PIERRE DE SOLEIL, Octavio PazFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une quête initiatique

Pierre de soleil est donc d'abord le lieu de rencontre de deux mythologies, l'une d'origine préhispanique et indigène, l'autre née aux rives de la Méditerranée. Ainsi, si l'on s'en tient aux figures féminines qui peuplent ce poème, l'une renvoie à la déesse aztèque Coatlicue, dont la « jupe de maïs ondule et chante », et l'autre, multiple, rassemble certaines présences légendaires de la culture occidentale : « [...] j'ai oublié ton nom, Mélusine,/ Laure, Isabelle, Perséphone, Marie,/ tu as tous les visages, tu n'en as aucun,/ tu es toutes les heures et tu n'en es aucune,/ tu ressembles à l'arbre et au nuage,/ tu es tous les oiseaux plus un astre, /tu ressembles au fil de l'épée/ et au verre de sang du bourreau,/ lierre qui avance, enveloppe et déracine/ l'âme et la sépare d'elle-même. »

Pierre de soleil renvoie, comme de nombreux poèmes de Paz, à une quête. Il s'ouvre d'ailleurs sur un périple amoureux, vers et à travers un « corps de lumière ». Il s'agit là d'un voyage initiatique, au terme duquel jaillit une première révélation : l'unité de la parole et du monde. L'aimée devient la médiatrice entre l'homme et la nature, l'amour sexuel se teinte de mysticisme, la dévotion ouvre sur l'érotisme. L'émergence du corps signifie aussi la présence d'un « instant » privilégié où, comme dans le cas de l'Aleph de Borges, le regard en vient à embrasser la totalité de l'univers.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Pour citer l’article

Claude FELL, « PIERRE DE SOLEIL, Octavio Paz - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-de-soleil/