PLASMA SANGUIN

ACIDO-BASIQUE ÉQUILIBRE

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN
  •  • 2 972 mots
  •  • 1 média

C'est en 1922 que Van Slyke pose les premiers principes de l'équilibre acido-basique, en reprenant la définition du pH fournie en 1909 par Sœrensen (logarithme de l'inverse de la concentration en ions hydrogène). Il montre la constance de ce pH dans le milieu intérieur. Seules de faibles variations sont compatibles avec la vie ; les limites extrêmes enregistrées chez l'homme atteignent 6,90 et 7, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/equilibre-acido-basique/#i_26037

ALDOSTÉRONE

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN
  •  • 1 642 mots

Dans le chapitre « Production »  : […] L' aldostérone est sécrétée exclusivement par la couche glomérulée de la corticosurrénale, à un taux faible : de 0,1 à 0,2 mg en 24 heures en présence d'un apport sodé normal. La synthèse de l'hormone s'effectue à partir du cholestérol produit localement ou d'origine hépatique qui est transformé en prégnenolone puis en progestérone. Celle-ci donne l'aldostérone, grâce à quatre enzymes réparties d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aldosterone/#i_26037

ARTICULATIONS

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • André-Paul PELTIER
  •  • 6 078 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Liquide synovial ou liquide articulaire »  : […] Dans l'articulation normale, le liquide synovial est présent en très faible quantité, formant seulement un film qui « tapisse » ou « enduit » les cartilages articulaires, les fibrocartilages et le versant articulaire de la membrane synoviale. Il n'en joue pas moins un rôle physiologique important. Il est triple : rôle mécanique pour la lubrification articulaire, rôle nutritif puisqu'il assure les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/articulations/#i_26037

CALCÉMIE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 540 mots

Concentration du calcium plasmatique total, exprimée en milligramme par litre (mg/l). La calcémie moyenne normale est de 100 ± 5 mg/l. Le calcium plasmatique comprend le calcium ionisé (Ca ++ ), environ 65 mg/l, le calcium ultrafiltrable non ionisé, environ 5 mg/l, et le calcium fixé aux protéines, environ 30 mg/l. Les modifications de la protidémie peuvent entraîner des m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calcemie/#i_26037

CHOLESTÉROL

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD, 
  • Jacques ROUFFY
  •  • 5 925 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Turn-over des lipides plasmatiques »  : […] Dans le plasma sanguin se trouvent donc, en suspension, de fines gouttelettes riches en corps gras, formant tout un système de particules qui vont participer au métabolisme, donc à la nutrition. Leur rôle éventuellement nocif par surcharge dans les tissus utilisateurs des molécules lipidiques (cf. lipides ) a été précisé dans le détail par des études de biochimie qui ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cholesterol/#i_26037

FER - Rôle biologique du fer

  • Écrit par 
  • Carole BEAUMONT
  •  • 4 717 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le fer dans le plasma sanguin »  : […] Le fer transporté dans le plasma est lié à la transferrine, une protéine soluble synthétisée et sécrétée par le foie. Ce fer plasmatique pénètre dans les tissus par l'intermédiaire de récepteurs spécifiques présents à la surface de certaines cellules. La transferrine possède deux sites de fixation de haute affinité du Fe (III). Cette fixation nécessite la présence d'un ion carbonate ou bicarbona […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fer-role-biologique-du-fer/#i_26037

FIÈVRES HÉMORRAGIQUES VIRALES

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 4 736 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Thérapeutiques et prévention des fièvres hémorragiques virales »  : […] La rareté relative et l'occurrence sporadique de ces maladies, associées à des considérations éthiques, constituent un obstacle majeur à la conduite d’essais cliniques sur l'homme, entravant le développement de nouvelles stratégies d'intervention. Les modèles animaux reproduisant fidèlement la plupart des aspects de la maladie humaine sont donc essentiels pour l'évaluation de nouveaux vaccins et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fievres-hemorragiques-virales/#i_26037

