POLOGNE, histoire, de 1764 à 1914

DISPARITION DE LA POLOGNE

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 215 mots

En 1795, conséquence tout autant de la voracité de ses voisins que d'un siècle d'affaiblissement politique et économique, la Pologne disparaissait. Dès 1772, la Russie de Catherine II l'avait envahie et avait procédé à un premier partage du pays avec ses alliés autrichien et prussien. La Pologne était alors passée de 733 000 à 522 000 km2 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/disparition-de-la-pologne/#i_6644

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

  • Écrit par 
  • Michel EUDE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 26 839 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « L'hostilité à l'Empire »  : […] Distinguons d'abord ceux qui critiquent ou contestent l'œuvre accomplie en 1871. Certains sont surtout sensibles aux dangers d'une victoire trop rapide et trop complète. Nietzsche, ici, est souvent cité : « Je considère la Prusse actuelle comme très dangereuse pour la civilisation », mais aussi Gustav Freytag, dès 1872 : « De grands maux sont nés de la victoire ; l'honneur, la loyauté de la capita […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-moderne-et-contemporaine/#i_6644

BIÉLORUSSIE

  • Écrit par 
  • Yann RICHARD, 
  • Ioulia SHUKAN
  •  • 7 677 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « De l'Union avec la Pologne à la russification »  : […] Face à la Moscovie de plus en plus puissante à l'est, les noblesses polonaise et lituanienne obtinrent l'Union des deux États en 1569. Ce fut l'union de Lublin, qui donna naissance à la République polono-lituanienne, dotée d'un Parlement commun. Mais les armées et les finances restèrent séparées. Au sein de ce nouvel ensemble, l'influence de la culture polonaise et du catholicisme fut renforcée, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bielorussie/#i_6644

BISMARCK OTTO VON (1815-1898)

  • Écrit par 
  • Michel EUDE
  •  • 4 859 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La consolidation du Reich »  : […] Dans la Constitution impériale du 16 avril 1871, le Bundesrat semble, à première vue, un rouage au moins aussi essentiel que le Reichstag. Pourtant, l'assemblée élue ne tarde pas à prendre une importance qui en fera le véritable centre de la vie politique du pays. Bien qu'il ne soit pas responsable devant le Reichstag et qu'il possède même le droit de le dissoudre, Bismarck prête attention à l'op […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-von-bismarck/#i_6644

CATHERINE II (impératrice de Russie)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 225 mots
  •  • 1 média

Épouse de Pierre III, qu'elle allait rapidement détrôner à la suite d'un coup d'État militaire, en juillet 1762, Catherine II laissa à sa mort, en 1796, le souvenir du plus glorieux règne en Russie depuis celui de Pierre I er le Grand, le grand-père de Pierre III. Elle a unifié l'Empire d'un point de vue législatif et administratif et codifié les privilèges. Elle a consid […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catherine-ii/#i_6644

CATHERINE II DE RUSSIE (1729-1796)

  • Écrit par 
  • François-Xavier COQUIN
  •  • 5 122 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les succès extérieurs »  : […] Nul ne devait en effet se montrer plus soucieux de la grandeur et de la gloire de sa patrie que cette souveraine étrangère et usurpatrice, à qui les augures ne prédisaient en 1762 qu'un règne éphémère. Sans se laisser longtemps abuser par les conseils de son chancelier Panine, rêvant d'une chimérique « confédération du Nord » liguée contre les puissances papistes et méridionales (Autriche, France, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catherine-ii-de-russie/#i_6644

COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

  • Écrit par 
  • Roland LOMME
  •  • 21 016 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Nations révolutionnaires et peuples sans histoire »  : […] Selon Marx et Engels, les peuples slaves enrégimentés dans les armées impériales ont largement contribué à l'échec de la révolution de 1848 en Europe centrale. La lutte révolutionnaire revêt donc un caractère national, la révolution incarnée par la nation allemande doit triompher de la contre-révolution incarnée par les peuples slaves : « Les Slaves – rappelons une fois encore que nous avons touj […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-mouvement-communiste-et-question-nationale/#i_6644

COURLANDE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 409 mots

Province occidentale de la Lettonie, située sur la Baltique, au sud du golfe de Riga, la Courlande eut une existence propre à partir du xvi e siècle. Peuplée par les Koures qui parlaient un dialecte letton, la province est conquise, entre 1245 et 1250, par les chevaliers Teutoniques qui convertissent de force la population au christianisme et fon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/courlande/#i_6644

CZARTORYSKI ADAM JERZY (1770-1861)

  • Écrit par 
  • Zofia BOBOWICZ-POTOCKA
  •  • 399 mots

Fils d'Adam Kazimierz et d'Isabelle née Flemming, prince et diplomate, Adam Jerzy Czartoryski est un éminent homme d'État polonais. Après avoir terminé ses études en France et en Angleterre, il prit part, en 1792, à la lutte de la nation polonaise contre les Russes. Après le troisième partage de la Pologne (1795), il se rendit à Saint-Pétersbourg où il devint l'ami et le conseiller du grand-duc Al […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adam-jerzy-czartoryski/#i_6644

CZARTORYSKI LES

  • Écrit par 
  • Zofia BOBOWICZ-POTOCKA
  •  • 744 mots

Célèbre famille de magnats polonais qui descend de la dynastie lituanienne des princes Guédymine. À la fin du xiv e siècle, Konstanty, grand-duc de Lituanie, fut le premier à prendre le nom de Czartorysk (en Volhynie), son principal domaine. La maison des Czartoryski a exercé une influence décisive sur l'histoire de la Pologne. Elle commença à jo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-czartoryski/#i_6644

DOMBROWSKI ou DABROWSKI JAN HENRYK (1755-1818)

  • Écrit par 
  • Zofia BOBOWICZ-POTOCKA
  •  • 768 mots

Général polonais, né à Pierzchowiec près de Cracovie, Jan Henryk Dabrowski (Dombrowski) servit d'abord dans l'armée saxonne (1772-1792), puis, après avoir regagné la Pologne, il prit une part active à la défense de Varsovie pendant l'insurrection nationale dirigée par Kościuszko (1794), ce qui lui valut le grade de général. Il élimina ensuite les Prussiens de la Grande-Pologne, qui participa au so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dombrowski-dabrowski/#i_6644

EMPIRE (PREMIER)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 7 976 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La quatrième coalition et la destruction de la Prusse »  : […] Austerlitz mettait fin à la guerre contre l'Autriche et révélait, malgré la victoire maritime de Trafalgar, l'impuissance de l'Angleterre. Pitt mourut peu après et fut remplacé à la tête du cabinet britannique par Fox, chef des whigs, qui ouvrit des négociations avec la France. Elles échouèrent une nouvelle fois sur les problèmes méditerranéens et plus particulièrement sur la Sicile, d'où Napoléon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-premier/#i_6644

GALICIE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 932 mots

Nom donné à la province polonaise située sur le versant septentrional des Carpates et qui constitua un Land autrichien de 1772 (lors du premier partage de la Pologne) à 1918. Selon le recensement de 1910, la Galicie comptait environ 8 millions d'habitants, soit 4 675 000 Polonais et 3 200 000 Ukrainiens ou Ruthènes. Ces derniers représentaient 72 p. 100 de la population à l'est de Przemyśl (une li […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galicie/#i_6644

HASSIDISME MODERNE

  • Écrit par 
  • Jacques GUTHWIRTH
  •  • 899 mots

Né en Ukraine vers 1750, le hassidisme moderne a eu pour initiateur le légendaire Baal Shem Tov (1700-1760) ; il compte aujourd'hui encore plusieurs dizaines de milliers de fidèles, les ḥasidim , groupés en des communautés qui se réclament chacune de rebs , leurs chefs spirituels, et qui s'assemblent dans des maisons d'étude et de prière ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hassidisme-moderne/#i_6644

KOŚCIUSZKO TADEUSZ ANDRZEJ (1746-1817)

  • Écrit par 
  • Zofia BOBOWICZ-POTOCKA
  •  • 1 340 mots

Général polonais, célèbre à la fois pour avoir joué un rôle important dans la guerre d'Indépendance des États-Unis et pour avoir dirigé le soulèvement du peuple polonais en 1794. Né en Lituanie, dans une famille de moyenne noblesse, Tadeusz Kościuszko fut élève à l'école des cadets de Varsovie (1765-1769) ; il s'y distingua par ses dons exceptionnels et fut envoyé comme boursier du roi en France, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tadeusz-andrzej-kosciuszko/#i_6644

LEDÓCHOWSKI MIECZYSŁAW HALKA comte (1822-1902)

  • Écrit par 
  • Zofia BOBOWICZ-POTOCKA
  •  • 246 mots

Cardinal et archevêque de Poznań-Gniezno, Ledóchowski se rendit célèbre en prenant parti contre la politique de Kulturkampf de Bismarck. Nonce à Bruxelles et à Munich, délégué du pape Pie IX à la Nouvelle-Grenade, à la mort de Przyłuski, en 1873, il lui succéda à l'archevêché de Poznań-Gniezno. Prélat cosmopolite, étranger à la lutte de la nation polonaise contre la germanisation, il se montra d'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mieczyslaw-halka-ledochowski/#i_6644

LELEWEL JOACHIM (1786-1861)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 206 mots

Historien polonais, Joachim Lelewel, après des études à l'université de Wilno, se consacre à l'enseignement : en 1807, il est professeur dans un collège de Volhynie ; en 1814, il enseigne l'histoire à Wilno et, en 1818, est nommé professeur et bibliothécaire à l'université de Varsovie. Pourtant il retourne à Wilno trois ans plus tard et, en 1824, il est révoqué sur ordre du gouvernement russe. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joachim-lelewel/#i_6644

LUXEMBURG ROSA (1870-1919)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude KLEIN
  •  • 1 164 mots
  •  • 1 média

Née près de Lublin, en Pologne sous domination russe, Rosa Luxemburg est issue d'une famille de commerçants juifs de tradition libérale. Après des études au lycée de Varsovie, elle entre dès 1887 en relation avec des militants socialistes polonais. Obligée de passer à l'étranger à cause de son activité politique, elle s'installe à Zurich, où elle étudie l'économie politique et devient marxiste. Av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rosa-luxemburg/#i_6644

MALBORK, anc. MARIENBURG

  • Écrit par 
  • François REITEL
  •  • 260 mots

Ancienne cité de la Prusse-Orientale, Malbork (en allemand Marienburg) est située dans le nord de la Pologne, sur le Nogat, branche orientale du delta de la Vistule. Son histoire est liée à la colonisation allemande des terres slaves. Un château, édifié en 1274, sur les bords du Nogat, a donné son nom à la localité construite à ses pieds à partir de cette date. En 1276, la localité obtient le droi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malbork-marienburg/#i_6644

MARCHLEWSKI JULIAN (1866-1925)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 344 mots

Né d'un père polonais et d'une mère allemande, Julian Marchlewski suit des études secondaires, puis, frappé par la misère des masses polonaises, décide d'aller au peuple et se fait ouvrier teinturier. Après l'échec de son expérience populiste, il reprend des études de philosophie et il adhère au marxisme. Militant clandestin, il participe avec Rosa Luxemburg à la fondation du Parti social-démocrat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julian-marchlewski/#i_6644

MITTELEUROPA

  • Écrit par 
  • Jacques LE RIDER
  •  • 8 386 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La Pologne, un pays écartelé »  : […] Pour la majorité des Polonais, le souvenir de la Mitteleuropa évoque surtout les partages successifs de la Pologne entre trois empires. La Pologne de l'entre-deux-guerres n'aura cure de restaurer une fédération centre-européenne et puisera dans ses propres références historiques nationales l'inspiration d'une politique de grande puissance régionale, contestant bien sûr les enclaves allemandes mai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mitteleuropa/#i_6644

ORIENT QUESTION D'

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 6 468 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Premières défaites turques en Europe »  : […] Les premiers revers surviennent même avant la fin du xvii e  siècle et, dans la première moitié du xviii e , l'Empire ottoman subit à plusieurs reprises, sur son sol, les attaques des Russes et des Autrichiens ; mais, en dépit d'une situation interne difficile, les Turcs ont réussi à préserver l'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/question-d-orient/#i_6644

POLOGNE

  • Écrit par 
  • Jean BOURRILLY, 
  • Georges LANGROD, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Georges MOND, 
  • Jean-Yves POTEL, 
  • Hélène WLODARCZYK
  •  • 44 181 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Les étapes du dépècement (1764-1815) »  : […] Pour le malheur de la Pologne, son affaiblissement coïncide avec la montée de ses voisins et avec les inquiétudes causées en Europe par la France. Le dernier roi, Stanislas Auguste Poniatowski (1764-1795), « Européen » fin et cultivé, patriote sincère mais élu sous la pression des Russes, sera victime de la conjoncture européenne autant que de la situation intérieure et de sa propre faiblesse de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pologne/#i_6644

PONIATOWSKI JOSEPH (1763-1813)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 383 mots

Neveu du dernier roi de Pologne, Stanislas Poniatowski, et fils d'un prince polonais devenu général autrichien, le jeune Joseph débute comme colonel dans l'armée autrichienne et aide de camp de l'empereur Joseph II. En 1792 puis en 1794, dans les dernières luttes qui précèdent les deux ultimes partages de la Pologne, il fait son devoir de patriote sans affirmer un grand talent militaire ; après l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-poniatowski/#i_6644

PONIATOWSKI LES

  • Écrit par 
  • Zofia BOBOWICZ-POTOCKA
  •  • 717 mots

Famille noble polonaise, rendue célèbre au xviii e siècle pour avoir donné son dernier roi à la Pologne en la personne de Stanislas Auguste Poniatowski. Le cognomen « Ciołek » (le bouvillon) des Poniatowski, par sa parenté avec celui de la famille italienne Torelli de Montechiarugulo, donna lieu à diverses explications de la communauté de leur or […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-poniatowski/#i_6644

POTOCKI LES

  • Écrit par 
  • Zofia BOBOWICZ-POTOCKA
  •  • 1 016 mots

Célèbre famille de magnats polonais comptant parmi les plus nombreuses et les plus opulentes maisons de Pologne et qui donna le plus de dignitaires à l'État. Les Potocki tirent leur origine de la maison de Pilawa, leur nom provenant de la localité de Potok près de Cracovie, où ils apparaissent au xiii e siècle. Autour de la famille de Potocki se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-potocki/#i_6644

POZNANIE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 344 mots

Province polonaise, l'un des piliers de la Pologne historique, la Poznanie, qui constitue la majeure partie de la Grande-Pologne, est l'une des principautés qui constituèrent au xiv e  siècle le royaume unifié. Sa capitale, Gniezno, siège du primat catholique, sera supplantée par Poznań. Lors du premier partage de la Pologne, en 1772, les district […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poznanie/#i_6644

RADEK KARL SOBELSOHN dit KARL (1885-apr. 1937)

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 586 mots
  •  • 1 média

Né en Galicie, Radek commence à militer au tournant du siècle dans le mouvement révolutionnaire polonais ; ses lectures encyclopédiques et éclectiques le conduisent à se rallier au marxisme. Il se rend à l'étranger où il entre en contact avec les dirigeants de la social-démocratie polonaise et russe. En 1905, il est à Varsovie où il collabore aux publications de la S.D.K.P.I.L. (organisme d'éditio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radek-karl-sobelsohn-dit-karl/#i_6644

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Roger PORTAL
  •  • 20 249 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Répression des révoltes et développement du sentiment national »  : […] Pourtant l'autocratie avait résisté au soulèvement des «  décabristes » (14 décembre 1825), complot militaire d'officiers nobles nourris des leçons de la révolution américaine et de la Révolution française, et qui voulaient substituer au tsarisme un régime plus libéral, sinon démocratique. Les exécutions et l'exil en Sibérie châtièrent les comploteurs, qui n'avaient pas bénéficié d'appui dans le p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_6644

SOCIALISME - Histoire des mouvements socialistes (1870-1914)

  • Écrit par 
  • Daniel LIGOU
  •  • 8 056 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Balkans »  : […] Dans les Balkans, le socialisme est apparu dès 1870, en relation avec le populisme russe. Le Parti social-démocrate bulgare se constitue en 1891, le parti serbe en 1903. Animé par G. Rakovski (bien qu'il fût bulgare d'origine), le parti roumain a connu une certaine vitalité entre 1890 et 1900 ; il devint clandestin pendant quelques années et reprit une certaine vigueur après 1904, grâce surtout à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-des-mouvements-socialistes-socialisme/#i_6644

STANISLAS II AUGUSTE PONIATOWSKI (1732-1798) roi de Pologne (1764-1795)

  • Écrit par 
  • Zofia BOBOWICZ-POTOCKA
  •  • 837 mots

Dernier roi de Pologne, fils de Stanislas Poniatowski. Sous son règne, des événements décisifs et dramatiques se produisirent en Pologne : « le redressement de la nation et la chute de l'État ». Stanislas-Auguste, d'une intelligence remarquable et d'une instruction solide, fit dans sa jeunesse de longs voyages en Occident, qui le familiarisèrent avec tous les courants de la civilisation européenne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanislas-ii-auguste-poniatowski/#i_6644

UKRAINE

  • Écrit par 
  • Annie DAUBENTON, 
  • Iryna DMYTRYCHYN, 
  • Lubomyr A. HAJDA, 
  • Georges LUCIANI, 
  • Yann RICHARD
  •  • 37 635 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « L'Ukraine occidentale sous la monarchie des Habsbourg »  : […] Sous le gouvernement autrichien, à partir de 1772, la Galicie, de peuplement ukrainien, fut jointe administrativement à des régions de peuplement purement polonais, avec Lvov (en allemand Lemberg) pour capitale provinciale. Cela, ajouté au fait que dans la partie ukrainienne même, les Polonais constituaient la quasi-totalité des propriétaires terriens et dominaient les villes principales (bien qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ukraine/#i_6644

VARSOVIE

  • Écrit par 
  • Norman DAVIES, 
  • Andrew H. DAWSON, 
  • Janusz DURKO, 
  • Marie-Claude MAUREL
  •  • 2 675 mots
  •  • 5 médias

Capitale de la Pologne, située de part et d'autre de la Vistule , au cœur de la cuvette mazovienne, Varsovie (Warszawa) est à la croisée des lignes de force du développement historique de l'État polonais. Ville-marché dès la fin du Moyen Âge, sur les routes reliant la Grande Pologne à la Lituanie et à la Ruthénie, animée par le commerce sur la Vistule, Varsovie assoit son influence sur la Pologn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/varsovie/#i_6644


Affichage 

Pologne, 1772-1795

carte

Les partages successifs de la Pologne au profit des États voisins, entre 1772 et 1795 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Rosa Luxemburg

photographie

Révolutionnaire allemande, Rosa Luxemburg (1870-1919) fut l'une des plus importantes théoriciennes de la pensée marxiste Elle meurt assassinée lors de l'insurrection spartakiste, à Berlin 

Crédits : Henry Guttmann/ Getty Images

Afficher

Pologne, 1772-1795
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Rosa Luxemburg
Crédits : Henry Guttmann/ Getty Images

photographie