BAILLOT PIERRE MARIE (1771-1842)

QUATUOR À CORDES

  • Écrit par 
  • Marc PINCHERLE
  •  • 3 064 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un merveilleux équilibre instrumental »  : […] Une seule constante, à la vérité assez curieuse, subsiste à travers toute l'histoire du quatuor : c'est l'emploi d'instruments de trois formats, et non quatre, ce qui justifie la surprise d'une ambassadrice, d'ailleurs réputée pour sa naïveté, à la vue d'un second violon si semblable au premier... À diverses reprises, des luthiers ont construit des instruments de formats intermédiaires entre le vi […] Lire la suite