CURIE POINT ou TEMPÉRATURE DE

GÉOMAGNÉTISME ou MAGNÉTISME TERRESTRE

  • Écrit par 
  • Arnaud CHULLIAT
  •  • 4 858 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le champ magnétique des autres sources »  : […] Les roches aimantées de la croûte et du manteau supérieur sont à l’origine d’anomalies magnétiques qui peuvent s’étendre sur plusieurs milliers de kilomètres, et dont l’amplitude peut atteindre plusieurs milliers de nanoteslas au sol. Ces anomalies forment ce que l’on appelle le champ magnétique crustal (ou lithosphérique). L’aimantation d’une roche disparaît lorsque sa température excède la te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geomagnetisme-magnetisme-terrestre/#i_14888

MAGNÉTISME

  • Écrit par 
  • Damien GIGNOUX, 
  • Étienne de LACHEISSERIE, 
  • Louis NÉEL
  •  • 15 766 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Effet de la température »  : […] Les propriétés des corps ferromagnétiques dépendent beaucoup de la température. Généralement, l'aimantation à saturation prend à la température T = 0 K une valeur maximale M s 0 , correspondant au parallélisme des moments élémentaires, décroît régulièrement à mesure que la température s'élève et s'annule à une certaine température T C , appelée point de Curie ferromagnétique , ou simplement point […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnetisme/#i_14888

MAGNÉTISME (notions de base)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 3 752 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Aimants et électroaimants »  : […] On appelle aimant tout matériau capable d’attirer le fer en produisant un champ magnétique qui s’étend à l’extérieur de ses limites. On observe que tout aimant possède deux pôles qu’on appelle pôle nord et pôle sud, en référence aux pôles géographiques terrestres vers lesquels ils sont attirés. On ne connaît pas d’objet qui soit un monopôle magnétique ; si on divise en deux un aimant, chaque part […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnetisme-notions-de-base/#i_14888

MÉTALLOGRAPHIE - Essais physiques

  • Écrit par 
  • Georges CIZERON
  •  • 7 347 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Mesures thermomagnétiques »  : […] Les mesures thermomagnétiques sont essentiellement utilisées pour mettre en évidence les variations de l'intensité d'aimantation J ainsi que les points de Curie des phases ferromagnétiques. L'exemple du fer et de certains de ses alliages est très démonstratif. Si le matériau est très pur, la courbe thermomagnétique (courbe 1 de la ) ne révèle que la brusque variation de J au franchissement du poi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metallographie-essais-physiques/#i_14888

PALÉOMAGNÉTISME

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre VALET
  •  • 5 029 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L’aimantation thermorémanente »  : […] Les roches volcaniques comme les matériaux archéologiques qui ont été cuits sont porteurs d’une aimantation, dite thermorémanente parce qu’elle est acquise lors de leur refroidissement dans le champ ambiant . Leur moment magnétique global résulte de l’alignement des moments magnétiques individuels des atomes d’oxydes de fer. Il est préservé grâce à des couplages (directs ou indirects) et des inte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleomagnetisme/#i_14888