PIERRE saint (mort en 64)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le problème historique

Ce n'est qu'en procédant avec la plus grande prudence que l'on peut tenter d'évaluer le rôle joué par Simon Barjona avant Pâques. D'après les Évangiles, Jésus lui-même aurait donné à ce pêcheur galiléen – qui apparaît partout comme le porte-parole des disciples – le nom de « Pierre » (c'est-à-dire « Rocher », en araméen Képha, en grec Petros).

On se trouve sur un terrain un peu plus sûr lorsqu'on aborde la question du rôle de Simon dans l'Église primitive. On peut admettre que Pierre assuma la direction de la communauté pendant les premières années. Mais il dut bientôt céder sa place à Jacques, le frère de Jésus, à la suite de quoi il exerça une activité missionnaire à l'extérieur de Jérusalem.

Au début du livre des Actes des Apôtres, l'auteur décrit assez clairement comment Pierre dirigeait la communauté mère de Jérusalem. Toutefois, le détail du récit de Luc n'est pas historique. En revanche, Paul rapporte – dans son Épître aux Galates (i, 18), qui date du milieu des années cinquante et dont l'authenticité n'est pas mise en doute – qu'il s'était rendu, trois ans après sa conversion, à la Cité de Dieu pour une quinzaine de jours afin d'y faire la connaissance de « Céphas ». Il en ressort que Simon était probablement, aux yeux de Paul, l'homme le plus important de l'Église, et cela même si Paul ne lui a pas reconnu une primauté particulière.

Au cours des années quarante, Simon semble avoir quitté le centre de l'Église. Peut-être y fut-il contraint par la fraction judéo-chrétienne de stricte obédience qui s'était groupée autour de Jacques et qui estimait que Pierre était trop favorable à la liberté devant la loi et à l'évangélisation des gentils et qu'il se rapprochait un peu trop de la position de Paul. Dans son récit concernant la réunion des [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PIERRE saint (mort en 64)  » est également traité dans :

PAPAUTÉ

  • Écrit par 
  • Yves CONGAR
  •  • 5 492 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Premières affirmations de la primauté papale »  : […] Après la paix constantinienne (311-313), l'Église, enfin libre de vivre de façon publique, eut à préciser les structures de sa vie œcuménique. Devait-elle se créer, au plan canonique, une organisation de cette vie : conciles, ordre des sièges et des patriarcats ? Ce sera l'idée suivie en Orient. Ou bien en avait-elle déjà le principe dans sa structure apostolique ? C'était la position romaine. Dep […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/papaute/#i_38547

PIERRE ACTES DE

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 437 mots
  •  • 1 média

La première mention de l'ouvrage intitulé Actes de Pierre se trouve chez Eusèbe ( Histoire ecclésiastique , III, iii , 2). Pourtant il est cité par Hippolyte, Origène et plusieurs autres. Il semble avoir été composé en 190 environ, en Syrie ou en Palestine. On n'en possède pas le texte complet, mais divers recoupements permette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/actes-de-pierre/#i_38547

PIERRE APOCALYPSE DE

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 483 mots

La plus importante des Apocalypses apocryphes, l' Apocalypse de Pierre , a été regardée comme canonique par plusieurs Pères de l'Église ancienne, en particulier par Clément d'Alexandrie ainsi que dans le Canon de Muratori (Hippolyte ?). Eusèbe de Césarée, au iv e  siècle, puis Jérôme la rejetèrent. Le t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apocalypse-de-pierre/#i_38547

PIERRE ÉPÎTRES DE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 778 mots

Dans le Nouveau Testament, deux textes revendiquent le nom de Pierre comme celui de leur auteur, la première Épître de Pierre et la seconde Épître de Pierre. L'une et l'autre présentent des caractères très particuliers. La première Épître de Pierre est plutôt une homélie habillée en lettre afin d'avoir les prétentions d'une véritable encyclique. Écrite à Rome, elle était destinée à des païens conv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epitres-de-pierre/#i_38547

PIERRE & DES DOUZE APÔTRES ACTES DE

  • Écrit par 
  • Michel PEZIN
  •  • 163 mots

Assez bien conservé dans la bibliothèque gnostique de Nag Hammadi (Codex VI), le texte intitulé Actes de Pierre et des douze Apôtres est différent des Actes de Pierre . Il relate la mission de Pierre et des Apôtres, qui les entraîne dans une certaine ville où un marchand de perles, nommé Lithargoël, invite les pauvres à se rendre dans sa propre cité. Re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/actes-de-pierre-et-des-douze-apotres/#i_38547

Voir aussi

Pour citer l’article

Félix CHRIST, « PIERRE saint (mort en 64) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre/