PLOÏDIE

Allopolyploïdie et rôle de la polyploïdie dans l'évolution

L'installation de l'état polyploïde est l'un des processus qui, au cours de l'évolution, a donné naissance à de nouvelles espèces. Il apparaît clairement que ce processus est intervenu fréquemment dans l'histoire récente des plantes vasculaires, surtout sous la forme de la production d'allopolyploïdes.

Par rapport aux autopolyploïdes, qui correspondent à ceux qui tirent origine d'une espèce unique, on qualifie d'allopolyploïdes les polyploïdes qui dérivent d'hybrides entre espèces voisines. Dans le règne végétal, ces hybrides, lorsque leur garniture chromosomique ne contient que les lots haploïdes des deux espèces parentes, sont souvent viables et même vigoureux, mais restent stériles, parce que les chromosomes des deux espèces ne réussissent pas à s'apparier au moment de la méiose. Le doublement du nombre des chromosomes donne alors naissance à un allotétraploïde, dans lequel les chromosomes existent par paires régulières d'éléments homologues. L'allotétraploïde est fertile et génétiquement stable.

Il est actuellement facile de provoquer la formation aussi bien d'autopolyploïdes que d'allopolyploïdes et c'est là l'origine de bon nombre de plantes horticoles d'obtention récente. Des espèces cultivées très anciennes sont également polyploïdes. La plus importante est le blé panifiable, Triticum sativum, qui est un allohexaploïde, dont les quarante-deux chromosomes représentent la juxtaposition de trois garnitures diploïdes de quatorze, qui dérivent de trois espèces différentes de Graminées. Le blé n'existe pas à l'état sauvage, mais son apparition remonte aux tout premiers temps de l'agriculture.

Lorsque l'on compare les garnitures chromosomiques d'un groupe d'espèces sauvages voisines – celles, par exemple, que l'on rassemble dans un même genre –, on s'aperçoit fréquemment qu'elles forment ce que l'on appelle un complexe polyploïde. Dans le groupe on rencontre, en effet, tout d'abord une ou plusieurs espèces dont le nombre haploïde présente une certaine va[...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  PLOÏDIE  » est également traité dans :

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement végétal

  • Écrit par 
  • Georges DUCREUX, 
  • Hervé LE GUYADER, 
  • Jean-Claude ROLAND
  •  • 19 206 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Contenu du noyau »  : […] L'évolution typique diploïde correspond à des cellules qui ont bloqué leur cycle nucléaire en période G1, dans laquelle existe un taux basal d'ADN désigné par 2 C. Il arrive que l'évolution se fasse en période G2 : ces cellules qui renferment un taux d'ADN 4 C sont tétraploïdes. Des synthèses d'ADN […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-vegetal/#i_26123

PHYTOGÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Yves DEMARLY
  •  • 4 517 mots

Dans le chapitre « Maîtrise du niveau de ploïdie »  : […] Un des principes de base de la génétique repose sur la continuité des nombres et des formes chromosomiques. Chaque groupe biologique possède, en effet, un nombre de chromosomes caractéristiques qui peut être considéré comme celui de l'ancêtre commun du genre et qui est d'ailleurs appelé le nombre basal x […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phytogenetique/#i_26123

VARIATION, biologie

  • Écrit par 
  • Jean GÉNERMONT
  •  • 9 370 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Caractères directement liés à l'isolement reproductif »  : […] quatre races, qui sont peut-être en voie de spéciation. En revanche, les différences de degrés de ploïdie caractérisent en général de bonnes espèces : quand on a découvert que le nom Odontophrynus americanus (amphibien anoure) recouvrait deux catégories, à respectivement 22 et 44 chromosomes, on pouvait sans grand risque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/variation-biologie/#i_26123

Voir aussi

Pour citer l’article

Philippe L'HÉRITIER, « PLOÏDIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ploidie/