PLANIFICATION, économie

ALBANIE

  • Écrit par 
  • Anne-Marie AUTISSIER, 
  • Odile DANIEL, 
  • Christian GUT
  •  • 22 079 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La période des alliances »  : […] Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, l'industrie albanaise –  secteur minier et industrie alimentaire développés sous l'occupation italienne – fournissait 9,8 p. 100 de la production économique. En 1950, la production avait quadruplé grâce à la construction d'unités importantes : centrale hydroélectrique Lénine, usine de textile Staline, fabrique de sucre du 3-Novembre. Lors du premier plan qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albanie/#i_2925

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - République démocratique allemande

  • Écrit par 
  • Georges CASTELLAN, 
  • Rita THALMANN
  •  • 19 312 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les nouvelles méthodes de planification »  : […] Derrière le Mur, on se mit à l'œuvre pour résoudre la crise, non sans tâtonnements d'ailleurs. Le système de planification fut plusieurs fois modifié : Karl Mervis, du Politbüro, fut nommé président de la nouvelle commission de planification en juillet 1961, mais démis de ses fonctions en janvier 1963. Son successeur Erich Apel devait se suicider en décembre 1965. On fit aussi appel à l'aide de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-politique-et-economie-depuis-1949-republique-democratique-allemande/#i_2925

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - L'économie allemande depuis la réunification

  • Écrit par 
  • Hans BRODERSEN
  •  • 5 886 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les deux républiques allemandes avant 1989 »  : […] Lorsque le Mur de Berlin s'effondre, la république fédérale d'Allemagne (R.F.A.) à l'Ouest est une économie de marché avancée et prospère. Elle dispose de nombreuses P.M.E.-P.M.I. et de grands groupes internationaux dont les produits et processus de fabrication sont soumis à une vive concurrence sur le marché mondial. Ces entreprises doivent en permanence s'adapter, se restructurer ou disparaître […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-politique-et-economie-depuis-1949-l-economie-allemande-depuis-la-reunification/#i_2925

APPALACHES

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT
  • , Universalis
  •  • 5 961 mots

Dans le chapitre « La vallée du Tennessee »  : […] La vallée du Tennessee forme une grande unité qui coupe une partie des Appalaches centrales et méridionales. C'est le premier exemple, aux États-Unis, d'une planification régionale sur une étendue égale à celle de l'Angleterre. En 1933, la population, dont la natalité était d'un tiers plus élevée que dans le reste du pays, avait un revenu égal à 40 p. 100 seulement du revenu brut moyen ; elle éta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appalaches/#i_2925

ARABIE SAOUDITE

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Ghassan SALAMÉ
  •  • 18 450 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre «  Le pétrole roi »  : […] Le pétrole constitue la ressource principale du pays. Découvert au milieu des années 1930, son exploitation ne devient commerciale qu'après la Seconde Guerre mondiale. Depuis, la production est allée en s'accroissant : de 547 000 barils par jour en moyenne en 1950 à 1,245 millions en 1960, 3,55 en 1970, 9,99 en 1980, 9 à 10 dans les années 2010. L'Arabie offre un pétrole peu cher d'extraction, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabie-saoudite/#i_2925

ASSISTANCE TECHNIQUE

  • Écrit par 
  • Gérard DESTANNE DE BERNIS
  •  • 7 541 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Quelle efficacité ? »  : […] Si cette question, essentielle, est la plus difficile, ce n'est pas par manque de documents : des évaluations des projets achevés aux évaluations internes aux agences, comme aux essais d'appréciation sectorielle ou globale, on dispose d'une masse imposante d'informations. Cette abondance quantitative ne peut toutefois masquer l'hétérogénéité des critères pris en considération. L'efficacité de l'as […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assistance-technique/#i_2925

BETTELHEIM CHARLES (1913-2006)

  • Écrit par 
  • Bernard CHAVANCE
  •  • 704 mots

Économiste marxiste, universitaire, analyste des économies capitalistes et socialistes, conseiller de différents gouvernements dans le domaine de la planification du développement, Charles Bettelheim a exercé une influence internationale importante de 1950 à 1980. Né à Paris le 20 novembre 1913, il commence des études de droit, d'économie politique et de philosophie au début des années 1930. Marq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-bettelheim/#i_2925

BUDGET DE L'ÉTAT

  • Écrit par 
  • Raymond FERRETTI, 
  • Paul GAUCHER
  •  • 6 937 mots

Dans le chapitre « Budget et planification pluriannuelle »  : […] La seconde grande difficulté à laquelle se heurte le principe de l'annualité réside dans l'existence de plans pluriannuels. Les finances publiques furent le levier essentiel de la réalisation du plan, qu'il ait été obligatoire, comme dans les pays communistes, ou qu'il se soit agi d'une planification souple, comme en France. À première vue, une liaison idéale entre le plan et le budget aurait exi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/budget-de-l-etat/#i_2925

CHINE, histoire, de 1949 à nos jours

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe BÉJA, 
  • François GODEMENT
  •  • 19 149 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre «  Du socialisme en débat à la lutte des factions (1956-1965) »  : […] Après les bouleversements de la prise du pouvoir, l'ère du premier plan quinquennal (1953-1958) débuta par une phase de croissance régulière. Sur le plan politique, le régime achevait la construction de ses institutions, avec notamment la Constitution de 1954 ; s'il lançait, à l'occasion, des campagnes de réforme de la pensée, particulièrement dans le domaine des lettres et de la philosophie, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-de-1949-a-nos-jours/#i_2925

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - La période gaullienne (1958-1969)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 8 834 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Le bilan »  : […] Pendant près de onze années de pouvoir, le plus important pour le général de Gaulle a toujours été de mettre en valeur la grandeur de la France, de faire preuve d'indépendance dans le concert des nations et de refuser l'alignement atlantique. Toutes les politiques conduites l'ont été pour affirmer la puissance française, aussi bien en matière économique qu'en ce qui concerne l'Europe, la défense o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-republique-la-periode-gaullienne-1958-1969/#i_2925

COLLECTIVISATION EN U.R.S.S.

  • Écrit par 
  • Francis DEMIER
  •  • 303 mots

La collectivisation des terres en U.R.S.S., après un premier essai infructueux qui proposait aux paysans une entrée volontaire dans les kolkhoz, ne prit effet qu'en octobre 1929, mais alors sous une forme autoritaire. Cette collectivisation fait suite à l'échec de la N.E.P. qui avait pour but de préserver l'alliance entre les ouvriers et les paysans. Dans une Russie soviétique où 96 p. 100 de la p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/collectivisation-en-u-r-s-s/#i_2925

COMMUNISME - Histoire économique des pays communistes

  • Écrit par 
  • Marie LAVIGNE
  •  • 10 451 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « U.R.S.S. et Europe de l'Est »  : […] Jusque vers 1965, l'exécution du plan était imposée aux entreprises sous forme d'ordres directs (ou « indices », quelquefois aussi appelés « indicateurs ») relatifs aux objectifs à atteindre (production) et aux moyens à mettre en œuvre (utilisation de ressources matérielles et humaines). Un ensemble de réformes, commencées en 1963 en R.D.A. et achevées avec le lancement du « nouveau mécanisme éco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-histoire-economique-des-pays-communistes/#i_2925

CONSEIL ÉCONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL

  • Écrit par 
  • Georges BLUMBERG
  •  • 787 mots

C'est en 1925 que la France a créé pour la première fois une assemblée économique, suivant l'exemple donné par la Constitution allemande de Weimar en 1919. Ce Conseil national économique, composé de cent quarante membres désignés par divers organismes professionnels et sociaux et présidé par le président du Conseil des ministres, avait pour fonction d'étudier les grands problèmes économiques, pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conseil-economique-et-social/#i_2925

CORÉE DU NORD

  • Écrit par 
  • Valérie GELÉZEAU, 
  • Jin-Mieung LI
  • , Universalis
  •  • 8 956 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Transformation des espaces économiques »  : […] S'appuyant sur une planification centralisée de type soviétique, le modèle de croissance nord-coréen a privilégié les industries lourdes. Véritablement lancée après la reconstruction qui a suivi la guerre de Corée (1950-1953), l'industrialisation a bénéficié des infrastructures laissées par les Japonais et de l'aide chinoise et soviétique. Durement affecté par la crise, le secteur secondaire rep […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coree-du-nord/#i_2925

CORÉE DU SUD

  • Écrit par 
  • Valérie GELÉZEAU, 
  • Jin-Mieung LI, 
  • Stéphane THÉVENET
  • , Universalis
  •  • 11 360 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La naissance d’une industrie exportatrice sous le contrôle d’un « État développeur » »  : […] À partir de 1962, une succession de plans quinquennaux permet de renforcer le tissu industriel et d’engager la Corée dans un processus de croissance économique rapide reposant sur des industries exportatrices nécessitant peu de technologies au départ. Le premier (1962-1966) et le deuxième plan (1967-1971) ont pour objectifs le développement des infrastructures (ports, aéroports, routes, cimenteri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coree-du-sud/#i_2925

DIATCHENKO VASSILI PETROVITCH (1902-1971)

  • Écrit par 
  • Joëlle LE GOFF
  •  • 919 mots

Docteur ès sciences économiques et nommé professeur de cette même discipline en 1943, Diatchenko est membre du P.C.U.S. depuis 1922. Diplômé de la faculté d'économie de l'Institut polytechnique de Leningrad en 1929, il exerce jusqu'en 1947 les fonctions d'enseignant-chercheur. Il travaille aussi à l'Académie des sciences à partir de 1947, puis, jusqu'en 1956, est successivement directeur adjoint, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vassili-petrovitch-diatchenko/#i_2925

DIRECTIVE

  • Écrit par 
  • Louis-Jérôme CHAPUISAT
  •  • 304 mots

Mot sans signification rigide en droit administratif français, mais d'un usage courant, et que des disciplines annexes permettent de préciser. En droit administratif communautaire européen, la directive est un acte émanant de la Commission ou du Conseil et qui lie les États membres destinataires quant à l'objectif à atteindre tout en leur laissant compétence de déterminer chacun la forme et les mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/directive/#i_2925

ÉGYPTE - L'Égypte républicaine

  • Écrit par 
  • Sandrine GAMBLIN, 
  • Robert SANTUCCI
  •  • 36 086 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Initiatives et ruptures »  : […] Pour faire face à la politique d'Anouar Sadate, cinq conférences arabes, d'importance inégale, seront tenues (Tripoli, 2-5 déc. 1977 ; Alger, 2 févr. 1978 ; Damas, 19-21 mars et 20-23 sept. 1978 ; Bagdad, 2-5 nov. 1978) pour le dissuader d'aller dans la voie choisie. La dernière de ces conférences adopte des mesures de rétorsion contre l'Égypte : rappel des ambassadeurs, puis rupture des relations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-l-egypte-republicaine/#i_2925

ÉLASTICITÉ, économie

  • Écrit par 
  • Alain-Pierre RODET
  •  • 667 mots

Notion qui fut cernée par Léon Walras (1834-1910) et Alfred Marshall (1842-1924), et mise en lumière par l'économiste français Augustin Cournot (1801-1877). Ce dernier conteste le théorème de base des auteurs classiques, lesquels considéraient une fois pour toutes que « le prix des choses est en raison inverse des quantités offertes et en raison directe des quantités demandées ». Cournot s'attache […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elasticite-economie/#i_2925

FRANCE (Le territoire et les hommes) - Un siècle de politique économique

  • Écrit par 
  • Pascal GAUCHON, 
  • Philippe LÉGÉ
  •  • 21 044 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La modernisation par l'État »  : […] Les tendances au pouvoir après la Seconde Guerre mondiale – gaullistes, démocrates-chrétiens, socialistes, communistes – partagent la même volonté de changement, même si elles ne donnent pas tout à fait le même sens à ce terme. Ainsi, selon Pierre Rosanvallon, « la notion de malthusianisme joue après 1945 le même rôle que celle d'Ancien Régime après 1789 : elle permet le consensus, comme si la dén […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-le-territoire-et-les-hommes-un-siecle-de-politique-economique/#i_2925

GESTION FINANCIÈRE - Contrôle de gestion

  • Écrit par 
  • Henri BOUQUIN
  •  • 4 883 mots

Dans le chapitre « Le processus du contrôle de gestion »  : […] La finalisation consiste à déterminer les objectifs confiés au manager, sur l'horizon d'action qui lui est attribué. En principe, il s'agit de mettre en œuvre une stratégie, qui, elle, relève d'un autre processus de décision, et l'horizon est donc de l'ordre de 3 ans en général. Les moyens sont à définir en parallèle. Le pilotage consiste à agir en cours de période pour que les objectifs soient at […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gestion-financiere-controle-de-gestion/#i_2925

GOSPLAN

  • Écrit par 
  • Claude LEFORT
  •  • 234 mots

Comité du plan d'État, organe central de la planification soviétique, le Gosplan dépendait du Conseil des ministres de l'U.R.S.S. et traduisait, dans des plans nationaux spécifiques, les objectifs fixés par le Parti communiste et le gouvernement. Créé en février 1921, le Gosplan était, à l'origine, un conseil consultatif auprès du gouvernement, qui n'avait d'autre fonction que d'exercer une influe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gosplan/#i_2925

GUINÉE

  • Écrit par 
  • Monique BERTRAND, 
  • Bernard CHARLES, 
  • Agnès LAINÉ
  • , Universalis
  •  • 19 483 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Étatisation et plan de développement »  : […] Le régime de Sékou Touré procéda progressivement à une étatisation quasi complète de l'économie dont tous les secteurs relevèrent peu ou prou de l'État, soit sous la forme d'entreprises nationales et de sociétés mixtes, soit sous son contrôle indirect. Les premières assuraient de 25 à 30 p. 100 du produit intérieur brut et employaient plus de 70 p. 100 de la main-d'œuvre salariée. En revanche, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guinee/#i_2925

INDE (Le territoire et les hommes) - L'économie contemporaine

  • Écrit par 
  • Gilbert ÉTIENNE, 
  • Joël RUET
  •  • 11 946 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Planification et industrialisation »  : […] Les plans quinquennaux qui se succèdent depuis 1951 densifient ce tissu industriel et pour cela donnent une large place aux infrastructures puis aux entreprises publiques. Le réseau ferroviaire, déjà assez étoffé, croît peu mais s'améliore. Les routes se multiplient, l'électricité se propage de manière spectaculaire. Après ce bon départ (premier plan quinquennal 1951-1956) misant sur les infrastr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-l-economie-contemporaine/#i_2925

INTERVENTION DE L'ÉTAT, économie

  • Écrit par 
  • Dominique HENRIET, 
  • André PIETTRE
  •  • 10 782 mots

Dans le chapitre « Action de l'État »  : […] Cette nouvelle forme d'intervention s'est manifestée d'abord par une volonté d'«  économie concertée ». La planification française en a été l'occasion. Dès 1946, les représentants des entreprises privées (plus tard des syndicats) ont été réunis dans des « commissions de modernisation » avec des représentants des administrations publiques, pour travailler en commun à l'élaboration du Plan. Cette «  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intervention-de-l-etat-economie/#i_2925

KANTOROVITCH LEONID VITALIEVITCH (1912-1986)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre GALAVIELLE
  •  • 228 mots

Économiste soviétique, académicien, docteur en sciences physique et mathématique, Kantorovitch est le directeur adjoint de l'institut de mathématiques de la section sibérienne de l'Académie des sciences de l'U.R.S.S. Il reçoit en 1949 le prix Staline. Il peut être considéré comme le principal tenant de l'économie mathématisée. Face aux difficultés rencontrées par la planification traditionnelle de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leonid-vitalievitch-kantorovitch/#i_2925

KOOPMANS TJALLING CHARLES (1910-1985)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MAITROT
  •  • 350 mots

Né aux Pays-Bas où il étudie les mathématiques, la physique et les sciences économiques, Tjalling C. Koopmans émigre aux États-Unis au début de la Seconde Guerre mondiale et enseigne, à partir de 1955, à l'université Yale. Il fait œuvre de pionnier en matière d'économie mathématique et obtient le prix Nobel d'économie en 1975 pour ses travaux sur la question de l'allocation, récompense qu'il part […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tjalling-charles-koopmans/#i_2925

LANGE OSKAR (1904-1965)

  • Écrit par 
  • Guy CAIRE
  •  • 346 mots

Économiste polonais qui, après avoir émigré aux États-Unis, enseigna dans différentes universités américaines, puis, de retour dans son pays à la fin de la Seconde Guerre mondiale, aux universités de Cracovie et de Varsovie. L'œuvre d'Oskar Lange est essentiellement marquée par le souci d'intégrer les théories marginaliste et néo-marginaliste, utiles pour expliquer le processus de formation des pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oskar-lange/#i_2925

LEONTIEF WASSILY (1906-1999)

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 874 mots

Avant même sa disparition, à l'âge de quatre-vingt-treize ans à New York, ses pairs disaient de Wassily Leontief que c'était un sage, tant il était reconnu que sa pensée évoluait hors des dogmes et en toute indépendance, faisant de lui un « économiste complet » au sens défini par Keynes lui-même. Né le 5 août 1906 à Saint-Pétersbourg, dans une famille bourgeoise, Wassily Leontief commence très jeu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wassily-leontief/#i_2925

LIBERMAN EVSEÏ GRIGORIEVITCH (1897-1983)

  • Écrit par 
  • J. FERICELLI
  •  • 691 mots

L'économiste soviétique le plus connu en Occident ; son nom est attaché à ce que l'on a appelé la réhabilitation du profit dans l'entreprise et dans l'économie soviétiques. La renommée de Liberman et le rôle plus ou moins officiel qu'il a joué dans l'élaboration des plans soviétiques remontent à 1962, année où il publia deux articles, l'un dans Voprosy ekonomiki , l'autre dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evsei-grigorievitch-liberman/#i_2925

LOIS DE PROGRAMME

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MAITROT
  •  • 319 mots

Apparues sous la III e  République afin de permettre la réalisation d'investissements de grande ampleur, les lois de programme sont destinées à étendre les perspectives financières de l'État au-delà du cadre annuel. Jusqu'en 1959, on considérait que le vote d'une loi de programme par le Parlement entraînait l'ouverture de crédits d'engagement au profit du gouvernement. Ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lois-de-programme/#i_2925

MARXISME - La réification

  • Écrit par 
  • Jacques LEENHARDT
  •  • 3 898 mots

Dans le chapitre « Conscience politique »  : […] Dans Histoire et conscience de classe , Lukács examine les conséquences politiques de la réification dans les sociétés capitalistes bourgeoises. Il met alors en avant le rôle du prolétariat comme agent du dépassement historique de la phase de réification née avec le système échangiste marchand. Lukács fonde cette fonction historique dans la position même du prolétariat au se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marxisme-la-reification/#i_2925

MASSÉ PIERRE (1898-1987)

  • Écrit par 
  • Henri GUILLAUME
  •  • 578 mots

Dans un très beau livre, Aléas et progrès , publié en 1984, Pierre Massé a décrit sa traversée du siècle. Né le 13 janvier 1898, le jour du « J'accuse » de Zola, il est reçu en 1916 à la fois à Polytechnique et à Normale supérieure. Il s'engage aussitôt prenant part à l'offensive du Chemin des Dames. Ingénieur des ponts et chaussées, il choisit, vers la trentaine, de faire ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-masse/#i_2925

NATIONALISATION

  • Écrit par 
  • Jean-Claude BONICHOT, 
  • Universalis
  •  • 6 936 mots

Dans le chapitre « La gestion du secteur public »  : […] Les entreprises nationales sont au carrefour d'exigences multiples et contradictoires. La philosophie qui inspire les nationalisations exigerait qu'elles soient mises au service de la nation ; la nécessité de leur efficacité exige l'autonomie de gestion et, éventuellement, que les intérêts de l'entreprise l'emportent sur l'intérêt public, au moins sur l'intérêt public du moment. Ces diverses exige […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nationalisation/#i_2925

PLANISME

  • Écrit par 
  • Arnaud JACOMET
  •  • 982 mots

Mouvement qui s'inscrit dans un courant de pensée diffus, prenant sa source et étendant ses ramifications dans des partis, syndicats et groupes de pression diversement situés sur l'échiquier politique, le planisme fut un des éléments idéologiques de l'accession au pouvoir des technocrates dans la France des années trente. La Première Guerre mondiale avait accéléré la prise de conscience d'une clas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/planisme/#i_2925

POLOGNE

  • Écrit par 
  • Jean BOURRILLY, 
  • Georges LANGROD, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Georges MOND, 
  • Jean-Yves POTEL, 
  • Hélène WLODARCZYK
  •  • 44 181 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Nationalisation et planification »  : […] La nationalisation des entreprises et le développement planifié de l'industrie (en particulier l'industrie lourde) sont en principe d'un essor rapide : la production industrielle étant de 100 en 1950 (année de référence), on constate qu'elle atteint 338 en 1960 et 750 en 1970. Plusieurs branches de production (par exemple les industries mécaniques et chimiques) ont été rénovées. La Pologne moderni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pologne/#i_2925

RÉCESSION

  • Écrit par 
  • Bernard DUCROS
  •  • 2 767 mots

Dans le chapitre « Le diagnostic par indicateurs »  : […] Pour diagnostiquer une récession, un certain nombre d'indicateurs peuvent être retenus ; ils seront disposés en séries chronologiques dont on étudiera les variations dans le temps par comparaison de données rapprochées (par exemple : séries mensuelles, trimestrielles, annuelles), après avoir éliminé l'effet des fluctuations saisonnières sur les données observées. Les indicateurs les plus courammen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recession/#i_2925

SAINT-SIMON CLAUDE HENRI DE ROUVROY comte de (1760-1825) ET SAINT-SIMONISME

  • Écrit par 
  • Pierre GUIRAL, 
  • Ernest LABROUSSE
  •  • 6 005 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le social prime le politique »  : […] La forme de gouvernement, sans être indifférente, n'est qu'un problème secondaire. Une fois de plus, le fond compte plus que la forme. Et le fond est bien une sorte de présocialisme. Saint-Simon regarde vers les plus pauvres, vers les « prolétaires » des villes et des champs. « Le but direct » de sa grande entreprise est de transformer le « sort de la classe qui n'a point d'autres moyens d'existen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-simon-et-saint-simonisme/#i_2925

SEUILS ÉCONOMIQUES

  • Écrit par 
  • Pierre-Louis REYNAUD
  •  • 2 722 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Coordination de la théorie économique »  : […] En mesurant le degré de discontinuité, on laisse par là même une place à l'étude de liaisons profondes. On l'a constaté pour le problème de l'agrégation : le passage du microéconomique au macroéconomique. L'élargissement du marché du monopole à la structure concurrentielle aboutit bien à des mécanismes différents, mais ces mécanismes s'expliquent tous par un fonds commun sous-jacent : la conscien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seuils-economiques/#i_2925

STROUMILINE STANISLAV GOUSTAVOVITCH (1877-1974)

  • Écrit par 
  • Joëlle LE GOFF
  •  • 838 mots

Économiste et sociologue né en Ukraine Stroumiline fit des études scientifiques poussées (économie et statistiques) à l'Institut polytechnique de Saint-Pétersbourg. Membre de l'Académie des sciences de l'U.R.S.S., il a enseigné à l'université de Moscou, où il eut notamment pour élève Léontiev ; ses travaux sont largement connus tant en U.R.S.S. que dans les autres pays. De sa participation à la ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanislav-goustavovitch-stroumiline/#i_2925

LA THÉORIE ÉCONOMIQUE DU SOCIALISME, Oskar Lange - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 966 mots

Dans le chapitre « Le socialisme de marché »  : […] Lange part du constat que les programmes économiques socialistes reposent sur deux propositions : l'abolition de la propriété privée, la disparition de la concurrence et du marché. Pour lui, cette deuxième revendication constitue une erreur, car si le marché est insupportable quand il permet aux propriétaires privés d'accumuler des profits, il constitue le meilleur moyen de favoriser la productio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-theorie-economique-du-socialisme/#i_2925

LES TRENTE GLORIEUSES, Jean Fourastié - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis DEMIER
  •  • 1 224 mots

Dans le chapitre « La mutation structurelle de l'économie française »  : […] Le livre analyse la mutation française, essentiellement par une description de l'évolution du niveau de vie et du genre de vie des Français. Il rappelle des transformations techniques majeures, sans porter ce progrès au crédit ou au débit de tel ou tel gouvernement. En deçà des cadres politiques, il existe des facteurs institutionnels de progrès dont Jean Fourastié souligne l'importance. Il faut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-trente-glorieuses/#i_2925

TUNISIE

  • Écrit par 
  • Michel CAMAU, 
  • Roger COQUE, 
  • Jean GANIAGE, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Khadija MOHSEN-FINAN
  •  • 19 909 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Les limites des politiques économiques de Bourguiba »  : […] Dans cette course à la modernisation, la politique de Bourguiba se préoccupe peu d’économie. Pour extraire la Tunisie au sous-développement et à la pauvreté, Bourguiba se laisse séduire par le projet que lui a proposé Ahmed ben Salah, lorsqu’il était secrétaire général de l’U.G.T.T. en 1956. Ben Salah a foi dans les théories des économistes du développement, qui pensent que la socialisation de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tunisie/#i_2925

U.R.S.S. - Histoire

  • Écrit par 
  • Nicolas WERTH
  •  • 22 667 mots
  •  • 55 médias

Dans le chapitre « La fin de la NEP (fin 1927-fin 1929) »  : […] Dix ans après la révolution d'octobre 1917, le bilan de la NEP apparaît à la fois satisfaisant si l'on prend en compte les données économiques essentielles – en 1927, les productions industrielle et agricole ont retrouvé leur niveau de 1913 – et frustrant pour des dirigeants qui prétendent conduire le pays vers la modernité et le socialisme. En revanche, la quantité de céréales disponible sur le m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/u-r-s-s/#i_2925

U.R.S.S. - L'économie soviétique

  • Écrit par 
  • Marie LAVIGNE
  •  • 3 321 mots

Dans le chapitre « Les mécanismes de fonctionnement »  : […] On présente généralement l'économie soviétique comme un Léviathan, où toutes les décisions étaient prises du centre et où les moindres détails des activités étaient effectivement régis par un plan géant, ne laissant aucune marge de manœuvre aux exécutants. La réalité était plus complexe et plus confuse. L' économie était subordonnée au monopole politique du Parti communiste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/u-r-s-s-l-economie-sovietique/#i_2925

VARGA EVGUENI SAMOÏLOVITCH (1879-1964)

  • Écrit par 
  • Joëlle LE GOFF
  •  • 679 mots

Né en Hongrie, dans une famille d'instituteurs, Varga participe pendant ses années d'études à l'université de Budapest aux mouvements révolutionnaires austro-hongrois et allemands. En 1906, il devient membre du Parti social-démocrate hongrois et adhère à l'aile gauche de ce parti. Il collabore également à la presse social-démocrate. Docteur en philosophie de l'université de Budapest en 1909, il de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evgueni-samoilovitch-varga/#i_2925

VENEZUELA

  • Écrit par 
  • Virginie BABY-COLLIN, 
  • Véronique HÉBRARD
  • , Universalis
  •  • 14 164 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Apogée du bipartisme et euphorie pétrolière (1973-1988) »  : […] Les quinze années qui suivent consacrent la consolidation de la démocratie, mais aussi la pérennisation du bipartisme. L'économie est dynamisée par la rente pétrolière avec le premier boom pétrolier (1973) qui entraîne une amélioration des conditions de vie d'une classe moyenne fortifiée mais aussi l'apparition de nouveaux riches. Dans le même temps, l'État détient le contrôle total de l'économie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venezuela/#i_2925

YOUGOSLAVIE

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET, 
  • Catherine LUTARD, 
  • Robert PHILIPPOT
  • , Universalis
  •  • 15 194 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « La nouvelle voie yougoslave : l'autogestion »  : […] Afin de légitimer la rupture consommée, il fallait officiellement rompre avec le monopole idéologique et parer à la situation inconfortable du pays entouré d'« impérialistes ». En réalité, la pratique était bien différente du discours tenu et, si l'on établissait effectivement un nouveau système, il s'agissait davantage d'un régime politique autoritaire, calqué sur l'organisation stalinienne, doté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yougoslavie/#i_2925