PHYSIOLOGIE VÉGÉTALE ou PHYTOBIOLOGIE

ABSORPTION VÉGÉTALE

  • Écrit par 
  • René HELLER, 
  • Jean-Pierre RONA
  •  • 4 470 mots
  •  • 6 médias

Les plantes, pour la plupart, tirent du sol l'eau et les sels minéraux qui leur sont nécessaires. Les racines – qui forment l'appareil radiculaire – et les poils absorbants localisés sur les plus jeunes d'entre elles, jouent pour cela un rôle essentiel. En effet, elles absorbent les éléments minéraux sous forme d'ions, soit à partir de la solution du sol, qu'ils soient libres ou piégés dans des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/absorption-vegetale/#i_84890

AGROMÉTÉOROLOGIE

  • Écrit par 
  • Emmanuel CHOISNEL, 
  • Emmanuel CLOPPET
  •  • 6 609 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Influence du climat sur la production agricole »  : […] Toute plante a des exigences vis-à-vis du climat au sein duquel elle pousse. Celles-ci se traduisent par un certain nombre de besoins climatiques : besoins en rayonnement solaire intercepté par le feuillage, besoins thermiques pour l'accomplissement de son développement, besoins en eau pour sa croissance essentiellement. C'est pourquoi tel ou tel élément du climat peut constituer un facteur limi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agrometeorologie/#i_84890

AGRONOMIE

  • Écrit par 
  • Stéphane HÉNIN, 
  • Michel SEBILLOTTE
  •  • 9 159 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Aspect chimique des problèmes »  : […] C'est à Justus von Liebig que l'on doit d'avoir, en 1840, donné son essor à l'idée de Théodore de Saussure qui montre, dans ses Recherches chimiques sur la végétation (1804), que les plantes peuvent se nourrir de matières minérales. L'alimentation carbonée s'effectue à partir du gaz carbonique de l'air, l'énergie est fournie par la lumière et cette synthèse se réalise grâce à l'action de la ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agronomie/#i_84890

AQUAPORINES

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 2 340 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Aquaporines des plantes »  : […] Chez les végétaux, les aquaporines ont pour rôle principal le maintien de la teneur des cellules en humidité. Cette fonction s'effectue par ouverture et fermeture des pores associés à ces protéines. Ainsi, elles contrôlent les débits d'eau à l'échelle cellulaire. Mais ces flux d'eau ne sont pas constants, étant soumis à des rythmes qui sont fonction du jour et de la nuit, ainsi que de l'heure du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aquaporines/#i_84890

AUTOTROPHIE & HÉTÉROTROPHIE

  • Écrit par 
  • Alexis MOYSE
  •  • 2 501 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Photosynthèse »  : […] Parmi les autotrophes, les végétaux chlorophylliens disposent de l'énergie lumineuse. Ils sont phototrophes. Leur autotrophie concerne l'organisme pris dans son ensemble, qu'il s'agisse d'une algue verte unicellulaire comme la chlorelle ou d'un arbre comme le chêne. Mais, pour ce dernier, l'autrophie à l'égard du carbone n'est réalisée que par les feuilles. Les racines isolées peuvent être cultivé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autotrophie-et-heterotrophie/#i_84890

AUXINES

  • Écrit par 
  • Catherine PERROT-RECHENMANN
  •  • 4 999 mots
  •  • 6 médias

Les auxines sont des hormones végétales, ou phytohormones, présentes dans tout le règne végétal, qui jouent un rôle majeur dans le contrôle de la croissance et du développement des plantes. Elles interviennent dès les premiers stades de l'embryogenèse, puis contrôlent aussi bien l'organisation du méristème apical (phyllotaxie) et la ramification des parties aériennes de la plante (dominance api […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auxines/#i_84890

BIOÉNERGÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN, 
  • Paul MAZLIAK, 
  • Alexis MOYSE, 
  • Jacques TONNELAT
  • , Universalis
  •  • 5 211 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les sources d'énergie pour les êtres vivants »  : […] Pour leur entretien et leur développement, et aussi pour extraire du milieu où ils vivent les aliments dont ils se nourrissent, les êtres vivants ont besoin d'énergie. Selon leurs caractéristiques trophiques, la source d'énergie à laquelle ils puisent est différente. Les végétaux chlorophylliens utilisent la lumière ; ils élaborent, par photosynthèse, des composés carbohydrogénés – glucose, amido […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bioenergetique/#i_84890

BOTANIQUE (HISTOIRE DE LA)

  • Écrit par 
  • Lucien PLANTEFOL, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 4 845 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Bilan à l'aurore du XVIIIe siècle »  : […] La science a progressé pourtant. Des domaines nouveaux comme l'anatomie et la physiologie se sont ouverts à côté de celui de la connaissance des plantes, de leur détermination et de leur nécessaire classification. Avec le microscope, Grew et Malpighi ont créé l'anatomie végétale. On s'était d'abord représenté l'anatomie des plantes comme toute différente de celle des animaux : « Il y a aussi une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/botanique-histoire-de-la/#i_84890

BRASSINOSTÉROÏDES

  • Écrit par 
  • René LAFONT
  •  • 290 mots

En 1970, était identifiée, à partir de 226 kg de pollen de colza, une substance capable de provoquer l'élongation et la division des cellules de la tige chez le haricot (un effet qui avait fourni le bioessai nécessaire pour suivre la purification de cette substance). Il s'agissait d'un nouveau stéroïde, le brassinolide ; ensuite, plus de trente composés apparentés furent isolés, qui constituent l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brassinosteroides/#i_84890

CALVIN MELVIN (1911-1997)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 633 mots

Fils d'émigrés russes, né le 8 avril 1911 à Saint Paul (Minn.), le biochimiste américain Melvin Calvin est décédé à Berkeley (Calif.) le 8 janvier 1997. Après un doctorat obtenu en 1935, Calvin effectue un stage postdoctoral de deux ans en Grande-Bretagne à l'université de Manchester ; les recherches qu'il y effectue sur les métalloporphyrines l'amènent à s'intéresser à l'aspect électronique des p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melvin-calvin/#i_84890

CHLOROPHYLLES

  • Écrit par 
  • Alexis MOYSE
  •  • 3 556 mots
  •  • 4 médias

Le nom de chlorophylle a été donné en 1818 par P. J. Pelletier et J. B. Caventou aux pigments verts des feuilles. Trente ans plus tard environ, leur parenté chimique avec les pigments sanguins fut soupçonnée, puis la diversité des chlorophylles reconnue. Au début du xx e  siècle, commencèrent les travaux qui en revélèrent la structure et permirent d'en réaliser la synthèse en laboratoire. Ces comp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chlorophylles/#i_84890

CHLOROPLASTES

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 875 mots

Dans les cellules chlorophylliennes des végétaux supérieurs, il existe deux modes de fixation du gaz carbonique (CO 2 ou dioxyde de carbone)  : le type de fixation en C 3 et le type en C 4 ainsi désignés en fonction du nombre d'atomes de carbone de la molécule photosynthétisée (voir plus loin). À chaque type métabolique correspondent des organites chlorophylliens (chloroplastes) structurale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chloroplastes/#i_84890

CROISSANCE, biologie

  • Écrit par 
  • André MAYRAT, 
  • Raphaël RAPPAPORT, 
  • Paul ROLLIN
  • , Universalis
  •  • 14 744 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Végétaux inférieurs »  : […] Les végétaux inférieurs sont des plantes n'ayant ni racines, ni feuilles, ni tiges anatomiquement définies. L'organisme est un thalle, de forme filamenteuse, aplatie ou plus complexe. Parmi ces organismes, les moins différenciés morphologiquement, par exemple l'algue verte Ulva lactuca ont en principe une croissance diffuse. Elle dépend de circonstances extérieures favorables (température de l'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croissance-biologie/#i_84890

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement végétal

  • Écrit par 
  • Georges DUCREUX, 
  • Hervé LE GUYADER, 
  • Jean-Claude ROLAND
  •  • 19 202 mots
  •  • 14 médias

L' ontogenèse recouvre l'ensemble des processus de développement des êtres vivants, jalonnés, à partir de la fécondation, par l'embryogenèse, l'acquisition de l'état adulte, la sénescence, puis la mort et/ou la reproduction qui conduisent à un nouveau cycle de vie. Il est évident que les modalités de l'ontogenèse diffèrent en fonction du degré de complexité, donc d'évolution, des organismes consid […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-vegetal/#i_84890

DE VRIES HUGO (1848-1935)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 428 mots

Après des études à Leyde où il obtint son doctorat en 1870, et un séjour en Allemagne, De Vries fut nommé professeur de botanique à l'université d'Amsterdam (1878-1918). En 1866, il isola des variétés sauvages de l'herbe aux ânes ( Œnothera lamarckiana ) qui différaient considérablement de l'espèce cultivée. Considérant ces variétés comme un exemple de l'évolution dynamique continuelle susceptible […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hugo-de-vries/#i_84890

DORMANCES VÉGÉTALES

  • Écrit par 
  • Paul ROLLIN
  •  • 2 243 mots
  •  • 2 médias

Chez de nombreuses plantes, les graines, les bourgeons passent par des phases de repos. Ainsi les semences mûres tombées sur le sol ne germent généralement pas, même si les conditions externes sont favorables à la croissance (température tiède, milieu humide et aéré) ; les bourgeons de beaucoup d'espèces vivantes cessent de croître en automne, alors que la température est encore suffisamment élev […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dormances-vegetales/#i_84890

EAU (notions de base)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DELÉAGE
  •  • 6 212 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une ressource primordiale pour la vie »  : […] L'eau de pluie est essentielle pour toute la chaîne du vivant, dont les végétaux constituent le premier maillon. Ces derniers sont responsables des processus d'évapotranspiration en rejetant des masses considérables d'eau par leur système foliaire. Leurs racines, qui peuvent aller chercher l'eau à plusieurs mètres de profondeur dans le sol, accélèrent les mouvements ascendants sol-atmosphère. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eau-notions-de-base/#i_84890

ÉCHANGES GAZEUX CHEZ LES PLANTES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 506 mots

1652 J. B. van Helmont, observant que la masse d'une plante augmente sans que celle du sol qui la porte diminue, met en question la théorie selon laquelle la matière végétale provient de l'incorporation de « l'humus » du sol (l'eau d'arrosage pourrait participer à 1'augmentation du poids des plantes). 1727 S. Hales établit que les plantes, comme les animaux, sont le siège d'échanges gazeux ; « l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/echanges-gazeux-chez-les-plantes-reperes-chronologiques/#i_84890

ÉCHANGES GAZEUX CHEZ LES PLANTES

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 251 mots

Nicolas Théodore de Saussure (1767-1845), dans ses Recherches chimiques sur la végétation , démontre définitivement, en 1804, la nutrition dite autotrophique des végétaux, à partir des nutriments minéraux. Débarrassé de la théorie du phlogistique et doté d'un vocabulaire chimique nouveau, grâce aux travaux de Lavoisier sur la combustion, Saussure établit les aspects essentiels de la nutrition des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/echanges-gazeux-chez-les-plantes/#i_84890

ÉLICITINES

  • Écrit par 
  • Pierre RICCI
  •  • 683 mots

La résistance des plantes aux micro-organismes pathogènes met en jeu leur aptitude à percevoir une grande diversité de molécules étrangères en tant que signaux ( éliciteurs ) activant des mécanismes de défense. Les élicitines (découvertes au centre I.N.R.A. d'Antibes à la fin des années 1980) sont de petites protéines sécrétées par un groupe de champignons Oomycètes ( Phytophthora, Pythium ) parti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elicitines/#i_84890

ÉPICTÈSE

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 471 mots

Propriété des cellules végétales de pratiquer une absorption supplémentaire de sels minéraux pour maintenir leur pression osmotique interne légèrement supérieure à celle du milieu. L'épictèse (du grec : ktésis , acquisition, épi , en supplément) fut découverte par le physiologiste français Lapicque en 1925 sur l'algue brune Ectocarpus . Comme il est de règle chez les végétaux, les vacuoles ont une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epictese/#i_84890

ÉPIGÉE GERMINATION

  • Écrit par 
  • Jacques DAUTA
  •  • 79 mots

Type de germination de la graine, dans lequel celle-ci est soulevée au-dessus du sol par la croissance de la plantule qu'elle renferme. C'est au niveau de l'axe situé au-dessous des cotylédons, ou hypocotyle, que la plantule s'allonge le plus vite : ainsi, les cotylédons, l'albumen (si la graine en comporte) et le premier bourgeon se trouvent exhaussés et émergent de la terre. À proprement parler, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/germination-epigee/#i_84890

FLEUR

  • Écrit par 
  • Louis EMBERGER, 
  • Michel FAVRE-DUCHARTRE, 
  • Georges MANGENOT, 
  • Paul ROLLIN
  •  • 7 636 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La floraison »  : […] On entend souvent par floraison l'épanouissement des fleurs. En fait, ce mot recouvre un ensemble de phénomènes très complexes qui constituent la transition entre l'état végétatif et l'état reproductif : l'induction florale aboutissant à la transformation du méristème végétatif en méristème floral ; la formation des organes floraux ; l'épanouissement de la fleur. Même placée dans des conditions fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fleur/#i_84890

FLORIGÈNE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis PRIOUL
  •  • 394 mots

La synchronisation de la floraison des plantes avec les saisons, printemps ou automne, a depuis très longtemps interpellé les observateurs quant aux mécanismes de cette mise en phase. Dès les années 1920, la longueur du jour rapportée à celle de la nuit (photopériode) est démontrée comme étant le facteur essentiel. Cette observation faite chez le tabac apparaît généralisable et conduit à classer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/florigene/#i_84890

FRUITS

  • Écrit par 
  • Jean-Luc REGNARD, 
  • Roger ULRICH
  • , Universalis
  •  • 7 953 mots
  •  • 10 médias

Lorsque le botaniste parle de fruit, il ne songe pas seulement aux produits de consommation, souvent très appréciés. Le fruit constitue l'aboutissement de la fonction reproductrice sexuée des végétaux supérieurs ; les fleurs, qui renferment les organes reproducteurs mâles et femelles (étamines et ovules), se transforment, après pollinisation et fécondation, en fruits de structure extrêmement vari […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fruits/#i_84890

GERMINATION

  • Écrit par 
  • Paul ROLLIN
  •  • 1 788 mots
  •  • 1 média

En biologie végétale, la germination se définit, à quelques nuances près, comme le « phénomène par lequel l'embryon croît en utilisant les réserves de la graine  ; la germination peut être considérée comme terminée lorsque la plantule est autotrophe, c'est-à-dire lorsqu'elle est capable de se suffire à elle-même en puisant l'eau et les sels minéraux du sol et le gaz carbonique de l'air ». Cette dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/germination/#i_84890

HYPOGÉE GERMINATION

  • Écrit par 
  • Jacques DAUTA
  •  • 170 mots

Type de germination de la graine, dans lequel celle-ci reste à l'intérieur du sol, comme chez le pois, le chêne, le blé, le maïs : la portion de tigelle située au-dessus des cotylédons s'allonge plus vite que la partie hypocotylée (située sous les cotylédons) ; la gemmule, ou premier bourgeon, et les premières feuilles, seules, se trouvent élevées au-dessus de la terre, portées sur cet axe épicoty […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/germination-hypogee/#i_84890

LECTINES

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 2 166 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Rôles dans les plantes »  : […] Des ambiguïtés planent quant aux rôles des lectines dans les végétaux qui les élaborent. Les fonctions proposées sont nombreuses et controversées mais rattachées à leur aptitude à se lier spécifiquement à des sucres. Il est difficile d'imaginer que ce caractère soit fortuit. Outre un rôle possible de réserve, elles pourraient intervenir dans les fonctions suivantes : – contrôle des divisions cellu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lectines/#i_84890

MÉRISTÈMES

  • Écrit par 
  • Arlette NOUGARÈDE
  • , Universalis
  •  • 3 232 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Méristèmes primaires et organogenèse »  : […] Tout végétal vasculaire montre, durant la phase d'embryogenèse, des divisions uniformément réparties au niveau de toutes ses cellules. Puis, tandis que l'embryon s'accroît et fournit un organisme bientôt autonome, l'addition de cellules nouvelles se restreint strictement à certains niveaux du végétal, parfaitement localisés sous la forme de méristèmes apicaux primaires (fig. 1), situés à l'extrém […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meristemes/#i_84890

MONILOPHYTES ou POLYPODIOPHYTES

  • Écrit par 
  • Jean-Yves DUBUISSON, 
  • Sabine HENNEQUIN
  •  • 6 518 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Morphologie du sporophyte  »  : […] Chez les Monilophytes, la plante communément rencontrée correspond à la génération du sporophyte, c’est-à-dire celle qui produit les spores (du grec diaspora signifiant « dispersion », car la spore est l’unité de dispersion de l’organisme). Le sporophyte présente typiquement un appareil végétatif composé d’une tige portant des feuilles et des racines. Nous présenterons ici la morphologie typique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monilophytes-polypodiophytes/#i_84890

NAISSANCE DE LA PHYSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 196 mots

Installé en 1709 à Teddington, dans le comté de Middlesex en Angleterre, en tant que clergyman, Stephen Hales (1677-1761) entreprend de mettre en pratique les cours de physique, chimie et botanique qu'il a suivis. Il expose ses multiples expériences dans les Statical Essays . Un premier volume, analysant les végétaux, paraît en 1727. Le second, consacré à la vie animale, est publié en 1733, à la s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-de-la-physiologie/#i_84890

NUTRITION

  • Écrit par 
  • René HELLER, 
  • Raymond JACQUOT, 
  • Alexis MOYSE, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 13 665 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Nature des besoins »  : […] Jusqu'au milieu du xvii e  siècle, notamment sous l'influence du physiologiste italien Andrea Cesalpino (1583), on continuait d'adopter les théories d'Aristote selon lesquelles les plantes recevaient du sol une nourriture tout élaborée : l' humus . Sans doute, dès 1563, un précurseur de génie, Bernard Palissy, avait eu une notion tout à fait claire du rôle des sels minéraux dans la vie végétale, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nutrition/#i_84890

NUTRITION AZOTÉE DES VÉGÉTAUX

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 255 mots

En recherchant si les plantes pouvaient absorber l'azote de l'air, Jean-Baptiste Boussingault (1802-1887), le « père de l'agronomie », posait la dernière question concernant l'alimentation exclusivement minérale des végétaux supérieurs. Les caractéristiques de la photosynthèse (alimentation en carbone, oxygène et hydrogène) avaient déjà été établies. La nécessité d'éléments minéraux, absorbés dire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nutrition-azotee-des-vegetaux/#i_84890

PHOTOPÉRIODISME, en bref

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 216 mots

Les Américains Wightman W. Garner et Harry A. Allard montrent, en 1920, que la floraison d'une variété de tabac (Maryland Mammoth) dépend de la durée de l'éclairement journalier (photopériode). Ils nomment ce phénomène photopériodisme. En multipliant leurs travaux, ils répartissent les plantes en fonction de la sensibilité de leur floraison à la longueur du jour (plantes indifférentes, plantes de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photoperiodisme-en-bref/#i_84890

PHOTOPÉRIODISME - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 393 mots

1912 J. Tournois observe que la floraison du chanvre et du houblon est plus précoce quand on diminue la durée de l'éclairement journalier. 1918 G. Gasner montre que les céréales d'hiver ont besoin d'un traitement par le froid pour fleurir (vernalisation), alors que celui-ci n'est pas nécessaire pour les céréales de printemps. 1920 W. W. Garner et H. A. Allard montrent que la floraison des plant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photoperiodisme-reperes-chronologiques/#i_84890

PHOTORESPIRATION

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 920 mots

L'influence de la lumière sur la respiration des plantes vertes a longtemps été tenue pour négligeable. Depuis 1955 cependant, un grand nombre de travaux ont montré que, pour la plupart des plantes vertes, le dégagement de gaz carbonique était deux ou trois fois plus intense à la lumière qu'à l'obscurité. On réserve le nom de photorespiration sensu stricto à l'ensemble des processus métabolique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photorespiration/#i_84890

PHOTOSYNTHÈSE

  • Écrit par 
  • Jean LAVOREL, 
  • Paul MAZLIAK, 
  • Alexis MOYSE
  •  • 10 334 mots
  •  • 14 médias

Le terme « photosynthèse » signifie littéralement : synthèse réalisée à l'aide de l'énergie lumineuse. Bien que, en ce sens, différentes réactions synthétiques puissent avoir lieu indépendamment des êtres vivants, il est d'usage de ne désigner par ce mot que la capacité des végétaux chlorophylliens à assimiler le dioxyde de carbone ou gaz carbonique, à la lumière, avec formation de substances org […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photosynthese/#i_84890

PHOTOSYNTHÈSE : CAPTURE DE L'ÉNERGIE LUMINEUSE

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 228 mots

Les travaux de Robert Emerson (1903-1959) ont permis d'élucider les mécanismes mis en jeu dans la photosynthèse notamment lors de la capture de l'énergie lumineuse. En 1932, Emerson confirme, avec W. Arnold, l'existence de deux phases distinctes dans ce processus : une phase photochimique, qui nécessite de la lumière et qui est responsable de la capture des photons, et une phase chimique, qui peu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photosynthese-capture-de-l-energie-lumineuse/#i_84890

PHOTOSYNTHÈSE ET ÉNERGIE LUMINEUSE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 534 mots

1845 J. R. Mayer, ayant formulé la loi de conservation de l'énergie, suggère que les plantes transforment 1'énergie solaire en énergie chimique. 1905 F. F. Blackman, en étudiant l'étude des facteurs limitants de la photosynthèse, notamment la température, est le premier à suggérer que celle-ci comporterait deux phases : l'une (chimique), sensible à la température ; l'autre (photochimique), insen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photosynthese-et-energie-lumineuse-reperes-chronologiques/#i_84890

PHOTOSYNTHÈSE ET FIXATION DU CO2 - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 350 mots

1837 H. von Mohl signale la présence de grains d'amidon dans les chloroplastes. 1843 J. von Liebig propose que 1'incorporation du dioxyde de carbone (CO 2 ) se traduit par une formation d'acides organiques, précédant celle des sucres. 1862 J. von Sachs montre que les feuilles des plantes, quand elles sont éclairées, synthétisent de 1'amidon. 1870 A. Beyer propose que l'absorption de CO 2 se t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photosynthese-et-fixation-du-co2-reperes-chronologiques/#i_84890

PHOTOSYNTHÈSE : UTILISATION DU CO2

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 261 mots

En faisant absorber à des végétaux du gaz carbonique marqué au carbone 14 ( 14 CO 2 ), le biochimiste américain Melvin Calvin (1911-1997) met en évidence, en 1954, le composé – ou accepteur – qui capte le CO 2 de l'air dans le processus de la photosynthèse : il s'agit du ribulose-bisphosphate (ex-diphosphate) – ou RuBP –, qui comprend cinq atomes de carbone (C). Il identifie aussi la nature du pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photosynthese-utilisation-du-co2/#i_84890

PHYTOCHROME

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BOULY, 
  • René HELLER, 
  • Émile MIGINIAC
  •  • 3 155 mots
  •  • 3 médias

Pour les plantes, la lumière n'est pas seulement la source énergétique de la photosynthèse. Elle contrôle aussi leur développement, de la germination à la mise à fleur, et intervient dans les mouvements de leurs organes ; elle est, de plus, avec l'humidité et la température, l'un des paramètres les plus déterminants de leur transpiration et de leur équilibre hydrique. L'énergie nécessaire est trè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phytochrome/#i_84890

PHYTOHORMONES ou HORMONES VÉGÉTALES

  • Écrit par 
  • Robert BOURIQUET
  •  • 2 779 mots
  •  • 1 média

Les phytohormones ou hormones végétales répondent exactement à la définition des hormones dans le monde animal ; ce sont des substances organiques, de poids moléculaire moyen, diffusibles et cristallisables. Produites par certaines cellules, elles sont généralement transportées à quelque distance de leur lieu de formation et règlent, à dose oligodynamique, un processus physiologique spécifique. Av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phytohormones-hormones-vegetales/#i_84890

PLANTES

  • Écrit par 
  • Marie POTAGE, 
  • Arnaud VAN HOLT
  •  • 6 774 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Physiologie des plantes »  : […] Organismes fixés, les plantes vivent à l’interface entre deux milieux très différents – le sol et l’atmosphère – dans lesquels elles trouvent les éléments nécessaires à leur croissance . Ainsi, elles absorbent l’eau et certains ions minéraux du sol par leurs racines, et le dioxyde de carbone (CO 2 ) atmosphérique et l’énergie lumineuse par leurs organes chlorophylliens (feuilles et parfois tiges) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plantes/#i_84890

PREMIÈRE HORMONE VÉGÉTALE : L'AUXINE

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 211 mots

En isolant, en 1928, à partir du coléoptile d'avoine (gaine entourant les jeunes feuilles au début de la germination), une substance (ultérieurement nommée auxine et identifiée à l'acide β-indolylacétique ou AIA) qui est capable de promouvoir l'élongation de cet organe, Fritz W. Went (1903-1990) a ouvert la voie à l'étude des facteurs chimiques (hormones végétales) qui conditionnent la croissance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-hormone-vegetale-l-auxine/#i_84890

RACINE, botanique

  • Écrit par 
  • Delphine CARTIER
  •  • 2 130 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Différentes parties du système racinaire »  : […] La racine se présente ordinairement comme la prolongation souterraine de la partie basale de la tige. Dès la germination, on peut observer dans le prolongement de la tige, une racine principale. Elle est dite séminale, car elle résulte de la croissance de la radicule de l'embryon contenu dans la graine. De cette racine formant pivot se détachent des racines secondaires de premier ordre, etc. Aux r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/racine-botanique/#i_84890

RAMIFICATION VÉGÉTALE

  • Écrit par 
  • Christian BOCK
  •  • 796 mots

La ramification des tiges et des thalles a des conséquences à la fois morphologiques et biologiques. Certaines plantes gardent une tige simple toute leur vie, comme le palmier-dattier et les céréales. D'autres, les plus nombreuses, ont une tige plus ou moins abondamment ramifiée. La ramification est toujours en rapport avec l'existence de cellules à caractères embryonnaires capables de croître et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ramification-vegetale/#i_84890

REPRODUCTION, biologie

  • Écrit par 
  • Henri CAMEFORT, 
  • Jean GÉNERMONT, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Philippe L'HÉRITIER
  •  • 7 210 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  La reproduction asexuée »  : […] Parmi les organismes unicellulaires, certains ont un cycle biologique très simple, se confondant avec le cycle cellulaire : chaque cellule, en se divisant en deux, produit deux individus. Un tel cycle, strictement asexué, est cependant plutôt rare chez les eucaryotes. Par exemple, les chlamydomonas, des unicellulaires d'eau douce, se multiplient ainsi quand les conditions sont favorables, mais, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reproduction-biologie/#i_84890

RÉSERVES PHYSIOLOGIQUES - Réserves végétales

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 8 610 mots
  •  • 11 médias

La continuité de l'espèce chez les Végétaux supérieurs ( Spermaphytes) est assurée par divers systèmes s'appuyant sur des structures dont la plus répandue et la mieux exploitée est la graine. Mais ce n'est pas le seul organe de conservation et de multiplication des plantes . Tubercules, rhizomes, bulbes, hibernacles et turions concourent aussi à leur propagation. Dans un cas comme dans l'autre, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reserves-physiologiques-reserves-vegetales/#i_84890

RESPIRATION

  • Écrit par 
  • Pierre DEJOURS, 
  • Alexis MOYSE
  •  • 2 370 mots

Dans le chapitre « La respiration des végétaux »  : […] Mis à part certaines bactéries strictement anaérobies et différents champignons comme les levures, capables de vivre en anaérobiose, tous les végétaux ont besoin d'oxygène, et l'oxydation de leurs métabolites conduit au dioxyde de carbone. La respiration se constate chez les organismes ou les organes non chlorophylliens (champignons, racines, tissus divers) aussi bien à la lumière qu'à l'obscurit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiration/#i_84890

RYTHMES BIOLOGIQUES ou BIORYTHMES

  • Écrit par 
  • Catherine BLAIS, 
  • René LAFONT, 
  • Bernard MILLET, 
  • Alain REINBERG
  •  • 15 550 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les rythmes biologiques chez les végétaux »  : […] Une approche concrète de la notion de rythme chez les végétaux nous est fournie par l'observation de structures périodiques dans lesquelles on voit la marque de processus répétitifs. Ces structures périodiques se rencontrent à tous les niveaux d'organisation. À l'échelle cellulaire et subcellulaire, il est commun d'observer la striation des amyloplastes, des parois cellulaires, des cuticules ou de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rythmes-biologiques-biorythmes/#i_84890

SÈVES

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 7 354 mots
  •  • 10 médias

L' eau, les substances nutritives, les déchets et les hormones sont, dans les plantes, généralement transportés d'un organe à un autre par deux courants : la sève brute qui, dans les vaisseaux, transporte les matériaux venant de l'absorption racinaire et la sève élaborée qui, dans les tubes criblés du phloème, véhicule les substances organiques provenant des tissus assimilateurs ou des réserves. S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seves/#i_84890

SEXUALITÉ DES VÉGÉTAUX

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 284 mots

Rudolph Jacob Camerarius avait démontré dans De Sexu plantarum epistola , publiée en 1694, que les étamines et le pistil étaient les organes sexuels mâles et femelles des plantes à fleurs. Pourtant, le rôle exact de ces structures, et notamment du pollen, ne fut pas élucidé pendant un siècle et demi. Il revenait à un botaniste de vocation, quoique sans formation universitaire, l'Allemand Wilhelm F […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sexualite-des-vegetaux/#i_84890

SUCCION, physiologie végétale

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 478 mots

On nomme succion l'attraction exercée par un système sur l'eau extérieure, rapportée à la surface de contact : elle est l'équivalent d'une pression négative. Comme synonyme on utilise souvent le signe international DPD : déficit de pression de diffusion, en anglais diffusion pressure deficit . Elle s'exprime en bars ou en atmosphères (1 bar = 10 6 dyn/cm —2 = 1,02 kg/cm —2  ; 1 atm. = 1,033 kg/c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/succion-physiologie-vegetale/#i_84890

TURGESCENCE

  • Écrit par 
  • Jacques DAUTA
  •  • 376 mots

En cytologie végétale, pression qui applique naturellement le cytoplasme contre la paroi cellulaire pecto-cellulosique, et qui, en vertu du principe de l'action et de la réaction, peut être considérée dans le sens inverse (pression de membrane ou de paroi, sur la masse cytoplasmique). L'origine de la turgescence se trouve dans les corps dissous (sels notamment) dans l'eau cellulaire, principalemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turgescence/#i_84890

UTILISATION BIOLOGIQUE DE L'AZOTE DE L'AIR - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 603 mots

1563 B. Palissy propose que les sels (éléments minéraux) présents dans les plantes proviennent du sol ou des engrais qu'on y apporte afin d'éviter l'épuisement du sol. l804 N. T. de Saussure établit la nécessité d'une alimentation minérale pour la croissance des végétaux. 1838 J. B. Boussingault publie le résultat de recherches entreprises « dans le but d'examiner si les plantes prennent de l'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/utilisation-biologique-de-l-azote-de-l-air-reperes-chronologiques/#i_84890

VÉGÉTAL

  • Écrit par 
  • Marie POTAGE, 
  • Arnaud VAN HOLT
  •  • 2 013 mots
  •  • 5 médias

Bien qu’étant a priori simple et couramment utilisée, la notion de végétal est difficile à définir et n’a pas de pertinence en classification. Traditionnellement, on considérait comme des végétaux de nombreux organismes fixés tels les plantes et les champignons, les algues et certains organismes unicellulaires. Ce regroupement très artificiel s’explique par opposition aux animaux : tout ce qui n’é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vegetal/#i_84890

VERNALISATION

  • Écrit par 
  • Pierre CHOUARD, 
  • Claude PICARD
  •  • 1 732 mots
  •  • 1 média

On réunit sous le nom de vernalisation les processus physiologiques exigés par certaines plantes pour assurer le déroulement d'étapes préparatoires et indispensables à la mise à fleur, processus qui requièrent une durée assez prolongée (de quelques jours à quelques mois) de températures fraîches. Si le concept de vernalisation a été d'abord appliqué aux plantes bisannuelles par opposition aux pla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vernalisation/#i_84890

VIE RALENTIE ou LATENTE

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 772 mots

La vie latente — ou vie ralentie — est un état où toutes les activités sont réduites au minimum : la respiration et le dégagement de chaleur sont infimes, les échanges nutritifs sont nuls, il n'y a ni synthèses ni croissance ; pourtant l'organisme n'est pas mort, car si certaines conditions sont remplies, il peut reprendre la vie active dans toutes ses manifestations. Elle se rencontre chez les gr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vie-ralentie-latente/#i_84890


Affichage 

Absorption d'un élément en fonction de la concentration

graphique

Vitesse (V) de l'absorption d'un élément en fonction de sa concentration (A) dans le milieu La relation est analogue à celle de Michaelis-Menten en cinétique enzymatique (vitesse de la réaction/concentration du substrat) Vmax' vitesse maximale ; KM' constante de Michaelis 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Absorption végétale : transports couplés.

dessin

Modèle cellulaire schématisé montrant un influx de sucres (S) ou d'ions dans la vacuole contrôlé par un transport actif secondaire situé sur le tonoplaste (to, membrane vacuolaire) La pompe à protons (tp-ATPase) crée dans la vacuole une accumulation des ions H+ (avec acidification du suc... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Algue marine : concentrations vacuolaires

tableau

Concentrations vacuolaires (méq/l) dans l'Algue marine: «Halicystis ovalis» (d'après Heller et coll, 1993) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Ascomycète

dessin

Cycle de vie d'un Ascomycète 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Asparagopsis armata : cycle

dessin

Cycle hétéromorphe trigénétique de l'Asparagopsis armata (Bonnemaisoniale) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Assise pilifère

dessin

Mécanismes de pénétration des ions dans l'assise pilifère 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Assise pilifère d'une racine

dessin

Relations schématiques entre le sol et l'assise pilifère d'une racine 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Auxines : structure chimique

dessin

Structure chimique des principales auxines naturelles 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Céréales : besoins thermiques des maïs

tableau

Besoins thermiques (0C jour) de quatre groupes de précocité de maïs (source: ITCF-AGPM) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Charge du phloème et sa régulation

dessin

La charge du phloème et sa régulation La mise en réserve temporaire des glucides sous forme d'amidon régularise le flux du saccharose 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Chloroplastes et photosynthèse

vidéo

Comment les végétaux chlorophylliens utilisent la lumière pour assimiler le gaz carbonique et produire des glucides, tout en libérant de l'oxygèneLa photosynthèse est le processus par lequel les végétaux chlorophylliens utilisent la lumière, l'eau et le dioxyde de carbone pour obtenir des... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Développement végétal: texture d'une paroi en croissance

dessin

Texture d'une paroi en croissance, dans le collenchyme de céleri Coupe tangentielle montrant les plans croisés de polysaccharides 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Entrée en dormance des bourgeons

dessin

L'entrée en dormance des bourgeons est un processus photopériodique 10 h de lumière solaire par 24 h entraîne la dormance des bourgeons (a) ; même résultat si la période de lumière solaire est allongée d'une demi-heure (b) ; par contre, si la nuit est interrompue en son milieu par un... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Feuille de Kalanch. marmorata avec bulbilles

dessin

Bulbilles développées sur la marge d'une feuille de Kalanchœ marmorata 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Holobasidiomycète

dessin

Cycle d'un Holobasidiomycète 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Métabolisme de la croissance / maturation

graphique

Quelques aspects du métabolisme de la croissance ou de la maturation 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Multiplication par stolon

diaporama

Deux exemples de multiplication végétative par stolon 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Phototropisme

photographie

Croissance incurvée par la lumière chez de jeunes plantules 

Crédits : Cathlyn Melloan/ Stone/ Getty Images

Afficher

Processus rythmiques chez les végétaux

tableau

Exemples de processus rythmiques rencontrés chez les végétaux 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Rose, pélargonium, lavande, orange : appareils sécréteurs

diaporama

Morphologie d'appareils sécréteurs (d'après H Camefort, 1972) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sensibilité des plantes

graphique

Sensibilité au photopériodisme de diverses plantes permettant de définir des espèces héméropériodiques absolues ou préférantes et des espèces nyctipériodiques absolues ou préférantes (d'après P Chouard) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Température et vitesse de migration

dessin

Influence de la température sur la vitesse de migration de la sève élaborée chez la fève La courbe A, obtenue avec le dispositif de Curtis, concerne une seule feuille, la courbe B la plante dans son ensemble (d'après Hewitt et Curtis, 1948) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Transfert énergétique dans une cellule végétale

dessin

Les deux modalités de transfert énergétique dans une cellule végétale chlorophyllienne Le cycle de l'énergie dans la biosphère est un cycle de transfert d'électrons Dans la photosynthèse, les électrons transitent d'un bas potentiel, celui de l'eau, à un potentiel élevé, fortement... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Urédinale

dessin

Cycle complet d'une Urédinale (Basidomycète) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Végétaux : réactions au stress hydrique

dessin

tabl 2 – Séquence des réponses graduelles (échelle x) de la plante à un stress hydrique croissant (d'après Hsiao, 1982) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Végétaux : température sur le développement

graphique

Action de la température sur le développement des végétaux (d'après Geslin, 1944) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Zygomycète

dessin

Cycle de vie d'un Zygomycète 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Absorption d'un élément en fonction de la concentration
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Absorption végétale : transports couplés.
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Algue marine : concentrations vacuolaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Ascomycète
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Asparagopsis armata : cycle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Assise pilifère
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Assise pilifère d'une racine
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Auxines : structure chimique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Céréales : besoins thermiques des maïs
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Charge du phloème et sa régulation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Chloroplastes et photosynthèse
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Développement végétal: texture d'une paroi en croissance
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Entrée en dormance des bourgeons
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Feuille de Kalanch. marmorata avec bulbilles
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Holobasidiomycète
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Métabolisme de la croissance / maturation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Multiplication par stolon
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Phototropisme
Crédits : Cathlyn Melloan/ Stone/ Getty Images

photographie

Processus rythmiques chez les végétaux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Rose, pélargonium, lavande, orange : appareils sécréteurs
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Sensibilité des plantes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Température et vitesse de migration
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Transfert énergétique dans une cellule végétale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Urédinale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Végétaux : réactions au stress hydrique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Végétaux : température sur le développement
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Zygomycète
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin