SUCCULENTES PLANTES

AIZOACÉES

  • Écrit par 
  • Chantal BERNARD-NENAULT
  •  • 1 285 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Particularités écologiques »  : […] Les Aizoacées sont des plantes vivaces, rarement annuelles, des régions chaudes, excepté quelques genres cosmopolites ( Sesuvium des bords de mer, Tetragonia , Mollugo ). Les Mésembryanthèmes forment, à elles seules, un immense groupe (122 genres et environ 2 500 espèces), dont certaines halophiles ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aizoacees/#i_59268

CACTACÉES

  • Écrit par 
  • Chantal BERNARD-NENAULT, 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 1 397 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les Cactacées »  : […] La famille comprend environ 2 000 espèces, groupées, selon les auteurs, en 30 à 200 genres, qui se distinguent surtout par des caractères morphologiques. Les tiges cylindriques, cannelées, se dressent comme des cierges ( Cereus , Carnegiea ) ou rampent sur le sol ( Machaerocereus , Aporocactus ou queue-de-rat)  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cactacees/#i_59268

HALOPHYTES

  • Écrit par 
  • Paul BINET
  •  • 2 675 mots

Dans le chapitre « Données biologiques »  : […] Mis à part les algues et, parmi les végétaux supérieurs, les palétuviers arborescents et quelques plantes buissonnantes (tamaris, atriplex), la plupart des halophytes sont herbacées (salicorne, spartine, obione, diverses graminées) et présentent des organes aériens charnus. Cette succulence est due soit à une hypertrophie de certaines cellules qui, gorgées d'eau, forment un « tissu aquifère », so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/halophytes/#i_59268

PLANTES

  • Écrit par 
  • Marie POTAGE, 
  • Arnaud VAN HOLT
  •  • 6 774 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Diversité structurale des plantes »  : […] Les plantes, quoique de morphologies très variées, ont en commun (à l’exception de quelques rares groupes) de posséder des organes différenciés : une tige portant elle-même des feuilles et des bourgeons, ainsi que, pour la plupart d’entre elles, des racines . Ces organes sont eux-mêmes constitués de tissus, ensembles organisés de cellules spécialisées. Parmi les plus petites plantes se trouvent le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plantes/#i_59268

RÉSERVES PHYSIOLOGIQUES - Réserves végétales

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 8 610 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Réserves hydriques »  : […] Un type particulier de réserves se rencontre parmi les plantes adaptées aux régions arides et semi-arides qui accumulent d'abondantes quantités d' eau, qu'elles emploieront durant les périodes de sécheresse. Selon leur morphologie et leur physiologie, plusieurs catégories de plantes peuvent être distinguées : – Les arbres-bouteilles , dont le tronc épaissi est surmonté le plus souvent d'une malin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reserves-physiologiques-reserves-vegetales/#i_59268

SÈVES

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 7 354 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Adaptations »  : […] La majorité des espèces, dites mésophytes , et notamment la plupart des plantes cultivées, fréquentent les régions subhumides (300 à 800 mm de pluviosité annuelle sous les climats tempérés) et humides (de 800 à 2 000 mm). Dans les régions plus sèches, on ne rencontre que les herbes hautes des savanes et des brousses, aux feuilles desséchées et à l'appareil racinaire important […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seves/#i_59268

TIGE, botanique

  • Écrit par 
  • Delphine CARTIER, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 2 637 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les tiges succulentes »  : […] Dans la famille des Cactacées, les tiges sont presque toujours gorgées d'eau. Elles développent une surface relativement faible par rapport à leur volume. Des convergences morphologiques homoplastiques sont frappantes entre les tiges de Cereus (Cactacées), de l' Euphorbia echinus (Euphorbiacées) et du Senecio anteuphorbium (Compo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tige-botanique/#i_59268

XÉROPHYTES

  • Écrit par 
  • Jacques DAUTA
  •  • 1 020 mots
  •  • 2 médias

On appelle xérophytes les plantes (dites xérophiles) qui vivent dans des habitats classés comme secs, soit par le substrat, soit par l'atmosphère, soit par l'ensemble des deux. On connaît l'importance vitale de l'eau pour les plantes. Comme chez tout être vivant, l'eau prend part à la structure du cytoplasme et, donc, à l'organisation cellulaire ; elle fournit un milieu aux réactions du métabolis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xerophytes/#i_59268