POCHOIR

BANKSY (1974- )

  • Écrit par 
  • Stéphanie LEMOINE
  •  • 1 125 mots

Dans le chapitre « Du graffiti au pochoir »  : […] Si l'œuvre est célèbre, on sait très peu de choses de l'homme. L'anonymat, de mise chez des artistes urbains condamnés à la discrétion par l'illégalité de leur démarche, a largement contribué à forger sa légende dans une société obsédée par la visibilité. Banksy serait né en 1974 à Bristol. Son milieu d'origine est mal connu. S'il est parfois présenté comme issu de la classe ouvrière, les très rar […] Lire la suite

JAPON (Arts et culture) - Les arts

  • Écrit par 
  • François BERTHIER, 
  • François CHASLIN, 
  • Nicolas FIÉVÉ, 
  • Anne GOSSOT, 
  • Chantal KOZYREFF, 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Françoise LEVAILLANT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Shiori NAKAMA, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  • , Universalis
  •  • 56 364 mots
  •  • 34 médias

Dans le chapitre « Textile »  : […] Aucun art ne mérite mieux l'épithète de populaire que le tissage. Par tradition celui-ci incombait prioritairement aux femmes et venait s'ajouter aux tâches ménagères et aux travaux agricoles. Pendant toute la période préindustrielle, comme la soie était en principe réservée aux classes supérieures et que la laine faisait défaut (les tentatives d'élevage du mouton ayant échoué), les seule fibres n […] Lire la suite

ŌTSU-E. PEINTURES POPULAIRES DU JAPON (exposition)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 1 030 mots
  •  • 1 média

Dans le prolongement de l’année « Japonismes 2018 », la Maison de la culture du Japon à Paris propose du 24 avril au 15 juin 2019, avec Christophe Marquet et Yokoya Ken.ichirō pour commissaires, une exposition sur un art populaire méconnu, avec plus de cent vingt œuvres et documents produits entre le xvii e et le xix e  siècle. Le terme générique Ō tsu-e , « images d’Ōtsu », désigne des peintures […] Lire la suite

SERIZAWA KEISUKE (1895-1984)

  • Écrit par 
  • Christine SHIMIZU
  •  • 925 mots

Nommé en 1956 par le gouvernement japonais Trésor national vivant dans le domaine de la teinture, Serizawa a su redonner à cet art traditionnel une nouvelle vie en puisant son inspiration dans les arts populaires japonais et en utilisant de nouveaux supports. Yanagi Sōetsu, théoricien du mouvement pour la renaissance des arts populaires au Japon, a vanté ses « œuvres empreintes de modestie et de […] Lire la suite

<!-- <script language="javascript" type="text/javascript"> if (isMobile.any() === null) { document.write('<ins class="adsbygoogle" id="adsense_text3" style="display:block" data-ad-format="fluid" data-ad-layout-key="-g8+17+6z-bd+5p" data-ad-client="ca-pub-6024595326767178" data-ad-slot="5515571784"></ins>'); (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); } </script> -->

Affichage 

Pochoir d'Artiste-ouvrier

Pochoir d'Artiste-ouvrier

photographie

Celui qui signe Artiste-ouvrier puise les motifs de ses pochoirs dans l'imagerie religieuse, chez les musiciens de jazz ou dans les œuvres des grands peintres Sur ce mur du quartier du Marais à Paris, il transpose le sphinx du célèbre tableau de Fernand Khnopff Des caresses 

Crédits : C. Mouly

Afficher

Pochoir d'Artiste-ouvrier

Pochoir d'Artiste-ouvrier
Crédits : C. Mouly

photographie