PHOTOMÉTRIE CÉLESTE

ÉTOILES

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • Jean-Pierre CHIÈZE
  •  • 13 466 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Photométrie stellaire »  : […] L'éclat stellaire est l'éclairement que produit une étoile-source sur un plan normal aux rayons lumineux. Bien que directement accessible à l'observation, on le détermine en valeur relative en comparant les éclats de deux étoiles ou en observant la variation dans le temps de l'éclat d'une même étoile. À cause des très grandes différences d'éclat entre les étoiles, on utilise une échelle logarithmi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etoiles/#i_20736

EXOPLANÈTES - Méthodes de détection

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LAGRANGE
  •  • 2 907 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Photométrie des transits  »  : […] Si, au cours de sa révolution autour de son étoile, une exoplanète vient à passer exactement entre l’étoile et un observateur situé sur la Terre, celle-ci occulte une partie de la surface de l’étoile, provoquant une diminution du flux lumineux en provenance de cette étoile. On parle d’éclipse partielle ou de transit. La diminution de ce rayonnement lumineux est proportionnelle à la fraction du dis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exoplanetes/#i_20736

FABRY CHARLES (1867-1945)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MATHIEU
  •  • 545 mots

Physicien français né à Marseille et mort à Paris, Charles Fabry entra à l'École polytechnique à dix-huit ans. Il s'orienta ensuite vers l'enseignement secondaire, puis, son doctorat obtenu, fut nommé à la faculté des sciences de Marseille en 1894. En 1921, il occupa une chaire de physique à la Sorbonne et en 1926 à l'École polytechnique. Il entra à l'Académie des sciences en 1924. Dans l'œuvre sc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-fabry/#i_20736

LEAVITT HENRIETTA (1868-1921)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 528 mots

L'astronome américaine Henrietta Swan Leavitt naît le 4 juillet 1868 à Lancaster (Massachusetts). Elle étudie au Oberlin College de 1886 à 1888, puis à la Society for the Collegiate Instruction of Women (le futur Radcliffe College), dont elle sort diplômée en 1892. Assistante bénévole à l'observatoire de l'université Harvard à partir 1895, elle y obtient un poste permanent en 1902 et restera dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henrietta-leavitt/#i_20736

PHOTOMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Michel CAGNET, 
  • Pierre FLEURY
  •  • 8 298 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Astronomie »  : […] La photométrie intervient en astronomie : on a mesuré la luminance du Soleil, de la Lune , et même celle du ciel nocturne (de l'ordre de 10 —8  nit, s'il n'y a pas de nuages). Mais cette notion ne peut s'appliquer aux étoiles que l'on voit comme des points. On les caractérise par leur éclat stellaire , qui est l'éclairement e que produit leur lumière, après traversée de l'atmosphère, sur un écran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photometrie/#i_20736

TÉLESCOPES

  • Écrit par 
  • Olivier LE FÈVRE, 
  • Jean RÖSCH
  • , Universalis
  •  • 14 003 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « L'analyse spectrale »  : […] Toute compréhension de la nature physique des astres exige la connaissance de la distribution de l'énergie qui en est reçue en fonction de la longueur d'onde. On est donc amené : – soit à photographier tout un champ à travers un filtre qui ne laisse passer qu'un certain intervalle, plus ou moins étendu, du spectre ; les filtres peuvent être soit des verres ou des gélatines colorés, soit des filtre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telescopes/#i_20736

UNIVERS

  • Écrit par 
  • Jean AUDOUZE, 
  • James LEQUEUX
  •  • 6 635 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre «  L'échelle des distances dans l'Univers »  : […] Jusqu'au début du xx e  siècle, il n'apparaissait pas possible de mesurer les distances des astres autrement que par la méthode dite de la parallaxe géométrique : si l'on observe la position apparente d'un objet proche par rapport à des objets supposés très éloignés, on constate que cette position apparente varie selon l'emplacement de l'observateur. En 129 avant J.-C., Hipparque de Nicée (ou Hip […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/univers/#i_20736

ZODIACALE LUMIÈRE

  • Écrit par 
  • René DUMONT
  •  • 3 658 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Brillance et polarisation »  : […] Bien que les mesures extra-atmosphériques soient en principe plus crédibles, elles restent encore trop lacunaires pour permettre le tracé d'une carte couvrant la majeure partie du ciel, et donnant les distributions photométrique et polarimétrique du phénomène. Jusqu'à présent, de telles cartes sont établies d'après les observations au sol ou en ballon, convenablement sélectionnées selon l'accord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lumiere-zodiacale/#i_20736