PHOTOSENSIBILITÉ, technologie

CIRCUITS INTÉGRÉS

  • Écrit par 
  • Frédéric PÉTROT, 
  • Franck WAJSBÜRT
  •  • 8 965 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « La photolithographie »  : […] Le procédé photolithographique est utilisé à chaque étape pour créer chacune des couches du circuit. Il consiste à reproduire un dessin (masque) sur le substrat, en projetant l'ombre de celui-ci (éclairé par des ultraviolets à très faible longueur d'onde) sur le substrat préalablement recouvert d'une résine photosensible. La résine peut être positive ou négative. Elle est positive si les parties […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/circuits-integres/#i_29338

MICROÉLECTRONIQUE

  • Écrit par 
  • Claude WEISBUCH
  •  • 13 674 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « La fabrication des circuits intégrés »  : […] Ces quatre facteurs, qui ont permis l'essor de la microélectronique, se sont développés grâce à l'utilisation de méthodes de production hautement parallélisées (s'apparentant beaucoup à l'imprimerie) et dont la reproductibilité fait l'objet d'efforts incessants. L'idée est de fabriquer en une seule opération technologique tous les éléments de même nature sur la puce, en fait sur toute une plaquet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microelectronique/#i_29338

PHOTOGRAPHIE - Histoire des procédés photographiques

  • Écrit par 
  • Jean-Paul GANDOLFO
  •  • 7 275 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'essor des systèmes argentiques au XXe siècle »  : […] Succédant à une première période dominée par des pratiques artisanales qui privilégiaient la diversité des approches et l'initiative individuelle, l'activité photographique du xx e  siècle est caractérisée par une hégémonie industrielle dans l'exploitation du procédé au gélatinobromure d'argent dont le potentiel de développement demeure inépuisé à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-histoire-des-procedes-photographiques/#i_29338

PHOTOGRAPHIE - Procédés argentiques

  • Écrit par 
  • Jean-Paul GANDOLFO
  •  • 9 971 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les halogénures d'argent »  : […] Les halogénures d'argent se présentent sous la forme d'ions organisés dans des structures cristallines (photo 1 ). Leur photosensibilité repose, pour une large part, sur des imperfections physiques et chimiques. Paradoxalement, un cristal parfait ne peut pas être le siège d'une activité photographique ; inversement, un cristal dont la structure est altérée par un nombre excessif de défauts n'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-procedes-argentiques/#i_29338

TÉLÉVISION - Télévision analogique terrestre

  • Écrit par 
  • Louis GOUSSOT, 
  • Stéphane LACHARNAY, 
  • Dominique NASSE
  •  • 7 947 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les tubes analyseurs »  : […] Les tubes analyseurs ont été le seul dispositif de prise de vues jusque dans le courant des années 1980. Ce sont des tubes à vide transformant l'image lumineuse en signal électrique. Ils comportent essentiellement trois parties (fig. 2)  : – une surface sensible , sur laquelle est formée l'image optique de l'objet télévisé et qui, soit par photoémission, soit par photoconduct […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/television-television-analogique-terrestre/#i_29338

VITREUX ÉTAT

  • Écrit par 
  • Jean FLAHAUT
  •  • 5 093 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « En optique »  : […] L'intérêt des verres repose, en dehors de leur souplesse de composition, sur leur isotropie et sur leur homogénéité de propriétés dans les trois dimensions de l'espace. De plus, lorsque l'état vitreux peut être obtenu à la suite de refroidissements peu rapides, on réalise des pièces de grande dimension. De façon classique, les verres de silicates sont utilisés pour fabriquer des lentilles, des pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etat-vitreux/#i_29338


Affichage 

Photographie argentique : coupe d'un film négatif couleur chromogène

dessin

Les progrès accomplis au niveau de l'émulsionnage ont permis de multiplier le nombre des couches composant les surfaces sensibles couleur tout en réduisant l'épaisseur de chacune d'elles, de manière à limiter les effets indésirables liés à la diffusion de la lumière La couche assurant le... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Photographie argentique : coupe d'un film négatif noir et blanc (ISO 400)

dessin

Les différentes couches d'un film négatif noir et blanc (ISO 400) La technique de l'étendage multicouches, mise au point pour le couchage des émulsions couleur, est aujourd'hui appliquée au noir et blanc Elle permet de produire des films rapides avec une granulation modérée qui favorise... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Photographie argentique : papier baryté

dessin

Coupe d'un papier baryté noir et blanc 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Photographie argentique : papier RC-PE

dessin

Coupe d'un papier RC-PE (resin coated-polyéthylène) noir et blanc 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Photographie argentique : coupe d'un film négatif couleur chromogène
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Photographie argentique : coupe d'un film négatif noir et blanc (ISO 400)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Photographie argentique : papier baryté
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Photographie argentique : papier RC-PE
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin