PIRAEICOS (IVe-IIIe s. av. J.-C.)

NATURE MORTE

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 5 707 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'Antiquité classique : trompe-l'œil et « Carpe diem » »  : […] La nature morte en tant que genre pictural à part entière trouve son origine en Grèce, au début de la période hellénistique, quand apparaît, à côté de la peinture monumentale (mégalographie) ou sur panneau d'inspiration mythologique et historique, un art tourné vers la nature et la vie quotidienne, privilégiant la description de victuailles, de fleurs et de menus objets (rhopographie). De cette p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nature-morte/#i_96435