POLITIQUE MONÉTAIRE

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

  • Écrit par 
  • Michel EUDE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 26 839 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « Une économie « américaine » »  : […] Pendant les quinze années qui séparent la disparition du II e  Reich de l'avènement du III e , l'économie allemande voit alterner les crises et les périodes de prospérité. Crise de l'après-guerre, que caractérise l'effondrement du mark, bien plutôt qu'une baisse de la production : si celle de charbon tombe de 120 Mt en 1922 à 62 en 1923 pour remont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-moderne-et-contemporaine/#i_4892

AN ENQUIRY INTO THE NATURE AND EFFECTS OF THE PAPER CREDIT OF GREAT BRITAIN, Henry Thornton - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jérôme de BOYER
  •  • 1 029 mots

Évangéliste, banquier et économiste, Henry Thornton (1760-1815) entra au Parlement britannique à vingt-deux ans (1782) et y siégea jusqu'à sa mort. Il soutenait le gouvernement tory du second Pitt et s'illustra dans les débats de politique monétaire et financière. C'est pour défendre la décision prise en 1797 de suspendre la convertibilité en or et en argent des billets de la Banque d'Angleterre q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/an-enquiry-into-the-nature-and-effects-of-the-paper-credit-of-great-britain/#i_4892

ANTICIPATIONS, économie

  • Écrit par 
  • Christian de BOISSIEU
  •  • 6 068 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Anticipations et politique économique »  : […] Les liaisons entre les anticipations et la politique économique sont multiples : – les anticipations conditionnent les arbitrages de la politique économique ; – elles constituent l'un des déterminants de la conduite de la politique monétaire ; – elles fixent l'efficacité exacte des mesures discrétionnaires adoptées par les responsables de la politique économique, tout spécialement de la politique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anticipations-economie/#i_4892

ARGENTINE

  • Écrit par 
  • Romain GAIGNARD, 
  • Roland LABARRE, 
  • Luis MIOTTI, 
  • Carlos QUENAN, 
  • Jérémy RUBENSTEIN, 
  • Sébastien VELUT
  •  • 35 811 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Au-delà du rebond, une nouvelle phase de croissance »  : […] La reprise amorcée se confirme et une croissance dite « asiatique » s'installe en Argentine à partir de 2003 : la croissance du P.I.B. avoisine les 9 p. 100 en moyenne annuelle entre 2003 et 2006. Cette phase de forte croissance est tirée, côté offre, par l'industrie et le secteur du B.T.P., ainsi que par les services de transport et commerce, alors que les autres services, publics et financiers, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/argentine/#i_4892

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE (B.C.E.)

  • Écrit par 
  • Jézabel COUPPEY
  •  • 1 122 mots

La Banque centrale européenne (B.C.E.) est entrée en fonction le 1 er  juillet 1998, quelques mois avant l'ultime phase de l'union monétaire (la troisième phase de l'Union économique et monétaire selon le traité sur l'Union européenne signé à Maastricht en 1992), marquée par le basculement à l'euro des marchés financiers et la mise en œuvre de la politique monétaire unique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banque-centrale-europeenne/#i_4892

BANQUE D'ANGLETERRE, en bref

  • Écrit par 
  • Sylvie DIATKINE
  •  • 274 mots

Les banques centrales ont d'abord été des banques commerciales ou publiques, dotées d'une Charte et de privilèges d'émission de billets en échange du financement de la dette publique. Il en va ainsi pour la Banque de Suède créée en 1668 et la Banque d'Angleterre créée en 1694. Celle-ci sera la première à acquérir les fonctions d'une véritable banque centrale. Elle centralise, en effet, les réserve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banque-d-angleterre-en-bref/#i_4892

BANQUE - La crise des subprimes et le système bancaire

  • Écrit par 
  • Paul LAGNEAU-YMONET, 
  • Angelo RIVA
  •  • 2 874 mots

Dans le chapitre « La politique accommodante de la Réserve fédérale »  : […] De la résolution des krachs boursiers de 1987 et de 2001 au financement des « déséquilibres globaux » en passant par le surcroît de crédits souscrits par les ménages américains, on retrouve à chaque fois la politique monétaire du président de la Réserve fédérale des États-Unis, Alan Greenspan. Pour le banquier central, si les pouvoirs publics ne peuvent pas éviter les crises, ils devraient en rev […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banque-la-crise-des-subprimes-et-le-systeme-bancaire/#i_4892

BANQUE DES RÈGLEMENTS INTERNATIONAUX (B.R.I.)

  • Écrit par 
  • Marie-France BAUD-BABIC, 
  • Olivier MARTY
  •  • 946 mots

Dans le chapitre « La banque des banques centrales »  : […] La B.R.I. réunit soixante banques centrales des vingt-huit pays de l’Union européenne, des États-Unis, du Canada, du Japon, ainsi que de nombreux pays émergents (dont la Turquie, le Brésil, l’Inde, le Chili et la Thaïlande). Leurs gouverneurs se réunissent en conseil tous les deux mois pour parvenir à un niveau de compréhension mutuelle, coordonner les politiques monétaires à l'échelle internatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banque-des-reglements-internationaux/#i_4892

BANQUES CENTRALES

  • Écrit par 
  • Sylvie DIATKINE
  •  • 6 873 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les principes : règles ou politique discrétionnaire ? »  : […] La politique monétaire consiste d'abord à déterminer des principes d'émission de l'offre de monnaie. Le débat à ce sujet est ancien. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banques-centrales/#i_4892

BERNANKE BEN S. (1953- )

  • Écrit par 
  • Jérôme HÉRICOURT
  •  • 1 029 mots
  •  • 1 média

Successeur d'Alan Greenspan à la tête de la Réserve fédérale américaine (la Fed) février de 2006 à janvier 2014, Ben S. Bernanke est ainsi parvenu à l'apogée d'un itinéraire brillant, qui ne l'a conduit que tardivement dans la sphère politique. Désigné par le président George W. Bush comme la « bonne personne » pour remplacer la « légende » Alan Greenspan, cet universitaire de premier plan a dû f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ben-s-bernanke/#i_4892

BOURSE - Marchés de valeurs mobilières

  • Écrit par 
  • Daniel GOYEAU, 
  • Amine TARAZI
  •  • 8 114 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les produits de gestion des risques »  : […] Les risques sur les marchés financiers ont considérablement augmenté depuis le milieu des années 1970. Cette augmentation a plusieurs explications. On peut mentionner l'abandon des changes fixes en 1973, mais aussi, à partir du début des années 1980, la généralisation des politiques monétaires par régulation des taux d'intérêt, et le processus plus élargi de déréglementation et de libéralisation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourse-marches-de-valeurs-mobilieres/#i_4892

BRÉSIL - La conquête de l'indépendance nationale

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURO
  •  • 6 207 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une tragique instabilité monétaire »  : […] Ce développement économique pose le problème de la monnaie. Celle-ci fut toujours déficiente au Brésil, sauf à la belle époque de l'or noir du Minas. Après 1808, le désordre monétaire est à son comble et la Banque du Brésil, créée en 1808, disparaît en 1829 après avoir émis des billets en trop grande quantité. Une nouvelle Banque du Brésil est fondée en 1851 par Mauá, en même temps que des banque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bresil-la-conquete-de-l-independance-nationale/#i_4892

BRÉSIL - Économie

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL
  •  • 6 366 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le redressement politique et économique des années 1990 »  : […] Le Brésil réussira finalement à sortir de l'hyperinflation dans les années 1990, au moment même où il parvient à stabiliser la situation politique. Une alchimie de confiance à la fois économique et politique est enfin à l'œuvre après les années troublées. C'est avec Fernando Henrique Cardoso – ministre des Finances du nouveau président Itamar Franco (après la destitution de Fernando Collor de Mel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bresil-economie/#i_4892

CANADA - Réalités socio-économiques

  • Écrit par 
  • Ludger BEAUREGARD, 
  • Alain PAQUET, 
  • Henri ROUGIER
  •  • 16 613 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Finances publiques, politique budgétaire et politique monétaire »  : […] En 2007, les recettes totales du gouvernement fédéral s'élevaient à environ 558 milliards de dollars canadiens. Environ 85 p. 100 de ce montant provenait des impôts. Les recettes totales des administrations provinciales-territoriales et locales s'établissaient respectivement à 316 milliards de dollars et à 107 milliards de dollars. Depuis la fin des années 1980, les dépenses des administrations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canada-realites-socio-economiques/#i_4892

C.E.I. (Communauté des États indépendants)

  • Écrit par 
  • Marie LAVIGNE
  •  • 3 632 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les mouvements de capitaux »  : […] Après la disparition de l'U.R.S.S., tant le F.M.I. que les experts indépendants pensaient que la meilleure solution était de conserver à l'espace ex-soviétique une monnaie commune, qui serait le rouble. La crise monétaire en Russie et les initiatives prises par certains États pour instituer une monnaie propre conduisirent à un changement radical. Le F.M.I. recommanda en 1993 une monnaie séparée po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communaute-des-etats-independants/#i_4892

CHANGE - Les théories du change

  • Écrit par 
  • Hélène RAYMOND-FEINGOLD
  •  • 9 061 mots

Dans le chapitre « Le modèle monétaire à prix flexibles »  : […] Le modèle monétaire à prix flexibles peut être considéré comme une généralisation au cadre international de la théorie quantitative de la monnaie. La théorie quantitative se situe dans un cadre national et prédit que le pouvoir d'achat domestique d'une monnaie est d'autant plus élevé que la quantité en circulation de cette monnaie est faible. L'approche monétaire à prix flexibles prédit qu'une mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/change-les-theories-du-change/#i_4892

CHANGE - Les régimes de change

  • Écrit par 
  • Patrick ARTUS
  •  • 6 878 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La mini-crise des émergents en 2013 »  : […] Lorsque la croissance des pays de l’O.C.D.E. a chuté en 2009 après la faillite de Lehman Brothers, de nombreux pays émergents sont passés d’une stratégie de croissance tirée par les exportations à une stratégie de croissance tirée par la demande intérieure. Ils ont donc mis en place des politiques monétaires stimulantes pour soutenir la demande intérieure. Mais l’offre de biens était rigide, avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/change-les-regimes-de-change/#i_4892

CHANGE - Le système monétaire international

  • Écrit par 
  • Henri BOURGUINAT, 
  • Gunther CAPELLE-BLANCARD
  •  • 6 569 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le flottement des monnaies »  : […] Après la seconde dévaluation du dollar (février 1973), les banques centrales autres que celle des États-Unis décident, en mars 1973, de ne plus se considérer comme tenues d'acquérir des dollars au cas où leur monnaie dépasserait la marge de fluctuation par rapport au cours pivot antérieur. Le flottement des monnaies s'installe de facto. Les États-Unis se refusant eux-mêmes, traditionnellement, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/change-le-systeme-monetaire-international/#i_4892

CHANGE - L'intégration monétaire européenne

  • Écrit par 
  • Christian BORDES
  •  • 14 236 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'Organisation européenne de coopération économique et le plan Marshall »  : […] Pour traiter ce problème, le gouvernement américain décide d'accorder son aide et ses crédits sur une base multilatérale pour régénérer l'Europe occidentale en tant que bloc intégré. Le Programme de reconstruction européenne (P.R.E.) est approuvé par le Congrès américain en avril 1948. Lorsque l'Administration demande au Congrès d'approuver le P.R.E., elle prône également la création d'une organis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/change-l-integration-monetaire-europeenne/#i_4892

CHANGES CONTRÔLE DES

  • Écrit par 
  • Georges BLUMBERG
  •  • 734 mots

Mesures prises par un gouvernement pour réglementer l'achat et la vente de monnaies étrangères par ses ressortissants. C'est à la suite des grands déséquilibres économiques et financiers provoqués par la Première Guerre mondiale que de nombreux États ont été amenés à limiter, voire à supprimer, la liberté des transactions en monnaies étrangères. Ces restrictions répondent à plusieurs buts. – Sur l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/controle-des-changes/#i_4892

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - La période gaullienne (1958-1969)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 8 834 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Le bilan »  : […] Pendant près de onze années de pouvoir, le plus important pour le général de Gaulle a toujours été de mettre en valeur la grandeur de la France, de faire preuve d'indépendance dans le concert des nations et de refuser l'alignement atlantique. Toutes les politiques conduites l'ont été pour affirmer la puissance française, aussi bien en matière économique qu'en ce qui concerne l'Europe, la défense o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-republique-la-periode-gaullienne-1958-1969/#i_4892

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Mitterrand (1981-1995)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 7 280 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le progressif « tournant de la rigueur » »  : […] Les élections cantonales de mars 1982 montrent que le soutien populaire fléchit : au lieu de gagner des présidences de conseils généraux comme elle le pensait, la gauche en perd 8. En juin 1982, les difficultés économiques se poursuivant, une seconde dévaluation est décidée, les salaires et les prix sont bloqués, le gouvernement lance une politique d'économies budgétaires, les socialistes amorcen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-republique-les-annees-mitterrand-1981-1995/#i_4892

COLOMBIE

  • Écrit par 
  • Marcel NIEDERGANG, 
  • Olivier PISSOAT, 
  • Clément THIBAUD
  • , Universalis
  •  • 13 648 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Du monde agraire à la prédominance urbaine »  : […] Le FN renforça un type d'autorité fondé sur le patronage et la cooptation clientéliste des secteurs populaires. Ces réseaux de pouvoir, souvent appuyés sur les liens familiaux, organisaient la sphère économique, notamment au sein des corporations patronales (Association nationale des chefs d'entreprise de Colombie, Association bancaire et d'organismes financiers de Colombie, etc.). Parallèlement, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colombie/#i_4892

COMMERCE INTERNATIONAL - Politique du commerce extérieur

  • Écrit par 
  • Bernard GUILLOCHON
  •  • 7 521 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les marchés publics et les politiques de change »  : […] Les marchés publics, c'est-à-dire proposés par l'État et les collectivités publiques d'un pays, sont réservés, en général, aux entreprises nationales, les firmes étrangères étant écartées, quelles que soient leurs conditions de prix. Il y a bien là action discriminatoire. La protection peut reposer également sur la politique de gestion du taux de change. En dévaluant la monnaie nationale ou en la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/commerce-international-politique-du-commerce-exterieur/#i_4892

CRÉDIT

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques BURGARD
  •  • 5 231 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La politique du crédit »  : […] L' action conjoncturelle est l'objet essentiel de la politique monétaire. Pour accélérer ou ralentir l'activité de l'économie, l'État agit sur la liquidité de celle-ci en s'efforçant d'accroître ou de freiner la création de monnaie. Or la monnaie est créée par ses contreparties, c'est-à-dire par les entrées nettes de devises étrangères, le déficit des opérations du Trésor ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/credit/#i_4892

CRISE DE LA DETTE DES P.V.D.

  • Écrit par 
  • Marie-France BAUD-BABIC
  •  • 395 mots

En août 1982, le Mexique se trouve dans l'impossibilité de faire face à ses engagements financiers, notamment vis-à-vis de banques commerciales américaines, telles que la Chase Manhattan Bank et la City Bank. Déclarer le pays en état de cessation de paiement revenait à déclarer plusieurs établissements bancaires internationaux en faillite virtuelle. Dès lors, la crise de l'endettement des pays en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crise-de-la-dette-des-p-v-d/#i_4892

CRISE DES SUBPRIMES

  • Écrit par 
  • Dominique PLIHON
  •  • 5 431 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les quatre phases de la crise »  : […] La crise débute par un effondrement du marché de l'immobilier des États-Unis à partir de l'été de 2007. De 1996 à 2006, le prix de l'immobilier résidentiel a triplé. Cette bulle immobilière a explosé à partir de 2007 avec l'augmentation des taux de défaut de remboursement des prêts par les ménages. Ce retournement brutal a été provoqué par le changement de cap de la politique monétaire de la banq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crise-des-subprimes/#i_4892

CRISE DU S.M.E.

  • Écrit par 
  • Marie-France BAUD-BABIC
  •  • 320 mots

Le 16 septembre 1992 s'ouvre la crise du système monétaire européen (S.M.E.). C'est un mercredi noir : la livre, la lire et la peseta crèvent le taux plancher des marges de fluctuations définies. La livre sterling est chassée du mécanisme par la spéculation, la lire subit le même sort le 17 septembre et la peseta est dévaluée. Cette crise tient à la conjugaison de facteurs politiques et économique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crise-du-s-m-e/#i_4892

CRISES ÉCONOMIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ASSELAIN, 
  • Anne DEMARTINI, 
  • Pascal GAUCHON, 
  • Patrick VERLEY
  •  • 21 774 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Escalade protectionniste, ruptures monétaires, crises financières »  : […] La dislocation de l'économie mondiale après 1930 résulte d'abord de la montée du protectionnisme, qui dépasse tous les prédédents historiques. D'abord, par la rapidité de sa diffusion, selon une dynamique à la fois intersectorielle (toute « protection » accordée à un secteur en difficulté déclenche les revendications d'autres secteurs, qui réclament des avantages équivalents) et internationale, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crises-economiques/#i_4892

CRISES FINANCIÈRES - Krachs boursiers

  • Écrit par 
  • Christophe BOUCHER
  •  • 4 280 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « L'intervention des autorités monétaires et la détection des bulles spéculatives »  : […] Cet enchaînement n'est cependant pas inévitable si les autorités monétaires interviennent de manière forte et rapide. Ainsi, en octobre 1987, la Réserve fédérale (la banque centrale américaine) avait massivement injecté des liquidités. Entre 2001 et 2003, elle a fait passer les taux d'intérêt de 6,5 p. 100 à 1 p. 100. De 1929 à 1931, elle avait également réduit les taux d'intérêt de 6 p. 100 à 1, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crises-financieres-krachs-boursiers/#i_4892

CUBA

  • Écrit par 
  • Marie Laure GEOFFRAY, 
  • Janette HABEL, 
  • Oruno D. LARA, 
  • Jean Marie THÉODAT, 
  • Victoire ZALACAIN
  •  • 24 403 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Le tournant monétaire de 2004 : la fin de la dollarisation »  : […] En novembre 2004, le dollar qui circule sur l'île depuis onze ans est remplacé par le peso convertible. Utilisé, désormais, pour les transactions en espèces dans l'île, celui-ci – qui s'échange au taux de un peso pour un dollar – n'est toutefois pas convertible hors du pays. Quant au peso, utilisé comme monnaie courante (notamment pour les salaires), il s'échange au taux de 26 pesos pour un dolla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cuba/#i_4892

DÉRÉGLEMENTATION FINANCIÈRE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 894 mots

1974 Création du Comité de Bâle pour le contrôle bancaire, placé sous l’égide de la Banque des règlements internationaux (BRI). 1979 Abolition de tout contrôle des changes en Grande-Bretagne et début de la déréglementation financière aux États-Unis. 1983 Début de la crise des caisses d'épargne aux États-Unis. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dereglementation-financiere-reperes-chronologiques/#i_4892

DETTE PUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 3 090 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Comment réduire le poids de la dette ? »  : […] Pour l'État, il est indispensable au bout d'un moment d'alléger la charge d'intérêt et de ne pas inquiéter les prêteurs sur ses intentions. Pour se défaire de sa dette, il dispose de trois moyens : – L'amortissement. L'État rembourse plus qu'il n'emprunte, c'est-à-dire qu’il dégage des excédents budgétaires. Historiquement, force est de constater que ce fut peu pratiqué. Signalons néanmoins, dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dette-publique/#i_4892

DÉVALUATION

  • Écrit par 
  • Jean-François LARRIBAU
  •  • 722 mots

La dévaluation consiste à modifier le taux de change officiel d'une monnaie (parité) par rapport à une monnaie internationale de référence : or, dollar, écu, par exemple. Dans un sens extensif, elle désigne l'altération de l'objectif de change que les autorités monétaires d'un pays s'assignent dans le cadre de leur politique économique globale, qu'elles soient ou non liées par des engagements inte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/devaluation/#i_4892

DOLLAR

  • Écrit par 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 11 210 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le problème de l'or »  : […] Les États-Unis enregistrent un déficit persistant de leur balance des paiements : bien que le compte des transactions courantes en biens et services soit excédentaire, les investissements directs de firmes américaines dans le reste du monde et le désir de détention d'actifs financiers et immobiliers aux États-Unis par des étrangers se traduisent par un déficit du compte capital plus important que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dollar/#i_4892

DORNBUSCH RUDIGER (1942-2002)

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 988 mots

Né le 8 juin 1942 à Krefeld en Allemagne, Rudiger Dornbusch s'oriente très rapidement vers des études d'économie. Après avoir obtenu un Ph. D. (l'équivalent du doctorat) à l'université de Chicago, il devient chercheur et enseignant. Il appartient à une génération marquée successivement par les enthousiasmes que suscite la victoire de Kennedy et par les déceptions qu'engendre la guerre du Vietnam. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rudiger-dornbusch/#i_4892

DRAGHI MARIO (1947- )

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 1 041 mots
  •  • 1 média

Pour certains, Mario Draghi, le troisième président de la Banque centrale européenne (BCE), est un héros (« Super Mario ») ; pour d’autres, il est le fossoyeur d’une certaine idée de la politique monétaire et l’organisateur de la ruine des épargnants, notamment allemands. À la fois pragmatique et fin connaisseur, sur le plan théorique, des enjeux de la politique monétaire, Mario Draghi est devenu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mario-draghi/#i_4892

DUISENBERG WILLEM (1935-2005)

  • Écrit par 
  • Christian de BOISSIEU
  •  • 968 mots

Premier président de la Banque centrale européenne, Willem (« Wim ») Duisenberg appartient à une tradition d'économistes néerlandais appelés aux plus hautes fonctions dans leur pays mais aussi dans les organismes internationaux. Né à Heerrenveen (Pays-Bas) en 1935, il effectue des études d'économie à l'université d'État de Groningue. C'est dans cette université qu'il obtient son doctorat en 1965, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willem-duisenberg/#i_4892

ÉCHANGE TERMES DE L'

  • Écrit par 
  • Jean-Marc SIROËN
  •  • 3 475 mots

Dans le chapitre « Les politiques qui dégradent les termes de l'échange »  : […] Les gouvernements peuvent limiter le volume des importations, soit en imposant un contingent , soit en négociant avec le pays concerné une autolimitation de son volume d'exportations. Ce dernier type d'accords a été fréquemment imposé par les pays industriels (accord multifibres pour le textile – qui a pris fin au 1 er  janvier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/termes-de-l-echange/#i_4892

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Les grands courants

  • Écrit par 
  • Jérôme de BOYER
  •  • 8 716 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La révolution keynésienne »  : […] Keynes (1930, A Treatise on Money ; 1936, Théorie générale de l'emploi, l'intérêt et la monnaie ), élève de Marshall, propose de changer de perspective. Selon Keynes, marshalliens et ricardiens commettent l'erreur commune de raisonner sur un niveau de revenu d'équilibre donné et ne se distinguent qu'à propos de l'analyse de la répartition de ce revenu. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-histoire-de-la-pensee-economique-les-grands-courants/#i_4892

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Keynésianisme

  • Écrit par 
  • Olivier BROSSARD
  •  • 8 210 mots

Dans le chapitre « Principes de fonctionnement des relances monétaires et budgétaires »  : […] " : PROPOSITION D'UNE INTERPRETATION, John R. Hicks" > L'analyse et la mise en œuvre des politiques de relance keynésienne se situent, le plus couramment, dans le cadre du schéma d'interprétation de la Théorie générale qui fut proposé par John Hicks en 1937 dans son article « Mr. Keynes and the Classics ». Dans cette interprétation, connue sous le nom de « modèle IS/LM/DG/O […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-histoire-de-la-pensee-economique-keynesianisme/#i_4892

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Monétarisme

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 1 551 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'équation quantitative de la monnaie »  : […] La légitimité de cette l'affirmation, selon laquelle l'expansion monétaire mène à l'inflation, repose sur l'équation quantitative de la monnaie, qui peut s'écrire : MV = pT, où M désigne la quantité de monnaie en circulation, ce que les économistes appellent la masse monétaire, V la vitesse de circulation de la monnaie, p le niveau général des prix et T l'ensemble des transactions effectuées. Conc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-histoire-de-la-pensee-economique-monetarisme/#i_4892

ÉCONOMIE MONDIALE - 2017 : expansion, inégalités, fragilités

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre FAUGÈRE
  •  • 3 861 mots
  •  • 6 médias

La croissance mondiale s’est nettement accélérée en 2017 , passant de 3,2 à 3,6 p. 100 par rapport à 2016, poussée par des taux d’intérêt faibles, un progrès des profits et des investissements, ainsi que par une hausse des prix des matières premières. Une grande partie des pays est concernée. Les pays avancés connaissent, certes, une croissance inférieure à la croissance mondiale, mais tout de mêm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-2017-expansion-inegalites-fragilites/#i_4892

ÉCONOMIE MONDIALE - 2013 : une croissance mondiale apathique

  • Écrit par 
  • Axel MARMOTTANT
  •  • 3 274 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Faible croissance aux États-Unis  »  : […] Aux États-Unis l’activité économique ralentit, la croissance passant d’un taux annuel de 2,8 p. 100 en 2012 à 1,6 p. 100 en 2013. Cependant, ces chiffres généraux masquent l’amélioration de la situation dans le secteur privé. Plusieurs éléments freinent indiscutablement la dépense publique, ce qui pèse sur l’activité : la consolidation des finances publiques suit son cours, les restrictions de cr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-2013-une-croissance-mondiale-apathique/#i_4892

ECONOMIE MONDIALE - 2009 : le monde en récession

  • Écrit par 
  • Nicolas SAGNES
  •  • 2 933 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Réponse des autorités publiques à la crise financière »  : […] Les banques centrales auront vigoureusement réagi avec de fortes baisses de taux lorsque c'était possible : la Banque centrale européenne a baissé son taux de refinancement de 2,50 p. 100 à 1,00 p. 100. En revanche, la Réserve fédérale américaine a maintenu son taux déjà rabaissé à 0,25 p. 100, ainsi que la Banque centrale japonaise à 0,10 p. 100. Avec des taux de refinancement proches de zéro, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-2009-le-monde-en-recession/#i_4892

ÉCONOMIE MONDIALE - 2006 : symphonie de croissances

  • Écrit par 
  • Nicolas SAGNES
  •  • 2 855 mots

Dans le chapitre « Fin du marasme pour l'économie nippone ? »  : […] La reprise qui s'était enclenchée au Japon deux ans auparavant s'est affermie. La croissance s'est avérée plus autonome, la demande intérieure prenant le relais des exportations. L'investissement des entreprises semble être sorti d'une longue période d'atonie, au prix d'importants efforts d'assainissement de leurs bilans. La consommation des ménages a été soutenue par un redémarrage des salaires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-2006-symphonie-de-croissances/#i_4892

ÉCONOMIE MONDIALE - 2003 : une économie mondiale dans la tourmente

  • Écrit par 
  • Nicolas SAGNES
  •  • 2 956 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les États-Unis ont été le fer de lance de la croissance »  : […] Rien au début de l'année ne laissait imaginer que l'activité américaine connaîtrait une telle accélération. Au cours de l'hiver, le produit intérieur brut (P.I.B.) avait progressé au rythme annualisé de 2 p. 100 : une performance significative, mais au-dessous du rythme potentiel de l'économie américaine (celui qui serait atteint si tous les moyens de production – emploi et capital – étaient ple […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-2003-une-economie-mondiale-dans-la-tourmente/#i_4892

ÉCONOMIE MONDIALE - 2001 : état de choc

  • Écrit par 
  • Jacques ADDA
  •  • 2 774 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'onde récessive partie des États-Unis... »  : […] À l'issue de dix années de croissance, constituant la phase d'expansion la plus longue de l'histoire statistiquement connue des États-Unis, l'économie américaine est entrée en récession en mars 2001. Cette datation, issue des travaux du National Bureau of Economic Research (N.B.E.R., 2001), confirme que le retournement conjoncturel était déjà bien entamé avant les attentats du 11 septembre, qui on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-2001-etat-de-choc/#i_4892

ÉCONOMIE MONDIALE - 2000 : vers un rééquilibrage de la croissance mondiale ?

  • Écrit par 
  • Jacques ADDA
  •  • 3 037 mots

Dans le chapitre « Reprise fragile au Japon, plus solide dans l'Asie émergente »  : […] L'économie japonaise a continué de se débattre en 2000 avec les forces déflationnistes à l'œuvre depuis le début des années 1990. Si l'activité a nettement rebondi au premier semestre 2000, sous l'effet notamment d'une meilleure tenue de l'investissement public et des exportations, elle s'est à nouveau tassée dans la seconde partie de l'année. La rechute spectaculaire du Nikkei à partir du printem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-2000-vers-un-reequilibrage-de-la-croissance-mondiale/#i_4892

ÉCONOMIE MONDIALE - 1999 : la fin des turbulences ?

  • Écrit par 
  • Jacques ADDA
  •  • 3 423 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Amérique latine »  : […] Touché à son tour par la crise financière en novembre 1998, le Brésil avait alors bénéficié d'une aide financière internationale massive, qui lui avait alors permis d'éviter l'effondrement de son taux de change. Les difficultés politiques de mise en œuvre du programme d'ajustement alors imposé par le F.M.I. devaient toutefois provoquer une reprise de la spéculation et l'abandon du régime de chang […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-1999-la-fin-des-turbulences/#i_4892

ÉCONOMIE MONDIALE - 1998 : fin d'un cycle, début d'une nouvelle ère

  • Écrit par 
  • Jacques ADDA
  •  • 3 387 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La réponse américaine à la crise »  : […] Si certains doutes pouvaient subsister concernant le caractère systémique de la crise des marchés émergents, l'assèchement des marchés financiers mondiaux en septembre 1998 devait les balayer. Fort logiquement, la réaction devait venir du conseil de la banque d'émission de la monnaie internationale, la Réserve fédérale américaine (Fed). À trois reprises en moins de deux mois, la Fed décidait d'aba […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-1998-fin-d-un-cycle-debut-d-une-nouvelle-ere/#i_4892

ÉCONOMIE MONDIALE - 1997 : la crise asiatique

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 7 706 mots

Dans le chapitre « Le « oui mais » de Londres à l'euro »  : […] Avec une croissance estimée à 3,4 p. 100, le Royaume-Uni a enregistré une des meilleures performances parmi les grands pays de l'Union européenne, seule l'Espagne ayant fait jeu égal. Mais ce résultat a eu pour contrepartie une inflation excessive, de l'ordre de 2,5 p. 100. Le pays accusait un retard – évalué à environ deux ans par les économistes – sur le chemin de la convergence, ce qui ne pouva […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-1997-la-crise-asiatique/#i_4892

ÉCONOMIE MONDIALE - 1996 : sur la voie de la convergence

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 7 696 mots

Dans le chapitre « Asie : les champions s'essoufflent »  : […] Après trois années de croissance lente et hésitante, la reprise économique amorcée au Japon au cours du second semestre de 1995 s'est nettement affirmée au début de 1996. Le principal facteur en a été le plan de relance de 14 220 milliards de yen annoncé par le gouvernement en septembre 1995. Il s'y est ajouté un redémarrage de l'investissement fixe des grandes entreprises a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-1996-sur-la-voie-de-la-convergence/#i_4892

ÉCONOMIE MONDIALE - 1994 : l'assainissement à mi-parcours

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 5 984 mots

Dans le chapitre « Divergences cycliquesmais convergence conjoncturelle »  : […] En 1994, l'optimisme au sujet de la conjoncture mondiale a été surtout inspiré par le contraste avec l'année précédente. L'activité, en effet, a été en hausse dans l'ensemble des économies développées ainsi que dans une partie de celles d'Asie et d'Amérique latine. Mais cette simultanéité ne signifiait pas que les cycles aient été en phase, ceux des États-Unis et des autres pays anglo-saxons se si […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-1994-l-assainissement-a-mi-parcours/#i_4892

ÉCONOMIE MONDIALE - 1993 : une nouvelle année de purgatoire

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 6 737 mots

Dans le chapitre « Les aspects nouveaux du cycle économique »  : […] Chaque cycle économique comporte, de la part de ses acteurs, des erreurs d'appréciation, dont ils s'efforcent de tenir compte lors du suivant. Le laxisme fiscal et monétaire avait été, au cours des années 1960 et des premières années 1970, le tribut illusoirement payé au plein-emploi. La décennie suivante, marquée par les deux chocs pétroliers, connut successivement un gonflement des investisseme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-1993-une-nouvelle-annee-de-purgatoire/#i_4892

ÉCONOMIE MONDIALE - 1992 : vers un nouveau modèle de croissance?

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 7 238 mots

Dans le chapitre « Les pesanteurs du désendettement »  : […] Une des principales causes de l'atonie conjoncturelle en 1992 aura été la lenteur de l'expansion du crédit, ce qui a suscité des critiques sur le comportement des banques. Le plus souvent, toutefois, le phénomène était dû au comportement des ménages et des entreprises, qui ont poursuivi leur désendettement face aux incertitudes de la conjoncture. Les uns et les autres assainissaient de la sorte de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-1992-vers-un-nouveau-modele-de-croissance/#i_4892

ÉQUATEUR

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DELER, 
  • Yves HARDY, 
  • Catherine LAMOUR, 
  • Emmanuelle SINARDET
  • , Universalis
  •  • 8 608 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « De Jamil Mahuad à Gustavo Noboa : la dollarisation controversée (1998-2002) »  : […] En juillet 1998, le chrétien-démocrate et ancien maire de Quito Jamil Mahuad Witt, de la Démocratie populaire-Union démocrate chrétienne (D.P.-U.D.C.), remporte l'élection présidentielle. Il est à noter que les conservateurs du P.S.C. ne présentent pas de candidat, jugeant le pays « ingouvernable ». Le nouveau président signe, le 26 octobre 1998 à Brasilía, un accord de paix avec le Pérou mettant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/equateur/#i_4892

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Économie

  • Écrit par 
  • Nacima BARON, 
  • Sabine LE BAYON
  •  • 8 405 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Envers du décor »  : […] Dans ce contexte de croissance élevée, la réduction du chômage espagnol a été vive, ce dernier passant de son pic à 20 p. 100 à la mi-1994 à un creux de 8,2 p. 100 en 2007. Le taux de chômage espagnol, qui était nettement supérieur à la moyenne de la zone euro depuis le milieu des années 1980, s'était alors rapproché de celle-ci (7,5 p. 100 en 2007). Ainsi, 7,2 millions d'emplois ont été créés en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-economie/#i_4892

EURO

  • Écrit par 
  • Agnès BÉNASSY-QUÉRÉ
  •  • 6 229 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  La politique économique en union monétaire »  : […] La politique monétaire de la zone euro est décidée mensuellement par le Conseil des gouverneurs de la B.C.E., qui réunit les six membres du directoire et les gouverneurs des banques centrales nationales, soit vingt-quatre membres au total au 1 er  janvier 2014. Le Conseil des gouverneurs a pour objectif principal la « stabilité des prix » dans la zone euro. En pratique, l’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/euro/#i_4892

FED (Federal Reserve System ou Système fédéral de réserve américain)

  • Écrit par 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 8 548 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  La banque centrale des États-Unis »  : […] Pour devenir pleinement banque centrale, le F.R.S. se doit de concevoir et de définir une politique monétaire. Il s'engage plus avant dans cette voie en se dotant d'une analyse originale du mécanisme monétaire et d'un instrument nouveau, les opérations d' open market . Encore faut-il qu'il parvienne à repousser les prétentions du Trésor à définir la politique monétaire selon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fed/#i_4892

FINANCE DE MARCHÉ - Marchés de capitaux

  • Écrit par 
  • Christian de BOISSIEU
  •  • 7 775 mots

Dans le chapitre « Les banques centrales »  : […] Les banques centrales (la Banque de France, la Bundesbank – « Buba » –, la Federal Reserve américaine – « Fed » –, la B.C.E...) ont, en règle générale, deux fonctions : d'une part, et c'est leur tâche essentielle, assurer la stabilité des prix (qui signifie non pas l'inflation zéro, mais une inflation basse, par exemple inférieure à 2 p. 100 par an, objectif suivi par la B.C.E.) ; d'autre part, ve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/finance-de-marche-marches-de-capitaux/#i_4892

FIN DU CONTRÔLE DES CHANGES EN EUROPE

  • Écrit par 
  • Marie-France BAUD-BABIC
  •  • 293 mots

Le 1 er  juillet 1990 devait marquer le début de la première phase du rapport Delors, publié en avril 1989, prévoyant la libéralisation complète du marché des capitaux dans huit pays de la C.E.E., avec un délai supplémentaire jusqu'à décembre pour l'Irlande, l'Espagne, le Portugal et la Grèce. C'est la première étape de l'Union économique et monétaire qui impose aux États […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fin-du-controle-des-changes-en-europe/#i_4892

F.M.I. (Fonds monétaire international)

  • Écrit par 
  • Marie-France BAUD-BABIC, 
  • Olivier MARTY
  •  • 3 820 mots
  •  • 1 média

Comme la Banque mondiale, le Fonds monétaire international (F.M.I.) a été créé à l’occasion des des accords de Bretton Woods, conclus en juillet 1944, par quarante-quatre États en guerre contre les puissances de l'Axe (Allemagne, Italie, Japon). Sentant s'approcher la fin de la Seconde Guerre mondiale, ces États voulurent mettre en place une institution à même de coordonner les politiques monétai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fonds-monetaire-international/#i_4892

FRANC C.F.A. (Communauté financière africaine)

  • Écrit par 
  • Georges BLUMBERG
  •  • 810 mots

Unité monétaire de la Communauté financière africaine (C.F.A.), créée à la fin de 1945 pour les anciennes colonies françaises d'Afrique ainsi que pour Madagascar, la Réunion, les Comores, et Saint-Pierre-et-Miquelon. Sa valeur, fixée à l'origine à 1,70 FF (franc français) de l'époque, a été portée à 2 FF en 1948. Cette parité de 50 pour 1 avec le franc français est restée immuable jusqu'au 11 janv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franc-c-f-a-communaute-financiere-africaine/#i_4892

FRANCE (Le territoire et les hommes) - Un siècle de politique économique

  • Écrit par 
  • Pascal GAUCHON, 
  • Philippe LÉGÉ
  •  • 21 044 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le retrait de l'État »  : […] Quoi qu'il en soit, la relance isolée conduit à une dégradation du solde extérieur et rend nécessaire une mini-dévaluation de 3 p. 100 en octobre 1981. Celle-ci ne suffit pas à rétablir le commerce extérieur et les menaces continuent à peser sur le franc. Les difficultés rencontrées conduisent le gouvernement, à l'initiative de Jacques Delors, à opérer, dès juin 1982, un tournant vers la rigueur. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-le-territoire-et-les-hommes-un-siecle-de-politique-economique/#i_4892

FRANC FRANÇAIS

  • Écrit par 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 9 668 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le franc dans le mécanisme de change européen (1979-1990) »  : […] Le Système monétaire européen est instauré le 13 mars 1979. Il tente de dépasser les écueils du système antérieur qui faisait peser l'effort de défense des parités sur les monnaies les plus faibles tandis que les monnaies fortes étaient affranchies de toute contribution. Cette fois, un mécanisme de change européen (M.C.E) renforcé et une monnaie commune, l'écu ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franc-francais/#i_4892

FRIEDMAN MILTON (1912-2006)

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 1 155 mots

Dans le chapitre « Le théoricien reconnu du monétarisme »  : […] Auteur abondant, Milton Friedman cultive plusieurs registres, celui de l'universitaire rigoureux comme celui du militant et du polémiste habile qui soutient le Parti républicain et tient une chronique dans le magazine Newsweek . Ses idées trouvent leur cohérence dans l'opposition systématique au keynésianisme dominant des années où il commence sa carrière. Il s'emploie à démo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milton-friedman/#i_4892

HICKS JOHN RICHARD (1904-1989)

  • Écrit par 
  • Christine BARTHET
  •  • 658 mots

Économiste britannique, Hicks a mené de front des activités de professeur (à l'université de Manchester jusqu'en 1946, puis, à partir de 1952, au All Souls College à Oxford) et la rédaction de nombreux ouvrages de qualité. Dès 1932, il publie La Théorie des salaires ( Theory of Wages ), où il développe sa conception des « inventions induites » ; selon l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-richard-hicks/#i_4892

HONG KONG

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe BÉJA, 
  • Pierre SIGWALT
  •  • 9 996 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Économie : la Chine au secours de Hong Kong »  : […] Depuis la rétrocession, Hong Kong a connu de nombreuses crises, économiques, politiques et sociales. Ville internationale, elle a été frappée par les soubresauts de l'économie mondiale. En outre, si la Chine a beaucoup changé depuis 1997 et, en un sens, s'est rapprochée de Hong Kong en termes de développement, son rôle s'est accru, et elle constitue aujourd'hui un partenaire incontournable pour l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hong-kong/#i_4892

INFLATION

  • Écrit par 
  • Jacques LE CACHEUX
  •  • 8 602 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La « déplaisante arithmétique monétariste » et la théorie budgétaire de l'inflation »  : […] À supposer même que l'on puisse s'appuyer sur l'hypothèse d'anticipations rationnelles, et imputer à un excès de création monétaire les dérives inflationnistes, resterait à comprendre d'où vient cette liquidité excessive. Historiquement, le recours à la « planche à billets » a presque toujours constitué l'ultime échappatoire de politiques financières insoutenables, la monétisation de la dette pub […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inflation/#i_4892

INVESTISSEMENT

  • Écrit par 
  • Richard DUHAUTOIS, 
  • Patrick VILLIEU
  •  • 6 355 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le canal du crédit et l'impact de la politique monétaire »  : […] La politique monétaire peut-elle affecter l’investissement, et par quel canal ? Il est difficile de croire que le canal du taux d’intérêt exerce une influence importante. D’une part, l’élasticité de l’investissement au taux d’intérêt est faible, puisque celui-ci ne constitue qu’une partie du coût du capital, dont le rôle en tant que déterminant de l’investissement est discuté. D’autre part, la po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/investissement/#i_4892

KALDOR NICHOLAS (1908-1986)

  • Écrit par 
  • Gérard GRELLET
  •  • 963 mots

Économiste britannique d'origine hongroise, Nicholas Kaldor, né à Budapest en 1908, est mort à Cambridge en 1986. Professeur à l'université de Cambridge (1952), conseiller des gouvernements travaillistes de l'après-guerre et de nombreux pays, membre de la Chambre des lords (1974), il contribue à l'évolution de la théorie économique dans des domaines aussi divers que la concurrence imparfaite, la t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicholas-kaldor/#i_4892

M. KEYNES ET LES " CLASSIQUES ": PROPOSITION D'UNE INTERPRÉTATION, John R. Hicks - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Sébastien LENFANT
  •  • 1 236 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le modèle original : SI-LL »  : […] Hicks procède en trois temps. Il établit tout d'abord une version monétaire (section I), à court terme, de la théorie « classique », qui doit servir de point de comparaison avec la théorie de Keynes. Ensuite, Hicks construit un modèle schématique de la théorie générale (sections II et III), censé en résumer les principales conclusions. Enfin, il discute les effets d'une politique monétaire expans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/m-keynes-et-les-classiques-proposition-d-une-interpretation/#i_4892

MACROÉCONOMIE - Théorie macroéconomique

  • Écrit par 
  • Edmond MALINVAUD
  •  • 8 114 mots

Dans le chapitre « Principes de la politique monétaire »  : […] Le rôle de la politique monétaire a été continuellement présent dans les préoccupations de la macroéconomie. Il l'a été en liaison avec un autre sujet : les déterminants de l'inflation. La théorie de l'inflation intervint de façon constante, dès les années 1960, en liaison avec la conduite de la politique monétaire. Dans les années 1980, alors que l'interaction entre politiques et anticipations d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macroeconomie-theorie-macroeconomique/#i_4892

MACROÉCONOMIE - Politique économique

  • Écrit par 
  • Antoine d' AUTUME
  •  • 4 871 mots

Dans le chapitre « Les politiques conjoncturelles »  : […] L'analyse keynésienne a montré comment les politiques budgétaire et monétaire peuvent être utilisées pour réguler le niveau de la demande globale. Une hausse des dépenses publiques, typiquement financée par l'emprunt public, représente une hausse de la demande effective qui conduit les entreprises à augmenter la production et l'emploi. Cette hausse initiale déclenche un processus cumulatif d'aug […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macroeconomie-politique-economique/#i_4892

MERCANTILISME

  • Écrit par 
  • François ETNER
  •  • 6 591 mots

Dans le chapitre « Le surhaussement des monnaies »  : […] Les prix de chaque pays s'exprimaient dans des unités de compte spécifiques, comme la livre en France, alors que les pièces d'or ou d'argent étaient désignées autrement, comme l'écu. Les espèces métalliques de tous pays étaient relativement interchangeables en raison de leur titre et de leur poids. Ces pièces circulaient donc hors de leurs pays d'origine, selon la connaissance et la confiance que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mercantilisme/#i_4892

MONDIALISATION - Globalisation financière

  • Écrit par 
  • Philippe MARTIN, 
  • Dominique PLIHON
  •  • 8 377 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le « trilemme fondamental » »  : […] Comment expliquer la longue période de globalisation financière jusqu'en 1914, la désintégration spectaculaire pendant l'entre-deux-guerres et la lente reconstruction d'un marché du capital globalisé après la guerre ? La réponse traditionnelle réside dans ce que les économistes appellent le « trilemme » fondamental » de la macro-économie ouverte ou le triangle d'incompatibilité mis en évidence pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mondialisation-globalisation-financiere/#i_4892

MONNAIE - Théorie économique de la monnaie

  • Écrit par 
  • Patrick VILLIEU
  •  • 7 464 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Faut-il contrôler l'offre de monnaie ? »  : […] La banque centrale doit-elle contrôler la quantité de monnaie ? Cette question est au cœur des réflexions sur la politique monétaire depuis le milieu du xix e  siècle. D'après la doctrine des real bills , défendue notamment par les partisans de la banking school (en particulier Thomas Tooke), l'essentie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monnaie-theorie-economique-de-la-monnaie/#i_4892

MUNDELL ROBERT A. (1932- )

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 1 036 mots

Premier Canadien à recevoir le prix Nobel d'économie, Robert Mundell a été distingué le 13 octobre 1999 à la fois pour son « analyse des politiques monétaires et budgétaires sous différents régimes de change » et pour son « analyse des zones monétaires optimales ». Connu pour avoir été l'un des chefs de file, non dogmatique, de l'école de Chicago, Mundell est désormais considéré comme l'inventeur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-a-mundell/#i_4892

NÉO-LIBÉRALISME ou NÉOLIBÉRALISME

  • Écrit par 
  • Liêm HOANG NGOC
  •  • 7 261 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Pérennité et disparité des zones économiques »  : […] Pour réelle qu'elle soit, la mondialisation néo-libérale, qu'il faut entendre plus exactement comme la mise en place de la mobilité parfaite des capitaux, a néanmoins maintenu une partition du monde économique en trois zones. Cette triade, pour reprendre l'expression de Kenichi Ohmae, délimite les zones d'influence de trois monnaies, le dollar, le yen et l'euro, elles-mêmes arrimées à trois sphère […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neo-liberalisme-ou-neoliberalisme/#i_4892

NEW DEAL

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN
  •  • 3 823 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les Cent Jours (mars-juin 1933) »  : […] À partir du 6 mars 1933, les mesures se succédèrent à une cadence accélérée. En attendant le vote, le 9 mars, d'une loi d'aide aux banques avec l'appui du Système fédéral de réserve, celles-ci furent fermées. Les trois quarts d'entre elles rouvrirent les jours suivants, ce qui permit une reprise de la vie économique. Des économies, plus symboliques que réelles, furent pratiquées dans le budget féd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/new-deal/#i_4892

NOUVELLE ÉCOLE CLASSIQUE (N.E.C.), économie

  • Écrit par 
  • François LANGOT
  •  • 2 414 mots

Dans le chapitre « De la révolution keynésienne à la contre-révolution des nouveaux classiques »  : […] La révolution keynésienne est née de l'impuissance de la théorie classique à expliquer la dépression des années 1930. À l'époque de la grande dépression, John Maynard Keynes juge la théorie classique incapable d'expliquer l'ampleur des niveaux de chômage et inapte à formuler des recommandations simples de politique économique. Avec la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle-ecole-classique-n-e-c-economie/#i_4892

OPEN MARKET

  • Écrit par 
  • Georges BLUMBERG
  •  • 212 mots

Littéralement « marché ouvert ». Ce marché est constitué par les achats et les ventes de fonds d'État et d'effets de commerce accomplis par les banques centrales, en vue de compléter et d'étendre leur action sur le marché monétaire et sur la liquidité du circuit bancaire. Ce marché est qualifié d'ouvert précisément parce que ces opérations, effectuées à la discrétion des banques centrales, vont au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/open-market/#i_4892

PRIX ET PRODUCTION, Friedrich von Hayek - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Pierre GARROUSTE
  •  • 1 001 mots

Dans le chapitre « Une révolution en quatre conférences »  : […] L'ouvrage est divisé en quatre parties, reprenant chacune une conférence. La première (« Théories de l'influence de la monnaie sur les prix ») montre la nécessité de raisonner non pas en termes de mouvement général des prix, mais en termes de variations des prix relatifs et de leurs effets sur la production. La seconde partie (« Les Conditions d'équilibre entre la production de biens de consommati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-et-production/#i_4892

RADCLIFFE RAPPORT

  • Écrit par 
  • Georges BLUMBERG
  •  • 549 mots

En 1957, le gouvernement britannique, préoccupé par les tendances inflationnistes qui avaient accompagné l'expansion économique du pays depuis 1954, chargea une commission d'experts de faire une enquête sur « le fonctionnement du système monétaire et du crédit ». Intitulé Committee on the Working of the Monetary System Report, ce rapport, rédigé par cette commission, est connu sous le nom de son p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rapport-radcliffe/#i_4892

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 250 mots
  •  • 65 médias

Dans le chapitre « Du « majorisme » à la victoire de Tony Blair »  : […] Pendant cinq années encore, John Major va demeurer au pouvoir, dans un pays qui cesse peu à peu d'être l'homme malade de l'Europe. La sortie du système monétaire européen a abouti à une dévaluation de la livre, qui rend celle-ci compétitive par rapport aux autres monnaies européennes. Favorisés par des prix un temps moins élevés, commerce et industrie ont gagné des parts de marché non négligeable […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-histoire/#i_4892

ROYAUME-UNI - Économie

  • Écrit par 
  • Emmanuel HACHE
  •  • 7 959 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une lutte tenace contre l'inflation »  : […] Depuis la fin des années 1960, le Royaume-Uni se trouvait confrontée à une forte inflation, supérieure de moitié à celle qu'enregistraient ses principaux partenaires commerciaux. L'accélération qu’elle a connue pendant les années 1970 (passage d'une inflation annuelle moyenne de 3,5 p. 100 dans les années 1960, à 12,6 p. 100 dans la décennie suivante) était en grande partie provoquée par les rigi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-economie/#i_4892

RULES RATHER THAN DISCRETION : THE INCONSISTENCY OF OPTIMAL PLANS, F. E. Kydland et E. C. Prescott - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Fabien TRIPIER
  •  • 1 231 mots

Dans le chapitre « L'inefficacité de la politique monétaire discrétionnaire »  : […] Kydland et Prescott étudient de manière plus approfondie la politique monétaire. Dans les années 1970, l'existence d'un arbitrage à court terme entre l'inflation et le chômage justifiait l'usage de la politique monétaire pour le réglage conjoncturel de l'économie. Kydland et Prescott montrent que, sous l'hypothèse d'anticipations rationnelles, cette politique est inefficace et coûteuse. Pour co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rules-rather-than-discretion-the-inconsistency-of-optimal-plans/#i_4892

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Économie

  • Écrit par 
  • Julien VERCUEIL
  •  • 5 350 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le retour de la croissance en Russie »  : […] L’insuffisance des recettes fiscales et une politique monétaire excessivement stricte ont bientôt raison des capacités financières de l’État. Déstabilisé par la crise asiatique, qui provoque le retrait des capitaux des marchés émergents, le rouble est attaqué. Le 17 août 1998, le gouvernement cesse de soutenir le taux de change du rouble et annonce un défaut partiel sur la dette souveraine. La cr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-le-territoire-et-les-hommes-economie/#i_4892

STERLING LIVRE

  • Écrit par 
  • Sophie BRANA, 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 7 210 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les aléas du stop and go »  : […] L'ancrage nominal de la monnaie nationale redevient une question cruciale avec l'instauration de la convertibilité des monnaies entre elles. Pour l'Angleterre, l'or n'est plus la référence directe ; c'est le dollar qui lui-même est convertible en or à taux fixe. La parité de la livre par rapport au dollar peut fluctuer dans des marges de variation limitées (+/– 1 p. 100) appelant des rachats de m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre-sterling/#i_4892

SUÈDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Michel CABOURET, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Georges CHABOT, 
  • Jean-Claude MAITROT, 
  • Jean-Pierre MOUSSON-LESTANG, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN, 
  • Jean PARENT
  • , Universalis
  •  • 35 810 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Le cabinet Bildt : une expérience de gouvernement libéral (1991-1994) »  : […] La volonté de rupture avec le socialisme se manifesta immédiatement par l'annonce de mesures comme le démantèlement des Fonds salariaux ou la privatisation progressive d'un grand nombre d'entreprises d'État. En politique étrangère, Bildt estimait que le concept de neutralité n'était plus adéquat et que le pays devait affirmer une « claire identité européenne ». Mais, nonobstant la réorientation li […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suede/#i_4892

TAUX D'INTÉRÊT

  • Écrit par 
  • Virginie COUDERT
  •  • 5 489 mots

Dans le chapitre «  Les taux d'intérêt à court terme et la politique monétaire »  : […] L'essentiel de la politique monétaire des banques centrales consiste à contrôler les taux d'intérêt sur le marché monétaire. Comme les liquidités échangées sur ce marché le sont sur des périodes très courtes (principalement à moins de trois mois), les taux d'intérêt à court terme sont ainsi déterminés par les banques centrales. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taux-d-interet/#i_4892

LA THÉORIE QUANTITATIVE DE LA MONNAIE, Milton Friedman - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Sébastien LENFANT
  •  • 1 039 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « À l'origine de la contre-révolution monétariste »  : […] En 1968, dans „The Role of Monetary Policy“, Friedman livrera toutes les implications politiques de sa théorie. Dans les faits, l'hypothèse empirique de stabilité de la demande de monnaie permet de rétablir les propositions politiques essentielles d'un quantitativiste : la variation de la demande étant lente et graduelle, les modifications importantes du revenu à court terme proviennent nécessaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-theorie-quantitative-de-la-monnaie/#i_4892

TRICHET JEAN-CLAUDE (1942- )

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 1 133 mots
  •  • 1 média

Haut fonctionnaire français, il a dirigé la Banque centrale européenne de 2003 à 2011. En novembre 2003, couronnement de sa carrière d'inspecteur des finances, Jean-Claude Trichet passe du siège de gouverneur de la Banque de France à celui de gouverneur de la Banque centrale européenne (B.C.E.) . Cette promotion ne semble avoir changé ni sa philosophie économique, ni le type de relations qu'il ent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-claude-trichet/#i_4892

UNE HISTOIRE MONÉTAIRE DES ÉTATS-UNIS, 1867-1960, Milton Friedman et Anna Schwartz - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 998 mots

Dans le chapitre « La remise en cause des relances keynésiennes »  : […] Le livre combine approche théorique et travail statistique, pour démontrer l'inefficacité des politiques de relance keynésiennes. Celles-ci reposent sur l'idée qu'en période de sous-emploi les prix sont rigides et que toute augmentation de la demande, qui se traduit par une augmentation de la capacité de dépense et donc de la masse monétaire, induit une augmentation de la production. Pour Friedma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/une-histoire-monetaire-des-etats-unis-1867-1960/#i_4892

UNION EUROPÉENNE - Communauté européenne

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves MONJAL
  •  • 7 848 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'union monétaire »  : […] Le plan Barre (12 févr. 1969), présenté par la Commission au Conseil, puis le plan Werner (oct. 1970) proposaient, à la demande des chefs d'État ou de gouvernement, « un plan par étapes en vue de la réalisation d'une union économique et monétaire ». Le bouleversement du système monétaire international et le flottement des monnaies à partir de 1973 n'ont pas permis de réaliser l'intégralité des pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/union-europeenne-communaute-europeenne/#i_4892

YELLEN JANET (1946- )

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 903 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Keynésienne et proche du parti démocrate »  : […] Pour Janet Yellen, souvent présentée, avec Angela Merkel, la chancelière allemande, comme l’une des deux femmes les plus puissantes de la planète, cette nomination est le couronnement d’une longue carrière d’économiste. Janet Yellen est née le 13 août 1946 à New York, dans une famille dont les ancêtres ont fui la Pologne et ses pogroms. En 1971, elle obtient un doctorat (Ph D) en économie à l’univ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/janet-yellen/#i_4892

YEN

  • Écrit par 
  • Sophie BRANA, 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 7 672 mots

Dans le chapitre « Une sortie de crise fragile »  : […] La crise asiatique de 1997 a marqué un tournant et plusieurs initiatives régionales ont vu le jour, souvent à l’initiative du Japon, afin de réduire la vulnérabilité de la zone aux chocs externes, et parmi elles l’initiative de Chiang Mai en 2000, qui établit un fonds régional de réserves de change permettant de lutter contre la spéculation sur le change ou encore le lancement d’une série d’accor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yen/#i_4892


Affichage 

Triangle d'incompatibilité

dessin

Le théorème de «l'impossible trinité», issu des travaux de Gottfried Haberler (1937), Robert Mundell, (1952) et de l'économiste italien Tommaso Padoa-Schioppa (1987), peut être illustré par un triangle équilatéral dont les trois côtés représentent trois objectifs, respectivement... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Triangle d'incompatibilité
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin