une autonomie accordée par le futur vainqueur : le Comité national polonais de Varsovie comptait sur la Russie, alors que le Haut Comité national de Vienne misait sur l'Autriche dont les armées englobaient les légions de Piłsudski. Il devint rapidement évident que la principale menace pour l'avenir v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pologne/#i_6663

ROKOSSOVSKI KONSTANTIN KONSTANTINOVITCH (1896-1968)

  • Écrit par 
  • Charles URJEWICZ
  •  • 804 mots
  •  • 2 médias

Né à Varsovie, Rokossovski est enrôlé en 1914 dans l'armée russe ; il y sert comme sous-officier. Sensible à la propagande bolchevique, il s'engage, en octobre 1917, dans la Garde rouge, puis, en février 1918, dans l'Armée rouge. Ses connaissances théoriques et pratiques lui permettent d'occuper des postes de responsabilité au cours de la guerre civile, en particulier sur le front occidental. Au c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/konstantin-konstantinovitch-rokossovski/#i_6663

SECONDE GUERRE MONDIALE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 478 mots

7-8 juillet 1937 Incident au pont Marco-Polo, près de Pékin, entre Chinois et Japonais. Dans les jours qui suivent, les Japonais entament la conquête de la Chine. 1 er  septembre 1939 L'armée allemande entre en Pologne. Français et Britanniques mobilisent le lendemain et déclarent la guerre à l'Allemagne le 3. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seconde-guerre-mondiale-reperes-chronologiques/#i_6663

SHOAH

  • Écrit par 
  • Philippe BURRIN
  •  • 5 884 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les conditions de réalisation du génocide »  : […] À l'évidence, l'extermination des juifs ne fut pas accomplie par le seul Hitler ni par la seule S.S. Il faut donc s'interroger sur ce qui a rendu possible une entreprise criminelle aussi massive, sur les conditions qui l'ont permise, sur les cercles concentriques des responsabilités. Parmi les conditions favorables, il faut mentionner, en premier lieu, le secret. L'extermination fut menée avec un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shoah/#i_6663

TREBLINKA

  • Écrit par 
  • Michael BERENBAUM, 
  • Universalis
  •  • 760 mots

Le complexe nazi de Treblinka, situé près du village homonyme, se trouvait à 80 kilomètres au nord-est de Varsovie sur la ligne Varsovie-Bia|lystok. Il comprenait en réalité deux camps distincts. Les nazis ouvrirent d'abord un petit camp, nommé Treblinka, à 4 kilomètres de la gare du même nom en décembre 1941. La seconde infrastructure, plus grande et ultra-secrète, dénommée « T.II » (Treblin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/treblinka/#i_6663

TROISIÈME REICH (1933-1945)

  • Écrit par 
  • Gilbert BADIA
  •  • 9 940 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Munich »  : […] Encouragé par ce succès, Hitler ne tarda pas à s'en prendre à la Tchécoslovaquie. Le 30 mai 1938, une instruction secrète à la Wehrmacht prévoyait « le démembrement de ce pays dans un proche avenir par une action militaire ». Le prétexte fut fourni par l'agitation de la minorité sudète. L'Angleterre ayant conseillé à Prague de faire droit aux revendications des Sudètes, tout dépendait de l'attitu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/troisieme-reich/#i_6663

UKRAINE

  • Écrit par 
  • Annie DAUBENTON, 
  • Iryna DMYTRYCHYN, 
  • Lubomyr A. HAJDA, 
  • Georges LUCIANI, 
  • Yann RICHARD
  •  • 37 635 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « L'Ukraine occidentale sous la domination polonaise »  : […] Bien que les Puissances alliées eussent accepté en 1923 l'annexion de la Galicie par la Pologne sur la base de l'autonomie régionale de la première, le gouvernement polonais procéda rapidement au démantèlement des institutions locales héritées des Habsbourg. La Galicie ukrainienne, officiellement nommée « Petite Pologne orientale », était administrée par des gouverneurs et des préfets locaux dési […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ukraine/#i_6663

U.R.S.S. - Histoire

  • Écrit par 
  • Nicolas WERTH
  •  • 22 667 mots
  •  • 55 médias

Dans le chapitre « L'URSS en guerre (1941-1945) »  : […] Durant les dix-huit premiers mois de la guerre (juin 1941-novembre 1942), l'URSS accumule les défaites. Après trois semaines de combats, les armées allemandes progressent de trois cents à six cents kilomètres, occupant les pays Baltes, la Biélorussie, l'Ukraine occidentale et la Moldavie. Le 24 septembre, après la chute de Smolensk, la Wehrmacht lance l'opération Typhon avec pour objectif Moscou. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/u-r-s-s/#i_6663

VARSOVIE INSURRECTION DE (1944)

  • Écrit par 
  • Charles URJEWICZ
  •  • 891 mots
  •  • 2 médias

Éclatant le 1 er  août 1944 et écrasée le 2 octobre 1944, l'insurrection de Varsovie est certainement l'un des faits d'armes les plus glorieux de la nation polonaise. Cette insurrection qui n'a pas son pareil dans l'histoire de la Seconde Guerre mondiale a pourtant coûté un prix démesuré pour le résultat obtenu : des dizaines de milliers de combattants morts, soit les arme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/insurrection-de-varsovie/#i_6663

VILNIUS, VILNIOUS ou WILNO

  • Écrit par 
  • Suzanne CHAMPONNOIS
  •  • 688 mots
  •  • 1 média

Capitale de la Lituanie. Vilnius, Vilnė, Vilna, Wilno : les quatre noms reçus par la ville reflètent la complexité de son histoire. Établie au confluent de la Neris et de la Vilnia, à quelques kilomètres de la frontière avec la Biélorussie, Vilnius est actuellement excentrée dans le sud-est du pays, à 300 kilomètres de la mer. La ville est fondée en 1320 par le grand-duc Gediminas qui y installe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vilnius-vilnious-wilno/#i_6663

VISHNIAC ROMAN (1897-1990)

  • Écrit par 
  • Nicolas FEUILLIE
  •  • 1 098 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De Berlin à Cracovie »  : […] Né à Pavlovsk, près de Saint-Pétersbourg, en 1897, Roman Vishniac grandit à Moscou, où il étudie la biologie et la zoologie. Fuyant le régime soviétique, il émigre à Berlin en 1920. Là, il se passionne pour la photographie, arpentant les rues de la ville dont il saisit la vie des passants, les commerces et les petits métiers. Dans cette capitale des arts, où s'épanouissent l’expressionnisme, la n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-vishniac/#i_6663


Affichage 

1939 à 1945. La Seconde Guerre mondiale

vidéo

Les théâtres d'opérations Europe Afrique du Nord PacifiqueLa Seconde Guerre mondiale découle des initiatives belliqueuses de l'Allemagne nazie et de l'impuissance des démocraties occidentales à juguler la montée des périls En 1939, la Wehrmacht envahit la Tchécoslovaquie, tandis qu'Hitler... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Ghetto de Varsovie

photographie

Des Juifs du ghetto de Varsovie sont emmenés par des soldats allemands, après l'insurrection de 1943 

Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images

Afficher

Ignacy Jan Paderewski

photographie

Pianiste, compositeur et homme d'État polonais, Ignacy Jan Paderewski (1860-1941) tient son propre rôle dans le film Moonlight Sonata, en 1938 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Jozef Beck

photographie

Jozef Beck (1894-1944), ministre polonais des Affaires étrangères depuis 1932 (à gauche), en conversation avec l'ambassadeur français à Varsovie, en 1938, peu avant l'invasion de la Pologne par les Allemands 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Karl Radek

photographie

Le propagandiste marxiste Karl Sobelsohn dit Karl Radek (1885-après 1937), en compagnie de plusieurs dirigeants communistes, à Bakou, vers 1930 Radek est en chemise claire, au centre de la photo 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Konstantin Rokossovski, 1944

photographie

Né en Pologne, Konstantin Rokossovski (1896-1968) s'engage dans l'Armée rouge en 1918 Il est nommé, en 1944, maréchal de l'Union soviétique 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Pologne, 1918-1922

carte

La reconstitution de la Pologne et la difficile délimitation des frontières après la Première Guerre mondiale 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Pologne, 1939-1945

carte

Le glissement vers l'ouest du nouvel État polonais, après les accords de Yalta en 1945 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Pologne : drapeau

drapeau

Pologne (1831, repris en 1919) Les couleurs du drapeau polonais proviennent des armes d'État qui, dès le XIIIe siècle, portaient un aigle blanc sur un fond rouge garance Très aimé des Polonais, cet aigle traditionnel éployé orne toujours, avec couronne, les pavillons diplomatique, d'État et... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Ruines de Varsovie

photographie

Le 1er août 1944 éclatait l'insurrection de Varsovie Écrasée par les troupes allemandes, elle se terminait le 2 octobre 1944 La ville était pratiquement rasée 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Ultimatum

photographie

Les habitants de Varsovie lisent l'ultimatum d'Hitler, le 31 août 1939 : la capitulation ou l'invasion Le lendemain, les troupes nazies envahissent le pays 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

1939 à 1945. La Seconde Guerre mondiale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Ghetto de Varsovie
Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images

photographie

Ignacy Jan Paderewski
Crédits : Hulton Getty

photographie

Jozef Beck
Crédits : Hulton Getty

photographie

Karl Radek
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Konstantin Rokossovski, 1944
Crédits : Hulton Getty

photographie

Pologne, 1918-1922
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Pologne, 1939-1945
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Pologne : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Ruines de Varsovie
Crédits : Hulton Getty

photographie

Ultimatum
Crédits : Hulton Getty

photographie