POINT SINGULIER

COURBES ALGÉBRIQUES

  • Écrit par 
  • Luc GAUTHIER
  •  • 4 352 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Étude locale d'un point singulier »  : […] Un point d'une courbe algébrique étant pris comme origine des coordonnées dans un modèle affine, l'étude du voisinage de O a été poursuivie par deux méthodes. Celle de Noether consiste à effectuer des transformations birationnelles ayant O pour point d'indétermination : elle relève des techniques de la géométrie algébrique. Celle de Enriques consiste à utiliser les développements de Puiseux : ell […] Lire la suite

FONCTIONS ANALYTIQUES - Fonctions d'une variable complexe

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 13 422 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Points singuliers et points réguliers »  : […] Soit f une fonction analytique dans un disque ouvert D ; on dira qu'un point frontière u est un point régulier pour f s'il existe un disque ouvert D 1 de centre u et une fonction g analytique dans D 1 qui coïncide avec f dans D ∪ D 1 . On peut alors prolonger f en une fonction analytique dans D ∪ D 1 , d'après le principe du prolongement analytique. Dans le cas contraire, on dit que u est […] Lire la suite

GÉOMÉTRIE DIFFÉRENTIELLE CLASSIQUE

  • Écrit par 
  • Paulette LIBERMANN
  •  • 7 352 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Points singuliers »  : […] Soit maintenant t 0 une valeur du paramètre pour laquelle le vecteur vitesse est nul ; on dit que le point f  ( t 0 ) est un point singulier . Soit p et q, p  […] Lire la suite

NOETHER MAX (1844-1921)

  • Écrit par 
  • Jeanne PEIFFER
  •  • 768 mots

Mathématicien allemand, Max Noether a été un des meilleurs spécialistes en géométrie algébrique de la seconde moitié du xix e siècle. Élève de Rudolf Clebsch, il a poursuivi le programme de ce dernier, c'est-à-dire la recherche de démonstrations purement géométriques des applications de la théorie de Riemann à la géométrie projective des courbes ; mais si Clebsch était un homme de formules et d'a […] Lire la suite

SINGULARITÉS DES FONCTIONS DIFFÉRENTIABLES, la théorie mathématique et ses applications

  • Écrit par 
  • Alain CHENCINER
  •  • 10 511 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Lien avec la théorie des déformations des germes d'hypersurfaces analytiques et l'équisingularité »  : […] Dans ce chapitre, nous supposons f  (0) = 0. Les germes f  ∈  E n de détermination finie ont été caractérisés par la finitude de μ( f  ) = dim  E n  /J( f  ) ; on peut montrer que cela équivaut à la finitude de τ( f  ) = dim  E n /( f , J( f  )) où ( f , J( f  )) désigne l'idéal engendré par les germes de f , ∂ f  /∂ x 1 , ..., ∂ f  /∂ x n (cette équivalence est propre au cas où le but est de di […] Lire la suite


Affichage 

Déformation continue d'un germe

Déformation continue d'un germe

dessin

Problèmes liés à la définition d'une déformation continue d'un germe 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Élimination d'un couple de points singuliers d'une fonction

Élimination d'un couple de points singuliers d'une fonction

dessin

Modèle géométrique d'élimination d'un couple de points singuliers d'une fonction 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Déformation continue d'un germe

Déformation continue d'un germe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Élimination d'un couple de points singuliers d'une fonction

Élimination d'un couple de points singuliers d'une fonction
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin