POÈTE À NEW YORK, Federico García LorcaFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une poésie visionnaire

La violence pathétique des tonalités, l'étrangeté des métaphores, le caractère halluciné des visions, les rythmes brisés des versets, l'absence de rimes fixes, l'énoncé chaotique d'apparence illogique ou absurde, composent un langage nouveau et font du recueil un livre admirable et déroutant. « Jamais Lorca n'a été si grand que dans Poète à New York, écrit André Belamich ; c'est là seulement qu'il manifeste pleinement sa puissance épique et visionnaire. L'extrême densité de ce livre apporte à chaque relecture de nouvelles surprises et de nouvelles possibilités d'approfondissement. [...] Le Romancero gitan le mettait au premier rang des poètes espagnols ; Poète à New York le met au premier rang des poètes universels. »


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur émérite des Universités, membre correspondant de la Real Academia Española

Classification

Pour citer l’article

Bernard SESÉ, « POÈTE À NEW YORK, Federico García Lorca - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/poete-a-new-york/