POLITIQUE FINANCIÈRE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE (B.C.E.)

  • Écrit par 
  • Jézabel COUPPEY
  •  • 1 122 mots

La Banque centrale européenne (B.C.E.) est entrée en fonction le 1 er  juillet 1998, quelques mois avant l'ultime phase de l'union monétaire (la troisième phase de l'Union économique et monétaire selon le traité sur l'Union européenne signé à Maastricht en 1992), marquée par le basculement à l'euro des marchés financiers et la mise en œuvre de la politique monétaire unique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banque-centrale-europeenne/#i_5190

BANQUE - Économie de la banque

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GABILLON, 
  • Jean-Charles ROCHET
  •  • 7 880 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Réglementation prudentielle et supervision bancaire »  : […] L'intervention publique dans le domaine bancaire prend trois formes principales : les réglementations prudentielles (dans lesquelles nous incluons les décisions de fermeture de banques) ; l'assurance des dépôts ; et les interventions de la banque centrale en tant que prêteur en dernier ressort. Les justifications de ces interventions sont controversées, mais elles tournent toutes autour de la frag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banque-economie-de-la-banque/#i_5190

BOURGEOISIE FRANÇAISE

  • Écrit par 
  • Régine PERNOUD
  • , Universalis
  •  • 7 675 mots

Dans le chapitre « La banque »  : […] La Banque de France est créée le 13 février 1800, c'est-à-dire trois mois après le coup d'État de Brumaire (9 nov. 1799). Des banquiers dont l'activité était déjà importante sous l'Ancien Régime : Mallet, Perrégaux, Lecouteulx de Canteleu, se trouvaient pourvus d'un instrument financier officiel dans l'État avec la création de cette Banque de France dont Lecouteulx devenait le président. À la ban […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourgeoisie-francaise/#i_5190

CHANGES CONTRÔLE DES

  • Écrit par 
  • Georges BLUMBERG
  •  • 734 mots

Mesures prises par un gouvernement pour réglementer l'achat et la vente de monnaies étrangères par ses ressortissants. C'est à la suite des grands déséquilibres économiques et financiers provoqués par la Première Guerre mondiale que de nombreux États ont été amenés à limiter, voire à supprimer, la liberté des transactions en monnaies étrangères. Ces restrictions répondent à plusieurs buts. – Sur l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/controle-des-changes/#i_5190

DESMARETS NICOLAS, seigneur de Maillebois (1648-1721)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 742 mots

Neveu et disciple de Colbert, Nicolas Desmarets eut à soutenir l'énorme effort de guerre de Louis XIV contre l'Europe coalisée, dans une période de marasme économique. Saint-Simon le juge « ingrat », « bourru », le traite de « vizir rogue », puis, admirant son attitude face aux difficultés, lui concède une « tête de fer ». Son père était trésorier de France, lui-même devient successivement conseil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/desmarets-nicolas-seigneur-de-maillebois/#i_5190

ÉCONOMIE MONDIALE - 2008 : de la crise financière à la crise économique

  • Écrit par 
  • Nicolas SAGNES
  •  • 3 178 mots

Dans le chapitre « Croissance en berne en Europe  »  : […] La zone euro n'a pas su trouver de souffle propre : la croissance s'est limitée à 1,3 p. 100 en 2008, après 2,6 p. 100 en 2007. La plupart des pays ont connu des trimestres de contraction du P.I.B., autrement dit de récession. Le commerce extérieur, entravé par le ralentissement mondial, n'a apporté qu'un soutien limité à l'activité. La demande intérieure n'a pas été au rendez-vous dans la plupar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-2008-de-la-crise-financiere-a-la-crise-economique/#i_5190

ÉCONOMIE MONDIALE - 1997 : la crise asiatique

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 7 706 mots

Dans le chapitre « La fin du « miracle » asiatique ? »  : […] La crise monétaire qui a pris naissance en Thaïlande au début de juillet s'est rapidement étendue, par un « effet domino », à trois autres économies dynamiques d'Asie (E.D.A.), les Philippines, la Malaisie et l'Indonésie. Mais l'événement a bientôt pris de telles proportions que les prévisions pour l'économie internationale allaient être remises en cause. La contagion avait en effet gagné le Japo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-1997-la-crise-asiatique/#i_5190

