LARTIGUE PIERRE (1936-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poète, essayiste et romancier français. Né le 24 avril 1936 à Dammarie-lès-Lys (Seine-et-Marne), Pierre Lartigue fait ses études secondaires à La Rochelle (Charente-Maritime), période durant laquelle il commence à écrire des poèmes. Il rejoint ensuite Bordeaux, où il devient professeur d'espagnol. Ses premiers poèmes sont publiés par Aragon dans Les Lettres françaises et lus, le 14 décembre 1965, avec ceux d'écrivains qui lui sont proches (comme Jacques Roubaud), au théâtre Récamier (Paris) par Antoine Vitez, Michel Bouquet et Emmanuelle Riva. Il relatera plus tard cette période dans l'un de ses essais intitulé Un soir, Aragon (1995). Il se lie d'amitié avec des poètes de la revue Action poétique et se consacre de plus en plus à l'écriture. Toute son œuvre est nourrie par sa passion pour les arts et la littérature, qu'il aborde avec sérieux tout en y mêlant une dimension ludique. Cet art muet et éphémère qu'est la danse est analysé dans Histoire du ballet (1983), L'Art de la pointe (1992), un essai remarquable sur ce sujet, ou encore évoqué dans son roman La Jolie Morte (1995). Il sera également le fil conducteur de ses derniers récits poétiques de voyages en Asie (L'Inde aux pieds nus, 2000 ; Le Ciel dans l'eau, Angkor, 2005 ; L'Or et la nuit, Birmanie, Cambodge, Les Nymphéas, 2008). Sa curiosité pour l'histoire de la poésie l'a poussé à lire systématiquement les œuvres oubliées et l'a amené à écrire un essai sur la sextine – une forme poétique chère aux troubadours – (L'Hélice d'écrire : la sextine, 1994) et un autre sur la comptine (Une cantine de comptines, 2001). Pierre Lartigue a également publié un essai sur La Pietà d'Avignon (Musicienne du silence, 2002). Il a par ailleurs traduit et présenté deux ouvrages de John Cage : Le Livre des champignons (1983) et Mirage verbal (1990).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« LARTIGUE PIERRE - (1936-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-lartigue/