PLÈBE

LOIS LICINIO-SEXTIENNES

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 243 mots

Les lois licinio-sextiennes, en ouvrant l'accès aux charges publiques, mettent fin au conflit qui opposait à Rome le patriciat à la plèbe depuis près d'un siècle. Jusqu'alors, l'exercice du pouvoir était en effet confisqué par le patriciat – groupe d'anciennes et puissantes familles qui siégeaient au Sénat – aux dépens du reste du peuple – la plèbe. Pour mettre fin à ce monopole, deux tribuns de l […] Lire la suite

ROME : CONFLIT ENTRE LE PATRICIAT ET LA PLÈBE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 273 mots

— 509 Date traditionnelle de la fondation de la République ; les rois étrusques sont chassés au profit de l'oligarchie patricienne.— 494 Première sécession de la plèbe : en se retranchant en armes sur la colline de l'Aventin, la plèbe obtient la création d'une magistrature chargée de la défense de ses intér […] Lire la suite

ANTIQUITÉ - Le droit antique

  • Écrit par 
  • Jean GAUDEMET
  •  • 11 962 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Structures sociales »  : […] La société babylonienne fait preuve, à travers les siècles, d'une étonnante stabilité. Elle ne connaît pas, comme l'Égypte, des alternances de périodes, d'individualisme et de féodalité. Elle est, d'autre part, caractérisée par l'inégalité des conditions sociales, même parmi les hommes libres. Fonctionnaires du palais et prêtres constituent un groupe de privilégiés. L'exploitation des domaines roy […] Lire la suite

CÉRÈS, religion romaine

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUMONT
  •  • 1 054 mots

L'assimilation du panthéon romain au panthéon grec a fait confondre la Cérès latine avec Déméter et prêter à la première — personnalité divine sans histoire et sans visage — aventures et traits humains de la seconde. Pourtant, en dépit de cette hellénisation précoce et poussée, la déesse a conservé dans son culte ses caractères originaux italiques. Que lui soit attaché un flamine atteste son ancie […] Lire la suite

CIVILISATION ROMAINE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 4 275 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Mainmise sur l’Italie »  : […] En 509 av. J.-C., Tarquin, dernier roi étrusque, est chassé. Les grandes familles imposent un nouveau régime : contre le risque de tyrannie ou de retour à la monarchie, le pouvoir suprême est dévolu à deux « magistrats », élus en même temps pour une année, les consuls. Ils doivent veiller aux intérêts de la res publica, de la « chose publique », d’où vient le mot République. Cette République n’est […] Lire la suite

COLONAT, Rome

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC
  •  • 530 mots

Les colons dans le monde romain se définissent par deux critères : d'une part, ils appartiennent à la plèbe, c'est-à-dire au milieu des hommes libres, mais pauvres ; d'autre part, ils travaillent à la campagne. Cette couche sociale est connue en particulier grâce à quatre grandes inscriptions trouvées en Afrique, dans la vallée de la Medjerda, à Henchir-Mettich, Aïn el-Djemala, Souk el-Khemis et A […] Lire la suite

COMICES TRIBUTES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MARTIN
  •  • 294 mots

En ~ 494, les plébéiens, en lutte contre les patriciens, créent le concilium plebis qui devait voter les mesures applicables à eux seuls (les plébiscites). Lorsque ces plébiscites reçoivent valeur légale pour l'ensemble de la population romaine (au milieu du ~ v e siècle, puis en ~ 287), le concilium se transforme en comices tributes et les patriciens s'y rendent régulièrement. Ces comices regro […] Lire la suite

ITALIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel BALARD, 
  • Paul GUICHONNET, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Jean-Louis MIÈGE, 
  • Paul PETIT
  •  • 27 438 mots
  •  • 42 médias

Dans le chapitre « La République romaine »  : […] Divers points sont encore l'objet de discussions. L'expulsion des Tarquins ne résulterait pas d'une révolution intérieure, mais serait « un épisode du vaste conflit qui mettait aux prises dans le Latium des coalitions militaires rivales » (J. Heurgon). C'est Porsenna, roi tyran de Chiusi, qui aurait chassé Tarquin en prenant la ville (ce que la tradition a pieusement dissimulé), qu'il entraîna da […] Lire la suite

ROME ET EMPIRE ROMAIN - Les origines

  • Écrit par 
  • Raymond BLOCH
  •  • 5 635 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le régime politique et la société romaine sous la royauté étrusque »  : […] La Rome étrusque ayant acquis le rang et la dignité d'une véritable ville, ce fait se traduit sur le plan politique, économique et artistique par des innovations notables. La royauté des Tarquins représente une royauté typiquement étrusque, absolue : les maîtres du pouvoir sont à la fois grands prêtres, juges suprêmes, chefs de l'armée et détenteurs du pouvoir politique. Toute une série d'insignes […] Lire la suite

ROME ET EMPIRE ROMAIN - La République

  • Écrit par 
  • Raymond BLOCH
  •  • 10 921 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Revendications plébéiennes : les tribuns de la plèbe »  : […] Tenue à l'extérieur de ce pouvoir patricien, la plèbe déploya les efforts les plus tenaces pour faire reconnaître ses droits et participer à la gestion d'un État dans lequel elle occupait une place non négligeable. Ces tentatives, souvent difficiles, parfois violentes, occupèrent les deux premiers siècles de la République. La lutte ainsi a été longue et dure et s'est située sur tous les plans, éco […] Lire la suite

ROME ET EMPIRE ROMAIN - Le Haut-Empire

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC, 
  • Paul PETIT
  •  • 35 194 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les plébéiens »  : […] On peut distinguer, dans ce cas, les plébéiens, hommes libres et pauvres, les affranchis et les esclaves. À la différence de l'époque républicaine, ceux-ci n'assuraient plus nulle part le gros de la production économique. Mais le nombre même des plébéiens, à ce niveau également, impose encore des distinctions. La plèbe de Rome jouissait de privilèges : c'est elle qui avait effectué la conquête du […] Lire la suite

TRAJAN (53-117)

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC
  •  • 3 137 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un politique »  : […] Le « meilleur des princes » exerce sa charge dans une monarchie absolue : sans cette évidence fondamentale, on ne peut pas comprendre la vie de l'État romain. Et il semble même que cet absolutisme ait été renforcé à partir de 112, quand s'annonça la guerre contre les Parthes. Chef des armées, l' imperator commande de manière concrète ; il se met à la tête de l'état-major et décide de tout en dern […] Lire la suite

TRIBU ROMAINE

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 210 mots

Une des unités de la division administrative du territoire de Rome. À l'origine, au nombre de trois (Ramnes, Tities et Luceres) où seuls figuraient les citoyens romains, patriciens et propriétaires terriens, les tribus se multiplient au fur et à mesure de l'extension de Rome ; elles sont trente-cinq à la fin de la conquête romaine (31 tribus rustiques et 4 tribus urbaines). Les tribus se réunissen […] Lire la suite

TRIBUN DE LA PLÈBE

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC
  •  • 503 mots

La notion de plèbe a évolué : aux origines de la République romaine, elle recouvrait un groupe social comprenant riches et pauvres, mais tous également exclus des honneurs ; aux deux derniers siècles avant notre ère, elle ne s'appliquait plus qu'aux hommes libres et démunis. Le tribun exerçait la fonction de défenseur de leurs intérêts face au pouvoir politique. L'origine de cette institution doit […] Lire la suite