EMMANUEL PIERRE (1916-1984)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Naissance d'un poète

Né à Gan, près de Pau, le 3 mai 1916, de mère béarnaise, fille d'un maître-maçon, et de père dauphinois, tôt émigrés aux États-Unis, Pierre Emmanuel a eu une enfance pratiquement orpheline « chez les frères » à Lyon. Voué au métier d'ingénieur, il songea cependant à devenir philosophe. Il eut révélation de la poésie par La Jeune Parque, grâce à son professeur de mathématiques en « hypotaupe ». Alors qu'il enseignait dans une institution libre de Pontoise et s'essayait à des poèmes imités de Paul Eluard, la rencontre et l'influence de Pierre-Jean Jouve furent décisives.

Son premier recueil, Élégies, édité par Les Cahiers des poètes, à Bruxelles, parut, si l'on peut dire, le 9 mai 1940.

Hormis les initiés des revues, on découvrit Pierre Emmanuel avec un volume à l'enseigne de Poésie 41, intitulé Tombeau d'Orphée, qui fit sensation. Quand même on pouvait être déconcerté par la forme abrupte, par le lyrisme torrentiel, les images violentes avec érection de majuscules – Sang, Sexe, Mort – et par ce que le thème recelait d'ésotérisme sous le tumulte éloquent, on ne doutait pas qu'un poète avait surgi, promis à la grandeur.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Les derniers événements

France. Annonce de la tenue d’un « Beauvau de la sécurité ». 4-12 décembre 2020

Le 4, lors d’un entretien au média d’information en ligne Brut, le président Emmanuel Macron ne rejette pas le terme de « violences policières », tout en renvoyant dos à dos les policiers fautifs et les auteurs de violences dans les manifestations. Il reconnaît également […] Lire la suite

France. Allègement des contraintes sanitaires liées à la Covid-19. 1er-29 novembre 2020

Hold-up de Pierre Barnérias et Christophe Cossé, qui défend la thèse selon laquelle la crise sanitaire est le résultat d’un complot des élites mondiales. Sa très large audience illustre l’influence grandissante des thèses complotistes à la faveur de la pandémie. Le 12, le nombre de personnes […] Lire la suite

République démocratique du Congo. Victoire contestée de Félix Tshisekedi à l’élection présidentielle. 10-24 janvier 2019

Le 10, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) annonce la victoire de l’opposant Félix Tshisekedi à l’élection présidentielle qui s’est tenue en décembre 2018. Celui-ci obtient 38,6 p. 100 des suffrages, contre 34,8 p. 100 pour l’opposant Martin Fayulu et 23,8 p. 100 pour Emmanuel […] Lire la suite

République démocratique du Congo. Renoncement de Joseph Kabila à briguer un troisième mandat. 1er-24 août 2018

du Congo. Le 8, le président Joseph Kabila renonce à briguer un troisième mandat — ce qui aurait été contraire à la Constitution — au profit d’Emmanuel Ramazani Shadary, ancien ministre et chef du Parti du peuple pour la démocratie et la reconstruction. Le 24, la commission électorale rejette la candidature de Jean-Pierre Bemba, arguant que celui-ci est toujours accusé de subornation de témoins devant la CPI. […] Lire la suite

France. Démission du chef d’état-major des armées. 11-19 juillet 2017

pour un montant de 850 millions d’euros. Le 12, lors du conseil de défense réuni à l’Élysée, le chef d’état-major, le général Pierre de Villiers, proteste contre les coupes dans le budget de l’armée, avant de les dénoncer en termes vifs devant la commission de la Défense de l’Assemblée nationale. Le 13 […] Lire la suite

Pour citer l’article

Luc ESTANG, « EMMANUEL PIERRE - (1916-1984) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 août 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-emmanuel/