POÉSIES, Stéphane MallarméFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un livre qui se clôt sur lui-même

Le parcours de la vie, des vers baudelairiens de la jeunesse jusqu'aux méditations abstraites de la toute dernière période, s'identifie si fermement, si absolument au parcours de l'écriture que le dernier poème referme le « bouquin ». De ce mouvement anthologique se dégage pour le lecteur une surprenante tension : chaque fragment le sollicite de son étrangeté solitaire, appuyée sur une syntaxe particulière, une irrégularité spéciale, une rime insolite constamment renouvelée, et cependant de rondel en sonnet, de chanson bas en hommage, de tombeau en éventail, de placet en dédicace, une aventure paraît se jouer qui repose sur fort peu d'éléments : la parole, la mort, le désir et l'amitié échangent leurs instances, selon des modalités toujours recomposées. Qui plus est, le ton ajoute à cette unité disparate, par l'alternance du grave et du futile, de l'abstraction et du trivial, le sérieux le plus pur n'étant jamais éloigné de l'humour.

Entre le Salut liminaire et Mes Bouquins refermés sur le nom de Paphos, les mots rares et les syntaxes les plus osées côtoient le plus banal lexique et les métriques les plus régulières qui soient, en neuf cahiers ou sections, que vient compléter, en un clin d'œil « aux scoliastes futurs », une bibliographie des éditions originales de chaque pièce : Premiers Poèmes d'esprit baudelairien (Le Guignon, Apparition, où figure le fameux « C'était le jour béni de ton premier baiser »), extraits Du Parnasse satyrique et Du Parnasse contemporain (Renouveau, L'Azur, jusqu'au Don du poème : « Je t'apporte l'enfant d'une nuit d'Idumée »), enfin ces Autres Poèmes où prennent place notamment les trois séquences d'Hérodiade, puis L'Après-Midi d'un faune (églogue), et la Prose pour Des Esseintes : « Hyperbole, de ma mémoire/ Triomphalement ne sais-tu/ Te lever, aujourd'hui grimoire/ Dans un livre de fer vêtu : Car j'installe, par la science,/ L [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : maître de conférences à l'université de Pau et des pays de l'Adour, faculté de Bayonne

Classification

Pour citer l’article

Pierre VILAR, « POÉSIES, Stéphane Mallarmé - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/poesies-stephane-mallarme/