ÉCONOMIE MONDIALE - 1996 : sur la voie de la convergence

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 7 696 mots

Dans le chapitre « Une croissance durable pour les États-Unis »  : […] En 1996, la performance des nations développées a été une fois de plus sensiblement inférieure à celle de l'ensemble du monde. La croissance de la zone O.C.D.E. été évaluée à 2,4 p. 100, en sensible progrès sur 1995 (2 p. 100), mais cette moyenne recouvre de notables disparités. Pour leur part, les États-Unis (2,4 p. 100) ont enregistré une nouvelle année d'expansion proche du potentiel, dépassan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-1996-sur-la-voie-de-la-convergence/#i_5190

ÉCONOMIE MONDIALE - 1991 : une économie convalescente

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 8 560 mots

Dans le chapitre « Le syndrome de la pénurie d'épargne »  : […] « Leaders » de l'expansion dans les années 1980 et principales victimes de la récession de 1990-1991, les États-Unis et le Royaume-Uni auraient normalement dû mener la reprise, sous l'effet de la désinflation, vers la fin de 1991. Malgré des signes avant-coureurs encourageants outre-Atlantique à partir de juillet, une franche reprise se faisait toujours attendre à la fin de l'année. Mêmes hésitati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-1991-une-economie-convalescente/#i_5190

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Le retour à la démocratie

  • Écrit par 
  • Guy HERMET, 
  • Mercedes YUSTA RODRIGO
  •  • 10 705 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La croissance économique et son revers »  : […] Le bouleversement industriel de la fin de l'ère franquiste s'est traduit par l'accès de la majorité des Espagnols à ce qu'il est convenu d'appeler la consommation de masse. À cet égard, aucun indice n'apparaît plus significatif que celui de l'évolution de la distribution de la population active, en particulier de la régression spectaculaire de la part des travailleurs agricoles. Mais le fait que l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-le-retour-a-la-democratie/#i_5190

FOUQUET NICOLAS (1615-1680)

  • Écrit par 
  • Solange MARIN
  •  • 1 037 mots

Marquis de Belle-Isle, vicomte de Melun, vice-roi d'Amérique, procureur du roi au parlement de Paris et surintendant des Finances, Nicolas Fouquet, mécène fastueux qui a construit Vaux-le-Vicomte, le premier Versailles du Grand Siècle, pensionné La Fontaine, découvert et fait travailler Molière, Lebrun, Le Nôtre, est le type accompli du grand seigneur en ce premier xvii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-fouquet/#i_5190

FRANCE - L'année politique 1996

  • Écrit par 
  • Serge SUR
  •  • 3 937 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Demain, la monnaie unique »  : […] Constamment réaffirmé, dans son principe comme dans ses conséquences, l'objectif découle du traité de Maastricht de 1992, mais il a été confirmé par le président de la République à la fin de 1995. Par rapport à cet objectif essentiel, les autres sont secondaires. Cette hiérarchie implique bien un choix politique de fond, une construction volontariste. Elle n'en comporte pas moins nombre d'ambiguï […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-1996/#i_5190

GAUDIN MARTIN MICHEL CHARLES, duc de Gaète (1756-1841)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 338 mots

Grand commis de l'Ancien Régime, Gaudin dirige de 1777 à 1789 une division au département des impositions du Contrôle général et y conçoit l'idée du cadastre. Lorsque l'Assemblée constituante organise une Trésorerie nationale, il est aussitôt appelé à en faire partie comme commissaire. À plusieurs reprises, on lui offre le portefeuille des Finances ; il ne l'accepte qu'après le coup d'État de Brum […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-michel-charles-gaudin/#i_5190

INFLATION

  • Écrit par 
  • Jacques LE CACHEUX
  •  • 8 602 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « « Règle de Taylor » et « ciblage d'inflation » »  : […] Puisque le contrôle, par la banque centrale, de la masse monétaire elle-même s'avère quasi impossible et probablement inefficace en raison de la variabilité de ses liens avec l'activité économique et l'inflation, les stratégies monétaires des banques centrales ont été réorientées, même si certaines, dont la B.C.E., affichent toujours un objectif de croissance de la masse monétaire. C'est en s'app […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inflation/#i_5190

INTERVENTION DE L'ÉTAT, économie

  • Écrit par 
  • Dominique HENRIET, 
  • André PIETTRE
  •  • 10 782 mots

Dans le chapitre « Interventionnisme monétaire et financier »  : […] De même que l'État-nation ne s'est jamais désintéressé du commerce extérieur, il n'est pas davantage resté indifférent à la monnaie et au crédit. Si la monnaie, jadis « fait du prince », a bien reçu au xix e  siècle un statut libéral qui fixait sa valeur et son émission en dehors de toute intervention de l'État (de monnaie « subordonnée », elle d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intervention-de-l-etat-economie/#i_5190

JAPON (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 13 244 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La remise en cause du « système des années 1940 » et du « système de 1955 » »  : […] Le système de paiements et du crédit, qui remonte à 1942 et qui voit le renforcement du M.O.F. après la dissolution des zaibatsu et l'instauration des keiretsu , établit jusqu'au milieu des années 1990 une interrelation étroite entre les banques, les grandes entreprises et l'État. Sa politique de « surprêt » et de « surendettement » permet aux grandes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_5190

JAPON (Le territoire et les hommes) - L'économie

  • Écrit par 
  • Evelyne DOURILLE-FEER
  •  • 10 722 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une puissance également financière »  : […] Devenu une puissance industrielle et commerciale majeure au cours des années 1970, le Japon va affirmer sa suprématie financière. À partir de 1986, il est la première nation créditrice du monde. En 1987, la Bourse de Tōkyō accède au rang de première place financière mondiale en volume de transactions, détrônant New York. En 1989, sur les dix premières banques mondiales, huit sont japonaises. La mê […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-l-economie/#i_5190

LOIS DE PROGRAMME

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MAITROT
  •  • 319 mots

Apparues sous la III e  République afin de permettre la réalisation d'investissements de grande ampleur, les lois de programme sont destinées à étendre les perspectives financières de l'État au-delà du cadre annuel. Jusqu'en 1959, on considérait que le vote d'une loi de programme par le Parlement entraînait l'ouverture de crédits d'engagement au profit du gouvernement. Ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lois-de-programme/#i_5190

LOUIS JOSEPH DOMINIQUE baron (1755-1837)

  • Écrit par 
  • Michel BRUGUIÈRE
  •  • 531 mots

Né à Toul, cadet d'une famille de robe (son père était avocat au Parlement de Metz), Louis a connu successivement trois carrières : aventurier ecclésiastique, fonctionnaire des Finances, homme politique. Une haute protection donne à cette triple carrière son unité, celle de Talleyrand, son cadet de trois ans, mais son patron dès 1785 (il le servira en qualité de diacre à la fête de la Fédération l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-dominique-louis/#i_5190

MACHAULT D'ARNOUVILLE JEAN-BAPTISTE (1701-1794)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 536 mots

Issu d'une famille de magistrats, maître des requêtes en 1738, attaché à sa terre d'Arnouville (Seine-et-Oise), sans ambition, Machault d'Arnouville est porté par le comte d'Argenson à l'intendance de Hainaut en 1743. Remarqué à Valenciennes par Louis XV, il est nommé successeur d'Orry au Contrôle général des Finances en 1745, avec l'appui possible de M me de Pompadour ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-machault-d-arnouville/#i_5190

MARK, monnaie

  • Écrit par 
  • Georges BLUMBERG
  •  • 671 mots
  •  • 1 média

À l'origine, c'est-à-dire vers le xii e siècle, le terme « marc » a désigné un poids de métal précieux. Il a servi d'unité de référence et de compte à diverses monnaies germaniques jusqu'à la création effective de l'unité monétaire dénommée Mark par le Reichstag en décembre 1871. Le mark, défini comme valant 1/1395 de livre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mark-monnaie/#i_5190

MARTIN PAUL (1938- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 501 mots

Homme politique canadien, Premier ministre de 2003 à 2006. Paul Joseph Martin, Jr., né le 28 août 1938 à Windsor (Ontario), est le fils de Paul Joseph Martin, ministre dans quatre gouvernements libéraux et principal artisan de la politique sociale mise en œuvre au Canada après la Seconde Guerre mondiale. Paul Martin effectue ses études à l'université de Toronto, dont il sort diplômé en droit en 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-martin/#i_5190

NECKER JACQUES (1732-1804)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 793 mots

Né à Genève, fils d'un régent de collège, destiné au commerce, Necker fait son noviciat commercial à la banque Vernet, à Paris. Il amasse une fortune honorable, fonde une banque en 1765. Nommé président par la République de Genève, il inspire confiance à Choiseul. Syndic de la Compagnie des Indes, il la ranime et la défend contre l'abbé Morellet en 1769. Il épouse en 1764 Suzanne Curchod, fille d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-necker/#i_5190

OLIVARES GASPAR DE GUZMÁN comte-duc d' (1587-1645)

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  •  • 1 218 mots

Appartenant à une noble famille andalouse Gaspar de Guzmán, comte-duc d'Olivares était le troisième fils d'Henri, deuxième comte du même nom, qui assumait des fonctions diplomatiques au service du roi d'Espagne Philippe II, et de María de Pimentel de Fonseca ; son père était ambassadeur à Rome au moment de sa naissance et Gaspar ne voit l'Espagne pour la première fois qu'en 1600, lorsque sa famill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaspar-de-olivares/#i_5190

ORRY PHILIBERT (1689-1747)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 274 mots

Fils d'un munitionnaire nommé par Philippe V, ministre des Finances en Espagne, possédant une fortune considérable, Philibert Orry fut successivement conseiller au parlement de Paris en 1713, maître des requêtes en 1715, intendant à Soissons en 1725, à Perpignan en 1727, et enfin à Lille en 1730. Il se révèle un excellent financier. Il est alors appelé par Fleury au Contrôle général des finances ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philibert-orry/#i_5190

OUVRARD GABRIEL JULIEN (1770-1846)

  • Écrit par 
  • Michel BRUGUIÈRE
  •  • 597 mots

Fils d'un papetier de Clisson, Ouvrard passe à Nantes ses vingt premières années. Il y acquiert une intime connaissance des mécanismes de la spéculation financière, des règles du commerce transatlantique, des possibilités du continent américain. Tout au long de sa vie aventureuse, il sera donc le témoin de cette France maritime, banquière et commerçante qui connut un extraordinaire développement e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-julien-ouvrard/#i_5190

PÂRIS LES

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 588 mots

Ils sont quatre frères : Antoine Pâris (1668-1733), Claude Pâris de La Montagne (1670-1745), Joseph Pâris Duverney (1684-1770) et Jean Pâris de Montmartel (1690-1766). Leur père tenait à Moirans, près de Grenoble, une auberge à l'enseigne de La Montagne ; les enfants servaient les clients de l'hôtellerie et pansaient leurs chevaux. Or, Moirans était sur la route des convois de vivres destinés aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-paris/#i_5190

PINAY ANTOINE (1891-1994)

  • Écrit par 
  • Gérard PONTHIEU
  •  • 596 mots
  •  • 1 média

Natif de Saint-Symphorien-sur-Coise (Rhône), Antoine Pinay, fils d'un fabricant de chapeaux, fait ses études au collège mariste de Saint-Chamond, petite ville de la Loire ; après la guerre, où il est blessé, il y dirigera la tannerie de son beau-père jusqu'en 1948. Il est successivement élu maire de Saint-Chamond (1929) — mandat qu'il conservera jusqu'en 1977, avec une interruption de 1944 à 1947  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-pinay/#i_5190

RADCLIFFE RAPPORT

  • Écrit par 
  • Georges BLUMBERG
  •  • 549 mots

En 1957, le gouvernement britannique, préoccupé par les tendances inflationnistes qui avaient accompagné l'expansion économique du pays depuis 1954, chargea une commission d'experts de faire une enquête sur « le fonctionnement du système monétaire et du crédit ». Intitulé Committee on the Working of the Monetary System Report, ce rapport, rédigé par cette commission, est connu sous le nom de son p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rapport-radcliffe/#i_5190

RÉGENCE

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 816 mots

Régime établi pendant la minorité de Louis XV (1715-1723) et dans une période de réaction contre le Grand Siècle, le Conseil de régence est dominé par trois hommes : le régent Philippe d'Orléans, le banquier Law et l'abbé Guillaume Dubois. Louis XIV avait réglé dans son testament l'organisation du Conseil de régence de son arrière-petit-fils âgé de cinq ans. Il devait comprendre les princes légiti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regence/#i_5190

RUEFF JACQUES (1896-1978)

  • Écrit par 
  • François ECK
  •  • 640 mots

Né à Paris, Jacques Rueff est ancien élève de l'École polytechnique. Après avoir publié à vingt-cinq ans son premier ouvrage, Des sciences physiques aux sciences morales , il est reçu en 1923 au concours de l'inspection des Finances. Chargé de mission dans le cabinet de Raymond Poincaré (1926), il est l'auteur d'un rapport sur le franc, dans lequel il préconisait les parités […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-rueff/#i_5190

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Roger PORTAL
  •  • 20 249 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « La révolution industrielle »  : […] La Russie ne put entrer vraiment dans l'ère industrielle que par l'intervention de l'État et l'emprunt de capitaux à l'étranger. Les changements profonds de ses structures économiques sont un fait tardif, postérieur à 1880. La faiblesse du marché de consommation paysan qui s'élargissait trop lentement, autant que le manque de capitaux privés, a contraint le gouvernement à devenir, par la voie des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_5190

TERRAY JOSEPH MARIE dit L'ABBÉ (1715-1778)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 327 mots

Élève au collège de Juilly, protégé par son oncle, médecin de la mère du Régent, conseiller clerc au parlement de Paris en 1736, Terray suit le parlement lorsqu'il est exilé en 1753. Habile dans les affaires complexes, il joue un rôle important dans l'expulsion des Jésuites, puis abandonne les intérêts de sa compagnie. Il secoue le joug des convenances ecclésiastiques et conquiert la protection de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-marie-terray/#i_5190

TURGOT ANNE ROBERT JACQUES, baron de l'Aulne (1727-1781)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 657 mots

Fils du prévôt des marchands de Paris, Turgot fait des études à Louis-le-Grand, puis au collège de Plessis. Destiné à l'état ecclésiastique, il entre au séminaire de Saint-Sulpice, où il révèle un esprit distingué capable de traduire des textes en hébreu, en grec, en latin, en allemand et en anglais. Élu prieur à la Sorbonne en 1749, il prononce, en 1750, le discours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anne-robert-jacques-turgot/#i_5190

YEN

  • Écrit par 
  • Sophie BRANA, 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 7 672 mots

Dans le chapitre « La déflation »  : […] Jusqu'à la fin des années 1980, la croissance japonaise, au rythme de 4 p. 100 l'an, semblait ne jamais devoir s'arrêter. Mais, en accroissant la richesse relative des Japonais, la nouvelle opulence favorise des comportements d'investissement peu rentables. La très forte appréciation du yen se conjugue avec la libéralisation des échanges mondiaux et, bientôt, elle favorise les exportations de nou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yen/#i_5190


Affichage 

Triangle d'incompatibilité

dessin

Le théorème de «l'impossible trinité», issu des travaux de Gottfried Haberler (1937), Robert Mundell, (1952) et de l'économiste italien Tommaso Padoa-Schioppa (1987), peut être illustré par un triangle équilatéral dont les trois côtés représentent trois objectifs, respectivement... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Triangle d'incompatibilité
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin