POÏKILOTHERMIE ou POECILOTHERMIE

CROISSANCE, biologie

  • Écrit par 
  • André MAYRAT, 
  • Raphaël RAPPAPORT, 
  • Paul ROLLIN
  • , Universalis
  •  • 14 744 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Croissance absolue »  : […] On obtient la courbe de croissance absolue en mesurant la « taille » X à des intervalles suffisamment rapprochés, puis en la reportant sur un graphique en ordonnée, avec le temps en abscisse. De telles courbes peuvent être obtenues à partir d'un seul individu, quand elles ne perturbent pas la croissance et que celle-ci est rapide. On peut aussi mesurer de nombreux individus d'âges variés mais con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croissance-biologie/#i_17411

HIBERNATION

  • Écrit par 
  • Charles KAYSER
  •  • 1 832 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Vertébrés poïkilothermes »  : […] Les Vertébrés dont la température est variable (poïkilothermes) hibernent de façon moins spectaculaire que les Mammifères et les Oiseaux ; en effet, la température et l'activité des poïkilothermes décroissent toujours quand baisse la température ambiante. Mais il n'en est pas moins vrai que l'hibernation des grenouilles , des lézards ou des poissons correspond également à un processus actif et ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hibernation/#i_17411

HYPOTHERMIE PROVOQUÉE

  • Écrit par 
  • Henri LABORIT
  •  • 848 mots

Il existe deux types d'êtres vivants : les poïkilothermes, qui présentent une température centrale variable en fonction de la température du milieu où ils se trouvent, et les homéothermes, qui conservent dans une certaine limite la constance de leur température centrale malgré les variations de celle de l'environnement. Parmi ces derniers, les animaux hibernants peuvent, sous l'influence de circon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypothermie-provoquee/#i_17411

LAMPRIS GUTTATUS

  • Écrit par 
  • Lionel CAVIN
  •  • 1 044 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Animaux homéothermes et poïkilothermes, endothermes et ectothermes  »  : […] La plupart des mammifères et des oiseaux gardent leur température corporelle à peu près constante : on dit qu’ils sont homéothermes. Ils sont aussi capables de produire de la chaleur grâce à leur activité métabolique : on dit qu’ils sont endothermes. Au contraire, les amphibiens et les reptiles, dans leur grande majorité, ont une température corporelle qui varie avec la température extérieure : i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lampris-guttatus/#i_17411

MILIEU, écologie

  • Écrit par 
  • Cesare F. SACCHI
  •  • 7 840 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le facteur thermique »  : […] Le facteur thermique, que mesure la température du milieu, est un facteur universel ; il contrôle la vitesse des réactions biochimiques (loi de Van't Hoff), et par là il conditionne directement, en tout milieu, toute vie. Dans les climats terrestres, les amplitudes maximales de température vont approximativement des − 70  0 C du « pôle du froid » sib […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-ecologie/#i_17411

MILIEU INTÉRIEUR

  • Écrit par 
  • Jean-Paul TRUCHOT
  •  • 3 947 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  L'équilibre acido-basique et le pH du milieu intérieur »  : […] Le milieu intérieur est le lieu de transit de nombreux déchets acides ou basiques du métabolisme cellulaire : dioxyde de carbone, acides minéraux et organiques. Les liquides extracellulaires de tous les animaux ont une réaction légèrement alcaline et leur acidification (ou leur alcalinisation) excessive est incompatible avec la vie. Une des régulations les plus classiques du milieu intérieur des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-interieur/#i_17411

SQUAMATES

  • Écrit par 
  • Virginie LEVRAT
  •  • 2 474 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Physiologie thermique, reproduction, croissance et longévité »  : […] Animaux poïkilothermes, les reptiles ont une activité modulée par la température de leur corps, soit 35-40  o C pour la plupart d'entre eux et 30  o C pour les espèces nocturnes ou fouisseuses. La régulation se fait principalement en faisant varier la quantité de chaleur absorbée : en modifiant la position du corps par rapport au soleil, en utilis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/squamates/#i_17411

THERMORÉGULATION, biologie

  • Écrit par 
  • René LAFONT
  •  • 7 977 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'acclimatation »  : […] Il est possible de déterminer des limites de température supérieure et inférieure qui ne peuvent pas être dépassées pour une espèce donnée. Les limites de la tolérance des animaux ne sont pas fixes, et l'exposition de ces derniers à des températures proches des températures létales conduit souvent à un certain degré d'adaptation. Très souvent, la tolérance thermique est différente en été et en hi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thermoregulation-biologie/#i_17411

VERTÉBRÉS

  • Écrit par 
  • Charles DEVILLERS, 
  • Philippe JANVIER
  •  • 9 711 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Émancipation »  : […] L'étude des autres appareils des Vertébrés peut s'insérer dans l'analyse d'un processus évolutif, celui d'émancipation. Comme tout être vivant, le Vertébré dépend du milieu extérieur qui lui fournit l'eau, les ions minéraux, des substances organiques, la lumière, les calories, etc., indispensables à son fonctionnement. Cette dépendance, très directe chez les formes tout à fait inférieures, tend à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vertebres/#i_17411

VIE ANIMALE DANS L'AIR ET DANS L'EAU

  • Écrit par 
  • Pierre DEJOURS
  •  • 3 754 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Dissipation de la chaleur »  : […] Les propriétés de l'eau et de l'air sont très différentes pour ce qui concerne la dissipation de la chaleur. Ici encore, les conséquences physiologiques de cette différence sont importantes. Tout animal produit de la chaleur ; en fait, il produit surtout de la chaleur, car le travail mécanique, le travail chimique, la production d'énergie électrique (poissons électriques), d'énergie lumineuse (bi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/animal-vie-dans-l-eau-et-dans-l-air/#i_17411


Affichage 

Position adoptées dans l'eau

dessin

Principales positions adoptées par les Crocodiliens dans l'eau 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Variation du pH extracellulaire chez des animaux poïkilothermes

graphique

Variations du pH extracellulaire en fonction de la température corporelle chez quelques animaux poïkilothermes 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Position adoptées dans l'eau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Variation du pH extracellulaire chez des animaux poïkilothermes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique