BERÈS PIERRE (1913-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Éditeur, libraire et collectionneur français. De son vrai nom Pierre Berestov. Pierre Berès est né à Stockholm. Après avoir été élève au lycée Louis-le-Grand, il se lance dans le commerce des livres rares et, dès les années 1930, découvre quelques trésors : une partie du manuscrit des Illuminations de Rimbaud, les épreuves de La Chartreuse de Parme, des éditions originales de Cervantès. En 1939, il ouvre une librairie avenue de Friedland (qu'il abandonnera par la suite pour l'avenue Franklin-Roosevelt), appelée à devenir un des hauts-lieux de la bibliophilie. En 1956, il rachète les éditions Hermann, dont les collections sont tournées à la fois vers l'art et les sciences. Il y publie notamment les Écrits sur l'art de Diderot. Parallèlement à ses activités de libraire, il intervient comme expert dans des ventes importantes, et cela jusqu'en 2004. En 2000, il vend à la Bibliothèque nationale de France (B.N.F.) le manuscrit des Mémoires d'outre-tombe. En 2001, le manuscrit du Voyage au bout de la nuit est à son tour proposé à la vente et sera préempté par la B.N.F. Entre 2005 et 2007, il disperse une partie de sa bibliothèque personnelle, livres rares et autographes, parmi lesquels l'édition originale d'Une saison en enfer offerte par Rimbaud à Verlaine, et le manuscrit du Journal de Stendhal. Le titre du catalogue publié à cette occasion, Des incunables à nos jours, 80 ans de passion, dit assez la variété et la richesse de cette collection. En 2006, Pierre Berès a fait don à la B.N.F. du manuscrit autographe et de l'exemplaire annoté par Stendhal de La Chartreuse de Parme.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« BERÈS PIERRE - (1913-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-beres/