PLÉIOTROPIE

HÉRÉDITÉ

  • Écrit par 
  • Charles BABINET, 
  • Luisa DANDOLO, 
  • Jean GAYON, 
  • Simone GILGENKRANTZ
  •  • 11 220 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Distorsions dans les lois de Mendel »  : […] L'analyse moléculaire des gènes ne pouvait manquer de rendre infiniment plus complexes les données concernant l'hérédité. Une mutation peut avoir pour conséquence l'absence totale de la protéine codée par le gène, mais elle peut aussi entraîner une diminution de la production de protéine ou la formation d'une protéine tronquée ou anormale, comme nous l'avons déjà signalé pour les myopathies de Duc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heredite/#i_7468

PHÉNOTYPE

  • Écrit par 
  • Jean GÉNERMONT
  •  • 4 385 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Pléiotropie »  : […] On dit qu'un gène est pléiotrope s'il détermine à lui seul plusieurs caractères. Il existe chez le hamster, par exemple, un gène dominant qui détermine l'aspect blanc du pelage ; les individus qui le possèdent présentent simultanément un autre caractère : ils ont les yeux réduits. De même chez la drosophile, il existe un gène récessif qui détermine l'absence de pigmentation des yeux ainsi qu'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phenotype/#i_7468

SPÉLÉOLOGIE

  • Écrit par 
  • Philippe RENAULT, 
  • Raymond TERCAFS, 
  • Georges THINÈS
  •  • 11 740 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Origine des cavernicoles »  : […] Ce sont les régressions caractéristiques des troglobies, en particulier celles qui apparaissent à l'examen superficiel comme l'anophtalmie et la dépigmentation, qui ont surtout retenu l'attention des biologistes lorsqu'ils ont commencé à s'intéresser aux cavernicoles. L'existence d'animaux aveugles et incolores dans le milieu souterrain perpétuellement obscur constituait, à première vue, un argum […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/speleologie/#i_7468