PLASMINE

HÉMORRAGIES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SOULIER
  • , Universalis
  •  • 4 292 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Fibrinolyse du caillot »  : […] La coagulation une fois terminée, le caillot se rétracte sous l'influence des plaquettes enserrées dans le réseau de fibrine. Ultérieurement, il va s'organiser ; le réseau de fibrine prépare la cicatrisation en servant de matrice pour le développement de fibroblastes (tissu conjonctif). Un caillot non organisé est susceptible de se lyser c'est-à-dire de se dissoudre, à la suite de l'activation d' […] Lire la suite

MÉTASTASES, médecine

  • Écrit par 
  • Brigitte BOYER
  •  • 7 537 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'activateur du plasminogène de type urokinase (uPA) »  : […] L'uPA est une protéase à sérine capable de cliver le plasminogène pour le transformer en sa forme active, la plasmine qui, de son côté, est une protéase à large spectre (matrice extracellulaire, facteurs de croissance). Tout comme les MMP, l'uPA et ses régulateurs ont été impliqués dans le phénotype métastatique de nombreux cancers. Une augmentation de la sécrétion d'uPA a été observée dans beauco […] Lire la suite

SANG - Composition et propriétés

  • Écrit par 
  • Alain COSSON, 
  • Jacques ROUFFY
  •  • 4 055 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Coagulation »  : […] La coagulation représente le passage de l'état liquide à l'état de gel, lié à la constitution d'un caillot. Ce changement d'état physique est dû à la transformation du fibrinogène, protéine soluble, en fibrine insoluble. Celle-ci, organisée en réseau, constitue l'armature du caillot dont la rétraction laisse exsuder le sérum. Cette transformation du fibrinogène en fibrine se fait sous l'action d' […] Lire la suite