HÉMOPHILIE

  • Écrit par 
  • Édith FRESSINAUD, 
  • Dominique MEYER
  •  • 4 269 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Traitement »  : […] Il n'existe actuellement aucun traitement curatif de l'hémophilie. Toute thérapeutique est donc essentiellement substitutive et consiste à augmenter le taux de facteur VIII ou IX à un niveau suffisant pour assurer une hémostase normale par l'apport de fractions plasmatiques concentrées de facteur VIII ou de facteur IX. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemophilie/#i_26037

HÉMORRAGIES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SOULIER
  • , Universalis
  •  • 4 292 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Temps plasmatique »  : […] Le temps plasmatique constitue la coagulation proprement dite ; elle aboutit à la formation d'un « thrombus rouge » ou caillot de fibrine enserrant dans ses mailles les globules rouges. Elle fait intervenir de très nombreux facteurs numérotés de I à XIII par le Comité international de nomenclature (voir tableau) . Tous ces facteurs sont des protéines. Selon le schéma proposé par Morawitz en 1905, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemorragies/#i_26037

HYDROMINÉRAL ÉQUILIBRE

  • Écrit par 
  • Alain REINBERG
  •  • 2 929 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Variabilité suivant les formes biochimiques et biophysiques des constituants »  : […] Le dosage ne renseigne pas sur les propriétés biologiques de l'élément minéral ou de l'eau considérés. Ainsi, environ 43 p. 100 du sodium total de l'organisme humain est concentré dans les os ; mais seulement les trois dixièmes de ce Na + osseux sont échangeables, c'est-à-dire facilement déplacés ; les sept dixièmes restant appartiennent aux structures osseuses ; il s'agi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/equilibre-hydromineral/#i_26037

IONOGRAMME

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 426 mots

Mesure des substances ionisées dissoutes dans les fluides de l'organisme. On établit habituellement en clinique des ionogrammes sanguin (ou plus exactement plasmatique) et urinaire. Les concentrations des différents ions sont exprimées en milliéquivalent par litre de plasma (mEq/l). Le total des cations électropositifs égale toujours celui des anions électronégatifs. La composition moyenne d'un io […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ionogramme/#i_26037

KALIÉMIE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 762 mots

Concentration du cation potassium (K + ) dans le plasma, exprimée en milliéquivalent par litre (mEq/l). La mesure par photométrie de flamme est soumise à des causes d'erreurs nombreuses, la plus fréquente étant la lyse des hématies, riches en potassium, qui donne de fausses hyperkaliémies. Une prise d'aliments glucidiques récente peut faire baisser la kaliémie jusqu'à 0,5 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kaliemie/#i_26037

LYOPHILISATION

  • Écrit par 
  • Charles ROMOND
  •  • 3 590 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Médecine humaine »  : […] La lyophilisation sert à conserver des tissus, principalement le sang. Complet (globules et plasma), le sang se conserve à 4  0 C, mais pendant un temps limité du fait de l'altération relativement rapide des globules. On a donc pensé à recueillir le plasma qui peut rendre de grands services : dans le rétablissement du volume sanguin circulant comme apport de facteurs de co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lyophilisation/#i_26037

OS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CAMUS, 
  • Armand de RICQLÈS
  • , Universalis
  •  • 15 852 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Régulation »  : […] L'organisme est équipé pour maintenir la calcémie à un niveau constant : l'efficacité physiologique fondamentale de cette régulation repose sur l'action du couple hormonal parathormone- calcitonine. Lorsque la calcémie baisse, le taux de parathormone augmente immédiatement dans le plasma. Lorsque la calcémie augmente, le taux de parathormone tend vers zéro et la calcitonine est sécrétée. La parat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/os/#i_26037

OSMOSE & PRESSION OSMOTIQUE, biologie

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 784 mots

Mouvement de solvant qui se produit entre deux solutions d'inégales concentrations au travers d'une membrane hémiperméable qui ne laisse passer que le solvant et non les solutés. L'osmose fut découverte par Dutrochet (1826) qui imagina un appareil (osmomètre) constitué d'un réservoir de verre, sorte de cylindre vertical dont la base est obturée par une membrane hémiperméable (vessie de porc) et do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/osmose-et-pression-osmotique-biologie/#i_26037

PHARMACOLOGIE

  • Écrit par 
  • Edith ALBENGRES, 
  • Jérôme BARRE, 
  • Pierre BECHTEL, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Georges HOUIN, 
  • Henri SCHMITT, 
  • Jean-Paul TILLEMENT
  •  • 20 274 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Mesure de la biodisponibilité »  : […] La biodisponibilité d'une forme pharmaceutique peut être déterminée soit indirectement, par la mesure de l'effet qu'elle produit, soit directement, en mesurant la quantité contenue dans l'organisme. La première méthode est intéressante dans la mesure où elle permet de mesurer directement la bioéquivalence des deux formes pharmaceutiques d'un même médicament. Elle se heurte malheureusement à la dif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pharmacologie/#i_26037

SANG - Composition et propriétés

  • Écrit par 
  • Alain COSSON, 
  • Jacques ROUFFY
  •  • 4 055 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le plasma »  : […] Le plasma est une solution en milieu aqueux de divers électrolytes et de protéines. De la stabilité de cette solution dépend celle du „milieu intérieur“, qui ne peut s'écarter de normes très étroites. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sang-composition-et-proprietes/#i_26037

SANG - Écoulement

  • Écrit par 
  • Jean-François STOLTZ
  •  • 2 558 mots

Dans le chapitre «  Application de l'hémorhéologie en clinique : les syndromes d'hyperviscosité »  : […] L'hyperviscosité et les nombreux signes cliniques qui en découlent constituent les syndromes d'hyperviscosité. Ce terme a tout d'abord été employé pour caractériser les hyperviscosités observées au cours des macroglobulinémies. Ce n'est que récemment que l'on a élargi le chapitre des syndromes d'hyperviscosité, en les définissant comme des états dans lesquels les propriétés rhéologiques du sang so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sang-ecoulement/#i_26037

SANG - Coagulation

  • Écrit par 
  • Jacques CAEN, 
  • Gérard TOBELEM
  • , Universalis
  •  • 1 953 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Propriétés des plaquettes »  : […] Cellule anuclée ayant une forme de disque, la plaquette mesure dans son plus grand diamètre de 2 à 3,5 μm. Elle est délimitée par une membrane composée de glycoprotéines et de phospholipides sur le versant externe de laquelle de nombreuses protéines plasmatiques sont adsorbées, en particulier des facteurs plasmatiques de la coagulation. Dans leur cytoplasme existent des granules spécifiquement pla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sang-coagulation/#i_26037

SÉRUMALBUMINE ou ALBUMINE SÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 204 mots

Constituant organique du plasma sanguin dans lequel elle représente 55 p. 100 des protéines totales, la sérumalbumine a pour fonction principale de contribuer à maintenir la pression osmotique à un niveau convenable dans les vaisseaux sanguins vis-à-vis des tissus. En effet, le sang circulant devrait s'écouler des vaisseaux aux tissus aussi facilement qu'on peut le constater en cas d'œdème (imbibi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serumalbumine-albumine-serique/#i_26037

TRANSFUSION SANGUINE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SOULIER
  •  • 2 450 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le plasma »  : […] On obtient le plasma soit au cours de la préparation des concentrés globulaires, soit spécialement par plasmaphérèse. Cette technique consiste à prélever du sang à un donneur, à séparer le plasma, puis à restituer au sujet ses propres globules rouges par autotransfusion. L'emploi du plasma sec , après une vogue initiale considérable, a connu une désaffection en raison du risq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transfusion-sanguine/#i_26037


Affichage 

Capillaire : coupe transversale

dessin

Schéma d'un capillaire en coupe transversale Sa paroi est constituée de deux cellules épithéliales très aplaties, les échanges entre le plasma sanguin qui circule dans la lumière du capillaire et le milieu situé à l'extérieur du capillaire se font par les espaces intercellulaires et par... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Capillaire : coupe transversale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin