PITON DE LA FOURNAISE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Cratère Dolomieu du piton de la Fournaise

Cratère Dolomieu du piton de la Fournaise
Crédits : Eric Valenne geostory/ Shutterstock

photographie

Contexte géodynamique du piton de La Fournaise

Contexte géodynamique du piton de La Fournaise
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Photo satellitaire de l'île de La Réunion

Photo satellitaire de l'île de La Réunion
Crédits : NASA

photographie

Explosivité du piton de la Fournaise (île de La Réunion)

Explosivité du piton de la Fournaise (île de La Réunion)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Tous les médias


Le contexte géodynamique

L'ouverture de l'océan Indien, qui dura environ 40 millions d'années, de 180 à 140 millions d'années (Ma), provoqua la séparation de la plaque africaine du bloc Madagascar-Inde-Antarctique. La séparation de l'Inde, de 84 à 63 Ma, donna naissance au bassin océanique des Mascareignes, situé entre deux microcontinents : Madagascar et les Seychelles. À la fin de la période Crétacé (il y a environ 65 Ma), un événement volcanique exceptionnel par son ampleur se produisit. D'énormes effusions de lave édifièrent le plateau basaltique des trapps du Deccan, d'une superficie de 1,5 million de kilomètres carrés et d'une épaisseur de plusieurs kilomètres, dans la partie centrale de l'Inde. Ce flot de magma fut déversé en un laps de temps très court à l'échelle géologique, l'essentiel du volume ayant pris place en moins de 500 000 ans. Cela correspond à environ 1010 mètres cubes (10 milliards de m3) de magma par an, soit environ 500 fois la production annuelle du piton de la Fournaise. En même temps, une quantité phénoménale de gaz volcanique fut libérée, contribuant probablement, avec l'impact d'une grosse météorite sur Terre, à la disparition de nombreuses espèces animales, dont les dinosaures.

Contexte géodynamique du piton de La Fournaise

Contexte géodynamique du piton de La Fournaise

Dessin

Le piton de La Fournaise, volcan actif de l'île de La Réunion, est un point chaud qui marque l'emplacement actuel de la plaque Afrique poinçonnée par le panache mantellique. Ainsi, au fil du déplacement des plaques Afrique et indo-australienne, on peut suivre ce volcanisme de point chaud... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

L'île de La Réunion est un énorme volcan intraplaque (plaque africaine), bâti à la terminaison sud du plateau des Mascareignes. Il est situé sur la croûte océanique du bassin des Mascareignes. Malgré sa taille imposante, l'île de La Réunion est sensiblement plus petite que l'énorme volcan hawaiien Mauna Loa (17,2 km de hauteur, ce qui en fait la plus haute montagne du monde).

Photo satellitaire de l'île de La Réunion

Photo satellitaire de l'île de La Réunion

Diaporama

Vue satellitaire de l'île de La Réunion. Le centre-ouest de l'île est occupé par le piton des Neiges (3 071 mètres), aujourd'hui éteint. Le piton de la Fournaise (2 631 mètres), en activité, se dresse dans le sud-est de l'île. 

Crédits : NASA

Afficher

L'île de La Réunion représente ainsi le plus jeune chaînon d'une série de centres volcaniques allant des trapps du Deccan, aux îles océaniques Laccadives, Maldives, Chagos et Mascareignes. L'âge le plus ancien du volcanisme de La Réunion est de 2  [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages


Écrit par :

  • : directeur de l'Observatoire volcanologique du piton de la Fournaise, Institut de physique du globe de Paris

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Andrea DI MURO, « PITON DE LA FOURNAISE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/piton-de-la-fournaise/