POINT VERNAL

ASTROMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Jean KOVALEVSKY
  •  • 6 502 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Coordonnées équatoriales »  : […] La déclinaison d'un astre est la même quel que soit le lieu d'où on l'observe. En revanche, son angle horaire est variable. C'est pour éviter cet inconvénient que l'on définit un troisième système de coordonnées qui est lié à la sphère des fixes. Le plan de référence choisi est encore l' équateur céleste, et l'une des coordonnées sera, comme dans le système horaire, la déclinaison  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astrometrie/#i_20717

CALENDRIERS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul PARISOT
  •  • 9 872 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les corrections luni-solaires »  : […] Si un très bon calendrier lunaire est de mise en place aisée, le rythme de notre vie est, dans de nombreuses régions habitées du globe, imposé par les saisons. L'astronomie définit une grande variété d'années et celle qui intéresse le calendrier est l'année des saisons, ou « année tropique », qui commence quand le centre du Soleil apparent traverse le point vernal γ. Cette année tropique (365,24 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calendriers/#i_20717

HIPPARQUE DÉCOUVRE LA PRÉCESSION DES ÉQUINOXES

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 239 mots

Hipparque de Nicée (ou Hipparque de Rhodes, premier quart du ii e  siècle-après 127 avant J.-C.) est sans conteste le plus grand astronome de l'Antiquité. Parmi ses nombreuses découvertes, la plus importante est celle de la précession des équinoxes (déjà entrevue par les Chaldéens), c'est-à-dire de la dérive lente – d'est en ouest par rapport aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hipparque-decouvre-la-precession-des-equinoxes/#i_20717

PRÉCESSION ET NUTATION

  • Écrit par 
  • Jean KOVALEVSKY
  •  • 1 768 mots
  •  • 4 médias

De même que l'axe d'une toupie qui tourne décrit un cône sous l'action de la pesanteur, l'axe de rotation de la Terre décrit, en 25 800 ans environ, sous l'action des forces d'attraction de la Lune et du Soleil, un cône dont le demi-angle au sommet est de 23 0 26′. C'est le phénomène général de la précession . Ainsi, la direction du pôle Nord céleste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/precession-et-nutation/#i_20717