PIN SYLVESTRE

ASIE (Structure et milieu) - Géographie physique

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Jean DELVERT, 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 34 833 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La taïga »  : […] La forêt occupe en Sibérie le vaste territoire compris entre le cercle polaire et les frontières méridionales de la Russie, exception faite de quelques plaines à végétation de prairie placées aux confins de la Mongolie. Sa limite septentrionale n'est jamais tranchée. La transition avec la toundra s'effectue par une zone où l'arbre lutte contre des conditions climatiques hostiles, où s'aventurent q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-structure-et-milieu-geographie-physique/#i_48384

FORÊTS - Dépérissement des forêts

  • Écrit par 
  • Maurice BONNEAU, 
  • Guy LANDMANN
  •  • 5 648 mots

Dans le chapitre « Les polluants gazeux »  : […] Le dioxyde de soufre (SO 2 ), qui était jugé potentiellement responsable du dépérissement des forêts au début des années 1980, a pu être rapidement mis hors de cause, du moins en Europe occidentale. Des essais en laboratoire ont montré que, même à des concentrations de 200 μg/m 3 , ce polluant n'avait d'effet notable que s'il était conjugué avec une forte sécheresse édaphique. Or, on ne relevait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forets-deperissement-des-forets/#i_48384

PIN

  • Écrit par 
  • Pierre LIEUTAGHI
  •  • 658 mots
  •  • 2 médias

Les emplois médicinaux des pins (genre Pinus  L.) sont très nombreux : les bourgeons floraux, la résine purifiée, ou térébenthine vraie, et le produit de sa distillation, l'essence de térébenthine, le goudron extrait du bois par combustion lente ou distillation sont susceptibles d'usage médical. Une longue tradition explique que les pins gardent une solide réputation d'arbres bénéfiques : Hippocr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pin/#i_48384

RÉSINEUX FORÊTS DE

  • Écrit par 
  • Marcel BOURNÉRIAS
  •  • 2 116 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les forêts résineuses secondaires ou anthropiques »  : […] Le pouvoir colonisateur des résineux, et surtout des pins, se manifeste particulièrement dans les zones tempérées chaudes. Là, de vastes espaces à climax « feuillu » ont été conquis par les Conifères à la suite de la destruction par l'homme de la forêt primitive. Ainsi, dans une partie importante de la France méditerranéenne, sur les « ruines » de la chênaie d'yeuses a pris pied une garrigue à ci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forets-de-resineux/#i_48384


Affichage 

Forêts françaises : essences

graphique

Répartition des essences forestières en France (en % de la surface occupée) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Pin sylvestre

photographie

Sensibilité des végétaux à leur environnement: ce pin sylvestre a été déformé par les vents dominants du lieu où il pousse Il adopterait une autre forme dans d'autres conditions: sa forme générale n'est pas déterminée génétiquement 

Crédits : M. Wetterauw/ Shutterstock

Afficher

Forêts françaises : essences
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Pin sylvestre
Crédits : M. Wetterauw/ Shutterstock

photographie