PÔLES MAGNÉTIQUES, géomagnétisme

GÉOMAGNÉTISME ou MAGNÉTISME TERRESTRE

  • Écrit par 
  • Arnaud CHULLIAT
  •  • 4 870 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le champ magnétique du noyau »  : […] Le champ magnétique du noyau, appelé aussi champ principal, représente plus de 99 p. 100 du champ géomagnétique global de la Terre. En première approximation, le champ du noyau a une structure dipolaire et peut ainsi être comparé à celui d’un aimant « classique » qui serait placé au centre de la Terre avec un pôle Nord et un pôle Sud et serait incliné d’un angle d’environ 10 0 par rapport à l’ax […] […] Lire la suite

MAGNÉTISME (notions de base)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 3 758 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le géomagnétisme »  : […] Le globe terrestre est la source d’un champ magnétique qui est compris comme résultant du mouvement d’une masse de fer et de nickel liquide (de température très élevée) autour d’un noyau interne solide. Les courants électriques parcourant cette masse de fer lui font jouer le rôle d’une dynamo naturelle. Bien qu’il soit à peu près constant à l’échelle humaine, ce qui permet de se fier aux boussol […] […] Lire la suite

PALÉOMAGNÉTISME

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre VALET
  •  • 5 054 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Quelques outils du paléomagnétisme »  : […] Le champ magnétique terrestre évolue constamment en direction et en intensité. Sa première description mathématique par Gauss en 1830 a montré qu’il était à 90 p. 100 dominé par un dipôle dont l’axe est actuellement incliné d’environ 11 0 par rapport à l’axe de rotation terrestre. Les 10 p. 100 restants ont une structure complexe multipolaire. Toutefois, si l’on moyenne les variations du champ su […] […] Lire la suite

PÈLERIN DE MARICOURT PIERRE (XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Patricia RADELET DE GRAVE
  •  • 1 452 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « Epistola de magnete » »  : […] C'est à cette lettre datée du 8 août 1269 que Pierre le Pèlerin doit sa notoriété. L'auteur y décrit avec soin et de manière organisée les principales propriétés de l'aimant. Avant lui, certains savants avaient observé le comportement étrange de la « pierre d'aimant (aimant naturel) », et ce depuis l'Antiquité. Mais leurs récits étaient le plus souvent teintés de magie ou de superstition. Le texte […] […] Lire la suite

PÔLES DÉRIVE DES

  • Écrit par 
  • Arnaud CHULLIAT
  •  • 1 560 mots

Les pôles magnétiques de la Terre, définis comme les points où le champ magnétique terrestre est exactement vertical, dérivent à une vitesse pouvant aller jusqu'à plusieurs dizaines de kilomètres par an. Cette dérive est causée par les mouvements de convection à l'intérieur du noyau terrestre, constitué à 90 p. 100 de fer à l'état liquide, qui sont à l'origine du champ magnétique terrestre. Au co […] […] Lire la suite

TERRE La planète Terre

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean KOVALEVSKY, 
  • Evry SCHATZMAN
  •  • 12 045 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Mouvements dans le globe terrestre »  : […] Si les connaissances sur la forme et la structure du globe terrestre sont dues, pour l'essentiel, à la gravimétrie et à la sismologie, le magnétisme est à l'origine de la découverte et de la mesure des mouvements dans le globe. Le champ magnétique terrestre correspond à un dipôle magnétique dont l'orientation ne coïncide pas avec l'axe de rotation de la Terre : le pôle Nord magnétique est situé […] […] Lire la suite


Affichage 

Migration des pôles depuis le Précambrien

carte :  Migration des pôles depuis le Précambrien

Schéma de la migration apparente des pôles depuis le Précambrien, d'après Komarov (1960). Apparemment, la direction du pôle magnétique paraît migrer, au cours du temps, du Précambrien (PC) au Cambrien (Cb), Silurien (S), Dévonien (D), Permien (P), Trias (Tr), Crétacé (Cr),...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Rotation de l'ensemble corso-sarde

diaporama :  Rotation de l'ensemble corso-sarde

Paléomagnétisme appliqué à la mégatectonique : la rotation de l'ensemble corso-sarde. En a, disposition supposée de l'ensemble corso-sarde avant la rotation, d'après Alvarez (1972). On a disposé l'ensemble corso-sarde en rapprochant les pentes continentales (figurées par...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

 Migration des pôles depuis le Précambrien

Migration des pôles depuis le Précambrien
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

 Rotation de l'ensemble corso-sarde

Rotation de l'ensemble corso-sarde
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama